«

»

Imprimer ce Article

Méditation Adamantine 2 (compléments)

adamantine_2Si j’ai mis un peu de temps pour vous parler des options complémentaires à l’exercice de respiration mentionné dans Méditation Adamantine, c’est qu’il me fallait vous expliquer un certain nombre de choses auparavant.

En effet, si je vous dis de faire une chose sans vous donner d’explications, par exemple tordre un trombone dans un sens et pas un autre, c’est sûr que votre motivation sera faiblarde car vous n’auriez peu ou aucune idée du pourquoi de la chose et des résultats escomptés.

Par contre, si je vous dis que cela va vous permettre de crocheter la serrure du coffre-fort de la banque centrale qui est en vous, c’est sûr que vous allez vous appliquer avec une détermination nettement plus balaise. Vous serez au-delà de la simple application de la foi naïve. Dans la vie, quand on sait pourquoi (même si on ne sait pas forcément le comment), on se décarcassera pour y arriver.

Il est donc temps maintenant que vous savez, si vous avez bien sûr suivi les articles de la série ADN-Moteur Quantique, que notre ADN est le coffre fort et que la véritable serrure se trouve dans le sas d’embarquement entre le 3ème et 4ème chakra. Ouvrir cette porte, c’est pouvoir embarquer dans l’ascenseur qui mène au centre de notre soucoupe volante, au 6ème étage soit celui de Soi Supérieur.

Nous savons que ce centre apprécie énormément les particules adamantines, car de forme hexagonale et permettant les voyages inter-dimensionnels. L’objectif donc est de pouvoir répartir ces particules adamantines uniformément, car comme vous le verrez dans la planche ci-dessous, le fonctionnement de chaque chakra n’est pas forcément optimum.

En effet, selon nos résistances intérieures et la nature de celles-ci, certains chakras seront plus fermés que d’autres (en termes d’ouverture de vanne) et feront comme l’effet d’un rétrécissement de tuyau, limitant ainsi le passage de l’énergie. Cette méditation a donc pour objectif de contourner les zones encrassées.

Ainsi mieux alimentée, notre machine pourra augmenter sa fréquence et donc déboucher plus facilement les zones encrassées. Cela étant, vous vous permettrez d’accéder à des fréquences vibratoires plus hautes, mais aussi à des débits de courant plus fort. Je rappelle aux puristes que ce qui suit n’a pas pour objectif de donner des cours pour professionnels mais de présenter, de manière simple et compréhensible, le fonctionnement de la machine la plus complexe de l’Univers.

Hé oui, je reçois encore des commentaires ou des emails de lecteurs qui veulent me reprendre et me corriger par rapport à ce que je décris. Je tiens seulement à vous faire comprendre que ce n’est pas parce que je parle simplement, comme à un enfant de 5 ans pour lui faire comprendre, que je n’ai pas de bac+15… Mes articles sont des articles pédagogiques pour le grand nombre et non une publication scientifique réservée à une élite.

Il est donc inutile de vouloir afficher votre science, car souvent les spécialistes sont de très mauvais pédagogues et enseigner demande une compréhension qui va au-delà de la juste connaissance des choses. La maitrise n’est pas dans l’accumulation de la connaissance mais dans l’art de s’en servir afin d’élever sa propre compréhension, celle de l’UN, et cela quelle que soit la discipline abordée.

Vous vous doutez bien que, si je vous présente des schémas de compréhension simples qui ré-unifient un nombre incroyable de disciplines, c’est que je suis suffisamment au parfum de ces disciplines. En effet, on ne peut enseigner ce qu’on ignore et encore moins ré-unifier les choses avec une telle simplicité. Hé oui, la simplicité est le stade après la maitrise et non avant, et c’est pourquoi il est si difficile de trouver de vrais pédagogues.

Simplicité ne veut pas dire ignorance mais avoir dépassé le stade de la connaissance elle-même. Il est donc inutile de vouloir me donner des cours de redressement pour élève n’ayant pas tout compris et à qui il manque des cases. Posez-vous plutôt la question, si vous êtes dans l’essence des choses (l’être) ou dans le détail des choses (issu du mental et du jugement). Voilà pourquoi je répète que même si vous ne comprenez rien à ce que je dis, il y a autre chose en vous qui reconnecte.

Point besoin de regarder la forme du flacon, l’étiquette et sa composition, pour ressentir l’effet du parfum sur nous. Point besoin de regarder si l’étiquette est en papier recyclé et avec de la peinture sans plomb, pour bénéficier du rêve apporté par le parfum. On se fout des détails car aujourd’hui, on vous demande d’être porté par les choses et non d’étudier ces choses et les disséquer.

La ré-unification demande à regarder avec une vision globale, avec douceur et avec du cœur, et non d’aller dans le détail et de se donner de l’urticaire parce que le mental veut affirmer son pouvoir de séparation. Quand un être cher vous quitte ou se sépare de vous, qu’est-ce qui vous fait pleurer ? C’est ce qu’il était en général, en globalité, malgré tous les coups de lame de rasoir que vous lui avez donné.

Ceci n’allait pas, et puis cela, et encore, et encore, au point de vouloir l’évacuer de notre vie. Et puis, quand il-elle est partie de notre vie, on regrette de n’avoir pu apprécier ce qu’il-elle était vraiment. On se maudit d’avoir été si chiant, si chiatique, si emmerdant sur des détails. Notre cœur pleure quelqu’un et notre mental se dit finalement qu’il a été un con fini qui n’avait rien compris au véritable film de la relation…

Bref, cela étant dit, passons à la 1ère planche où je vais vous faire part du comment vous pouvez maintenant rentrer encore mieux en communication avec vous-même en réparant plus efficacement les fils énergétiques qui conduisent au sacro-saint coffre-fort.

Meditation-infini_2

La vidéo à télécharger (fichier mp4)    La vidéo à visionner dans votre navigateur Durée 23 mn

Fort des explications sur l’aura et les chakras, nous retrouvons dans la figure de gauche les mouvements globaux de l’énergie qui circule en nous et autour de nous. Il y a donc le courant du Ciel (en bleu) qui descend vers la Terre à l’extérieur de nous (enveloppe extérieure), tandis qu’un autre se précipite à l’intérieur de nous en direction d’un centre particulier appelé le nœud splénique central qui se situe entre les 3ème et 4ème chakras.

C’est précisément là que se fait l’alchimie des énergies qui cocoonent la Particule d’Esprit contenue en notre cœur physique. Ainsi, il en est de l’énergie de la Terre (en rouge) qui va du bas vers le haut. On peut ainsi voir que ce qui est devant le corps est la partie masculine du véhicule où vont se trouver tous les organes de perception (les yeux, le nez, la bouche), les organes d’expression-relation (la gorge, les seins, la matrice, les organes sexuels).

En clair, tout est devant, et le seul truc qui est légèrement derrière à quelques pouillèmes près est la porte d’évacuation qui ramène à maman ce qu’on lui a pris… En gros, tout est devant et derrière il n’y a rien !!! C’est marrant ne trouvez-vous pas ? Et cela n’est que l’application que l’énergie féminine est vibration et non matière. En cela, si vous avez des frissons ou des trucs qui vous chatouillent, ça remonte du bas, ça passe par les reins, le dos, les épaules, la nuque et le sommet du crâne.

Cela confirme bien que notre constitution physique est structurée selon une dynamique énergétique et non l’inverse. Ce fameux canal central est l’ascenseur qui nous mènera au 7ème ciel. Dit autrement, quand maman rencontre papa au niveau du cœur, on a des chances de mettre l’ascenseur en route et d’aller voyager (papa se prend une décharge électrique tandis que maman a le regard devenu complètement brumeux…).

Ce canal central, appelé Sushuma par les Hindous (les UNs doux), est là où la force appelée Kundalini peut gicler de la Terre vers le Ciel. C’est le canal où est canalisé l’éclair de la rencontre. Je rappelle que Gaia subit le même phénomène en tous temps pour se faire remonter les énergies. C’est à sa demande que l’éclair part du sol pour ensuite rejoindre l’autre polarité qui lui renvoie la décharge tant souhaitée.

Hé oui, c’est bien madame qui déclenche les choses et c’est aux messieurs d’y répondre avec diligence. Mais en notre monde de 3D, on a inversé les choses et on croit à tort que c’est monsieur qui mène la danse et déclenche les demandes de madame. C’est totalement faux. Ce n’est que lorsque madame est prête que les messieurs ont leur chance, et non pas l’inverse ! Mais c’est clair que si monsieur n’a pas laissé sa carte de visite, elle ne pourra pas le convoquer…

Bref, outre tous les fantasmes associés à la Kundalini, il existe deux sous-Kundalini (au même titre qu’il y a des chakras et des sous-chakras) qui s’appellent Ida et Pingala. En clair, elles sont l’équivalent des escaliers de service (quand l’ascenseur est en panne) et se tapent donc tous les étages (les chakras). Ces escaliers sont donc enroulés autour de l’ascenseur. L’une étant féminine, elle tourne dans un sens, tandis que l’autre masculine tourne dans l’autre.

Cela forme donc comme une double spirale à l’image de la structure biologique de l’ADN. C’est normal de retrouver la même structure biologique, c’est-à-dire l’association de la matière et de l’énergie relatives au 1er moteur (chakra 1 et 2) qui est celui de la Terre.

Puis quand on regarde la figure de droite, on découvre que le mouvement respiratoire de la méditation adamantine ne fait que créer un vortex qui va se situer entre le canal central et l’enveloppe périphérique tout en englobant les escaliers de service. C’est ainsi que s’il y a un bouchon à un étage l’énergie arrivera quand même au coffre-fort !

Cette méditation est la redécouverte de l’harmonique relié à la respiration. Ce serait l’équivalent de la redécouverte de 2 ascenseur intermédiaires que l’on avait complètement oublié. Certes, tout le monde connait le “prana-yama” qui est l’exercice de respiration enseigné par les Hindous et qui précède toute méditation normalement.

Il existe plein de variantes et son objectif est d’élever les cosmonautes du pas de tir à la cabine de la fusée. En effet, beaucoup de personnes méditent mais oublient de prendre l’ascenseur qui va du pied de la fusée à l’étage supérieur où se trouve la cabine de pilotage. En ce sens, des millions de personnes méditent mais peu vont dans les étoiles… d’où le découragement et l’abandon de la méditation en règle général.

Alors, quand certains me disent qu’il faudrait que j’apprenne à méditer pour voyager dans l’astral, ils ne font que me dire qu’ils posent leur cul au pied de la fusée et qu’ils se bouffent tous les gaz d’échappement de cette dernière. Après, ils viennent se plaindre qu’ils rencontrent des entités noires et qu’ils sont possédés !!! Mais c’est sûr que s’ils étaient montés une fois dans la vraie cabine, ils ne soucieraient plus des gaz d’échappement et des peurs associées…

Bref, vous pourrez constater que ce nœud Splénique central (car il a plusieurs ramifications) est aussi appelé le point Zéro, là où tout se passe et où tous les voyages inter-dimensionnels sont possibles. Ainsi à chaque fois que vous passez par ce point là, c’est lors des pauses entre l’inspir et l’expir. Là encore, nos copains Hindous en ont écrit des paquets… et je n’irai pas dans le détail.

Bref, ce centre Splénique, ce point Zéro est l’équivalent de la cabine de pilotage. C’est donc là que vous pouvez donner les ordres ou les instructions de vol. Dans mon précédent article, je vous avais dit de seulement observer ce qu’il s’y passait et, éventuellement, de vous laisser guider par ce qui s’y passerait.

En effet, lorsque j’ai fait l’exercice, j’ai naturellement retrouvé quelques notes (laissées probablement lors de méditations précédentes dans ma vie) et je m’y suis rassis en tentant les deux exercices suivants. Le 1er a consisté, lors de cette pause, à seulement prononcer les fréquences des neuf premiers chakras.

En effet, c’est comme l’aviateur qui fait son check-up et qui s’assure que les différents moteurs se mettent en route. Ainsi on prononçant, à voix haute ou silencieusement, les nombre indiqués (les 2 puissance n allant de 2 à 512 soit 2, 4, 8, 16, 32, 64, 128, 256 et 512), vous allez optimiser vos chances de vol interplanétaire. En effet, votre ADN comprendra qu’il faut débloquer les amarres de la fusée. C’est en sorte comme un compte à rebours tout simplement, sauf que vous vous adressez du moteur le plus bas à celui le plus haut.

Alors, pourquoi aller au 9ème chakra et pas s’arrêter au 7ème ou aller jusqu’au 12ème ? Hé bien, la réponse est l’eau du bocal. Vous êtes le poisson et ce qui vous intéresse ne peut qu’être dans l’eau. Et puis, si vous prenez l’exemple de la soucoupe volante, les chakras 10 à 12 sont le cosmos, l’air du bocal. Vous ne pouvez donc pas être dans la soucoupe et hors de la soucoupe… En clair, il est inutile d’aller allumer ces 3 moteurs parce qu’en fait ils sont le carburant même (c’est l’informe qui nourrit la forme).

Vous avez donc plusieurs options comme ne dire ces nombres que lors d’un cycle complet (par exemple qu’entre l’inspir et l’expir) ou lors de chaque transition. Le nombre de fois qu’il faut le faire va dépendre du temps et de la persévérance dont vous ferez preuve. Douze fois semble un chiffre idéal, mais ce n’est pas obligatoire. Vous pouvez donc faire douze cycles complets ou 6 cycles en vous arrêtant à chaque fois que vous passerez au point zéro.

Cet exercice peut être fait une fois par jour comme plusieurs fois par jour. Je tiens à vous rappeler que vous n’avez qu’à suivre vos impulsions et surtout pas à vous imposer une discipline à cet effet. Laissez votre corps vous dire ce dont il a besoin et restez très cool par rapport à tout ça. Je rappelle que c’est une aide et qu’elle ne doit pas être utilisée parce que vous avez peur de ne pas ascensionner. Ça doit rester comme une partie de plaisir afin de la faire avec plaisir et décontraction.

Le temps qui s’écoule entre chaque nombre n’est pas important. Il n’est donc pas utile de tomber à bout de souffle parce que vous mettez 10 secondes entre ou de faire l’inverse en récitant à vitesse grand V. Laissez l’espace se créer naturellement entre chaque nombre comme tout cosmonaute qui demande l’allumage des moteurs. Chaque ordre doit être distinct et non un cafouillis speedy-gonzalez, ou l’inverse où les techniciens vont pioncer entre chaque commande…

La seconde façon que vous pouvez faire, à part ou en additionnant avec celle des nombres, est d’imaginer qu’à chaque cycle, la quantité de particules adamantines augmente. Ainsi au 1er cycle, c’est un petit courant puis au second cycle, un courant plus gros et ainsi de suite. Je rappelle que c’est votre intention qui va dire à l’opérateur en chef (votre ADN) ce que vous désirez.

Aussi, mettez-vous à sa place et ne lui mettez pas une pression maximale (surtout au début) parce que ça risque de cafouiller. Rappelez-vous, il a été tellement au chômage et devant sa télé qui crachouillait qu’il lui faut du temps pour reprendre de l’exercice et se remettre au boulot.

Alors, si vous mettez les gaz à fond dès le départ, il ne faudra pas vous étonner que ça va caler dur-dur. Votre mécanique est grippée au même titre qu’une fusée qui n’a jamais décollé ou pas depuis très longtemps. Ménagez la mécanique et faites preuve de douceur et de compréhension. Respirez calmement, en paix, et si vous sentez que ça peine, c’est que les techniciens n’arrivent plus à suivre les ordres de séquencement.

Laissez-leur le temps de faire les réparations dont vous ignorez tout, car dans votre cabine de pilotage vous n’avez pas idée du nombre de paramètres à gérer pour vous faire décoller le derrière du plancher des vaches. Soyez doux avec vous-même, avec votre corps, et compréhensif envers l’équipe de techniciens à qui vous témoignez une gratitude véritable.

C’est un travail d’équipe, alors ne laissez pas votre mental-égo se la jouer petit chef en hurlant comme un malade dans le microphone. Mieux vaut partir plus tard et décoller que d’exploser au sol parce que l’on a voulu griller les étapes. Votre intention doit guider vos pas et non pas votre volonté mentale.

Laurent DUREAU

PS : Je rappelle que dans les débuts, ou quand cela vous chante, vous pouvez tout simplement rester en ce point zéro sans rien faire, ni compter, ni visualiser. C’est donc souvent pendant ces périodes que des choses se présenteront à vous comme des consignes à suivre ou des anciennes notes que vous aviez laissé lors de vos précédents voyages.

Article précédent : Méditation Adamantine

Article paru à l’origine sur le blog 5D6D le 15 novembre 2011 et réactualisé sur le blog 345D le 26 octobre 2012.

Lien Permanent pour cet article : http://345d.fr/meditation-adamantine-2-complements/

(8 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Nicole.A

    Merci infiniment pour ces deux rappels essentiels.

  2. Annemarie

    Merci beaucoup mais petite question c’est toujours d’actualité de pratiquer
    Merci encore pour tout et plus encore

    1. Brigitte

      Coucou Annemarie,

      toi, tu le sens comment ? Ta petite voix (ou ton corps) te dit quoi par rapport à cette pratique ?

      Bizzz

  3. vb8b8b

    Merci Laurent!
    C’Est Génial!..Je vais suivre tes conseils!…Bonne Journée.

  4. Pierr'Un

    Merci Laurent,
    Je vais pouvoir donner l’adresse de ton site à tous ceux qui me demandent comment méditer.
    Y-a-t-il une table des matières sur le site, nous permettant de trouver un article séparément ?
    Suite à mon commentaire dans article précédent, je supose pour ascencionner qu’il faut faire tourner les deux autres véhicule de lumière au même endroit en ayant une extention du coeur.Cela doit être des balises pour indiquer que nous sommes sur le bon chemin car j’ai croisé des personnes qui respiraient la simplicité, la bonté, l’amour, cela se voyait sur leur visage. Ceux-là n’ont pas besoin d’artifices, ils planent déjà en 4 ou,5D si je ne m’abuse.
    J’ai une amie qui dit : faut être et rester simple, vivre sa vie dans l’êtreté (terme de Laurent définissant bien ses dires)
    Bigs bisous à Terr’tous

    1. Brigitte

      Il n’y a pas vraiment de table des matières, il y a le moteur de recherche en haut à droite, puis les différentes catégories (dans le menu, les étapes-le début du chemin, et enfin les pages de cours que je suis en train de mettre en place.

      Il y aura au moins 700 articles sur ce site, pas facile d’établir une table des matières avec autant de matière …
      D’ailleurs, si tu as une idée sur la manière de faire rapidement, je suis preneuse …

      Bizzz

  5. Pierr'Un

    Excuses-moi Laurent d’encombrer ton site mais, c’est pour partager avec tous les terriens et, pour te poser une question. Le schéma avec chakras et entonoirs devant et derrière, y-a-t’il un art et une manière de faire tournoyer les vortex (l’énergie dans entonoirs) afin de rééquilibrer le passage normal de l’énergie dans le corps humain.
    RE-Bigs bisous à tous les terriens, même le petit gros, celui qui a une montre. MERCI L’AMI

    1. Brigitte

      Toi, tu le sens comment ? Parce que si ta volonté mentale fait confiance à l’intelligence infinie de ton coeur, tout se passe simplement avec juste la force de l’intention … Les détails techniques du comment ça se passe importent peu …

      Bizzz

Les commentaires sont désactivés.

«

»