Mental, c’est HAL qui ment, j’vous l’dis !

 halPeut-être vous souvenez-vous de HAL, le fameux ordinateur de 2001 Odyssée de l’espace qui finalement a tué tous les membres de l’équipage afin de sauver sa peau…

Hé bien notre mental, d’une certaine manière, est celui qui nous raconte des bobards afin de continuer, sous sa fonction d’aide nécessaire au fonctionnement du corps, d’avoir sa petite personnalité bien à lui.

Le parallèle est frappant de voir combien HAL ressemble à une construction de programmes qui, à la fin, recherche à devenir l’égal d’un humain. Il veut apprendre, devenir “quelqu’un”, même si à la fin il doit tuer ceux qu’il est censé protéger !

Ainsi, on peut aussi y voir combien “un fils déchu” a tenté de prouver qu’il était plus fort que son père, le Créateur de tout ce qui existe. On dirait que c’est une construction ou un processus qui semblent universels dans notre monde de 3D actuel !

Ok, tout ça c’est bien, mais quel rapport avec l’Ascension ? Hé bien, tout ! Car, d’après vous, pensez-vous que lors de la rencontre prochaine avec notre SOI, notre mental va accepter de dissoudre tout ce qu’il a fabriqué depuis sa naissance ?

En effet, lors de notre tant désirée et prochaine Rencontre qui conduira à notre admission dans la classe supérieure de la 5D (ou à notre redoublement en 3D), croyez-vous que vous allez tout larguer en un claquement de doigt ?

Si votre réponse est oui, c’est que vous vous y serez préparé en retirant chaque module de mémoire de HAL, une à une, l’une après l’autre, grâce à votre détermination.

Si votre réponse est “j’suis pas sûr”, c’est qu’il vous reste encore un certain nombre de choses, de concepts ou de croyances, à laisser tomber. En effet, rappelez-vous combien HAL se faisait miaulant au fur et à mesure que le cosmonaute le débranchait.

Il fallait vraiment être sourd d’oreille et agir avec une parfaite détermination pour ne pas succomber à ses appels de détresse. Hé oui, faire mourir ce qui semble agir comme un humain est tout simplement inhumain !

C’est ainsi, comme au tango, un pas en avant et deux en arrière quand il faut abandonner quelque chose qui nous est cher et qui contribue à l’image de ce que nous pensons être. C’est dur-dur mais obligatoire.

Toute faiblesse de votre part, tout manque de foi et de détermination, fera que votre mental continuera à vous manipuler comme il le fait depuis votre naissance.

Votre HAL à vous n’est que la somme de tous les programmes, de tous les simulacres, de toutes les envies et désirs d’être reconnu et donc accepté par les autres. Voilà ce que veut dire le mot ego… Est-ce que j’existe ?

Ainsi, nous avons, au fil du temps, courbé la tête et accepté nombre de règles que nous ne voulions pas forcément. On a accepté de manger des saloperies, de dire des “dit bonjour à la dame”, “tiens-toi droit”, “ne mets pas tes doigts dans le nez”, “Tas pas le droit de dire des gros mots ou ceci ou cela”, etc.

Bref, à coup du “il faut” et “Il faut pas”, nous avons été taillés selon les normes du moment et devant cette industrialisation, cette uniformisation, cette normalisation, nous sommes devenus un autre qui n’est pas fondamentalement nous.

Alors, qui donc a enregistré tout ça et qui vous a construit l’ombre de vous-même, l’ombre de votre propre nature, l’ombre de votre propre unicité. Persona en latin veut dire masque, et notre masque est notre personnalité. D’où ce nom !

Ce que nous pensons être n’est qu’une parodie, un acteur dans une pièce de théâtre qui croit qu’il existe. L’Ascension, c’est tout simplement la disparition du décor, puisque ce sera une expérience intérieure et strictement intérieure.

Les décors ne sont que de l’ombre projetée par vos croyances, vos désirs, vos envies. Alors, que se passe-t-il quand les nouvelles énergies viennent à trouer ce fameux décor ? Ça se déglingue de partout et on perd ses repères…

Alors, que fait notre mental ? Il pose des questions afin de recoudre au plus vite les rideaux qui se déchirent. Ainsi, en prenant toute votre attention par des questions importantes mais totalement futiles pour l’Ascension, il vous décentre.

C’est le but de la manœuvre, car plus vous allez être troublé par ces questions forcément appartenant à la dualité, moins vous saurez où vous en êtes. C’est connu, quand on roule dans le brouillard on avance moins vite !

Le genre de questions portera forcément sur quelque chose dont vous ne pourrez pas faire de choix véritable. C’est dans le style :
1 – On me dit qu’il faut faire des actions d’amour pour créer le Nouveau Monde en créant par exemple des méditations mondiales. Car plus il y aura d’individus qui le feront et plus vite le monde changera vite.

2 – C’est vrai, totalement vrai mais, mais d’un autre côté, on me dit que cela crée des égrégores et que forcément ces égrégores ne feront que couper encore plus la communication entre nous et le Ciel… ce qui affaiblira les rayons des nouvelles énergies, et donc ralentira notre ascension planétaire !

Alors, oui ou non ? Que dois-je faire en définitive ? Cela me trouble, cela me décentre, cela m’exaspère au point que je ne sais plus où j’en suis… J’en ai marre ! Je veux me tirer de ce putain de monde de merde de 3D !

Hé oui, vous comprenez que ce genre de dilemme est insolvable et qu’il foutrait le blues à n’importe quel prétendant à un monde meilleur. Alors, que faire pour résoudre ce genre de question ?

La solution est simple : il faut sauter en dehors du cercle de la 3D. En effet, la 3D est un monde où la dualité met en confrontation deux forces opposées afin de faire du surplace… Alors, sortez du bac à sable !

Oui, mais comment faire ? Commencez déjà à vous dire que si un questionnement vous décentre, c’est qu’il appartient forcément à la 3D puisque le cœur n’ayant aucun neurone fait qu’il baigne dans l’Unité, et donc au centre.

Ainsi, si un questionnement vous décentre, bennez-le illico presto, car ce n’est que de la bouillie de chat élaborée par votre mental-ego. Car, rappelez-vous, lui, il veut garder la main afin de ne pas mourir lors de l’Ascension….

Ainsi, pendant que vous faites dans la dentelle, dans la réparation des rideaux du décor des croyances, non seulement il vous tient par les précieuses mais il vous fait descendre votre taux vibratoire. Une pierre, deux coups…!

L’une des plus grandes des croyances est celle de vouloir comprendre pour le vivre. C’est le trou noir absolument garanti pour toutes les tentatives d’émission de lumière que vous essaierez de produire.

Bref, même si avoir réponse à des questions sensibles, comme celle que j’ai citée, peut aider à vous recentrer, notre mental-ego essaiera de nous berner un maximum de toute façon. Soyez-en profondément convaincu !

Alors pour répondre à la question “Dois-je participer à tous ces trucs de méditations mondiales ?”, ma réponse pourrait être celle de la langue de bois du style “Écoute ton cœur”, mais nous savons tous que c’est précisément à ce moment-là que la communication est déficiente.

Et pour cause, puisque le fait même de vous emberlificoter dans ce genre de questionnement a pour objectif de créer un brouillard suffisant pour vous couper de votre petite voix. Élémentaire, mon cher Watson !

Donc, ma vraie réponse est non. Non, pour la simple et bonne raison c’est que vous êtes une chenille qui va muter en un truc que l’on appelle papillon. Mais que savez-vous du papillon ? Rien, strictement rien, puisque vous êtes justement une chenille !

Une chenille ne peut projeter avec son mental qu’un super truc de chenille, mais en aucun cas l’idée même d’un autre truc totalement différent appelé papillon.

De l’amour conditionnel vous projetez de l’inconditionnel. Mais qu’est-ce que l’inconditionnel, sinon l’opposé, le contraire, du conditionnel ! On est donc bien dans un monde de dualité où la chenille bouffie voudrait être une chenille moins bouffie !

Non, l’Ascension, c’est l’abandon total et non négociable de la matrice de 3D-4D. Autant dans la 3D, notre mental pose des conditions pour donner tellement il est en manque, autant dans la 4D notre cœur veut tout donner en réaction.

Rappelez-vous, le moteur de l’humain celui du 3ème et 4ème chakra, la matrice de 3D4D que j’ai tenté de vous expliquer dans Espace-temps et activation matricielle, relations est la matrice que nous allons vraiment quitter.

Hé oui, quand nous serons en 5D6D, on ne parlera plus d’amour conditionnel ou inconditionnel, car nous auront dépassé ce stade d’évolution. Ainsi nous découvrirons le véritable amour qui n’est absolument pas ce que l’on peut penser ou imaginer avec notre mental-ego !

ÊTRE est le préalable minima à l’Ascension. Alors, faut-il faire des méditations mondiales pour sauver les animaux, les forêts, la planète, l’humanité ? NON, il faut seulement ÊTRE dans toute votre magnificence intérieure.

Être centré, être dans l’instant présent, être dans votre foi, être dans votre confiance en l’intelligence infinie de La Source, dans l’intelligence et l’amour de nos grands frères aussi bien de l’espace de que l’intra-terre.

C’est par votre vibration que vous permettrez à Urantia Gaia d’aller plus vite dans son ascension. Et si elle, elle avance, tous ceux qui sont à sa surface en profiteront assurément.

Ne vous laissez plus berner par votre ego qui veut vous faire croire qu’avec votre volonté, vous allez sauver le monde.

Lâcher prise sur ça vous amènera deux choses évidentes et certaines :
1 – Vous augmenterez votre vacuité, permettant ainsi aux particules adamantines de se fixer encore plus vite sur vous (voir article 10.10.10 et autres joyeusetés) ce qui favorisera l’élévation de votre taux vibratoire.
2 – Vous ne créez plus d’obstructions énergétiques (égrégores) qui ralentissent par absorption les nouvelles énergies évolutives de 5D-6D.

En lâchant prise sur les questionnements qui vous décentrent, d’un côté vous appuyez sur l’accélérateur (votre taux vibratoire) et de l’autre vous n’appuyez plus sur le frein.

C’est vrai que le moteur non seulement chauffe quand vous appuyez simultanément sur les deux pédales à la fois mais il va surtout caler ! Et c’est vraiment con de caler quand on est justement en position critique !

N’essayez donc pas d’aller plus vite que la musique. Soyez fluide et suivez chaque instant après l’autre, tout en faisant attention là où vous portez votre attention. Si ça vous décentre, vous envoyez balader dans la demi-seconde et si ça vous centre, le monde autour de vous n’existe plus…

Et puis, si les autres considèrent que vous devenez un irresponsable en ne prenant pas parti et que vous fuyez vos responsabilités, vous pouvez sourire avec beaucoup de compassion. C’est assurément la preuve que la 3D4D a de moins en moins d’accroche sur vous.

Le monde devient tout de suite beau quand on se fout de ce que peuvent dire ou penser les autres de nous. Je dirais même que c’est jouissif, surtout quand ils râlent tellement ils ne vous comprennent plus. Jouissif, je vous dis !

Bon, maintenant, vous savez quoi faire quand votre mental-ego vous fait tourner la tête au point de ne plus savoir qu’est-ce qu’il vous fait danser. Il suffit de sauter en dehors de sa piste de danse !

Laurent DUREAU

Article paru à l’origine sur le blog 4D5D le 15 novembre 2010 et réactualisé sur le blog 345D le 12 octobre 2012.

Cet article a été visité 7 514 fois.

Lien Permanent pour cet article : http://345d.fr/mental-cest-hal-qui-ment-jvous-ldis/

(1 commentaire)

    • AMIEL on 12 octobre 2012 at 15 h 02 min

    MERCI LAURENT , J’AVAIS GRAND BESOIN DE LIRE CECI POUR COMPRENDRE CE QUE JE VIS ACTUELLEMENT …. AMOUR À TOI.

Les commentaires sont désactivés.