«

»

Imprimer ceci Article

Petits délires sur l’Esprit Saint…

saint-espritQuoi ? Comment ? Laurent, tu commences à déconner ! Tu fais dans le religieux maintenant ? Ben, voyons si c’est le cas, mais avant que votre mental ne me range dans la case “a disjoncté”, voyez ma vision de cela.

En effet, bercé par 2 millénaires de religion chrétienne, je vais me permettre de mettre un brin de soufflette 5D sur des concepts qui sont les pierres angulaires d’une meilleure compréhension de ce dont on parle.

D’abord, cet Esprit Saint vient de l’Esprit Sain, auquel on a rajouté la croix de la crucifixion au bout du mot. Le Sain est devenu Saint. Donc, quand on parle de sainteté, on ne fait que dire la qualité de l’être sain. C’est comme honnête et honnêteté. Comme vous le savez, je ne suis pas un crack du verbe, juste un manant qui cause de trucs comme pas tout le monde !

Bon, maintenant que l’on a fait tomber l’image planquée de la croix (à l’image des illuminati sur les billets américains), on peut maintenant verser dans le fond plutôt que la forme qui, elle, n’est que le champ de peinture de ceux qui veulent nous manipuler.

Bref, selon les enseignements, la notion de “l’Esprit Saint” est plutôt utilisée dans la forme inversée “Saint Esprit”, et le français se doit de faire la liaison et cela donne le “sainte tesprit” phonétiquement.

En clair, la croix est bien au centre, soit entre le sain et l’esprit. C’est normal puisqu’il cause et coincé entre le cœur (chakra 4 – le sein) et le 3ème oeil (chakra 6 – l’esprit, l’invisible), il y a la gorge ! (chakra 5 – celui qui exprime).

Donc, si j’ai bien compris, quand nous parlons de religion (chrétienne) entre autres, nous exprimons une croix en forme de poignard. Je sais, ça peut révolter et il suffit de voir les réactions de ceux qui se sentiront concernés. C’est généralement plutôt saignant !

Vue sous un autre angle, la religion nous a bernés jusqu’à l’os, puisque maintenant nous savons que le 3ème oeil (ou l’image que l’on s’en fait) est celle de ceux reliés à l’astral, là où règne tout le mazout émotionnel de l’humanité.

Ce fameux triangle luciférien dont les canalisations d’AutresDimensions.com parlent avec clarté et si ouvertement. Puis il y a le cœur, là où réside notre particule d’Esprit, notre petit Soi…

Je résume donc pour tous ceux qui n’ont pas suivi… L’Esprit réside bien dans notre cœur et non dans notre tête, et il est donc inutile de lever la tête vers le Ciel, extérieurement ou intérieurement en pensant aller vous nicher dans le 3ème œil pour avoir les grâces du Ciel.

Tout cela n’est que fadaises et pendant que vous tentez de grimper là-haut au 6ème, en montant sur les barreaux de l’échelle de la croix de crucifixion mis à disposition au 5ème chakra, il est certain que l’on vous éloigne de votre centre !

En effet, l’Esprit Sain correspond à votre Soi dit supérieur, et c’est en ce sens que vous le trouverez dans votre cœur. Ainsi, si vous l’écoutez sans broncher, vous serez sain (non malade) car lui, il n’est pas corrompu par l’astral et les émotions, cultures et traditions préhumaines.

Ainsi, quand on vous dit d’écouter votre petite voix, votre cœur, on vous dit tout simplement d’écouter l’Esprit Sain. Une fois en causerie avec lui, vous serez alors en odeur de sainteté (ou sainte tétée) !

Vous serez alors rayonnant(e) comme un soleil avec une voie du cœur qui ne peut être remplie que d’amour inconditionnel, de joie et d’une plénitude à peine dissimulée. Virez le T de sain et vous serez dans la vérité (la véri-té = la vraie T = la vraie croix = le Christ).

Ainsi, être Christ n’est pas de rabâcher des prières d’une manière mécanique (un mental qui joue dans la répétition afin de vous occuper à brailler), mais plutôt d’être centré dans votre croix de vie, là où le masculin (votre être incarné) rencontre parfaitement le féminin (notre être non-incarné).

La croix de vie se situe dans votre cœur (chakra 4) tandis que la croix de la mort, de la crucifixion se situe en chakra 5. C’est pour ça que le pied est plus long. Il se doit bien d’être planté quelque part et où ça tient la route !

Probablement que ma vision va vous faire rire d’un côté et pleurer de l’autre, mais qu’importe, parce que c’est par le rire, la joie, le non-attachement que l’on peut se libérer de ce qui nous peine.

Certains se sentiront complètement offusqués parce qu’ils me trouveront irrespectueux, tandis que d’autres souriront en se disant que c’est simplement une vue de l’esprit, un jeu de mot plus ou moins pédagogique.

Les premiers auront du mal à dormir et émettront des pensées style « Amocco Cadiz », tandis que les seconds auront fait une petite baignade sympa dans la flaque de mon bac à sable.

Bref, ceci n’était qu’une petite introduction à une petite trouvaille que j’ai faite dans un livre qui n’utilise que des mots comme Dieu, Saint-Esprit, pur esprit, âme et compagnie.

Bref, tout le vocabulaire qu’il faut pour pédaler encore plus dans la semoule ! Par contre, si l’on remplace ces mots fortement connotés par les religions, tout devient clair et limpide. Alors, voilà ce passage qui est à l’origine de cet article :

La voix du Saint-Esprit ne commande pas,
parce qu’Elle est incapable d’arrogance.

Elle n’exige pas parce qu’Elle ne cherche pas à contrôler.

Elle ne vainc pas parce qu’Elle n’attaque pas.

Elle ne fait que rappeler.

Elle est irrésistible uniquement à cause de ce qu’Elle te rappelle.

Vous devinez combien j’ai gloussé lorsque j’ai lu ça ! Enfin, la vérité qui se dévoile si, et seulement si, vous savez remplacer le mot Saint-Esprit par la petite voix ou le Soi supérieur (ou frère atomique).

Je vais reprendre cela plus en détail, surtout pour les nouveaux sur mon blog. Je pense aussi à eux, car, par les temps qui courent, de plus en plus de monde se tournent enfin vers le sens de l’histoire, celle de l’ascension de cette humanité.

La voix du Saint-Esprit ne commande pas, parce qu’Elle est incapable d’arrogance.

En effet, la voix du cœur, la petite voix n’est pas une voix mentale. Elle n’est donc pas sous l’emprise de l’égo. Elle ne peut donc avoir de l’arrogance en se sentant supérieure à quiconque ou à quoi que ce soit.

Elle ne peut donc commander ou ordonner. Elle est ! Elle est dans sa toute simplicité, dans sa toute humilité. Ainsi, elle nous fait comprendre que nous ne sommes qu’Un avec ce qui nous entoure.

Elle n’exige pas parce qu’Elle ne cherche pas à contrôler.

Il n’y a donc, de la part de notre petite voix, aucun ordre du “il faut que”, “tu dois” et ainsi de suite. En ce sens là, on dénote vraiment l’absence de l’égo qui vous mine le moral avec sa vision de la séparation d’avec ce que vous devriez être ou ne pas être.

Il n’y a donc aucun contrôle. C’est vraiment un état de respect profond et réel te disant “tu peux faire ce que tu veux mais sache que cela ne sera l’œuvre que de ton mental-égo”… Tout est dit !

Elle ne vainc pas parce qu’Elle n’attaque pas.

N’ayant rien à défendre, aucune propriété, aucun château, elle n’a pas à attaquer puisqu’il n’y a rien à vaincre ! Elle est dans son entièreté totale sans aucun compromis possible puisqu’elle est non-incarnée !

Elle ne fait que rappeler.

Ça, nous l’expérimentons depuis que nous sommes nés ! Elle n’a jamais arrêté de nous parler à sa manière, même quand nous avons tout fait pour l’ignorer. Elle a toujours été là, comme indissociable de notre vie, de nos respirations et de nos battements de cœur !

Elle est irrésistible uniquement à cause de ce qu’Elle te rappelle.

Et puis là, on comprend complètement que, de par sa nature non-incarnée, elle est plus proche de La Source et que c’est elle qui nous donne cette envie “irrésistible” de nous rapprocher d’un Paradis, d’un truc que nous connaissons sans pouvoir cependant l’expliquer.

C’est cette petite flamme qui brille en nous et qui fait que nous avons la larme à l’œil quelquefois ou régulièrement. C’est elle qui fait que notre gorge s’étreint devant un moment de beauté que l’on trouve indicible.

C’est vrai que c’est là aussi que nous sentons ce décalage entre cette source infinie d’amour et le merdier qui nous entoure. Grâce à ce souvenir de nos origines, elle nous permet de mesurer l’amour que nous avons pour les autres.

Quand nous ressentons cette véritable compassion qui vient du cœur (et non de l’égo qui tente de l’utiliser pour ses propres fins), nous baignons dans cette gratitude que nous voudrions quotidienne.

Ainsi, j’espère que maintenant quand vous entendrez le mot Saint-Esprit, vous comprendrez que ce n’est qu’écouter votre graine d’Esprit qui est logé dans votre cœur et qu’il est très sain de l’écouter !

Vous pouvez donc, à votre vitesse, benner tous les trucs religieux qui vous font croire qu’il vous faut un intermédiaire pour toucher la divinité. Non, vous n’avez besoin de personne d’extérieur à vous, et encore moins de ceux qui disent savoir et être au contact avec le Ciel.

Votre petite voix vous susurre ce que vous avez à faire, et tant que vous l’écouterez, vous serez dans la confiance. Vous serez sur le chemin véritable de votre destinée. Vous serez centré en votre êtreté. Vous aurez la foi !

Voyez que ce n’est pas compliqué. Il vous suffit seulement de virer vos habits de croyances. Ainsi, chaque pas fait en direction de votre soleil intérieur vous demandera de quitter des vêtements faits pour l’hiver de celui qui marche dans la solitude de l’égo.

C’est vrai que, généralement, on est plus en joie en petite tenue que lorsque l’on est habillé comme un esquimau ! Les sourires sont plus grands et, quand il y a du “plus si affinités”, on ne se les caille pas !

C’est donc avec tout mon cœur que je vous souhaite de vous rapprocher du Saint-Esprit, maintenant que vous savez qui il est véritablement. Et puis, peut-être qu’un jour je ferai des sermons sur la montagne et je crois sincèrement que ça roulera entre la rigolade, les fou-rire et la gratitude. Bref, on s’en prendra une tranche, quoi !

Être au contact du Saint-Esprit n’est pas une histoire “sérieuse”, comme le pense le mental-égo, mais une histoire d’amour entre 2 vibrations (notre être incarné avec notre être non-incarné) qui ont enfin envie de se marier vraiment à l’autel de l’Un, de l’Unité.

Comme je vous l’ai dit, les cloches de La Source ont commencé à sonner dans la galaxie et il est temps de se préparer à aller découvrir nos dimensionnalités si on veut arriver dans les temps ! Dis, t’as mis où mon GPS ?

Ne cherche pas dehors parce qu’il est déjà intégré, comme une puce RFID, dans l’endroit qui te tient le plus à cœur ! Ce n’est donc pas nouveau de se faire pucer, n’est-ce pas ?

Laurent DUREAU

Article paru à l’origine sur le blog 4D5D le 12 janvier 2011 et réactualisé sur le blog 345D le 18 octobre 2012.

Lien Permanent pour cet article : http://345d.fr/petits-delires-sur-lesprit-saint/

«

»