Mémoires de Guerrier de Lumière…

Guerrier_2Bien qu’étant tous dans des corps séparés, nous savons qu’il existe un lieu, une dimension ou autre chose, où nous sommes UN. Seulement, notre chemin en tant que particule d’expérimentation de La Source est, lui aussi, différent.

A ce titre, autant notre corps est unique, autant notre parcours “d’Âme” l’est aussi. C’est sur ce point que j’aimerais faire quelques mises au point, car certains d’entre nous ont tendance à tout mélanger, et donc à se laisser illusionner par leur mental-égo.

En effet, le processus ascensionnel que nous sommes en train de vivre maintenant nous pousse dans la mouvance de l’Unification. Cette mouvance n’est que la réunification de ce qui a été séparé afin que l’on puisse reprendre le chemin de la maison qui est La Source à un certain niveau.

Il est donc absolument déplacé de brandir la bannière du “Nous sommes tous UN” dès lors qu’il y a opposition ou conflit généré par des restes d’égo. C’est comme vouloir mettre un sparadrap sur une cicatrice qui pisse le sang. Cela semble une bonne solution sur le moment, mais ne reste qu’un replâtrage de fortune.

En ce sens, au plus profond de moi, une giclée de lave de feu fait irruption dans mon corps, mon cœur et ma tête dans des cas précis. Ainsi, certaines personnes dans leurs commentaires proposent que je me fasse psychanalyser ou que j’aille suivre une quelconque technique qui me corrigerait de ces émotions inconvenantes pour quelqu’un aspirant à l’Ascension.

En effet, même dans ce courant d’unification et d’élévation, je vois apparaître des relents “religieux ou sociaux” qui interdisent certaines choses tandis que d’autres sont meilleures. Je tiens donc à vous amener à la conscience que, dans notre processus de libération de notre personnalité et de notre égo, il n’y a rien à exclure, vraiment rien à exclure.

C’est un peu à l’image de notre Johnny national qui a eu quelques déboires hospitaliers l’année dernière. En effet, pour des raisons de réputation mais aussi de business, on a tiré à boulet rouge sur un professionnel du milieu hospitalier qui était super bien renommé parce que personne n’a voulu voir une autre vérité…

Oui, notre Johnny vénéré tire sur la bouteille depuis si longtemps que son corps est loin d’être dans la santé optimale. Tabac, drogue et surtout alcool à forte dose, ont fait que son corps est loin de son fonctionnement normal. Bref, dans mon entourage d’origine, il y en a qui ont eu des suites fatales après une simple opération chirurgicale banale.

Pour ces derniers, on n’en fait pas un plat et on dit même que c’est à cause de cela qu’ils n’ont pas tenu le coup, mais on ne peut pas dire ça pour une idole telle que Johnny. C’est donc forcément que le chirurgien était nul…! Hé bien, il en est de même pour nous tous qui sommes sur le chemin. On est loin d’être aussi sain d’esprit et de corps que l’on voudrait le croire.

A ce titre, je suis tout comme vous, un préhumain cherchant à devenir un humain sans avoir la prétention de faire dans le post-humain (c’est-à-dire ne plus se réincarner). Dit autrement, dans mon corps physique j’ai hérité des tares de mes ancêtres et j’y ai aussi apporté les mémoires de mes vies antérieures en tant qu’âme.

C’est aussi la raison pour laquelle je suis très sensible à ceux qui utilisent “l’esprit” ou leur mental pour démolir. En effet, sous le principe fallacieux de la critique, ils ne font qu’exprimer leur part d’égo qui essaie à sa manière de me séparer de moi-même, de ma paix intérieure car, en fait, ce que je dis les dérange, tout simplement.

Il y a un monde d’écart entre apporter des informations supplémentaires ou tout simplement exprimer sa différence au collectif avec paix et amour, et celle de l’attaque systématique basée sur le jugement, la comparaison et, in fine, le démolissage en règle de celui qui dérange.

J’aborde donc le sujet ouvertement et, surtout, pour vous rappeler ce qu’est un Guerrier de Lumière dans sa nature profonde. Ce n’est pas, comme le titre le laisse à penser, quelqu’un qui va au front et qui, à coups d’épée, va trancher le manant, l’inférieur ou l’autre qui n’est pas d’accord avec sa vision du monde.

Non, c’est d’abord quelqu’un qui profondément recherche la paix intérieure et qui fait tout pour que les autres découvrent cette joie intérieure à vivre ce que l’on est dans cette sérénité si profondément enracinée dans son cœur de Guerrier de Lumière.

Alors, pourquoi certains sont-ils des Guerriers de Lumière et d’autres non ? La réponse est simple : un Guerrier de Lumière est celui qui a expérimenté tellement le côté sombre dans une noirceur insoupçonnable qu’il en a été obligé de se repentir et de se dévouer à fond pour mettre en œuvre l’opposé.

Dit autrement, en termes imagés, c’est un Hitler qui a décidé d’être une mère Térésa pour le restant de toutes ses incarnations. Ainsi, derrière toute la lumière étincelante de ses dons, une souffrance profonde l’habite. Cette dernière ne peut en aucun cas être guérie, car c’est une expérimentation de l’âme elle-même.

En ce sens, vous ne pouvez que l’accepter et vivre avec. Rien, aujourd’hui, ne pourra effacer de ma mémoire la manière dont j’ai utilisé mes pouvoirs et mon intelligence du temps de l’Atlantide. Rien ne pourra guérir ce côté sombre, car c’est celui-là même qui m’a permis de découvrir une lumière encore plus intense.

En effet, nombre d’entre vous n’ont pas encore eu la possibilité de remonter aussi loin dans leur histoire personnelle, aussi bien les vies antérieures récentes que celles qui appartiennent à des époques très reculées (dans le sens de notre vision linéaire du temps).

Ainsi, par le verbe et par la puissance de l’être de lumière que j’étais, j’ai asservi des gens et tout ça pour vivre l’égo dans sa plus grande expression : celle d’être supérieur aux autres. Je sais, et mes mémoires me le rappellent douloureusement, comment je m’y suis pris pour aboutir à mes fins.

Maintenant, sachant cela, sachez que je suis de tout cœur dévoué depuis la réimplantation du préhumain sur Urantia après la destruction de l’humanité du temps de l’Atlantide, à aider l’humanité à retrouver le chemin du cœur afin qu’elle retrouve le chemin qui mène à La Source.

Je suis donc très averti concernant toutes les magouilles, les stratégies et les techniques développées par le mental-égo. Je les sens venir à des kilomètres. Voilà en quoi, quelquefois, je sors la grosse bertha pour renvoyer aux expéditeurs les obus “inconscients” qu’ils m’ont envoyés. Cela semble démesuré, mais c’est comme ça.

Ainsi, l’autre jour, j’étais très incertain concernant le commentaire d’un petit nouveau sur le blog. D’habitude, Brigitte s’occupe de l’affaire mais cette fois-ci, c’était tellement subtil qu’elle m’a demandé quoi faire. J’ai donc lu, et puis je suis resté dans l’expectative au moins pendant 5 minutes.

En effet, j’avais sous les yeux un truc qui, au niveau du cœur, puait l’attaque à plein nez mais qui, au niveau mental, ne semblait pas forcément aussi puissant que cela. J’aurai dû écouter mon cœur mais, mentalement, c’était comme un défi. Et, comme Guerrier de Lumière, j’ai préféré me tester pour voir si cette blessure en moi était toujours aussi présente…

C’est sûr que c’est l’égo qui m’a stimulé à ce niveau, je le reconnais mais c’est ainsi. En effet, si je n’avais vraiment plus d’égo, je ne serais plus là sur cette Terre puisque j’aurais tout bonnement ascensionné ! Je confirme donc que je ne suis pas encore aussi propre que l’immaculée conception mais que la blanchisserie continue son travail de décrassage.

Bref, comme prévisible, ça a dérapé lourd ! Le côté positif, c’est que cela a aussi permis de démasquer quelques autres loups qui restaient cachés dans la forêt. Ainsi, sous couvert d’un nouvel essai d’ouverture aux attaques “égotiques”, j’ai compris que l’on ne peut faire aucune exception et qu’un poison reste un poison, malgré toute l’ouverture du cœur et de l’esprit qu’on puisse avoir.

Cette synchronicité entre l’ancien et le nouveau m’a donc permis de recadrer les choses avec plus de clarté. Donc, en cette fin de semaine, le blog pourra prendre ses nouvelles couleurs afin d’aborder la nouvelle ère qui commence début mars (voir calendrier Maya mais aussi les récentes canalisations).

Déjà l’année dernière, à partir de fin août, je savais que j’étais préparé pour une nouvelle mission mais je ne savais pas vraiment quelle forme elle allait prendre. Maintenant cela me semble nettement plus clair et, comme prévu, les choses se mettent en place toutes seules. Je n’ai tout simplement qu’à suivre la musique.

En effet, en cette période de transition, il faut savoir que tout est déjà réalisé dans les autres dimensions et qu’il ne nous reste plus qu’à l’actualiser dans notre quotidien, ici et maintenant. Donc aucun besoin de faire de projections et de suivre ce qui est dit dans les commentaires puisque tout déjà a été préparé bien en amont par nos Soi respectifs.

Depuis belle lurette, j’ai dit que je n’écoutais que ma petite voix et que le reste n’avait aucune importance. Certains pensent donc que je me mets au-dessus d’eux puisque je ne prends pas en compte les remarques faites par leur mental-égo. Ils peuvent donc se déchainer et vouloir faire croire que je suis un “guru” omnipotent et qui s’en met plein les fouilles sous le regard de toutes les groupies consentantes…

Tout ça, je m’en fous car, bien heureusement, ma réalité quotidienne est bien au-delà de ce que l’on me prête. Juste à titre info, tous les dons collectés jusqu’à ce jour, et depuis l’origine du blog en 2006, n’ont couvert qu’environ 35% des dépenses engagées pour le projet d’animation… C’est toujours mieux que rien mais à penser que j’en vis me fait très largement sourire.

Bref, pour revenir au sujet de cet article, comprenez que nous avons tous une histoire unique, que ce soit dans cette incarnation ou dans les milliers d’autres que nous avons faites. Nous sommes tous des encyclopédies sur pattes tant on en a fait de tous bords. Il est donc inutile de penser à l’idée qu’avec un traitement local dans cette vie vous effacerez tout le bouquin du passé.

Non, l’Ascension ne sera que la clôture d’un bouquin appelé 3D (avec tout le karma et les embrouilles associés) pour l’ouverture d’un nouveau livre 5D vierge de toute écriture. Cependant, la main qui tiendra le stylo, bien qu’adoptant un nouveau style littéraire, sera toujours chargée de ses mémoires acquises dans l’expérimentation.

Au fait, si vous voulez savoir, ce qui a fait tomber l’Atlantide, la menant donc à la destruction de l’humanité, a été la croyance qu’il fallait discuter et argumenter entre nous pour tirer le meilleur du collectif. C’est ainsi qu’est née la politique ! L’art, non plus d’écouter son cœur et de jouer dans la fluidité et l’instant présent, mais l’art de la dialectique au service d’un mental qui veut raisonner, prévoir et projeter.

C’est donc par cette croyance folle qu’en réfléchissant nous nous sommes séparés les uns des autres. Ainsi nous sommes passés de la consultation des “sages branchés à l’univers” à celle des chambres constitutionnelles (Assemblée Nationale et autres qui établissent des lois) et qui sont constituées de politiciens.

Au fait, c’est quoi un politicien ? C’est celui qui dit “Élisez-moi et je mettrai en œuvre les mensonges que je vous raconte”. “Je suis votre voix et à ce titre je vivrai sur votre dos dans des conditions nettement plus avantageuses que vous car je le mérite !”. Ainsi, en vous prouvant que “je suis la solution à vos problèmes”, je vous conduirai là où bon me semble par des lois puisque de toute façon je vous suis supérieur… Je suis le Berger et vous les moutons…

En 5D, il n’y aura plus aucun privilégié quel qu’il soit. Alors, pendant que nous sommes encore partiellement en 3D, écoutez avec votre cœur ce que raconte quelqu’un et si ça vibre continuez à l’écouter. Puis si ça vibre pas ou plus, allez plus loin tout simplement. En passant, vous pourrez aussi remarquer s’il vit dans la simplicité, s’il met ce qu’il dit en œuvre et s’il a le courage d’être lui-même tout en étant intègre, rieur et joyeux de nature.

Si par contre, il fait dans le “sérieux”, dans le “celui qui sait”, dans le “celui qui est branché et spirituel”, dans le “je pense donc je suis”, dans “l’accepté ou le correct”, dans le “titre untel ou untel”, dans le “machin truc chose éthéré”, dans le “je suis la voix du peuple”, dans le “je suis normal”, dans le “je connais les textes religieux”, dans le “Personne ne peut me décentrer”, j’en conviens qu’il vaut mieux y regarder à 2 fois !

Bon, en résumé, le paraître ça fait du bien à l’égo même si on s’en défend, surtout dans la période actuelle. Nous sommes en transition et donc pas encore sorti de la 3D et pas encore complètement dans la 5D. Alors, si l’un d’entre nous ose tomber le masque et les apparences, ce n’est pas une raison pour l’épingler sur la croix au nom de la raison et du bien-pensant.

On est ce que l’on est, ici et maintenant, et plus tard ça sera probablement différent, car ce qui compte c’est réellement l’écoute de sa petite voix et sa volonté à mettre en œuvre ce qu’elle nous demande. Le reste, on s’en fout !

Laurent DUREAU

Article paru à l’origine sur le blog 4D5D le 25 février 2011 et réactualisé sur le blog 345D le 4 septembre 2012.

Cet article a été visité 6 883 fois.

Lien Permanent pour cet article : http://345d.fr/memoires-de-guerrier-de-lumiere/

(2 commentaires)

    • Nicole.A on 5 septembre 2012 at 14 h 13 min

    Merci Laurent,

    Quel beau méa-culpa. Avec humilité reconnaître ce qu’on a été pour enfin changer son fusil d’épaule et tirer des salves de lumière et d’amour (compréhension de son égo et de celui des autres, sans jugement).

    C’est tout simplement formidable.

    • greenlantern on 26 octobre 2012 at 3 h 28 min

    Salut Laurent,
    Ce que tu écrit est vrai car tous guerrier de la lumière vit cette situation chaque jour à un échelle différent bien sur car nous avons pas tous le même impact sur les gens qui nous entoure.
    Mais le fait d’accepter ce qui « est « nous rend tellement fort et nous aide à dépasser ces manipulateurs. Reconnaitre nos actions piloté par l’égo nous montre l’envie de changer les choses en nous.
    Et le reste on s’en fouuuuuuuuuuuuuuuuuuu.
    @+

Les commentaires sont désactivés.