«

»

Imprimer ce Article

Moteur de la Cocréation : 2 petits points supplémentaires mais essentiels

cocreation_2Avant que je passe à autre chose (et donc oublier de le dire), je vais aujourd’hui aborder 2 points qui me semblent importants. Le premier concerne la façon dont les courroies masculines et féminines ont une relation directe avec leur sens de rotation. Ainsi vous comprendrez encore mieux comment les utiliser pour être encore plus performant dans l’élévation de votre fréquence personnelle.

Le second point, quant à lui, est là pour vous démontrer comment le mental-égo nous a enfermés dans une compréhension erronée afin que, justement, nous ne puissions utiliser efficacement notre moteur de la Cocréation. Ces deux points sont, en quelque sorte, l’endroit et l’envers d’une même chose. L’une est la vue de 4D, tandis que la seconde est de la 3D pure (et donc vicieuse par nature, car falsifiée).

Point 1 : Le mécanisme de la Création selon les voies masculines et féminines

Nous allons voir dans cette vidéo quel est le fonctionnement normal de chaque circuit, et quel est l’enchainement logique de tout ce qui touche le déroulement, aussi bien de notre façon de penser que de celle de vivre notre essence-vibration.

chakra_33

Télécharger la vidéo (fichier mp4) La vidéo à visionner dans votre navigateur Durée 20 mn

Comme vous avez pu le voir, le fonctionnement premier de notre mental est de découper en rondelle toutes les informations qui lui parviennent, afin qu’il puisse prendre une décision devant normalement garantir une sécurité maximale au corps physique. La pratique nous démontre que, dans son quotidien, le préhumain classique le déglingue au nom du plaisir qui, en fait, ne cache que la misère qui l’habite…

Point besoin d’en rajouter, car la liste est si longue et il vous suffit simplement de regarder dans votre passé pour découvrir ce dont je parle. Alors passons au second point, qui vous expliquera pourquoi nous en sommes arrivés là précisément. Il n’y a donc aucunement besoin de se sentir coupable, puisque dès notre naissance nous avons été conditionnés en ce sens.

Point 2 : Comment on a enrayé le système de la Cocréation consciente

chakra_34

Télécharger la vidéo (fichier mp4)  La vidéo à visionner dans votre navigateur Durée 11 mn

A travers ce schéma (et surtout l’écoute de la vidéo), j’espère que vous avez compris qu’il est inutile de regarder le monde de 3D et de tenter de le modifier, car, je le rappelle, les nouvelles énergies sont en train de casser la prison vibratoire dans laquelle nous sommes coincés au niveau de la Terre. C’est en cela que le basculement vibratoire de l’humanité ne pourra se faire physiquement que si Urantia Gaia le fait à son niveau.

Pour nombre d’entre nous, vouloir vivre en 4D unifiée dans un monde de 3D falsifiée a été une véritable galère, car c’était tout simplement comme vouloir remplir un puits sans fond. Il a donc fallu être constant dans l’effort, avec une foi inébranlable, et “fermer sa gueule”… En d’autres termes, ne rien dire de notre démarche, car toute tentative ne pouvait entrainer que moquerie, agressivité et surtout une attaque en règle sur notre vision de la vie.

Certes, maintenant les choses changent et plein de nouveaux arrivent, et leurs réactions à voir la vérité sur la décadence du monde dans lequel ils vivent les traumatisent au point qu’ils ne veulent même plus rester dans leur corps physique. D’un certain point de vue, ils sont prêts à mourir lors du passage afin de fuir ce bac à sable si trafiqué et puant de toutes les bassesses.

Certains et certaines rêvent carrément de ne plus s’incarner du tout en devenant évanescent. Bref, ça veut fuir le bateau au plus vite, d’où cette impatience caractérisée et l’attente du fameux 21-12-2012, pour ne pas dire le 12-12-12 pour les plus motivés. Hé oui, fuir ce monde semble logique, alors si on peut carrément se barrer, on n’y voit aucun inconvénient.

En effet, il m’est évident de constater que cela n’est qu’une réaction de dualité, d’où mon message récurrent : ancrez-vous encore plus fort, car la tentation de vous tirer vous tiraillera au point que cela deviendra un enfer au fur et à mesure que vous verrez que rien de vraiment catastrophique n’arrive dehors.

Certes, il y a beaucoup de signes, mais l’essentiel attendu n’est toujours pas là ! Ça s’impatiente donc de plus en plus et la nervosité monte, et continuera de monter, car l’objectif n’est pas de se tirer dans un monde meilleur (pour y glander) mais d’affronter l’examen final qui est l’augmentation de notre fréquence personnelle à un niveau supérieur. J’espère que vous comprenez la nuance.

Et puis, lorsque vous aurez effectivement atteint la fréquence nécessaire, alors vous pourrez partir au même titre qu’un jouet pour un enfant. Au début, il est tout jouasse à l’idée qu’il va recevoir un cadeau. Puis il joue avec le cadeau qu’on lui a offert, et au bout d’un certain temps, il le laissera tomber au profit d’un autre.

Jouer avec le cadeau du processus de l’Ascension est une grande joie, mais tant que l’on n’en n’aura pas fait le tour suffisamment, on restera dans le bac à sable… Alors autant être zen et continuer à élever notre fréquence en oubliant justement tout ce qui se passe dehors. Vivre son êtreté dans l’icité est justement ce retour en enfance où l’enfant vit, est et ne se pose aucune question tant il vit son rêve “pour de vrai”.

Redevenir un enfant ne veut pas dire oublier le monde dans lequel nous vivons (y compris notre corps), mais plutôt de transcender-transmuter tout ça en étant là sans être vraiment là. Il est nullement dit qu’il faut se tirer de notre corps pour vivre une vie heureuse ailleurs. L’exercice est justement d’être heureux dans un monde devenu vibratoirement incompatible.

Être un lampadaire en plein jour ne sert à rien, tandis qu’en pleine nuit, il est essentiel. La nuit est autour de nous, car le soleil de la 3D s’est couché. On nous demande donc d’éclairer le perdu en l’éclairant de notre joie, en attendant que l’aube de 4D se lève. Et puis, quand le soleil de 4D sera enfin visible, et que la luminosité ambiante redevenue suffisante, alors le lampadaire pourra s’éteindre…

Comprenez-vous pourquoi, en haut lieu, on nous dit de tenir, car si tous les lampadaires s’éteignaient avant la fin de la nuit, cela serait une catastrophe au niveau de l’humanité. C’est sûr que les petits lampadaires qui s’allumeront 1 heure avant le lever du soleil seront des veinards (les dernier seront les premiers à se tirer), alors que ceux qui se sont allumés avant que la nuit se couche devront se montrer patients et bienveillants (les premiers seront les derniers).

Je souris quelquefois quand des nouveaux avec 2-3 ans au compteur (dans le processus de l’Ascension) disent en avoir marre d’attendre et qu’ils vont péter les plombs, quand vous avez vous-même 30 ans d’ancienneté… Ils sont jeunes, impulsifs et y croient dur comme fer, cependant il leur faudra apprendre la patience en apprenant à vivre leur icité à fond.

Chaque seconde, chaque minute ou heure qui passe vous rapproche de l’aube, alors pourquoi vouloir compter ce qui reste de chemin à parcourir ? Ça, c’est du mental-égo à fond et n’amène donc qu’anxiété, énervement et piaffement qui ne font qu’entretenir encore plus l’égrégore qu’on voudrait voir disparaitre.

Le jeune, le nouvel arrivé, veut faire des grands pas, tandis que l’ancien, le vénérable, a appris que chaque pas compte et qu’il vaut mieux en faire un tous les jours que de glander toute la semaine et penser qu’à la messe du dimanche on les fera tous en une seule fois. Le jeune c’est le lièvre, tandis que l’ancien c’est la tortue, alors qui croyez-vous qui va passer la ligne avant l’autre ?

Bref, si vous êtes vraiment dans votre icité à chaque instant, vous ferez plein de petits pas tous les jours, combinant ainsi la sagesse de l’ancien avec la fougue du jeunot. Chaque chose en son temps et un temps pour chaque chose. N’essayez pas d’aller plus vite que la musique, car l’essentiel est d’arriver à l’heure.

Si vous arrivez trop tôt sur le quai de gare, vous allez glander, et si vous arrivez trop tard, vous glanderez pour encore plus longtemps. Le tempo vous est donné chaque jour par votre cœur, alors pourquoi vouloir projeter sur des dates ? C’est qui qui mène le bal : votre mental-égo ou votre Soi Supérieur ?

Laurent DUREAU

L’intégralité de l’explication vidéo

Télécharger la vidéo (fichier mp4) La vidéo à visionner dans votre navigateur Durée 32 mn

Vos questions techniques
Si vous avez des soucis pour visionner les vidéos, trouvez des réponses sur cette page ou posez-y vos questions.

Article paru à l’origine sur le blog 5D6D le 2 novembre 2012 et réactualisé sur le blog 345D le 4 décembre 2012.

Lien Permanent pour cet article : http://345d.fr/moteur-de-la-cocreation-2-petits-points-supplementaires-mais-essentiels/

(2 commentaires)

  1. Jean- Pierre

    Un régal 💡
    Merci Laurent

  2. SUZY.

    …. L’objectif n’est pas de se tirer dans un monde meilleur…
    Tu n’appartiens à aucune catégorie sociale, tu n’es pas un objet de perception par les sens.
    Eternellement libre, sans forme, celui qui voit toute choses, c’est cela que tu es.
    Sois heureux !

Les commentaires sont désactivés.

«

»