«

»

Imprimer ce Article

Quand la souris accouche d’une montagne…

Enceinte_1Cela fait déjà plusieurs jours que ma petite voix ainsi qu’un certain nombre de synchronicités font en sorte que j’écrive ce que je m’en vais vous raconter. Au tout début, je pensais que cela allait être juste un article pour vous tenir au courant, mais plus j’avançais et plus la chose prit une tournure assez spéciale.

C’est du style où tu te trouves dans un endroit peinard où rien ne change apparemment, sauf sur l’écran de TV où tout semble défiler à grande vitesse. Quand l’écran devient flou, voire s’arrête, cela fait du bien mais, en fait, ce n’est pas lui qui s’arrête mais toi, parce tu pionces… Puis, on ne sait par quel miracle, un jour tu découvres que ce n’est pas l’écran qui fait défiler quelque chose mais que c’est toi qui es dans un train qui file à 300 km/h…

Tu pensais ta vie relativement calme et sans véritable destination, car tu pensais faire tout simplement du sur-place tant les choses autour de toi bougeaient peu. Certes, il y avait des mouvements de passagers, des discussions, un bruit de fond, une routine de vie et puis, paf, tu te retrouves à prendre conscience qu’il a des accélérations et des coups de freins qui font que les valises se cassent la figure des étagères du haut.

C’est alors que t’en viens à imaginer qu’il existe des forces invisibles capables de faire bouger les valises. Tu commences à parler d’anges, de miracles (si tu fais dans le spirituel et le paranormal) tandis que d’autres, plus terre à terre, prendront des mesures et établiront des équations à peine compréhensibles par la majorité. Bref, tout le monde en vient à se dire qu’il existe des forces en mouvement autour de nous…

C’est un peu dans le même style qu’à une époque où l’on pensait que le soleil tournait autour de la terre, elle-même aussi plate qu’une tôle ondulée. On savait qu’il y avait des bosses et des creux. Et, à juste titre, on savait que l’eau préférait couler dans les creux que l’on nomma lit de rivière. Certes, cela pouvait aller du petit ruisseau au fleuve tout en passant par les tumultueux torrents de montagne…

Ainsi, malgré les millénaires de croyances, il advint qu’on découvrit que nous vivions sur une boule autour de laquelle tournait effectivement une lune mais pas un soleil. La lune pouvait nous sembler aussi grosse que le soleil, mais on découvrit qu’elle n’était qu’une poussière comparée à la Terre, qui, elle-même, n’était qu’une poussière tournoyant autour du soleil. Puis l’idée que nous étions seul dans cet univers est venu, elle aussi, à pâlir devant les milliards et les milliards de soleils qui brillent dans l’Univers.

Nous pensions être sur une terre ferme, fixe, alors que la Terre, à son équateur, tourne à 1670 km/h sur elle-même et qu’elle parcourt dans cette même heure 107 280 km autour du soleil. En clair, nous sommes sur une toupie (un ovni) qui tourne plus vite que la vitesse du son qui est de 1 194 km/h (mach 1). Pourtant, quand je mets le nez dehors et qu’il n’y a pas de vent ni de nuages, ya rien qui bouge…!

Hé bien, c’est la même chose concernant ce qui nous attend, notre future destination de 5D. On a l’impression que rien ne se passe (du moins pas assez vite), mais en fait, ça va plus vite que du supersonique. En effet, par rapport à l’élévation de fréquence d’une entité en évolution normale qui passe de la 3D à la 5D en plusieurs dizaines de milliers d’années, nous allons faire ça en 50 ans, voire moins. Alors, toujours convaincu que rien n’avance ?

Bref, tout ça pour dire que nous sommes les plus mal placés pour savoir où nous en sommes exactement. Dans cette optique, on m’a demandé (j’en reviens pas) de vous démontrer par les faits comment les choses se passent quand on écoute sa petite voix sans poser de questions. En effet, en œuvrant chaque jour selon ses directives, on ne peut appréhender véritablement ce qui se passe, mais avec le recul des années, ce qui semblait n’avoir ni queue ni tête se révèle être un miracle. 

Je vais donc vous raconter l’histoire vraie de comment un pont entre les mondes a été construit entre la rive de la 3D et la rive de la 5D, et puis, après, dans quel projet encore plus global il s’inscrit. En effet, qui aurait l’idée de fabriquer un pont entre 2 rives en pleine cambrousse, s’il n’était pas prévu l’aménagement d’une future cité ? Les plans de l’UN sont parfaits, mais encore faut-il le démontrer, surtout quand on vit au jour le jour…

En effet, un lambda moyen vit un jour sa vie passer d’une situation confortable à une situation peu enviable. D’abord, contre toute attente, son business commença à décliner et, au pire moment, sa femme mourut subitement alors qu’elle pétait la forme. Puis vint le départ de ses enfants (ayant trouvé un boulot tous les deux, le même jour, un 2 mai) et il se retrouva éjecté de chez lui par les banquiers quelques mois plus tard.

Vu de l’extérieur, c’était à l’image de Job dans la Bible, tout lui fut pris et le si peu qu’il pouvait posséder lui fut confisqué par les banquiers qui lâchèrent à ses trousses plusieurs huissiers très affamés. Bref, non seulement, il n’avait plus de toit mais aussi plus le soutien de quiconque dans sa vie proche. Le sort s’acharnait contre lui comme pas possible, au point de se demander pourquoi cet acharnement incompréhensible, lui qui méditait depuis des décennies et qui incarnait la bonté même.

Bref, blacklisté chez les banquiers, sans le sou, sans toit et ni personne à qui demander de l’aide, il se laissa porter par les flots sans se poser la question à quoi cela rimait. Cependant, sa petite voix lui avait dit, juste avant que le banquier lui ferme le robinet, de monter un blog. Lui qui n’avait jamais écrit, sauf des lettres d’amour et des poèmes aux femmes qu’il aimait. C’était sa poésie à lui pour se connecter au ciel via les énergies féminines.

Ainsi, quand il se retrouva à la rue, sans rien sinon une adversité incessante, il commença à écrire ses délires comme on écrit un livre ouvert à l’humanité. Il commença donc par des textes managériaux afin de démontrer qu’il possédait quelques connaissances à ce sujet, puis, au fil du temps qui passait, sa plume s’affermit dans d’autres domaines qui lui tenaient à cœur. Cela ne lui rapportait absolument rien en termes financiers, bien qu’il y passa beaucoup de temps.

N’ayant aucun toit, il couchait là où on voulait bien de lui, et, quand il n’y avait personne, la voiture garée sur un parking en bord de route ou en banlieue parisienne faisait l’affaire. Il fit même du camping dans un petit jardin avec sa tente 3 places en forme de pyramide. C’était la toile de tente de ses enfants quand ils étaient petits, et il l’avait conservée quand il fut mis à la porte de chez lui, car sa petite voix lui avait dit de la prendre.

Vivant ainsi au jour le jour, ne sachant d’où allait venir une quelconque aide, il enfila les mois, les années, malgré les attaques incessantes des huissiers qui le traquaient partout. Malgré tout cela, il gardait le sourire aux lèvres et faisait en sorte que personne ne puisse deviner qu’il était un clochard, car il prenait soin de sa personne en se rasant et se lavant toutes les semaines. Aucun de ses mots et de ses attitudes ne pouvaient laisser transpirer sa réelle situation tellement il était serein et souriant.

Mais ceux qui étaient suffisamment proches de lui savaient dans quelle situation il était réellement. Il reçut donc des aides indirectes mais jamais d’argent. Ainsi il recevait d’un côté une fringue, un slip, 3 maillots et même un abonnement à un club de fitness pour qu’il puisse se laver et s’entretenir où qu’il aille en France. Personne ne comprenait pourquoi un tel individu charmant, affable, souriant et généreux pouvait être à la rue et sans aucun revenu, car tout job lui était systématiquement refusé.

Mais cet homme avait appris qu’écouter sa petite voix ainsi que respecter son corps en ne le dégradant par aucunes drogues était l’essentiel afin que les voies du “Seigneur” puissent résonner en lui. Ainsi, 4 ans et demi s’écoulèrent avant qu’il trouve un minima de paix. En effet, grâce à quelques synchronicités financières, il put enfin se libérer définitivement des huissiers, mais pour cela, il dut se donner à fond, chaque jour, sans relâche en dormant presque toujours dans un endroit différent.

Bien malgré lui et sans aucune intention de fabriquer quoi que ce soit, cet homme continua d’écouter sa petite voix sans broncher et avec le sourire, car il savait que pleurnicher sur son sort et les coups du sort n’est pas une solution en soi. Néanmoins, il apprit plein de choses comme vivre avec rien, sans aucune attache, ni aucune sécurité en quoi que ce soit, sinon la foi totale que sa petite voix ne le lâcherait jamais.

Ainsi, d’article en article, de saison en saison, un chantier invisible était en œuvre. Il pressentait qu’il y avait quelque chose qui se tramait mais était infoutu d’en avoir une image globale. Puis les choses vinrent à s’éclaircir, car il avait comme des flash qui lui indiquaient la route à suivre, et c’est ainsi que, porté par des synchronicités, des rencontres avec quelques personnes clés, il découvrit qu’il était sur son chemin, celui qu’il avait toujours su depuis tout petit sans savoir comment cela allait se mettre en œuvre véritablement.

Sa vie professionnelle était tellement décousue, puisqu’il passait d’un métier à un autre comme on change de fringues devenues obsolètes. Son CV effrayait tous les recruteurs, tout comme sa vision claire des choses. Tout aurait dû lui être donné, mais c’était tout le contraire. Tout ce qu’il touchait devenait de l’or pour les autres, mais pour lui, nada. C’est comme s’il était là pour aider autrui tout en ne pouvant s’aider lui-même. Toute tentative de sa part pour améliorer son sort avait l’effet inverse.

Il lui fallut un temps certain pour qu’il comprenne qu’il ne pouvait utiliser ses pouvoirs pour lui-même. Ayant compris cela, il sut que ce n’était que dans le don inconditionnel qu’il pouvait offrir les qualités que le ciel lui avait refilées. Il savait aussi que chaque coup du sort qui lui tombait dessus était, en fait, une épreuve, un examen de passage pour savoir s’il avait compris la leçon et si l’on pouvait lui refiler d’autres dons.

Sa foi ne mollit pas et, malgré toutes les épreuves, il continua à persévérer, à écouter sa petite voix. Ainsi, de blogueur SDF parlant de management, il passa à d’autres thèmes de plus en plus éthérés, pour en arriver à parler d’ascension, de 5D et d’autres sujets parlant d’un Nouveau Monde. Il se foutait de ce que pouvaient raconter les autres sur ses “délires”, mais il persista car sa petite voix ne pouvait le tromper.

Bien que le doute ait pointé plus d’une fois son nez dans l’affaire, il y eut toujours quelqu’un pour le soutenir quand il sentait qu’il n’avait plus rien à dire ou à écrire. Il y eu des bas et des hauts, mais somme toute, la barque continua à avancer pour atteindre l’autre rive, celle de la 5D. Certes aujourd’hui, cela semble une évidence pour beaucoup, mais quand on jette un œil en arrière, je ne vous dis pas combien de personnes m’ont regardé avec une certaine hauteur…

Être plus fort que le regard des autres. Être plus fort que toutes leurs remarques désobligeantes. Être plus fort que le sentiment de pitié que vous leur inspirez. Être plus fort que leur condescendance. Être plus fort que l’incertitude. Être plus fort que l’adversité. Être plus fort que tout ne peut être fait qu’avec une certitude que vous êtes vraiment en accord avec vous-même, vos convictions, et surtout cette petite voix qui vous enverra où il faut aller.

Hé oui, votre petite voix ne vous emmènera pas forcément dans le pays de la facilité, dans le pays des bisounours, dans le pays de la félicité. Non, elle vous emmènera là où vous devez aller pour compléter votre formation, car son objectif est de parfaire votre diamant intérieur. Certes, autour, ça fait plutôt dans le charbon de bois, dans le noir, mais à l’intérieur la lumière prend place afin qu’un jour ou l’autre vous fassiez tomber la gangue extérieure.

Nous sommes des diamants bruts, et pour cela il faut accepter de se faire tailler, de se faire polir, et ce n’est qu’ensuite, que la vérité éclatera aux yeux de tous. En attendant, il vous faudra supporter leurs quolibets, leurs remarques ou conseils, leurs visions de la vie, leurs notions du bonheur et du malheur, mais aussi et surtout leurs vibrations.

Bref, écouter sa petite voix reste un exercice de haut vol quand tout à l’extérieur semble crade et peu en votre faveur, mais le vrai lampadaire sait qu’en lui-même, dans le creuset de sa chambre nuptiale, les électriciens et fondeurs de l’UN sont en train d’œuvrer afin que vous soyez opérationnel pour le véritable contrat de vie que vous avez hâte de mettre en œuvre.

Hé oui, nous ne sommes pas venus, pour la majorité d’entre nous, sur Terre pour se les glander et vivre peinard en attendant la tombe. Le bonheur est hautement désiré pour qui voit la vie comme une jungle, et surtout une source d’emmerdes. Ils démontrent qu’ils n’ont pas compris que, justement, les emmerdes sont la raison même de notre apprentissage de cette dualité de 3D. Elles sont le soc de charrue qui met à jour ce qui est enfoui en nous.

En effet, comment voulez-vous connaître qui vous êtes si vous vous arrêtez uniquement sur l’extérieur des choses, à la surface des choses. Il est dit dans une parabole que lorsque vous découvrez une perle dans un champ, alors vous vendrez tout ce que vous avez pour acquérir ce champ. Cette perle est en vous, à l’intérieur de vous, mais cela demande d’abandonner nos biens extérieurs, car qui a su déterrer la perle sera riche pour le restant de sa vie.

Votre petite voix est la meilleure chose qui puisse vous arriver, et quand elle vous dit, « vend ta baraque et va là-bas », c’est qu’elle sait très bien ce qui vous y attend. Quand elle vous dit « achète cela » alors que tout le monde vend parce que cela ne vaut plus un clou, suivez ce qu’elle vous dit. Si elle te dit « saute par dessus ce mur » tout en sachant que tu n’as absolument aucune idée de ce qui se trouve derrière, alors grimpe et saute !

Je sais, c’est difficile à encaisser pour un mental-égo qui n’arrêtera pas d’argumenter à coup de ceci et de cela, et ainsi te faire te poser plein de questions afin que, finalement, tu te remplisses d’une quantité de doutes suffisante pour reculer et renier ta petite voix. Le diable est en nous et il s’appelle égo. Ainsi tant que ce dernier aura la main mise sur votre mental, vous serez forcément dans la merde, car son principal problème est qu’il n’accède pas aux autres plans de La Création.

Si vous avez compris cela, alors vous verrez que la petite souris va accoucher d’une montagne. Pour cela, je vous donne rendez-vous au prochain article qui vous démontrera que, quelles que soient les difficultés apparentes, il se cache aux tréfonds de nous un trésor inégalable, capable de renverser les mondes.

Laurent DUREAU 

Lien Permanent pour cet article : http://345d.fr/quand-la-souris-accouche-dune-montagne/

(117 commentaires)

2 pings

Passer au formulaire de commentaire

  1. Frederic

    Bonjour,

    Je consulte votre site Web avec beaucoup d’attention depuis 1 an environ. Je suis marié avec 2 enfants. Il y a 3 ans (déjà !) j’ai quitté mon travail (situation très enviable d’un Bac +5 selon le critère moyen pas trop bête avec une belle évolution de carrière etc.) car je trouvais toute cette mascarade d’un ennui infini. Aujourd’hui je suis toujours sans aucune ressource (sauf mon épouse qui continue de travailler car elle aime cela, en tout cas elle le prétend et je commence à la croire…) et donc tout repose financièrement sur ses épaules. Avec les enfants et mon épouse tout se passe vraiment très bien individuellement tout comme collectivement par contre je ne supporte quasiment plus les conversations (à mon sens futiles) avec le restant de la famille ou des soi-disant proches.
    Il y’ a 3 ans j’ai décidé de faire exactement ce que vous décrivez (suivre ma petite voix). Tant que je reste centré sur moi même comme vous le dites souvent je suis plein d’énergie mais des que je rencontre d’autres personnes (miroirs de moi-même aussi !) je suis las rapidement et ça me prend beaucoup d’énergie. Aujourd’hui je me sens quand même un peu dans l’impasse ! Est ce un manque d’idées, de motivations, la peur de dire tout ce que je ressent réellement de ma vie je ne sais pas. Peut être que votre expérience en la matière saura me donner ce supplément d’âme…quoi qu’il en soit merci à vous (donc à moi (-:) d’exister car si l’amour est au cœur du soleil alors vous êtes souvent un soleil pour moi. Surtout continuez car vous faites des émules ! Les concepts scolaire nous ont permis d’arriver jusque la. Vos concepts prendront à mon avis progressivement l’ascendant dans les 50 prochaines années (c’est certes court au regard du reste mais ça peut être long quand on attend les autres non ?)
    Respectueusement

    Frédéric

    PS : N’avez vous jamais eu l’impression que tout ce que vous définissez dans vos blogs (en général) est déjà connu d’une certaine « élite » et que le but est d’amener au travers de la dualité tout le monde vers le haut (ascension) ?

    1. Laurent

      Bonjour Frédéric,

      Nous avons tous une mécanique différente et notre capacité à « énergétiser » d’autres personnes est très très variable. En effet, il existe 4 catégories de mécanique dont seulement une est véritablement capable de fournir. C’est à l’image de la prise électrique, de l’interrupteur, de la lampe et du témoin lumineux.

      Les 4 sont spécialisés mais seulement une seule est capable de donner du jus (la prise de courant) tandis que les autres fonctionnent sur batterie. 2/3 des personnes sont des prises de courant mais 1/3 ne peuvent produire de l’énergie pour les autres. Que ferait-on sans interrupteur, sans témoin lumineux et surtout sans aucun appareil électrique ?

      Tu appartiens probablement à ce 1/3 de personne alors accepte le et suis tes propres impulsions et tout sera parfait ! Pour en savoir plus rapproche toi de Brigitte et elle te renseignera.

      Sinon ce que je raconte est effectivement connu d’une certaine élite mais pour des raisons de domination ils gardent cette connaissance pour eux afin de continuer à plumer les pigeons. Cependant, la presque totalité ont prêté serment de ne pas divulguer cela car ils appartiennent à des institutions. Tout manquement est généralement fatal…

      Ce n’est pas mon cas puisque je n’ai jamais fréquenté ces organisations et de plus j’en raconte plus que ce qu’ils savent déjà. Ils comprennent donc que mon « patron » n’appartient pas à ce monde et que je suis, d’une certaine manière, sous haute protection. Dit autrement, eux aussi apprennent de moi car eux aussi sentent qu’il leur faut passer à autre chose car ils ne peuvent aller contre la marée des Nouvelles Energies.

      Ils me laissent donc tranquille d’une certaine façon car ils savent qu’ils ont autant besoin de moi que tout autre personne appartenant à l’humanité. 😎

      1. Manu

        Bonjour Laurent,
        Là, je suis perdue…
        Je vous suit depuis pas mal de temps et vous lire est un réel plaisir mais je n’ai pas du bien capter.
        Depuis toujours, je me suis sentie comme une batterie qui se décharge jusqu’à épuisement au contact des autres. Je ne me recharge que lorsque je suis seule (moments nirvanesques pour moi). J’avais compris que pour l’ascension, je devais être capable d’être en paix et en joie quelques soient les circonstances extérieures. D’être dans l’amour inconditionnel.
        Donc je pensais que je devais rester dans mon état nirvanesque sans m’épuiser en société.
        Car en général, suivant les cas, après un certain temps, je passe par toutes les couleurs et on me demande si j’ai des problèmes ou si je suis malade, on me demande qu’est-ce qui ne va pas. La seule chose qui ne va pas, c’est de les supporter sans être à plat.
        Je croyais que je devais travailler ce point et maintenant, je ne sais plus.
        Pouvez-vous m’en dire plus?
        MERCI, encore merci pour votre travail.

        1. Frederic

          Re-bonjour,

          @Laurent : Tout d’abord merci pour votre écoute et pour votre réponse à mon interpellation ! Oui bien sur tout est déjà parfait sinon ça ne serait pas ! Et bien sur en restant dans ce que j’ai décidé d’expérimenter tout sera parfait je n’en doute pas et pour le moment je peux le vivre. Mais c’est pas toujours facile d’avoir des pensées d' »amour » envers des autres soi qui savent qu’elles ne font que jouer avec la dualité au travers des réseaux de personnes intègres et honnêtes en soi. Pour le moment elles ont des degrés de liberté supplémentaires quand même. Elles savent qu’elles ne peuvent pas gagner indéfiniment sauf peut être du temps. C’est d’ailleurs un paradoxe (je suis très paradoxe) en soi de continuer dans une voie qu’on sait déjà mainte et maintes fois expérimentées et vouées à un échec quasi certain.

          Personnellement, j’ai compris cela vers 26 ans (j’en ai 37) et j’ai pu expérimenter complètement discrètement, même furtivement, ce que tu énonces dans ton blog car ma « petite voix » m’a suggérée immédiatement (ce qui n’est pas dans mes habitudes en tant que communicatif) de ne rien dire à personne et de laisser les autres me « pomper » un temps certain. J’ai pu m’approcher d’assez près de cette « elite » sans jamais adhérer ni repousser car personne ne pouvait se méfier d’un pauvre petit « cadre » technique avec des croyance considérées comme spirituelles cf masselot etc. (-.. Ni mon épouse ni mes enfants savent quoi que ce soit d’où mon intérêt certainement d’en parler à quelqu’un qui peut comprendre… En fait mon ennui ne vient pas du fait que tout soit parfait c’est plutôt stimulant en soi et à titre perso je m’ennuie rarement en dehors d’un contexte professionnel. Mais à la longue, savoir sans pouvoir en parler et surtout ne pas chercher à convaincre quelqu’un de quoi que ce soit qu’il ne demande, oui il y a parfois de la lassitude et de l’ennui très sincèrement. Pour le moment ma petite voie s’est faites très discrète à ce sujet…et votre blog me permet à moi aussi de gagner du temps en étant honnête. Je pense actuellement à écrire un livre pour les garçons à qui j’ai donné corps (mais dois je vraiment les emmener dans mon délire ?!)

          Désolé, je profite de votre blog pour dire qui je suis, ça fait du bien même si ça me fait sourire moi même. ❗ merci à vous encore Laurent et bonne continuation.

          Cordialement

          Frédéric

        2. Frederic

          @ Manu,

          C’est une fois de plus un paradoxe ce que vous dites. Personnellement j’en conclu qu’un « enseignement » se cache souvent derrière un paradoxe.
          L’autre n’est il pas toujours une partie de soi que l’on a décidé d’expérimenter ? ➡

          Très cordiales salutations

          Frédéric

        3. Laurent

          Manu, tu te poses trop de questions. Quand tu sens que tu ne peux plus donner tu te retires et quand tu te sens bien tu donnes. Il ne faut pas aller plus loin que ça. Ensuite il y a une différence entre une batterie de moto et une batterie d’un bus. Certes, ce sont toutes les 2 des batteries mais l’une tiendra pour tirer le cul d’une personne tandis que l’autre tirera 80 personnes… 😀

          1. Manu

            Mais oui, bien évidement, clair et limpide.
            MERCI Laurent

        4. BlueCristal

          Idem pour moi, un mois à l’extérieur est le max que je peux tenir ! Décharger et ce qu’il m’énerve le plus parfois c’est que quand je pars eux vont bien, tout leurs soucis et autre s’améliore et deviennent plus Joyeux que Moi, c’est prétentieux de dire ça, car cela voudrais dire que c’est grâce à mon passage qu’ils ou elles le sont, mais c’est véridique et puis ils ou elles se mettent à « copier » à faire comme moi, écouter les mêmes musique, l’alimentation, comportement, voire les mêmes personnes que Moi etc .. qu’est-ce que ça m’énerve, sauf que je vais bien ! Et là, après ce long mois décembre, j’ai une tête de dépressive, me sens mal et blindé de puce/ou poux avec leurs comportements et plus à eux que je dois décharger ou mettre à la machine. J’suis dégouté, car eux sont moi et moi j’ai pris tout d’eux, me reconnais pas/plus. Mais dans quelques semaines batterie recharger à bloc et on re commencera ! a m’soule.
          En même temps ils et elles pourraient dire la même chose, mais quand on a le sourire aux lèvres on se posent pas ces questions … J’suis pas contente ! lollll Y’a une certaine injustice quand même. Mais heureusement y’a 345d ou ont peu lire des trucs marrants 😀
          Bises merci à vous tous et toutes

          1. BlueCristal

            Et en plus parce que y’a un autre truc, c’est que plus aucun ne rêver et quand je dormais avec eux, bizarrement ils faisaient des rêves/cauchemar et tout alors que moi du coup je ne rêve plus, le matin y me raconté, j’y étais souvent … Mais moi je ne rêve plus, j’ai la rage 😆 y m’ont tout volé, décharger. Y’a de quoi ! Bizarre. 👿

    2. Nicolas

      Frédéric,

      Peut-être que ce livre te redonnera courage et envie de créer. Il te permettra probablement aussi de rencontrer des gens qui pensent comme toi :

      http://alternatives.blog.lemonde.fr/2012/11/28/ce-million-de-revolutions-tranquilles/

      et pour commencer à rentrer dans le sujet, avant même d’acheter ce beau livre :

      http://consocollaborative.com/1704-100-sites-de-consommation-collaborative.html

      Nico

      1. Frederic

        Merci Nicolas,

        Je vais regarder cela demain. Je crois bien que c’est de cela que j’ai un peu besoin oui !

        Frédéric

      2. Frederic

        Le terme de révolution me contrarie un peu mais sinon ça a l’air intéressant pour moi.

  2. florence

    🙄 Oui bien sûr ! on l »entend la petite voix, elle parle souvent… mais quand elle te dit : casses-toi d’ici et que tu vis en couple et que la petite voix de ton amoureux lui tient pas le même discours, tu fais quoi ?

    1. Pierre

      Ecoute la tienne ! Avec Amour …

      1. BlueCristal

        Bah tu reste … 😆 ( d’un certain point de vue ) Le contraire ! 👿

  3. ninou

    ton vécu , une fois de plus , devrait apporter bien des réponses aux questions des joyeux lampadaires !merci .
    Mais , ne penses tu pas que les emmerdes répétés doivent nous amener à un » trop plein »
    qui fait qu’on lache prise complètement (mental) et la on se laisse guider totalement ?
    je pense que dans ces moments difficiles , on a une force en nous , une foi , qui fait qu’on
    avance , qu’on ne s’écroule pas , qu’on refuse toute sorte de depression , bref on se sent
    porté !
    merci Laurent !

    1. Micheline T.

      En effet Ninou, parfois faut effectivement passer par les emmerdes pour se rendre à l’évidence qu’on doit lâcher-prise et faire totalement confiance à notre petite voix, en l’Esprit qui nous habite…La Force qu’on ressent pour passer à travers toutes les viscicitudes de la vie est en la Source qui est en nous.¸

      Paix en ton Coeur…
      Micheline

  4. Gérard

    Bravo ! tu nous as souvent dis que dans les emmerdes il y avait du positif (de la Lumière) et la tu nous le redis encore bravo 😈 se n’est pas nous qui commandons mais notre moi intérieur
    Que la Lumière soit

  5. Neo

    Un jour la petite voix disparaîtra… Nous fusionnerons avec la source de cette voix.

  6. fabienne

    Merci, merci Laurent, je me sens moins seule !!!
    Dans les expériences où tu te retrouves complètement nu, dépouillé, vidé… je connais ! où tu donnes mais ne récoltes pas encore pour toi-même, où parfois le doute subsiste entre rentrer dans les normalités de la société (où tu sais intérieurement que ce n’est pas pour toi) et suivre ton chemin qui t’amène à des situations difficelement supportables. Mais la Foi est là, même si quelquefois on ne s’en aperçoit plus du tout.
    Le temps n’est plus à l’analyse, ça, ce n’est même plus possible dans mon mental, aujourd’hui je sens que lâcher prise et se laisser porter sont les 2 uniques possibilités pour vivre et pour entendre… cette petite voix intérieure !

    Je vous souhaite à tous une très bonne journée

  7. Monique

    Je suis très touchée par ton témoignage, quelle foi ! La petite voix me parle: aurais-je le
    courage de l’ecouter jusqu’au bout ? Merçi, Laurent pour cette belle leçon de modestie!

  8. Valérie

    Merci beaucoup Laurent pour cet article de bon matin, quelle nourriture exceptionnelle !

    Quel chemin parcouru et quelle sensation d’ETRE vivant !

    Pour moi, la synchronicité qui percute ce matin c’est :

    « Être plus fort que le regard des autres. Être plus fort que toutes leurs remarques désobligeantes. Être plus fort que le sentiment de pitié que vous leur inspirez. Être plus fort que leur condescendance. Être plus fort que l’incertitude. Être plus fort que l’adversité. Être plus fort que tout ne peut être fait qu’avec une certitude que vous êtes vraiment en accord avec vous-même, vos convictions, et surtout cette petite voix qui vous enverra où il faut aller. »

    Frédéric, je comprends ta situation, je pensais avec mon mental-égo comme toi en rencontrant des gens de ma famille pas ouvert ou autres, mais en fait faut pas réfléchir et écouter ta petite voix dans l’instant présent….

    moi, ça y est, je passe pour une barge mais sincèrement quand je vois les regards en face éblouie par ma façon d’ETRE, je reçois en pleine face leur coeur que je peux voir comme un livre ouvert….la communication se passe à un autre niveau. Alors laisse tomber le niveau vibratoire, vas-y sans penser et soit toi-même, ça fonctionne à tous les coups !! C’est sûr qu’en face ils sont déboussolés, mais aussi ébloui ! donc c’est un cadeau que tu leurs fait et bien sûr à toi-même.
    Et puis si ça devient trop lourd, déconnecte et retourne dans ta grotte histoire de recharger les batteries. C’est aussi simple que ça.
    Gros bisous et bonne journée à vous toutes et tous !
    Je nous aime

    1. pascale

      à Valérie,
      c’est exactement pareil pour moi, il est des regards et des contacts fabuleux derrière tout ce brouillard qui « brouille » nos vibrations dans les rencontres (qu’elles soient familiales ou autres!!!)
      il faut tout prendre, même le malaise et ça devient d’un coup très facile!!!
      je ris car vous vous traitez de « barge »…. savez-vous qu’une barge est une péniche qui sert au transport ….vive les barges qui nous aident à passer de la rive 3d à la rive 5d !!! 😉

    2. Frederic

      @ Valérie,

      Oui je sais Valérie, j’y travaille… Mais quand son propre « père » met la pression par le biais des enfants auxquels j’ai donné corps (ce style de raisonnement est quand même encore très courant) c’est pas facile. Aimer inconditionnellement celui qui par amour inconditionnel vous « détruit » ou plutôt cherche à vous convaincre par le biais de ceux que vous aimez de fait même inconditionnellement ça devient quand même compliqué ! En retour devoir accepter cette situation sans chercher à convaincre que c’est mon fils qui m’a choisi et moi lui ça reste quand même une vue de l’esprit complexe. Que j’en soi convaincu moi et que je le dise oui mais je ne cherche pas à convaincre l’autre. Du coup c’est quand même plus facile pour lui surtout si sa situation extérieure pourrait paraitre très enviable… Je parle ici de papa car notre culture nous pousse dans ce piège de la famille. Mais le raisonnement reste le même pour son voisin, la maitresse du petit ou ses connaissances…

      Mais je suis très heureux de partager un peu de vous avec moi et de moi avec vous. Merci d’être ici et la maintenant.

      Très cordiales Salutations

      Frédéric

      PS : Personnellement voir la vie de l’autre comme un livre ouvert ça ne m’apporte pas d’émotion particulière sauf quand je me dis qu’il va se planter pour ne pas dire se faire avoir comme un bleu…! D’où la notion de lassitude et d’ennui parfois quand on ne cherche pas le pouvoir mais juste un peu de partage (j’espère que je m’exprime de manière compréhensible; c’est pas facile a expliciter)

    3. Frederic

      @ Valérie,

      J’ai oublié de dire…
      Cette situation très complexe de ma vie est contrebalancée par les deux garçons que nous avons accueillis sur terre avec mon épouse. Ils me donnent tout ce dont j’ai besoin au moment ou il le faut ! Et la quand ils vont d’eux même plus loin que moi à 6 ans, c’est un émerveillement magique permanent. Pourvu que ça dure…

      TCS,

      Frédéric

      1. Valérie

        Coucou Frédéric !

        Merci beaucoup pour cet échange. C’est très enrichissant.
        Après avoir écrit le post, je me suis dit mais de quoi je me mêle, les expériences de chacun sont unique.
        Donc j’aurai dû utiliser la première personne car ce que je décris n’est ni plus ni moins ce que j’expérimente ici et maintenant, et peut-être plus demain avec d’autres embûches !!

        Bref, il faut également que j’accepte mes propos et que je n’ai plus de culpabilité….encore beaucoup de travail !!
        Merci beaucoup Pascale pour ton post également, j’aime l’humour !!!

        Je suis très touché par ces échanges avec des personnes aussi exceptionnelles que vous tous.
        Je vous envoie plein de bonnes ondes !

        1. Frédéric

          Hello Valérie,

          On est pas obligé d’être d’accord sur tout sinon ça servirait à plus rien d’expérimenter… mais au moins ici c’est un endroit ou le respect globalement est maître ! Et ça c’est primordial pour mon évolution personnelle. De plus ce respect ne me semble pas cacher quelque chose dont qq profiterait. Et parfois parler simplement avec des gens ouvert ça suffit pour aller de l’avant.
          Donc c’est moi qui dit merci, sincèrement !

          Gruss,

          Frédéric

  9. Luciole

    Je te comprends Florence!!
    Et quand tu as des enfants qui n’ont pas envie de quitter leur maison, leur copains…etc et que la peur de les entrainer dans des galères te tenaille, tu fais quoi??

    1. Catherine

      Florence, Luciole

      Ton choix de vivre, ailleurs et différemment, n’est pas obligatoirement le bon choix pour tes enfants qui ont peut être besoin pour l’instant de rester dans leur sécurité (maison, amis, écoles, animaux familiers etc ….)
      Le choix de partir en laissant tes enfants à leur père est possible, si tu te laisses guider par ton amour pour toi et pour eux, que tu arrives à dialoguer avec tes enfants et leur père, tout s’éclaire, tout devient clair, la vie s’organise autrement
      Bien sur, la 3 D te renverra l’image d’une mauvaise mère mais lorsque tu verras que cette situation peut générer des situations de complicité, de tendresse, y compris avec le papa, que tu n’aurais pas pu imaginer dans ton ancienne vie alors tu sauras que ta petite voix t’a guidé au mieux pour toi et pour eux

      Le principal je crois, c’est de prendre le temps, ne pas brusquer les choses, lorsque tu seras prête les synchronicités se présenteront

      je vous embrasse toutes les 2
      catherine

      1. alice

        😈 en accord avec ton commentaire Catherine. Merci de l’avoir dit.
        Mes soeurs courage, nous ne sommes pas QUE des mamans !

    2. Valerie G

      Luciole,

      Laurent dit s’il y a peur il faut sauter car là se trouve l’enseignement. Et puis la peur de quelles galères parles-tu? Celle de 3D.

      Lorsque ma petite voix me la dit, j’ai vendu ma maison, laissé une école d’art montée à la sueur de mon front et ses 100 élèves. J’ai pris mon compagnon et mes trois enfants et suis partie vivre à 7000 km dans un pays étranger. Des galères on en a vécu, mais la vie ne nous a jamais lâchée. Les enseignements ont été grand pour moi comme pour les enfants qui sont bien plus fort qu’on ne le pense. On les croit attachés à des choses superficielles mais ce n’est pas vrai. Si on leur montre le chemin, ils les abandonnent plus aisément que nous car en étant plus près de leur icité ils n’ont pas autant de peur et son plus proches de l’amour.
      Les enfants ne sont en aucun cas un frein à notre évolution et que peut-on leur montrer de mieux que de leur dire être au plus prêt de soi-même est plus important que l’identification à ce monde 3D?
      La question reste encore la foi, non?
      Si ta petite voix te dit quelque chose, elle sait ce qui est juste. Fais confiance.
      Valerie

  10. Teo

    Bonjour,
    Comment savoir qui on est s’il n’y a pas de relation ? Quand on voit que tout l’univers est relation. Être soi demande d’être en relation avec les autres pour le voir. Quoi qu’on veut établir comme relation avec ce monde de matériel et spirituel, il faut bien attribuer à l’argent comme le moyen aussi efficace, même si son heure de gloire est derrière nous. L’heure est à la réconciliation avec le Tout sans quoi nous sommes freinés par les égrégores de nos relations avec l’argent.
    bonne journée
    Teo

  11. Vanessa

    Bonjour à tous les lampadaires !
    Merci pour ce beau témoignage de ta foi et de ton cheminement, Laurent. Depuis deux ans, je vis un lâcher-prise d’envergure… et ça fait du bien. Après crises et ruptures, tout me rapproche finalement de l’Amour et du respect envers moi-même.
    Voilà presque deux ans aussi que je suis tes délires, d’accord, pas d’accord, mais j’aime te lire. J’ai l’impression d’être au salon avec un pote de confiance qui me raconte sa compréhension du monde. Je n’adhère pas à tout, certes, je ne saisis pas tout non plus, mais j’écoute avec respect et curiosité, enthousiasme souvent, et parfois ça sonne juste comme une symphonie et là, je me dis : « Il est balèze, mon poto ! » Ça, c’est bon. Merci, Laurent, de débroussailler le terrain.
    J’ai parfois du mal à « entendre » cette petite voix, mais je m’efforce d’être au plus près de ce que je suis, d’être au plus juste de ma vérité, contre incompréhension et critiques.
    Par contre, j’ai de plus en plus de mal avec les vibrations négatives et limitées autour de moi. Comme Frédéric, être « dans le monde » me rend lasse, j’ai du mal à trouver de l’écho, hormis sur les forums auxquels je participe. Dur, parfois. Le chemin est bien solitaire.
    Enfin… je travaille ma foi. Il s’agit de s’abandonner au divin en soi pour que s’ouvre l’évidence et l’essentiel.
    En route, moussaillons !! 🙄

  12. martine

    bonjour à tous,
    si je peux juste témoigner de mon expérience, je me suis retrouvée ds une situation critique selon les critères 3d dissociée, perte de travail sans salaire pdt qques mois etc… je vais pas faire ds le détails mais simplement pour dire qu’en effet il suffit de faire confiance et de s’ouvrir a sa petite voix et là hop! synchronicités! les choses se sont enchainées sans que je controle ou maitrise quoique ce soit et voyez-vous je n’ai manqué de rien! et cela sans compter la joie permanente en moi a chaque instant….!
    Frédéric merci de nous parler de ton expérience et oui c normal de ne plus se sentir en harmonie avec des vibrations trop basses j’entends par leur fréquence. je me suis complètement isolée fut un temps je ne supportais plus d’ètre en présence d’autres personnes c’était vibratoirement impossible. mais ça ne s’arrète pas là passage 4d oblige et on change encore!!!

    lumineuse journée a tous!

    Martine ☼

  13. Fabienne

    Je comprend le message que vous souhaitez nous faire passer. Il y a 6 ans déjà, ma vie s’est retrouvée bouleversée (maladie, divorce, perte de ma maison et de mon emploi). Au tout début, je ne savais que pleurer sur mon sort. Puis, j’ai appris à « écouter » et à comprendre le pourquoi de tout cela. Je m’en suis même servie pour aider autour de moi. Jamais je n’aurais imaginé devenir ainsi.
    Aujourd’hui, je suis guérie (sauf quand je pars là où il ne faut pas – le corps sait vite me parler), je suis restée la meilleure amie de mon ex mari. Je suis passée par différents emplois précaires que j’ai quitté parce qu’ils ne me correspondaient pas. Je n’ai pas encore stabilisé ma vie professionnelle mais j’ai confiance. Bien sûr, parfois je doute. Mais je remonte si vite que je m’impressionne moi-même. Certains me demandent comment je fais pour garder toujours le sourire. Moi qui avait peur de tout, maintenant les peurs sont rares et maîtrisées. La petite Voix, si je l’écoute, c’est vrai qu’elle me guide bien. Et ce qui est magique, c’est cette force intérieure qu’il y a en chacun de nous et que l’on découvre dans ces expériences qui nous semblent difficiles.
    Voilà, je voulais partager cela avec vous. Bonne route à tous.

  14. jeanhd

    Merci Laurent pour cette profonde humilité, j’en ai encore chialer … que du bonheur !
    Je me suis revu qlqs années en arrière aussi avec mes deux enfants de 4 et 5 ans dans une tente pour seul abri sans le sous, mais avec une foi inébranlable en la source… Merci, merci. ❓

  15. Sandra

    Bonjour Laurent,
    C’est le meilleur article que vous ayez ecrit…
    C’est magnifique de sincerité et de verité.
    Merci.

  16. Christiane

    Bonjour Laurent,
    Je débarque.. et je me sens bien avec vous, moins seule…
    Quel beau témoignage, j’ai souvent eu l’impression que vous parliez de moi !
    Je vous présente mes plus profonds respects.
    Bien à vous
    ❓ 😛

  17. laurence

    Merci pour ce témoignage si émouvant !

  18. Thierry

    Merci Laurent, ton témoignage est d’autant plus touchant que lorsque je lis tes articles tu m’a toujours donné l’impression de quelqu’un a qui la vit a toujours sourit. C’est rassurant pour tous les marcheurs que nous sommes. 🙂

    1. caroline

      Exactement la même impression!
      Merci pour cet échange.

  19. sanvalet

    Superbe témoignage, beau parcours de vie, et surtout magnifique partage…. Merci Laurent…. ♥♥♥

  20. Célia

    Eh oui ! qu’il faut suivre sa petite voix … ça fait 12 ans que je le fais et elle m’emmène dans de ces trucs pas possible ! des fois je me pose la question : qui décide ici ? moi ou Moi ? je fais « par, dans et avec » le coeur et c’est le bonheur 😈 Les gens autour de nous se disent que nous sommes des malades, des fous, des débiles … pour ne pas être touchée par leurs insultes (car je trouve cela des insultes, mm s’ils nous disent cela soi-disant pour notre bien) je retourne dans ma « grotte », qui en fait est un « grand jardin » ensoleillé, plein d’arbres, de gros cailloux, de sources et rivières, et de quelques animaux heureux aussi. Ca nous coûte un pont de faire cela, c’est vrai que vu de 3D, c’est débile, mais dans quelque temps … un petit paradis ??? 😉
    Je ne sais pas pourquoi je fais cela mais je sais que je suis au bon endroit au bon moment, et rien que ça vous donne des ailes pour avancer.

    Merci Laurent pour tout ce que tu as galéré avant de nous pondre tout cela, et d’être au bon endroit au bon moment 😈

  21. cakou

    Sacré petite voix, elle nous emmène là où nos devons être, ton témoignage vibre en moi car je vois également mon parcours de vie différent mais qui m’a amené jusqu’en Tunisie, je sais que je dois être là. Pourquoi ? je n’ai pas la réponse mais qu’importe je suis ma petite voix. Et je suis ravie de te lire.
    bonne journée 😉

    1. René Pierre

      Bonjour Cakou, je suis moi aussi en Tunisie et tu imagines qu’il est un peu difficile de partager nos expériences ici. Si tu le souhaites on pourrait peut être se rencontrer pour en parler… A bientôt j’espère et bonne journée.

      1. Brigitte

        Bonjour René Pierre,

        je rappelle simplement que le forum est là pour ça, et que dans le secteur réservé à l’organisation des rencontres/rassemblements/retrouvailles, je peux créer à la demande un spécial « Tunisie ».

        Bizzz

        1. René Pierre

          Bonjour Brigitte, j’aimerai beaucoup qu’il y ait un spécial Tunisie.

          1. Cakou

            Donc rendez vous au faux rhum

  22. N.

    Bonjour Laurent.

    Comme j’aurais pu écrire ceci : « Tout aurait dû lui être donné, mais c’était tout le contraire. Tout ce qu’il touchait devenait de l’or pour les autres, mais pour lui, nada. C’est comme s’il était là pour aider autrui tout en ne pouvant s’aider lui-même. Toute tentative de sa part pour améliorer son sort avait l’effet inverse. »

    Alors, que nombre de spirituels rencontrés sont ds une situation physique très confortable, certains ont même augmenté leur patrimoine financier, tout en demeurant honnêtes et intégres dans leurs relations. Ceci étant une question de point de vue.
    Néanmoins, souvent, je pense que quoiqu’ils enseignent, guérissent, etc…Ils sont encore dans des limites. Car, renoncer aux conforts construits est difficile ( physique & spirituel). C’est leur vie, pas la mienne.
    Je n’ai pas connu ta situation, je l’ai à maintes fois frôlé= nécessité de me retrouver sur ma route, de libérer de mon aura les routines existencielles, de me détacher d’égrégores.
    Tu roules sur la route des vacances zen et satisfait. Que vouloir de plus?
    Toc, toc… T’as soudain envie de prendre cette voie pas vraiment dessiner sur la carte.
    Et tu le fais, car l’étincelle intérieure est en confiance.
    Et, que t’es venu pour être libre !
    Ensuite, s’adapter à la suivre, au-delà des jugements d’autrui.

    Une chose comprise : je « crois » que nos guides demandent à ce que nous prenions soin de notre corps biologique afin qu’il soit présent sur terre, en ce passage de l’humanité vers le coeur. Il est notre outil de travail. J’aime les conforts aussi, et évidemment j’y aspire.
    Dans ces situations financières, le corps a besoin en priorité d’air, d’eau, de sa quantité et qualité de nutriments, de sommeil.

    Les enseignants affirmant que nous avons un problème avec l’abondance n’ont pas tort. C’est la culpabilité judéo-chrétienne: tu es béni non pour toi, tu es béni pour autrui.

    Mais, ils en parlent car ils savent prendre les énergies de la terre à disposition et sont dans l’abondance. Ils sont toujours dans la culpabilité, qui quelque part les emmerde toujours. Ainsi, pour la compenser, ils offrent leurs enseignements gratuitement sur le web. Et attirent dans leurs formations ceux qui peuvent financièrement y participer ( coût, déplacements, hébergements, et outils affiliés). Affirmant, que votre absence d’abondance est votre problème.
    Les énergies qu’ils prennent à disposition sont les énergies de ceux qui seront dans leurs formations. Toujours: offre=demande avec bénéfices.
    C’est ainsi!
    Et ainsi, les perceptions de la vie qu’offrent le new-âge prennent progressivement leurs places dans les perceptions de la 3D, grâce à internet surtout.

    L’idée m’est venue que chaque éveillé est une pièce d’un puzzle impénétrable.
    Chacun sera devant le choix d’utiliser internet pour créer sa propre page et partager ses perceptions de la vie dans les règles de la loi de la liberté d’expression.
    Puis, chacun animera ses propres web-conférences, la confiance ancrée par ses expériences et son étincelle intérieure.
    Cette stratégie de communication ne sera plus le fait de quelques channels, quelques formateurs, etc… Elle sera le fait de tous à moyen terme.
    Ainsi, chaque pièce de ce puzzle mondial éliminera les pièces intruses ( lol, fausse monnaie !) et se connectera aux pièces proches d’elles.
    Au final ?
    Et bien, Le PUZZLE vibrera comme le soleil.

  23. alice

    😛 Merci Laurent, bien en phase avec le mouvement du moment.
    Tu m’as reconciliée avec mon CV (contrat de vie)

  24. lae

    ROBINSON CRUZOE :
    Les 5 étapes du voyage interieur
    Pour illustrer les cinq étapes du changement intérieur en thérapie, Hélène Roubeix s’est inspirée de Robinson Crusöe dans le livre de Michel Tournier, “Vendredi ou les Limbes du Pacifique”. (1)

    Echoué sur une île déserte, le héros mythique vit une aventure en différentes phases.

    1) La soumission. Au début, Robinson se vautre dans les marécages bourbeux de l’île, symboles de la dépendance et de la dépression quand le soi, fragilisé dans l’enfance, est encore immature.

    2) La domination. Robinson décide de domestiquer l’île et veut tout contrôler autour de lui. Le moi socialisé cherche à dominer autrui coûte que coûte.

    3) La prise de conscience. Robinson, comme chacun de nous, doit remonter à la source de lui-même. Il séjourne dans la grotte la plus profonde de l’île. Prise de conscience de l’absurdité de ses actions et pressentiment d’une part plus essentielle, le soi.

    4) La transformation du moi. Jusque-là dominateur, il se transforme et devient une ressource pour le soi nouvellement mis à jour. Il lui donne l’espace pour exister et prendre toute sa dimension.

    5) L’intégration du moi et du soi. Robinson et Vendredi, l’esclave qui incarne la nature sauvage, sortent des rapports de force et s’allient au quotidien. La personne accède à  » sa juste autorité  » dans un lien respectueux avec elle, autrui et le monde.

  25. Luc

    Bref, comme dit l’autre, tout va bien mais personne ne s’en doute…

  26. Aquadas

    Hell’eau L’eau rent !

    Un Coeur ouvert comme cela ça RAYONNE et ça CHAUFFE !!! Ca fait du bien dans ce climat glacial.

    Ecouter la voix de la raison (celle du coeur) c’est Être sur la voie de la raison.

    In lak’ech (si tu savais à quel point !!!)

  27. Nicole.A

    Chaque fois que j’ai écouté ma petite voix, c’était Bingo. Ça provoquait des chambardements, mais c’est toujours juste.

    Merci pour ce beau témoignage,une aide précieuse pour beaucoup.

  28. frédérique 83

    Dans un précédent article, tu nous annonçais des larmes possibles ; C’est ce matin que les larmes me sont venues à ta lecture .
    Je suis en marche vers l’autre rive, depuis 2008, et je commence seulement un peu à la deviner au loin , avec toi et ton équipe qui nous attendez de tous vos feux de lumière, avec patience .
    Plus d’une fois, sur mon pont j’ai été tentée de rebrousser chemin mais heureusement la lumière aveuglante au début de tes articles m’a permis de continuer et de passer outre le regard des autres, le jugement des autres qui vous toisent du haut de leur 3D, Tu nous as appris à surmonter les baisses vibratoires auxquelles nous expose ce monde , à les reconnaître et à lâcher prise !
    Aujourd’hui, mon pont est plus stable et tangue moins ….
    Merci Laurent, j’avais juste besoin de te faire une déclaration de GRATITUDE !

  29. Violette

    Merci Laurent, pour ce témoignage trés touchant, d’un’ humilité, d’une sincérité, une trés belle leçon de vie,un hymne à la foi….je crois bien que cela fais bien longtemps que tu n’es plus un dIamant brut, cela nous permet de savoir un peu où l’on se trouves, le chemin est encore long( je parles pour moi bien sur)…mais c’est un texte a imprimer , a lire et à relire dans nos moments de doutes…il est inspirant, en tous cas il émet une vibration incroyable pour moi!

    Merci de tout coeur, de tout ce que tu écris pour essayé de nous éclairer le chemin!! ❓

    Amour et Lumière pour toi 😛

  30. agnès aubry

    coucou, comme beaucoup sur ce site je viens te dire merci Laurent pour tes explications, tes lectures,on se sent vraiment moins seul, on se ressemble……. la « vie » ne m’a pas épargnée mais depuis toute petite j’ai su que la vie était autre chose, heureusement, et j’ai tjs écouté ma « petite voix » en souhaitant avec force que je l’entende tjs.Ce guide intérieur m’a aidé ds toutes les situations + ou – difficiles l’important est que malgre ou heureusement avec toutes mes épreuves je suis restée debout avec l’amour chevillé au coeur!!! Pour l’heure ma petite voix me dit « que je suis prête » à quoi ? histoire à suivre ……………..agnés

  31. lilou

    Du fond de mon coeur,
    Je te remercie d’avoir accepté de vivre tout cela,
    car si tu n’avais pas accepté de vivre tout cela ,
    tu ne l’aurais pas vécu,
    et si tu ne l’avais pas vécu,
    tu ne pourrais pas en témoigner ce jour,
    pour nous aider à avoir Confiance,
    et à accepter chaque jour qui vient comme un cadeau de la Vie
    et quoiqu’il se passe arriver à dire « Ceci est bon pour moi. »et j’accepte.

    (Ce que je n’arrive pas encore à faire chaque jour) ❗
    Tu me rapelles Jean celui qui vint pour Témoigner de la Lumière
    zut le petit curé revient !!!!

  32. Simplet

    Quoi dire aprés une telle lecture ? Si, UNE chose ! Cette petite Souris va véritablement accoucher d’une énorme et fabuleuse Montagne…Belle Journée à Tous !

  33. kiki

    ….cela demande d’abandonner nos biens extérieurs …
    hmmm , pour ceux qui ont atteint uncertain stade ( vachement élevé ) , peut-être…
    Pour ma part , ( niet ) je ne pense pas qu’il faille absolument se mettre complètement à poil – car si je dois courir toute nue , je risque de me les geler grave et ne penserai plus qu’à me réchauffer => la petite perle sera passée aux oubliettes !
    ….abandonner toute attache , dépendance , à ces biens extérieurs …OUI totalement !
    Aussi je leur rends grâce car ils me permettent d’avoir la liberté , la possibilité de me tourner vers l’intérieur – pas besoin d’abondance mais juste le nécessaire pour justement pouvoir se détacher de ces besoins extérieurs . N’étant ni yogui ,ni respiralien, ni tout ça ..;rien qu’une petite grenouille verte dans cette immense jungle …ils me sont encore nécessaire pour un temps
    Merci à eux , et merci à vous tous ici – je suis détachée mais quand même , sans toi Laurent , sans vous tous , ce serait moins drôle !! 😉 ben oui , je profite …. Bisous

  34. marina

    Bonjour tout le monde !
    Merci Laurent, le message tombe encore à pic !! Les situations défilent sur ma route et mon égo n’arrête pas de faire des siennes et me gonfle au plus haut point !!! Ma confiance en prend un coup mais j’essaie de rester droite dans mes bottes comme tu dis !!! Pfff tout ces gens qui jugent, ça me déprime !! J’ai même l’impression que l’on m’attend au tournant, comme-ci ils attendaient LA faute de ma part (bon, heureusement pas tout le monde, ouf) !!! C’est moi qui psychote ou bien non :mrgreen: !!! Je t’avoue que je ne sais plus et puis après tout comme tu le dis si bien ON S’EN FOUT.
    Ca m’a fait du bien de parler !! J’en avais grandement besoin !!! Vivement le prochain article !

    1. marina

      J’ai oublié de vous dire que ma petite voix me parle, je l’entend et je l’écoute le plus possible !!
      merci à elle d’ailleurs d’être là, même si parfois elle m’emmène là où c’est bizarre !!

      1. kiki

        Quand tu t’en ficheras réellement , des jugements extérieurs , je t’assure qu’ils disparaîteront ou en tout cas tu ne les entenderas plus , puisque plus branchée ! débranche -toi d’abord de ton jugement de toi-même et tu verras …magique ! Aime-toi à fond la caisse 😉

        1. marina

          merci Kiki, oui c’est vrai, s’aimer à fond la caisse !!! Je me suis fais du hopponono ce matin justement !! S’aimer à fond, s’aimer à fond, s’aimer à fond LES BALLONS. 👿 👿

  35. domi

    coucou laurent!!!
    tout est dit
    bises
    domi

  36. René Pierre

    Cette partie de nous tous qui est Laurent et qui accepte de vivre des choses difficiles, de prendre sur lui, pour que nous puissions tous en tirer des enseignements et profiter un peu de la lumière qu’il a su canaliser!! A nous tous maintenant de nous ‘en montrer digne.

    1. Viens Colette

      A oui ta bien raison René Pierre Et merci a Laurent pour ton récit qui ma beaucoup ému.Petite voix intérieur je t’écoute bonne continuité dans la lumière.Bonne route a tous vers la 5ie!!!!!!!!!!!!

  37. LYDIE

    QUAND ON SUIT SA PETITE VOIX, LES PEURS REFONT SURFACE BIEN SOUVENT, LE JUGEMENT DES AUTRES, LE MANQUE D’AMOUR CAR ON EST DIFFERENT , LES RESSOURCES FINANCIERES ETC…. CA CE LOGE DANS LE VENTRE. JE MENAGE MA MONTURE , MAIS BIENTOT CE SONT DES LOUPES QU IL ME FAUDRA POUT TE LIRE.
    PRENEZ SOIN DE VOUS . LYDIE

    1. kiki

      Ben là , à mon avis , tu ne dois pas suivre la bonne petite voix , mais bien l’enquiquineuse in décrotable et dificilement délogeable …la bonne n’apas ce genre d’effets secondaires , si je ne m’abuse !!?

  38. Manoli

    Encore une fois, merci Laurent 🙂

  39. Jean Rwabuhungu

    Laurent mon frère,MERCI,MERCI et MERCI encore pour ce témoignage très émouvant.Que puis-je dire d’autre sinon que de suivre sa petite voix comme tu l’a fait et comme je l’ai fait aussi en venant sur ton blog dans les moments les plus durs de ma vie 😳 Fraternellement dans l’UN Jean Rwabuhungu

  40. seb13

    Bonjour, juste un petit mot chargé de reco-naissance: MERCI!
    Merci d’ouvrir ton coeur à ce point, et de partager avec tout ceux qui voudront bien écouter. 🙂

  41. SAM

    Tu avais déjà écrit tout cela dans d’autres articles, mais là, il y a une nouvelle énergie, c’est tellement puissant que j’en ai pleuré. Merci à TOI Laurent ! J’espère que j’aurais encore la force et le courage de tenir …Tout me paraît si difficile aujourd’hui 🙁

  42. kyox

    Merci …. ♥

  43. Armelle78

    Laurent,
    « Nous sommes des diamants bruts, et pour cela il faut accepter de se faire tailler, de se faire polir, et ce n’est qu’ensuite, que la vérité éclatera aux yeux de tous. » Je fréquente un diamant brut tous les jours puisqu’il s’agit de mon compagnon. je l’appelle d’ailleurs « diamant brut »! 💡 mais pour l’instant il ne veut pas entendre parler de ton blog. N’empêche que depuis quelques mois (après lui avoir demandé d’arrêter de se lamenter maintes et maintes fois et d’avoir cessé d’essayer de l’aider à trouver un « vrai » boulot pour tout simplement profiter de la vie) j’ai l’impression qu’il se sent bien. Il est n’est plus tristoune, plus d’attente. Il est tout simplement. Il fait ce qu’il a à faire, un blog musical et culturel… 😛 On verra bien! En tout cas il peut compter sur moi s’il veut ! Je ne sais pas combien de temps ça va durer cette histoire mais j’ai l’impression d’être à ma place et lui aussi. Rien que pour lui je te dis merci car si je n’avais pas été sur ton blog je serais encore probablement en train d’essayer de l’aider à trouver un job et lui serait probablement déprimé alors qu’aujourd’hui tout est vraiment parfait dans le meilleur des mondes!
    Bise!

    1. Armelle78

      Bref merci de m’avoir aider à ne pas être un polluant supplémentaire dans la vie du diamant brut qui est mon compagnon d’aujourd’hui!

  44. SUZY

    Mes yeux se sont mouillés en lisant ce magnifique exposé, quel beau chemin ! lève-toi, prends ta croix et suis-moi a dit le Christ, l’acceptation des épreuves avec la petite voix du coeur, tu nous apporte tout cela en toute humilité et simplicité de coeur, mais il fallait que tu passe par là mon cher Laurent pour nous l’apporter, et ceux qui te suivent sont comme toi..mais tous les fruits ne mûrissent pas en même temps, il faut plus d’une vie pour comprendre. Que le Dieu de ton coeur te bénisse, continue à nous apprendre. A bientôt.

  45. Nora

    Bonjours a toutes et a tous.

    Mon cher L’or rent,

    J’aime quant tu parles de toi .
    Je ne voie que l’ amour mais toi pas suffisamment quant tu parles de toi a mon gout ➡
    C’est maintenant seulement que je me rend compte a quel point cela a du être dur de parler de SOI ❓
    Et merveilleusement bien raconter. a nous de suivre l’exemple.
    Toute mon Amour et Affection t’accompagne.

    Juste une question : Existe t il un diamant aussi beau, éclatant, magique, polie et…. la liste est très très longue 😀 ? Je ne parle que d’amour :oops !!!

    Je t embrasse très fort , ainsi que vous TOUS.

  46. francine

    Un jour ma petite voix m’a conduite vers un certain blog pour lire certains  » délires » d’un certain  » lampadaire « .
    Merci Laurent ♥

  47. Ema

    merci…..

  48. Bricedenîmes

    Très cher Laurent merci d’être parmi nous, et d’accepter d’éclairer avec foi nos cœur quelque peu assombris.
    Ces mots que tu as choisis son en total synchronisité avec ce que je dois travailler pour évoluer (le respect de notre temple..)…
    Ma petit voie (mais grande de ses idées) m’a susurré il y a quelques jours: « tout part de l’intérieur vers l’extérieur », ça me paraît bien être en accord avec ce texte.
    Ton parcours constitue un excellent exemple pour le message que tu nous fais passer et les nombreuses clefs déposées dans ces lignes, en plus il nous permet de te connaitre encore plus.
    MERCI encore @ toi et l’équipe au sol pour le soutient qu’elle t’apporte.

  49. Marianne

    oh ! merci, merci mille fois Laurent , tu ne peux pas savoir à quel point ton témoignage me touche, il tombe à pic tu ne peux pas savoir ……Et il est tellement inattendu et tellement émouvant !

    Tu vois, si je t’avais rencontré au bord de ce chemin bien isolé sur lequel tu te trouvais, je t’aurai ouvert en grand ma maison et je t’y aurais installé, sans arrière pensée, seulement parce que tu en avais besoin, point barre. C’est ce que j’ai fait il y a quelques temps avec quelqu’un que je ne connaissais pas bien et dont la détresse m’avait touchée…je l’ai installé (sans rien lui demander) dans ma résidence secondaire et je me suis faite embarquée de façon magistrale … en y laissant quelques plumes…avec en prime les réprimandes de mon entourage (mari et enfants… bien de ce monde)… qui me regardent consternés quand je leur parle d’amour inconditionnel et que non je ne veux pas en permanence avoir des ………. « garanties » à chaque fois que je vais faire quelque chose…mon comportement est jugé irresponsable…. J’ai fini par me poser la question de savoir si je n’étais pas un peu déséquilibrée. ???? Quand même !!!! et comme tu dis :  » le doute pointe plus d’une fois son nez dans l’affaire »
    Puis il y a eu le tarot d’Osho…juste pour voir ….AH ! La carte du fou … : « Le Fou continue en dépit de toutes ses expériences de faire confiance. Vous le trompez et il vous fait confiance. Vous le bernez à nouveau et il ne cesse de croire en vous. Alors, vous êtes convaincu qu’il est stupide, qu’il ne tire aucune leçon de ses expériences etc….Soyez un fou à la manière taoïste et dans le sens du zen. N’essayez pas d’ériger un mur de connaissances autour de vous. Peu importe l’expérience que vous vivez – acceptez-la et ensuite abandonnez-la……..suivez votre intuition (la petite voix)….
    Honnêtement, je ne l’ai pas assez écoutée, elle me mettait pourtant en garde….mais peu importe, il fallait sans doute passer par là et tirer un enseignement…..à suivre…

    Puis ton article !!!!! Quel parcourt ! bizarre la vie quand même ! nous sommes des âmes bien courageuses…
    En tous cas, je retiendrai entre autre :

    Être plus fort que le regard des autres. Être plus fort que toutes leurs remarques désobligeantes. Être plus fort que le sentiment de pitié que vous leur inspirez. Être plus fort que leur condescendance. Être plus fort que l’incertitude. Être plus fort que l’adversité. Être plus fort que tout ne peut être fait qu’avec une certitude que vous êtes vraiment en accord avec vous-même, vos convictions, et surtout cette petite voix qui vous enverra où il faut aller.

    Ca me fait l’effet d’un cataplasme de biafine sur une brûlure du troisième degré …(rires)
    j’aurais aimé mettre une petite icône, mais ça ne fonctionne plus ????
    bises à tous

    1. Micheline T.

      Bonjour Marianne,

      Ton témoignage me rejoint beaucoup. Ayant été trahie depuis toute jeune, j’avais appis à ne plus avoir confiance en personne mais, j’avais aussi perdu le plus important, la confiance en moi-même; je ne savais plus reconnaître la voix de la sagesse en moi. Malgré tout, j’ai continué de suivre ce qui me venait du coeur. J’ai ainsi appris à faire de nouveau confiance et j’ai encore été d’une certaine façon trahie à plusieurs reprises. Mais en mon for intérieur je savais que j’avais simplement suivi mon coeur. Même si on avait trahi ma confiance; je me sentais complètement en osmose avec qui j’étais intérieurement malgré les jugements infâmes. Cela a été je dois dire un long chemin avant de me défaire des qu’en-dira-t-on mais je me sentais toujours plus forte mais faut dire qu’il reste encore un certain travail à faire en ce sens. Aujourd’hui je considère que c’est le travail de toute une vie que d’apprendre à monter en vibrations.

      Beaucoup d’Amour, de Paix et de Joie dans ton Coeur Marianne

    2. Bricedenîmes

      j’aime.

    3. Simplet

      Oui, Marianne, tu as entièrement raison…Devenons cette folie, soyons des fous heureux, les bisons blancs des champs célestes apparus mais invisibles encore…Belle Jounée à Tous :

  50. Romarin

    Cher Laurent,
    Quel bonheur de te lire encore, il faut un certain courage pour se livrer, dans la simple vérité de qui l’on est?
    J’aime cette transparence sans se soucier du jugement, depuis longtemps j’essaie de me dégager de l’avis des autres (famille, pseudo amis et autre), j’y arrive parfois mais je retombe encore dans de vieux schémas où je veux plaire, je veux qu’on m’aime et qu’on me remarque.

    Dans ces moments là, je sais que je ne suis plus en accord avec moi-même, mais mon égo me titille et après je regrette de m’être « prostituée » avec des mots ,des rires forcés etc…

    C’est ainsi qu’à chacun de tes articles, je reprend contact avec moi, quand ça part en cacahuette dans ma journée, te lire est comme un rappel de vaccin avec de bons effets secondaires !, je reprend du poil de la bête.
    va juste falloir que les effets durent un peu plus mais je ne sais pas vraiment comment m’unifier (masculin/féminin)

    Merci

  51. Micheline T.

    Merci Laurent pour ce magnifique témoignage,t’émoigner de ce qu’on a vécu demande un Cœur rempli d’Amour et c’est ce que tu nous donnes via ton expérience de vie et tes articles.

    Très tôt j’ai vécu des choses assez difficiles et je me disais justement qu’il faut parfois passer par les emmerdes pour se rendre à l’évidence qu’on doit lâcher-prise et faire totalement confiance à notre petite voix en l’Esprit qui nous habite et je crois que c’est en effet mon chemin qui m’y a conduit… C’est en moi, en mon Christ intérieur que j’ai toujours trouvé la Force pour passer à travers toutes les souffrances que j’ai pu vivre. C’est aussi ma petite voix qui un jour m’a dit : ‘’Ne vois plus les défis de ta vie comme une souffrance mais vois-y plutôt des expériences de vie qui te rendront toujours plus riche de l’Intérieur et aussi plus forte face aux regards et jugements des autres.. Malgré que je vivais toujours une certaine incertitude ; je faisais fi de cela pour continuer mon chemin Je ne savais pas réellement où cela me menait mais je suivais ma petite voix..

    Comme toi, j’ai aussi vécu le fait qu’on profite de mes idées alors que pour moi ? Rien alors que j’en avais bien besoin avec mes trois bébés que j’élevais seule. Loin de leur en vouloir même si j’étais quelque peu déçue, je mettais cela entre les mains du Divin en moi ainsi que toute ma vie et mea actions. Mon jardin était devenu mon havre de paix ; je m’y sentais en parfaire Comme-Union avec la Vie, la Nature et mon Être Supérieur
    Encore Merci Laurent de nous montrer que nous ne sommes pas seuls sur ce chemin. Depuis que je viens sur ce site; j’y ai trouvé ce qui me correspond et… ça fait du bien…

    Micheline

  52. Yanne

    Bonjour à tous,
    Pour moi, c’est pareil et je ne vais pas raconter ma vie car ce serait dire la même chose avec des expériences un peu différentes, les miennes comme être unique.

    Mais, je me débats depuis quelques années et surtout actuellement, car je n’accepte pas une réponse que me donne ma petite voix… Hier encore, comme par hasard…. même réponse et je me dis parfois que c’est l’égo déguisé en petite voix.
    Ma question est de savoir pourquoi je sens ne rien faire et en plus, ne pas trouver ce que je suis venue faire ici, vu que je n’ai aucune interaction avec la 3D en dehors de la survie, disons… Je suis en retrait, la Vie semble me fermer toute possibilité d’intervenir dans ce que j’appelle encore ma  » mission  » en 3D. Hier, je me disais,  » Ne serait-ce pas un blocage de l`égo qui a la trouille d’agir ?  » Et je réduis au maximum, parce que TOUT paraît toujours à un autre niveau pour moi. C’est une toute petite facette de ce que je vis, mais minuscule.

    Alors, une fois de plus, la petite voix me dit:  » tu n’as rien à  » faire  » en 3D, ton travail se fait à d’autres niveaux, que tu ne perçois pas encore car tu es dans la nuit obscure de l’âme, tu as choisi de tout fermer en 3D, pas d’agir comme d’autres le font. Ce choix est incompréhensible pour le mental « . ( Oui, incompréhensible…. je m’en rends compte… ).
    Ça fait des années que j’obtiens cette réponse, bien que sans mots mais avec beaucoup d’autres expressions qui me laissent muette dans le partage, en général.
    Ça n’empêche que je vais vers cette réponse, mais… je me questionne et ça me torture, nom d’une pipe !!!

    Ce serait possible d’être comme ça? Je n’ai jamais lu de témoignage de quelque chose de semblable, ou bien, ceux qui vivent ça aussi se taisent comme je l’ai toujours fait jusqu’à aujourd’hui ?
    Effectivement, il y a plus de 20 ans, petit à petit, des  » possibilités  » pas très 3D, se sont fermées peu à peu, me laissant dans une situation de ne plus rien pouvoir vivre en dehors d’entretenir mon corps dans de bonnes conditions. Plus de désirs, plus rien, plus rien en tout, mais, alors ça oui, LA PEUR DE PRENDRE DES VESSIES POUR DES LANTERNES.
    Je fais l’andouille et l’égo rigole, ou quoi ?

    Si vous saviez les choses que j’ai faites en 3D, vraiment, je ne me suis pas assise à attendre, j’étais plutôt du style  » un problème? on solutionne « . Je continue d’ailleurs pour ce qui est 3D. Là n’est pas le problème.

    1. Yanne

      Bon, je me réponds à moi-même, j’en ai besoin.
      Je me surprends à attendre que  » quelqu’un  » soit comme moi, et me le dise…. c’est clair quand je me relis. Cette solitude est si profonde.

      Quand vais-je me tenir droite dans mes bottes !!!!

      Marcher seule, un point, c’est tout. Ce n’est qu’une transition 3D. Ça finira et je verrai alors que je n’ai jamais été seule, et qu’en plus, j’ai voulu vivre là quelque chose.
      Voilà, je n’attends plus de réponse extérieure et vais me faire CONFIANCE.
      Je crois que désormais, je me poserai ces questions à moi-même.

      Et j’apprends beaucoup au cœur de tes messages, Laurent, ainsi qu’à la lecture des commentaires.
      Merci.

      1. Micheline T.

        Bonjour Yanne, C’est en effet en nous-mêmes que sont toutes les réponses. Quand je n’avais plus confiance en moi, je ne pouvais plus distinguer la petite voix de celle de l’ego. Elle me parlait certes mais je ne l’écoutais pas surtout quand cela ne faisait pas mon affaire (l’ego) et… Quand je ne l’écoutais pas; je tombais alors dans le piège. Et, le plus drôle, c’est que je le savais. Alors je me disais:  »Ok, tu es tombée en plein de dedans mais… qu’as-tu à y apprendre?… si tu es tombée en plein dedans c’est que tu dois encore regardé ce qui ne va pas en toi. » Mais, avec toutes ces questions je me suis rendue compte que c’était encore mon ego qui me parlait. Je dois dire aussi que la méditation m’a beaucoup aidé à sortir de tous ces questionnements de l’ego et reconnaître ma petite voix. Quand il m’en vient une, je la regarde puis la laisse aller; la réponse me vient après comme par inadvertance. Et. l’important est de surtout ne pas se sentir coupable; nous sommes là pour apprendre et évoluer en Conscience…

        1. Yanne

          Micheline,

          Je te lis aujourd’hui seulement.
          Merci pour ton témoignage.
          J’apprends à m’écouter, ça vient…

  53. ho

    cher ami Laurent

    il est vrai comme c’est dit plus haut que lorsqu’on t’écoute ou qu’on lie les articles, on se reconnecte à quelque chose, c’est un peu comme une boué, on a tendance à couler et hop la voilà et on se rattrape
    j’ai un peu de mal a définir ma situation, j’essaie au maximum d’écouter ma petite voix, je fais bien la différence quand elle me parle ou quand c’est ‘l’autre » en fte avec elle, ce sont des sensations, mais lorsque je pose une question en mon coeur c’est à dire avec amour et respect, de ce que je dois faire de ma vie , je ne reçoit rien, j’ai la sensation de vivre au dessus (c’est une image ) des autres, je regarde vivre autour de moi les autres, je me sens pas concerné, j’essaie au max, de gérer un situation familiale difficile avec conjoint et enfants, pour maintenir un équilibre, mais j’ai plus en plus de mal, je les vois agir et se débattre comme des marionettes, quelque chose me retient de ne pas tout lâcher, c’est pas le confort matériel, c’est pas la perte des enfants, je sais pas ce que s’est, j’ai la sensation que je dois rester, malgré quelque chose que je ne cerne pas
    si tu peux m’éclairer, ce serai bien
    merci et gros bisous
    ho

    1. Laurent

      Quelque chose t’attend mais ce n’est pas encore l’heure. Et puis quand cela le sera alors tu seras comme un lac d’un barrage en montagne. Tu as été retenu suffisamment pour enfin passer à l’action grâce à cette accumulation. Chaque chose vient en son heure et le sage sait être patient car il sait intimement que lorsqu’il écoute sa petite voix les choses sont forcément justes. 😎

  54. étoile du nord

    merci Laurent pour ce témoignage,cette transparence, cette mise à nu.
    ChacUN a,en effet, des boires et des déboires où il peut d’identifier et donc comprendre que la vie est loin d’être un long fleuve tranquille. Physiquement, socialement, psychologiquement………….
    L’important est que les mots : foi, petite voix, droit dans ses bottes,…… et j’en passe guident nos pas sur le chemin qui nous semble le plus juste.
    Personnellement l’adage qui dit « je peux me regarder dans le miroir » (sous entendu: je suis ce que je suis, et ça je le respecte malgrè le regard de l’autre) a fait que je n’ai jamais changé et que ma différence est devenue une force. Longtemps j’ai ressenti le fait d’être « le vilain petit canard », car différente des « autres » mais le chemin spirituel sur lequel j’avance depuis quelques années m’a fait découvrir que le vilain petit canard était un magnifique cygne pour celui qui voulait bien regarder au delà des apparences……………bien à vous courage sur la voix de l’UN

  55. Jean-pierre Matteï

    Quelle Force de la Nature !

    Merci beaucoup Laurent;

  56. Cassandre

    Oui, merci Laurent de nous livrer ainsi ton histoire en toute transparence !
    Certaines phrases tapent juste au centre de la cible pour nous aider à comprendre le pourquoi de nos expériences similaires !
    Je me suis longtemps demandé ce qui n’allait pas chez moi pour arriver à transformer tout ce que je touche en or sans en tirer le moindre bénéfice personnel. C’est donc normal dans le processus d’Ascension ?!
    Je discutais justement longuement avec une amie sur les mauvais schémas de pensées dûs aux mauvaises rencontre, trahisons et rejets passés, le jugement et l’opportunité de se montrer tel qu’on est en toute transparence, oser faire confiance, se confier et demander …
    Elle est plus loin que moi sur le chemin tout en ayant un passé similaire, je croyais avoir bien intégré qu’aujourd’hui, la petite voix m’a enfin mis en contact avec de belles personnes à qui je peux faire confiance et me montrer telle que je suis. Eh bien, il subsistait encore quelques petits blocages, ne pas oser demander un service, ne pas (trop) montrer son amour / amitié de peur d’aimer plus que d’être aimé et que l’autre finisse par en profiter …
    Foutons-nous du jugement des autres et nous ne serons pas jugés ! 😛
    Maintenant je vais y arriver, à Etre, tout simplement !!!

    Vivement la suite ! 😉

  57. Nathalie

    ♥♥♥

  58. BlueCristal

    C’est un grand classique cet article pour tous ceux qui s’éveillent ! Mozart n’a qu’a bien se tenir, parce que à côté de ça, en faites Mozart est « Nul ». C’était du vent, une illusion d’un pseudo génie selon les projections, circonstances et croyances. La création du nouveau est ailleurs, quelques distractions sont nécessaires. Le pire c’est quand une masse adhère. Incompréhensible ce que j’écris, mais cela n’a pas d’importance. 👿

    En tout cas je vis cela, mais d’un point de vue différent, parce que je vie cela mais je dis « pour » cela et j’évite les jugements (comme des bâtons dans les roues) en vrai comme une espérance que « je suis » le nouveau monde, il existe dans le concept mais il est pas incarné. Bref, faut adhérer sans vouloir que les autres fasse de même sinon il se passe le contraire. Donc devenir égoïste en pensant que à ce que je suis, même si ça plait ou non, sa fais mal ou non ! Faut tout défoncer, malgré qu’il n’y’ai pas de reconnaissance, la reconnaissance se trouve auprès de la Source est non par des personnalités ou autres. Faut la voir, la reconnaître, quel amour cet Source. ❓

    Bisous 💡

    1. Micheline T.

      Oh que oui ! C,est la plus belle source d’Amour et, en plus, elle se trouve en nous. Quoi de plus fiable y a t-il en ce monde de 3D?…

  59. RorscH

    Merci mon frère.. Pour tout..

  60. Mick

    Bonsoir à vous tous,

    A la lecture du récit de vos tribulations, je ne vais pas vous raconter les miennes, je fais partie de privilégiés qui ont toujours eu un toit malgré d’autres sérieux déboires. Par contre, en 1986, mon seul et unique frère n’a pas eu autant de courage que vous tous et c’est donné la mort. Artisan, il n’a pas supporté la charge de travail et surtout les tracasseries administratives.
    A cette époque, j’en ai été très choquée, surtout que je me trouvais à 8000 kms, depuis, j’ai fait la paix avec lui, seulement, je me pose quelques questions étant donné qu’il n’a pas rempli son contrat de vie, qu’il ai fui devant ses responsabilités.
    Qu’en est-il pour les personnes qui sont dans la même situation pour leur passage en 4-5D ? Quoique, depuis, il s’est peut-être réincarné… ce qui pour moi, résoudrai le problème dans la mesure où cette fois il assumerai…
    Qui a des réponses à mes interrogations ???
    MERCI de tout cœur à vous tous, MERCI à toi Laurent qui a eu le courage de nous raconter tes années de « galères » précédant celles de « délires » et nous faire prendre conscience que nous ne voyons pas le bonheur qui se trouve à notre porte.

    1. Isabelle

      Oui ça se trouve il est de nouveau dans le bocal….;-) donc tout est bien ! Sur le blog éclairage , Laurent avait répondu a une question sur les personnes qui sortent de leur contrat de vie par le suicide , peut être que cela te permettra d’ avoir un début de réponse….bonne nuit

      1. Mick

        Merci Isabelle,
        Je ne connais le blog de Laurent que depuis début octobre et n’ai pas encore eu le temps d’en faire le tour, tu me donnes une information précieuse, je vais chercher dans ce sens.
        Ta réponse va me permettre de m’endormir avec la vision que j’avais eu de lui une nuit, où il me regardait depuis une fenêtre, là, au-dessus de moi…je lui ai dis de regarder la lumière, il a levé les yeux, m’a sourit, puis…disparu !!!
        BONNE, EXCELLENTE NUIT à TOI AUSSI.
        Vous êtes tous merveilleux, c’est un plaisir de vous lire.

  61. isabelle

    Éblouissant, diamant superbe, mon coeur est touché. Merci.

  62. Isabelle

    Bonjour Mick
    Tu as déjà eu un message fort de la part de ton frère tout est bien:-)))
    J ai retrouvé l article de Laurent sur le blog Éclairages : il date du 12 avril 2012 et s ´ intitule Sophie- suicides incompris
    Ce site est super les articles sont enrichissants et les commentaires sont aussi riches
    Tu peux aussi écouter les web conf de Laurent qui , je trouve pour ma part , au niveau vibratoire , sont très impactives car pour moi la vibration du son touche en profondeur .
    Bon cela reste que mon ressenti et chacun fait à son niveau son envie et fonction de sa petite voix
    Belle journée lumineuse à toi et bonne route en 4 D
    Bises
    Isabelle

    1. Mick

      J’ai suivi tes conseils et trouvé l’article, MERCI de tout cœur Isabelle.
      Et comme tu dis, il est surement dans le bocal.
      Quand à la web conf, nous en avons déjà suivi 2 avec mon mari et serons au rendez-vous samedi.
      Bonne journée à toi, dans la lumière.

      1. Isabelle

        avec plaisir…. 😛
        avec mon mari, on sera surement aussi à la web conf samedi soir pour la troisieme fois … 🙂 d ici là bonne continuation 😈

  63. Rosine

    Plus on descend bas…..plus on peut monter Haut….

    1. Yanne

      Rosine,

      Bien d’accord.

      Voilà un commentaire qui va me soutenir, je le sens vrai pour moi aussi.

  64. Marianne

    Merci Micheline T
    Tu sais je me suis arrêtée assez souvent sur la notion de trahison et j’en suis venue à me dire qu’inconsciemment « on » attendait quand même une certaine forme de comportement de l’autre et comme ce comportement a été différent de celui qu’on espérait, on s’estime trahie. Si on n’attend rien, les choses sont ce qu’elles sont, on tourne une page et on ne devrait pas y mettre le moindre sentiment de rancœur, de trahison ni se sentir bafouée, tout devrait glisser sur nos plumes au lieu d’en laisser justement quelques unes et comme les dites plumes ne jouent plus leur rôle, on se sens mouillée jusqu’au cou….mais voilà….nous sommes sans doute encore trop humain. Merci en tous cas pour ce partage. Bises à tous

    1. Simplet

      Re-Bonjour, Marianne ! Tes deux commentaires m’ont attiré par la résonance des mots… » Si on n’attend rien, les choses sont ce qu’elles sont et on tourne une page bienheureuse « …Cela va de  » Soi  » et nous pouvons continuer d’admirer les vertes prairies arborées qui s’étendent devant nous. Belle Journée !

    2. Micheline T.

      Tout à fait juste Marianne ! Quand plus on se détache de l’ego, moins on ressent toutes ces choses négatives; d’autant plus qu’on ne ressent plus aucun jugement envers qui que ce soit. chacun doit suivre son chemin dans le respect des uns et des autres…

  65. martine

    « Tu peux aussi écouter les web conf de Laurent qui , je trouve pour ma part , au niveau vibratoire , sont très impactives car pour moi la vibration du son touche en profondeur  »

    merci isabelle ce que tu dis me touche je suis aussi ds ce cas, le son, la vibration…. 😈 .

    1. Isabelle

      😉 😈

  66. Magnolia

    Je suis sans mot et sans voix devant tant de générosité a partager ce vécu.
    Je me retrouve beaucoup dans cette histoire. Et comme toi, j’ai toujours écouté ma petite voix sans me poser de question. D’ailleurs, je me suis toujours comparé a un petit saumon qui nage a contre-courant!
    Merci encore car les gens en général on besoin des histoires pour comprendre et surtout ressentir et vibrer. C’est une autre facon de se connecter 🙂

    Je t’envois beaucoup de lumiere

    Magnolia

  67. MICHEL

    Cher Laurent,
    Il semble que ces schémas de vie, sont le passage parmis d’autres peut être, que nous devons vivre pour lacher l’inutile afin de rejoindre l’essentiel, chacun de nous doit rencontrer la mission qu’il a lui même décidé d’accomplir pour sa libération et celle des autres; Si je me permets d’avancer cette idée, je l’ai vécue d’une façon quasis identique, aujourd’hui il se trouve que ma vie est au service de mon frère moi même, j’ose dire aussi que c’est non seulement la petite voix mais trés souvent la voix de mon interlocuteur qui se sert de moi pour communiquer en apparté le message qu’il doit se donner a lui même.DEPUIS c’est comme ça que ça marche pour moi dans le travail effectué pour ceux qui me sont son envoyés car je ne les choisis pas.
    En dehors de ça je me tais car le message est particulier pour chacun qu’il m’est donné de rencontrer. Et je me prends pas la tête a savoir le mérite de chacun, celui ci est mon frère s’il le veut,sinon aucune importance chacun reçoit a la mesure que l’être s’est lui même accordé à la fréquence de son essentiellité.
    Très heureux que votre blog existe, cher Laurent avec mon affection très fraternelle.
    Namasté

  68. Marylaure

    Cher Laurent,
    votre diamant n’est plus brut… il est déjà bien poli d’une magnifique lumière qui nous éclaire. Merci pour ce témoignage plein d’humilité.
    Belle soirée.

  1. QUAND LA SOURIS ACCOUCHE D’UNE MONTAGNE « ON DEVRAIT EN PARLER

    […] Source originale. […]

Les commentaires sont désactivés.

«

»