«

»

Imprimer ce Article

Pourquoi certains seront choqués…

amour-vraiPlus nous avançons dans le temps et plus la séparation entre ceux qui croient vivre l’amour inconditionnel et ceux qui le vivent va se faire grande. Oui, l’illusion est partout, parce que le mental est partout !

Demandez aux femmes qui ont enfanté ce que c’est que l’amour inconditionnel, et vous en apprendrez bien plus que dans tous les livres, toutes les canalisations, et surtout tous les textes religieux bourrés de clichés et de croyances…

Oui, l’amour véritable, celui que l’on pourrait nommer inconditionnel, c’est-à-dire celui qui ne pose aucune condition, celui qui n’a pas besoin de justification, qui n’a pas besoin d’explication et qui ne prête à aucune interprétation est tout simplement celui qui se vit dans le don inconditionnel comme le fait chaque maman en ce monde.

Je vous propose d’écouter avec votre cœur cette très jolie chanson de Marie Laforêt qui, par sa nudité et sa véracité, vous en dira plus long en termes d’amour véritable par la résonance plutôt qu’en termes de justification…

Oui, je crois que vous avez compris. L’amour véritable fait tomber toutes les résistances mais aussi et surtout, tous les raisonnements que puisse faire votre mental-égo. L’amour est simple et il se conjugue au présent, tout le temps…

Alors, pourquoi est-ce que j’aborde ce problème aujourd’hui ? C’est parce que nombre d’entre nous (plus ou moins partiellement), nous vivons le coeur dans notre tête. En effet, on projette des concepts “d’amour” selon nos croyances, et surtout nos manques et nos blessures.

A notre manière, nous idéalisons ce que nous aimerions voir, vivre, entendre, goûter et toucher. Nous aimerions enfin sentir cette légèreté qui sonnerait comme une liberté, une libération de ce qui a été comprimé en nous. Nous aimerions enfin pouvoir “vivre” ce que l’on a toujours ressenti sans vouloir vraiment l’exprimer par nos actes.

Oui, l’amour véritable est d’abord un ressenti, une relation à nous-même, une relation à l’Unité. Exit donc toutes les projections et tous les souhaits, car pour le vivre il faut tout simplement le vivre à chaque instant en s’en donnant la possibilité.

C’est vrai qu’il est difficile d’oublier les crasses et les mauvais quarts d’heure que nous avons vécu avec celui ou celle avec laquelle (ou lequel) nous vivons, mais l’amour véritable est d’abord savoir pardonner afin de pouvoir découvrir ce chemin tant désiré.

Pardonner ne veut pas dire oublier, comme le pense la majorité des personnes. Non, sinon vous deviendrez très rapidement une bonne poire qui laissera sortir ses larmes en secret dans les quelques moments rares où vous aurez la possibilité de le faire.

L’amour véritable est un accès vibratoire à ce qu’il y a de plus profond en vous et qui est l’amour même de La Source dans sa plus grande force. C’est à la fois une vibration tout en étant une forme de conscience. Ceci n’a donc rien à voir avec des croyances, des règles morales ou des règles de comportements sociaux pour être aimé.

Ainsi, quand on se donne l’autorisation d’être soi-même, d’être en relation avec notre essence, avec notre intimité, ce qui se passe à l’extérieur devient rapidement secondaire. On ne dépend plus de quelqu’un ou de quelque chose pour sentir cette joie, cette liberté d’être en contact avec ce qu’il y a de plus précieux en nous.

Ainsi, quelles que soient vos connaissances spirituelles, philosophiques, ésotériques, psychologiques voire scientifiques, elles ne pourront vous mener au cœur car ce dernier ne comporte aucun neurone pour interpréter ce charabia mental.

Le cœur ne peut que vibrer sur une résonance qui fait appel à un ressenti plutôt qu’à une pensée. L’Ascension n’est donc point tributaire de votre capacité à savoir, mais plutôt de votre capacité à vous reconnecter à votre source intérieure, à votre SOI.

Temps aidant, le printemps arrive et nous aurons tous le plaisir, enfin, de voir notre SOI se rapprocher encore plus de nous afin que l’on se réveille de cet état de “veille” où le mental prend toute la place. La croûte de nos concepts et croyances va craqueler sous sa poussée, car la graine doit maintenant germer. Il en a été décidé ainsi depuis les fondements de l’humanité.

Alors, ne cherchez pas à savoir par qui et pourquoi. La graine se demande-t-elle pourquoi elle doit germer et sortir de son hibernation du royaume de la non-lumière ? Non, elle suit les rayons de lumière qui la chauffent par le « haut ». Elle ne se pose pas de question. Elle vit l’instant présent en toute fluidité et ne fait que suivre les énergies de l’éveil à ses potentiels cachés.

Qui pouvait croire qu’une graine, en se fissurant, allait monter grâce à un cordon blanc lumineux vers le ciel (la tige) pour un jour découvrir directement les rayons du soleil ? Allait-elle savoir qu’elle allait recevoir directement de La Source cet amour aussi incommensurable ?

Non, elle avait seulement foi en elle et en ses ressentis. Elle n’a fait appel à aucun neurone, sinon nous serions déjà tous mort de faim depuis longtemps. Quand on ressent l’appel de la Lumière, on s’y abandonne et on suit le programme, tout simplement.

Non, le soleil n’envoie aucun email à chacune des graines, sinon il aurait laissé tomber depuis longtemps son rôle d’amour universel, son rôle d’illuminé de service, son rôle d’éveilleur de conscience.

En effet, à chaque instant où la graine s’oublie en tant que graine, elle se donne la permission d’exprimer ce qu’il y a de caché en elle. Elle-même n’a pas vraiment idée de ce qui se cache dans son ADN. Elle se fout de son karma, de ses dettes karmiques, de ses blocages émotionnels et de tout ce qu’elle a subi pour être enterrée dans cet humus, dans cette terre sombre en décomposition permanente.

Elle oublie donc tout le passé, car ce qui importe, c’est son propre émerveillement à voir ce qui se passe en elle. Elle n’a aucune idée si elle aura des branches, des feuilles, voire des fruits. Elle s’en fout complètement, car son seul désir est d’aller vers La Source, car La Source a déjà tout prévu.

Nulles projections, nulles attentes, nuls doutes, nulles peurs mais seulement la conviction profonde que quelque chose de grandiose l’attend. Alors, prenons exemple sur elle et vivons l’amour véritable à travers ce qui se passe en nous, et ayons la gratitude à chaque fois que quelque chose grandit en nous.

C’est sûr qu’il y aura des craquements et que la graine, d’une certaine façon, va disparaître car elle aura eu son temps, sa raison d’être. Il en sera ainsi de notre égo. Il ne pourra plus conserver longtemps le germe d’amour qui est en nous et qui sommeillait depuis tant de millénaires…

Maintenant, c’est l’heure parce que la saison est venue de passer à un autre stade d’évolution, à un autre stade de relation avec nous-même, à un autre stade de conscience. Oui, nous sommes UN, car nous venons tous du même sac de blé et nous avons été ensemencés dans ce champ appelé Urantia.

Le coeur (votre graine intérieure) se nourrit de la vibration envoyée par le soleil et elle ne peut être vue avec les yeux physiques. C’est donc une connaissance directe, une perception directe, et pour cela point besoin du cerveau car lui, il est là pour le monde extérieur avec ses yeux et ses oreilles extérieurs.

Vous connaissez tous le proverbe de l’aveugle qui conduit l’aveugle. Hé bien, c’est ce qui se passe pour un grand nombre aujourd’hui, y compris ceux qui pensent être spirituel ou avoir atteint une spiritualité qui les rendent supérieurs aux autres. Ils parlent du UN avec aisance mais ne le vivent pas forcément.

A ce titre, une simple mère de famille illettrée dans un bidonville quelconque en sait beaucoup plus sur l’amour véritable que ceux-là même qui pensent être au-dessus. Oui, le Christ, c’est d’abord un état d’être de Lumière intérieure qui n’a rien à voir avec ce que l’on a dans le crâne (y compris les images associées) !

Certes, avoir quelques infos permet d’accélérer le lâcher-prise, mais ce n’est pas ce que je constate le plus souvent. En effet, dès qu’une personne se sent pousser des ailes de liberté grâce aux nouvelles énergies, sa première réaction est de vouloir ingurgiter tout ce qui traine dans les livres et internet ! Elle se bourre donc le crâne avec une telle quantité d’information que, bientôt, l’inquiétude viendra vraiment frapper à sa porte.

Ainsi, c’est étonnant de voir combien d’emails je reçois qui me demandent des conseils pour ascensionner, parce qu’ils se sentent tellement oppressés par tout ce qu’ils lisent qu’ils en ont les genoux qui claquent. On sent la peur à plein nez. Mais bon, on nous a tellement bourré le crâne que le savoir allait nous sortir de la merde, que tout le monde plonge dans la piscine du lisier…

L’amour véritable n’est donc pas une prétention de l’égo, car ce dernier ne pourra rien y faire, sauf en disparaissant carrément de la circulation ! L’amour véritable est d’abord une relation à vous-même. Plus elle sera simple et sans équivoque, et plus l’intimité pourra se faire.

En clair, l’inutile, le clinquant si précieux à l’égo, sera sous une forme ou sous une autre mis au rebut, car l’amour véritable se suffit à lui-même. Point besoin de quoi que ce soit pour s’aimer soi-même. Point besoin de liens affectifs, de liens possessifs, de liens familiaux, raciaux, spirituels ou autres.

C’est dans la simplicité de l’être, dans le dénuement de vos rôles, que vous pourrez converser avec ce qu’il y a de plus grandiose en vous. Si vous le faites avec sincérité, votre intégrité en sera renforcée tout comme le sera la joie qui vous habitera.

La graine va mourir pour laisser place à une plante gigantesque. Tout chêne a d’abord été un gland, alors c’est à vous de décider : rester un gland (et être bouffé par les cochons) ou croitre et devenir la maison des oiseaux du Ciel !

Eux, ils auront à cœur de venir s’égosiller dans nos branchages, y construire un nid ou plusieurs, et laisser quelques traces d’amour qui enrichiront nos racines si bien plantées sur cette planète qui nous permet de vivre cette expérience de glandu qui a su s’éclater à la lumière douce d’un soleil si convaincant. Heureux les fêlés du bulbe qui écoutent leur cœur !

Laurent DUREAU

Article paru à l’origine sur le blog 4D5D le 11 mars 2011 et réactualisé sur le blog 345D le 1er octobre 2012.

Lien Permanent pour cet article : http://345d.fr/pourquoi-certains-seront-choques/

(12 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Nicole.A

    Merci Laurent ,

    À te lire mon cœur déborde de joie et d’amour pour mon Être incarné qui as accepté cette vie et ce fabuleux moment d’ascension .

  2. Aloha

    Merci Laurent

  3. kamala

    Laurent MERCI !

    Cette vidéo … je l ai écoutée cette semaine ! Oui elle a toujours été belle ! sincère ! simple ! réelle ! et cette fois je l ai écoutée vraiment avec mon Coeur ! car vois tu tes écrits en support ont fait remonter des vagues d Amour ! ont fait vibrer vraiment chaque mot et peut etre réveiller chaque cellule endormie par trop de lectures ! de mots non appliqués ! de stages ! d inititions bidons ! et tant d autres artifices… qui nous éloignent de nous et de cette richesse enfouie et qui ne demande qu à sortir ! fleurir ! libre et généreuse dans un monde où la Joie ! la Paix ! l Amour régneront en Maitre. Merci Laurent d étre là pour nous rappeler ( en tout cas pour moi ! ) notre nature réelle.

  4. Claire

    Pas de serpillère à dispo alors j’ai utilisé mes manches…
    Merci.

  5. Séb

    Salut Laurent (et les autres)

    Encore une superbe métaphore euphorisante! Merci l’ami! (et aussi pour tout le boulot accompli, que ce soit par toi ou l’équipe au sol)

    fraternellement

  6. Monique

    Merçi, Laurent de nous avoir fait réecouter cette magnifique chanson de Marie, qui
    m’avait touchée au plus haut point à l’époque, la vérité qu’elle exprime ne peut nous
    etre indifférents! C’est avec le recul que j’en comprend la portée Gratitude!

  7. Nora

    Bonjours a toutes et a tous .

    GRAND et GROS CADEAU CA 😥 !!! Merci 😀

  8. Frederic

    Merci !

    Frederic

  9. DomiLuce

    Merci d’avoir remis en ligne cette magnifique chanson de Marie Laforêt, à laquelle je pense souvent et qui continue de me bouleverser autant. CADEAU, Laurent. Merci pour tous tes cadeaux ! 😉

  10. Annemarie

    Merci…

  11. Micheline T.

    Comme une semence qui en terre est morte à elle-même
    A germée sans savoir vraiment ce qui l’attend
    J’ai suivis mon chemin vers la Lumière vive;
    Avec foi, m’appelait à grandir et m’élancer
    À la conquête de mon Essence intérieure.
    En moi, j’ai trouvé cet Amour tant recherché
    Qui de l’extérieur, ne pouvait pas m’assouvir.
    Dans la Lumière est le doux refuge
    Qui me soutient et m’élève au-dessus de tout.
    L’Amour vrai est en nous, dans le Soi-même, Il Est.
    Je Suis Lui et, Il Est moi; nous ne faisons qu’UN.
    Aussi je me dois d’Être digne de son Amour.

  12. milo

    Laurent, je t’ai posé une question au sujet d’un reve a laquelle (tu as gentiment répondu) je n’attendai pas vraiment de réponse. Je voulait simplement te remercier encore, et communiquer…(voir s’il y aura une réponse)
    J’ai pour toi une grande admiration, pour ta façon belle et intelligente d’exprimer les choses. Tu m’a beaucoup aidé et réconforté. Tu es grand Laurent, vraiment je suis toucher par ce que tu fais.
    2013 est un enchainement incroyable de chances et de bonnes nouvelles pour moi
    Un miracle grandiose s’est produit dans ma vie (env2007) et j’attend le moment ou ma seul présence suffira a ouvrir les yeux de ma famille et des autres.

Les commentaires sont désactivés.

«

»