Petit aperçu de l’amour qui ne s’entend pas …

DouceurLe mental cause alors que le cœur vibre. Le premier voit avec ses yeux extérieurs, tandis que l’autre voit avec les yeux du cœur. L’un fait du bruit, tandis que l’autre surfe dans le silence ou la musique douce.

Je vous propose donc une petite balade émotive où des débordements d’amour larmiques sont à prévoir… Sortez les mouchoirs et serpillères, car votre cœur va relâcher comme une éponge…

Comme vous n’êtes pas sans le savoir, le Nouveau Monde est le retour à l’équilibre des énergies yin et yang. Et comme le yin est en très fâcheuse posture (le féminin), vous imaginez bien que ce sont celles-ci qui frappent à la porte en ce moment.

Les femmes ont donc un net avantage à rentrer en résonance avec, puisque cela équivaut à donner de l’eau à une plante aquatique qui vit dans un lac presque asséché. Donc ça déborde rapidement dans l’allégresse et c’est à coup de serpillères qu’elles s’emploient au ménage intérieur.

Donc, mesdames, si régulièrement vous avez des grosses larmes à n’en plus finir, dites-vous que c’est complètement normal et qu’il n’y a rien à comprendre. C’est juste que le plombier divin a fait un essai de mise en eau !

Quant aux messieurs, la tuyauterie étant tellement remplie du calcaire de la supériorité, le kleenex suffira parce que les fuites ne peuvent être que du goutte à goutte au niveau des joints de certains raccords ou robinets…

Ce n’est pas du tout un jugement que je fais là, mais seulement le résultat de mes humbles interventions auprès des préhumains. Bref, quand on met en eau, ça dilate fortement chez les dames et ça coule difficilement chez les hommes.

Fort de cette constatation, et devant le manque numérique d’hommes face à cette question lancinante des dames “Où sont les hommes”, je vous propose de commencer à décalcairiser plus en avant les quelques mâles qui lisent cet article et dont les fuites sont déjà présentes…

Pour cela, comme cité dans mon intro, je vous demande de débrancher votre mental afin de n’avoir aucune analyse à faire. Je vous demande seulement de lâcher prise complètement sur tout et de regarder la vidéo ci-dessous avec votre cœur, en toute innocence.

Ainsi, il se révèlera à vous cette beauté indicible de l’amour qui nous entoure et que nous pouvons regarder jusqu’à la lie. Un excès de breuvage d’amour ne peut en aucun cas vous nuire, mais il ne faut pas être au volant !

Boire ou conduire, il faut choisir, alors mettez le clignotant et garez-vous au premier parking un peu retiré afin de ne pas être dérangé. Sinon vous serez pris en flagrant délit de chialerie et ça, c’est pas bon pour l’image de marque en 3D… La gendarmerie locale vous flanquerait un PV d’illuminé !

Bon, maintenant êtes-vous prêt(e) à regarder ? Êtes-vous en mode parking avec les feux du mental éteints et le cœur ouvert ? Si oui, prenez votre respiration et ne revenez à la lecture qu’après être revenu parmi nous.

Alors? Avez-vous ressenti combien l’amour nous entoure ? Combien nous sommes chanceux d’être là ? Combien nous sommes des anges incarnés dans des mannequins en tous genres ?

Qu’importe la forme, la culture, les habits, les conditions, il y a toujours cette même chose qui transperce de sa lumière ce vêtement de chair. Voici ce qu’est l’amour : silencieux, toujours là, et il crève les yeux !

Faut-il être vraiment bouché pour ne pas le voir ! Oui, mais maintenant la mise en eau angélique se fait dans les tuyaux Urantiens et on n’ y coupe pas. Même notre Mère la Terre déborde un peu partout en ce moment parce que ses larmes sont grosses !

Je remercie, comme je l’ai toujours fait depuis que j’ai été capable d’aimer, toutes ces femmes, toutes ces facettes de la Mère Divine qui font battre mon cœur d’humble représentant du Père Divin.

Sans elles, je n’aurais pu connaitre l’adoration d’un cœur débordant.

Sans elles, je n’aurais pu trouver la voie du cœur, la voie de l’abondance même dans la pauvreté extrême.

Sans elles, je n’aurais pu connaitre le bonheur d’être accueilli d’abord dans un ventre, puis des bras, puis un jour dans leur temple secret.

Sans elles, je n’aurais pu trouver une raison de vivre et d’être quelqu’un de bien, juste pour elles et leurs beaux yeux.

Sans elles, je n’aurais pu montrer qu’un homme peut les aimer si fort qu’il donnerait sa vie pour la sauver.

Sans elles, je n’aurais jamais eu le courage d’affronter la vie matérielle avec tant d’endurance, de dévouement, quoi qu’il en coûte.

Sans elles, je n’aurais pas découvert ce qu’est la tendresse, l’acceptation et la douceur malgré mes comportements pas toujours divins.

Sans elles, je n’aurais pas eu la patience de mûrir afin de devenir leur protecteur, leur porte-étendard, leur chevalier de lumière.

Sans elles, je n’aurais jamais écrit de poèmes, ni chanté des louanges et encore moins écrit des délires.

Sans elles, la vibration qui est en mon cœur et qui me donne vie et bonheur n’aurait jamais pu s’exprimer avec grandeur.

Sans elles, je n’aurais été qu’une plante, recroquevillé en manque de rêve et d’espoir…

Alors… je les ai aimées de tout mon cœur, de toutes mes tripes, de toutes mes capacités, afin de les protéger du monde, et surtout de mon monde intérieur qui a vécu bien des noirceurs comme nous tous.

Elles, elles sont la vibration du cœur, les dignes représentantes de la Mère Divine, des énergies féminines qui donnent vie à tout ce qui est dense. Bref, je suis vachement content d’être un homme dans cette vie !

Alors maintenant, mesdames, je vous dédie cette seconde vidéo afin que vous puissiez faire le même exercice : voir qu’en l’homme, et cela quelle que soit sa forme, il existe aussi des énergies d’amour très féminines.

Écoutez avec votre cœur, écoutez avec vos oreilles, car comme vous êtes vibration, vous ressentirez par les vibrations. Je remercie donc cet homme d’avoir existé afin de chanter le Père Divin en toute humilité.

Tout est dit. Oui, les mâles peuvent être aussi dans leur vibration quand ils chantent en direction du Ciel. Quand ils s’adressent à leur Père Divin, ils sont aussi sublimes que les femmes qui transcendent leur Mère Divine, la Terre, la Nature et toute vie qui la contient.

Honorons nos énergies masculines et féminines car elles forment l’UN, à la seule condition que chacun laisse parler son cœur avec transparence, sincérité et humilité.

Oui, nous pouvons le faire.
Oui, nous en sommes capables.
Oui, nous le ferons, pas dans un siècle ou deux, mais maintenant.

Oui, nous allons enfin réunifier ce qui a été séparé !
Oui, nous allons enfin rentrer à la maison
Oui, nous sommes CELUI QUI EST en action

Oui, Oui, Ouiiiii….

Laurent DUREAU

PS : Et c’est ainsi que se termina l’histoire du préhumain : dans la jouissance (jeu – ouiiii – essence). Ha, quand le Divin vibre, les ressorts claquent !

Article paru à l’origine sur le blog 4D5D le 7 janvier 2011 et réactualisé sur le blog 345D le 5 octobre 2012.

Cet article a été visité 8 942 fois.

Lien Permanent pour cet article : http://345d.fr/petit-apercu-de-lamour-qui-ne-sentend-pas/

(27 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

    • florence on 5 octobre 2012 at 7 h 30 min

    Bonjour
    « Donc, mesdames, si régulièrement vous avez des grosses larmes à n’en plus finir, dites-vous que c’est complètement normal et qu’il n’y a rien à comprendre. C’est juste que le plombier divin a fait un essai de mise en eau ! »
    Le plombier tape sur les tuyaux aujourd’hui.
    Et merci Laurent pour ton dernier article, « quand la factrice sonne toujours 2 fois », il tombe a poing comme d’hab.
    Merci

    • backingtraks84 on 5 octobre 2012 at 9 h 18 min

    Bonjour Laurent,
    J’avais préparé un kleenex pour le cas où…
    Il a fallu sortir le seau et la serpillière…..
    Le plombier a tapé trop fort sur la tuyauterie……….
    Merci.

    • Nicole.A on 5 octobre 2012 at 14 h 23 min

    Merci Laurent,

    Même plus +++ de larmes pour la vidéo homme. C’est poignant de vérité et de beauté.

    • alice on 5 octobre 2012 at 15 h 31 min

    Un océan d’amour..heureux ceux qui pleurent car en chacune de nos larmes brillent un fragment d’eternité. Les larmes sont une rosée qui font refleurir le coeur!
    Trés beau Laurent, touchée-coulée..

    • Claire on 5 octobre 2012 at 21 h 00 min

    Un tsunami d’amour…
    Merci encore

    • patricia on 7 octobre 2012 at 10 h 43 min

    J’ai l’impression que tu mets en mots, et en notes de musique, ce que je ressens depuis toujours. Mais je n’ai pas trouvé l’art et la manière de le signifier habilement, pour que ce soit reçu comme un cadeau…alors je m’en prends plein la frimousse ! 😈 pour être polie !!!!
    Je me prenais pour une guerrière, avec les armes de l’égo et son cortège de souffrances.
    J’ai rentrée mon épée, et les choses sont plus douces en moi et donc à l’extérieur !

    • Pierr'Un on 24 décembre 2012 at 10 h 42 min

    Nous avons entendu des messages qui parlent à notre coeur dans un langage universel :
    L’AMOUR A L’ETAT BRUT
    Les décideurs (capital, multinationales, politiques) ne veulent pas qu’on écoute ce genre de
    discours car ils veulent sauvegarder leurs intérêts et, ayant achetés les médias, nous bourent le mou à longueur de journée avec leur télé-merde abêtissant les masses.
    Le LA est donné, la poire est blette, elle va tomber toute seule, rien ni personne ne peut arrêter le nouveau paradigme. Pour accélérer le changement écoutez, pensez, chantez, regardez, sentez, aimez, priez avec votre coeur. Descendez au plus profond de votre être et dite-vous :  » ça suffit, le monde ne peux continuer ainsi » ET LE MONDE CHANGERA.
    NOUS AVONS TOUS A Y GAGNER, EUX TOUT A PERDRE, eux qui ont surmultiplié leurs richesses ces dernières années, c’est dire si cela ruent dans les brancards

    • Ben on 5 janvier 2013 at 17 h 58 min

    Merci pour ce beau rappel et vive ces deux énergies!!!

    • TARA on 15 janvier 2013 at 22 h 32 min

    Je remercie, comme je l’ai toujours fait depuis que j’ai été capable d’aimer, tous ces hommes, toutes ces facettes du Père qui font battre mon cœur d’humble représentant de la Mère Divine.

    Sans eux, je n’aurais pu connaitre l’adoration d’un cœur débordant.

    Sans eux, je n’aurais pu trouver la voie du cœur, la voie de l’abondance même dans la pauvreté extrême.

    Sans eux, je n’aurais pu connaitre le bonheur d’être accueilli d’abord dans des bras, puis un jour dans leur temple secret.

    Sans eux, je n’aurais pu trouver une raison de vivre et d’être quelqu’un de bien, juste pour eux et leurs beaux yeux.

    Sans eux, je n’aurais pu montrer qu’une femme peut les aimer si fort qu’elle donnerait sa vie pour le sauver.

    Sans eux, je n’aurais jamais eu le courage d’affronter la vie matérielle avec tant d’endurance, de dévouement, quoi qu’il en coûte.

    Sans eux, je n’aurais pas découvert ce qu’est la tendresse, l’acceptation et la douceur malgré mes comportements pas toujours divins.

    Sans eux, je n’aurais pas eu la patience de mûrir afin de devenir leur protecteur, leur porte-étendard, leur chevalier de lumière. Comme eux pour moi.

    Sans eux, je n’aurais jamais écrit de poèmes, ni chanté des louanges et encore moins écrit des délires.

    Sans eux, la vibration qui est en mon cœur et qui me donne vie et bonheur n’aurait jamais pu s’exprimer avec grandeur.

    Sans eux, je n’aurais été qu’une plante, recroquevillé en manque de rêve et d’espoir
    MERCI A TOUS LES HOMME QUE J’AIME,J’AI AIMé,J’AIMERAI. MERCI LAURENT

      • mosby on 17 janvier 2013 at 22 h 31 min

      Tout tout simplement très très beau
      Merci pour ce texte

        • tara on 18 janvier 2013 at 17 h 13 min

        bonsoir Mosby. j’espère te retrouver sur le blog des lampadaires.biz

        • tara on 21 janvier 2013 at 13 h 21 min

        mosby je ne te retrouve pas dans le blog. as tu une adresse e mail?
        Merci
        tara green

          • Brigitte on 21 janvier 2013 at 14 h 13 min

          Coucou Tara,

          l’endroit pour communiquer directement entre lampadaires c’est par message (privé ou non) sur le forum et pas dans les commentaires du blog.
          Ne te trompe pas d’endroit 😉

          Bizzz

    • Massous on 16 janvier 2013 at 11 h 10 min

    Merci Laurent et toute l’équipe pour ce partage d’AMOUR.

    Le féminin Sacré est de « retour » en force, en AMOUR et nous fera découvrir ce qui est avant la Conscience,

    N’oublions pas que ce qui est dans la conscience ne peut jamais être la Vérité.

    Nous Sommes la VERITE.

    Torrents d’Amour et de Grâce

    • yves on 16 janvier 2013 at 11 h 26 min

    merci pour toute ces vibrations d’amour

    • violette on 16 janvier 2013 at 12 h 25 min

    trés belle vibrations d’amour laurent…thank you so much 😀 ❓

    • Armelle78 on 16 janvier 2013 at 14 h 06 min

    💡 💡 Merci pour ces superbes vibes! Maintenant j’en ai pour quelques jours de cette belle mélodie interprêtée par IZ dans la tête… 😀

    • Monique on 16 janvier 2013 at 14 h 55 min

    Ho!!! Merçi Laurent !

    • Simplet on 16 janvier 2013 at 19 h 42 min

    Tout cela est trés beau et le met en joie ! Bien à toi, Laurent et à vous tous…Le primordial Androgynat nous guette avec Amour, assurément Anges et Archanges ne sont plus bien loin de nous…Oui, ces femmes merveilleuses dans les clichés populaires, habitées par une grande part d’énergie féminine sont d’autant plus aimantes et donc plus admirables…Les hommes aussi d’ailleurs ! Au contraire d’hommes ou de femmes trop chargés en énergie masculine provoquant l’effet inverse…Mais, oublions cela, nous en sommes à la période où l’équilibre fondamental va s’établir…Une moitié + Une moitié = UN.

    • Nora on 16 janvier 2013 at 21 h 42 min

    Bonjours a tous et a toutes.

    Merci Laurent c’est Divin cette mélodie .

    • Karine on 16 janvier 2013 at 22 h 22 min

    Merciiiii !

    • DomiLuce on 17 janvier 2013 at 11 h 00 min

    pshiiiiiit ! la tuyauterie a lâché…. Merci Laurent pour remettre la robinetterie à l’heure du Divin ! S’cuse-moi, je reste pas longtemps : je dois continuer d’écoper… 😉

    • florence on 17 janvier 2013 at 12 h 23 min

    Désolée, j’ai pas pleuré 🙁 à lire vos commentaires, je me sens un peu larguée !! où est l’erreur ??
    flo

      • Rôt marin on 17 janvier 2013 at 13 h 05 min

      Ben moi non plus. 😐
      Le 27/12/12 je me suis pris une méga porte à travers la gueule, et pendant quelques jours mon coeur s’est vidé de toutes les larmes que j’avais en stoc comme une pov’ baudruche crevée !
      mais là ! nada, quedalle !
      au secours, au lieu d’aller vers la 4D je rebrousse chemin vers la 1D

      Chui en train de devenir un mec ! et pas tendre en plus, non un bien dur, bien sec, bien plein d’égo qui mentalise.
      Dès que je prend de la moustache et que j’ai du mal à serrer les jambes, je vous préviens. 😯

      sinon, les portraits sont maginifiques et la mélodie m’a donné envie de soleil. 😎
      bof !

      • Armelle78 on 17 janvier 2013 at 18 h 06 min

      Et alors ? On s’en fout! Moi non plus je n’ai pas pleuré… 😆 A chacun sa manière de s’exprimer même en tant que femme. On est toute unique et on a tous du masculin et du féminin à équilibrer. Perso ça ma mis en joie et je trouve que c’est déjà pas mal. Quelqu’un a parlé plus haut d’âme de guerrière. Au moins, les mélodies adoucissent nos âmes et rendent inutiles les armes et armures qui sont complètement dépassées par les temps qui courent…
      Bises les filles!

    • Nora on 17 janvier 2013 at 13 h 06 min

    J’adore Quant le DIVIN vibre , on ne sait pas dire non ➡ il sont aussi sublimes… 👿

    MERCI

    • Micheline T. on 17 janvier 2013 at 17 h 55 min

    L’Amour se vit en notre Coeur au quotidien et ce, malgré toutes les tempêtes qui ont pu sévir. Quand on Aime, on oublie tout…

Les commentaires sont désactivés.