«

»

Imprimer ce Article

Les pièges liés à l’Ascension (1)

 atmosphereComme en toute chose, il y a des pièges qu’il est préférable d’éviter afin d’échapper à quelques désagréments, et surtout de ne pas plier de la tôle. On peut certes toujours rectifier, mais ça ne sera jamais comme avant.

Concernant l’Ascension, nous pouvons comprendre que cela signifie surtout une augmentation de sa fréquence personnelle jusqu’au 7ème ciel. Alors, comment peut-on devenir “plus léger” sans se faire absorber au passage ?

En effet, partir de la densité (le bas) pour aller vers la légèreté (le haut) va forcément vous faire traverser des nuages… Hors, tout ce que l’on peut dire, c’est qu’il ne fait pas beau soleil tous les jours sur Terre !

Si l’expression courante du “7ème Ciel” est utilisée, c’est parce que, tout bonnement, il y a 7 “ciels” bien distincts entre le plancher des vaches sur lequel nous marchons et celui tout en haut que l’on peut observer via un satellite.

Vue d’en haut, Urantia Gaia est une merveille qui ferait pleurer le petit cœur de chacun d’entre nous. Le simple fait d’en voir des photos est déjà grandiose, mais imaginez que ce soit pour de vrai !

Voir le plan du 7ème chakra “aérien” (l’esprit) d’Urantia Gaia est probablement le plus grand cadeau que nous pourrions voir dans notre vie. En effet, le second, est le 7ème chakra “densifié” de la terre (la matière) sur lequel nous marchons et que nous pouvons voir quand nous sommes perchés quelque part (avion, montagne, etc.).

A ce titre, il vous faut comprendre que toute l’atmosphère est divisée en 7 parties ou plans horizontaux correspondant à l’esprit d’Urantia et que le sol est aussi un empilement de 7 couches correspondant à la matière (son corps) la constituant.

En ce sens, chaque forme de vie, et surtout l’humain, est une entité se mouvant dans la conscience de Gaia. Chacun d’entre nous est une partie mouvante en sa conscience, comme serait une idée dans notre cerveau.

Chacun d’entre nous pense n’être qu’un petit rien du tout et pourtant, Gaia nous connaît chacun individuellement. Elle connaît votre fréquence propre car elle vous sent, au même titre que nous sentons notre bras quand nous le bougeons.

Ainsi lors de l’ascension, et si pour des raisons de réorganisation ou d’envie de se gratter, Urantia saura vous sauver la vie parmi le nombre important de ceux qui y laisseront la leur.

C’est loin d’être un hasard si l’on survit à une catastrophe dite naturelle. Notre mère Gaia veille sur ses petits, car, je vous le rappelle, votre corps physique lui appartient. Poussière, tu redeviendras poussière, car aucune poussière ne peut s’extirper de ce qu’elle est.

Bien sûr, il y aura quelques miettes ridicules (engins spatiaux) qui pourront s’extraire de son attraction en filant vers d’autres planètes, mais globalement, tout ce que nous avons envoyé là-haut redescendra un jour ou l’autre !

Ainsi lorsque nous nous sommes incarnés, il faut bien comprendre qu’il y a 3 éléments distincts qui font que nous sommes en vie. Il y a déjà le corps physique qui appartient à Gaia, puis notre âme qui est sa partie aérienne et qui se balade dans l’atmosphère, et enfin le petit soi ou germe d’esprit qui provient du soleil.

Lors de la mort, ce dernier ira rejoindre le soleil et notre âme sera arrêtée dans son ascension puisqu’elle appartient à la partie éthérée de la Terre. En effet notre âme, comme on dit, est la somme de toutes les séparations et souffrances qu’il y a eu entre l’esprit et la matière sur notre planète.

L’âme humaine est donc confinée au lieu d’expérimentation. La Lune est là pour être sûr que rien ne sortira du bocal ou bac à sable Urantien. Ce qu’il vous faut comprendre, c’est que votre âme individualisée n’est qu’une partie de l’âme humaine, au même titre qu’une cellule fait partie d’un corps physique.

Quand la particule d’esprit  vient pour s’incarner sur Urantia, elle est obligée physiquement de traverser l’atmosphère (et donc l’âme humaine) qui va littéralement la recouvrir et l’enrober complètement.

C’est la raison pour laquelle notre particule d’esprit ne peut plus parler directement à la matière physique. C’est donc notre âme qui fera l’intermédiaire, car il est aujourd’hui impossible de faire autrement !

Cette fameuse âme que toutes les religions vous disent de sauver n’est en fait qu’un leurre, car une cellule individuelle ne peut se sauver seule quand l’organisme complet meurt !

Bref, même si vous n’êtes pas d’accord avec ce que je dis, cela ne change en rien cette vérité. Ce que vous prenez pour votre âme en cette vie n’est qu’une partie de l’âme humaine qui se diluera complètement après le troisième jour de votre mort physique.

C’est ainsi que sont les choses car, je vous le rappelle, l’âme humaine est née de cette expérimentation que nous menons sur Urantia. En quelque sorte, elle est l’enfant créée dans le bac à sable et dans lequel nous jouons tous les jours.

Cet enfant, fruit de tous nos égarements dus à l’expérimentation de la séparation d’avec nous-même, possède sa personnalité et surtout des objectifs précis.

Elle veut être reconnue comme enfant “légitime” et donc, avoir les mêmes droits et reconnaissance que les particules d’esprit provenant du Soleil. C’est la raison pour laquelle c’est via son intermédiaire que nous pouvons communiquer avec l’Esprit qui nous habite.

En ce sens, l’âme humaine se compose de 7 chakras ou plans d’existence qui se trouvent dans notre atmosphère. Dit autrement, à chaque fois que vous avez une émotion vous êtes en relation avec elle, et c’est pourquoi l’on nous dit que l’ascension passera par le cœur.

Quoi que vous pensiez, quel que soit le corps dans lequel vous êtes incarné(e), l’âme reste le maître d’œuvre de votre ascension. C’est ainsi le pourquoi de l’étroite relation entre vos chakras physiques incarnés dans votre corps physique et les chakras de l’atmosphère.

Tout trouble que vous générez dans votre corps sera automatiquement répercuté dans le Ciel. Ce transfert d’énergie est invisible à vos yeux, sauf quand il y a des nuages.

En effet, l’eau est le vecteur physique qui permet la communication entre la terre et le ciel. L’eau va au ciel, redescend sur terre et la pénètre, et forcément toute forme de vie vivant entre les deux sera lue.

Eh oui, qui peut vivre sans eau ? Quel organisme “vivant” n’est pas constitué d’eau ? Ainsi, à chaque fois que vous absorbez de l’eau, vous vous abreuvez à une mémoire, et quand vous la restituez, elle repart avec vos enregistrements.

Quand vous suez, l’eau est chargée de vos efforts. Quand vous pleurez, elle est chargée de vos émotions. Quand vous allez faire pipi, elle est chargée de l’état de votre santé.

L’eau est le média d’enregistrement qui se rappelle de tout. Ainsi quand vous buvez une eau de source, vous buvez la mémoire de la terre qu’elle a traversée. Quand vous buvez de l’eau du robinet, vous buvez la mémoire de tous les traitements chimiques faits par l’homme.

La géométrie d’une eau de source est comme une musique qui est émise d’un instrument naturel (et donc sans effets secondaires), tandis que l’eau du robinet est émise par des instruments “électrisés” par une technologie.

Cette dernière possède donc une géométrie qui est très loin d’être harmonieuse, car tout ce qui touche une manipulation non naturelle entraîne forcément des effets secondaires.

Certes, on peut toujours diminuer sa nocivité par des tours de passe-passe (filtre X ou Y), mais cela reste néanmoins une mémoire qui vous détruira toujours plus rapidement qu’une eau de source non trafiquée lors de la mise en bouteille…

Bref, au niveau du plancher des vaches, c’est là que nous sommes les plus atteints par la pollution, puisque c’est le plan de densité le plus bas de l’atmosphère.

Ainsi, juste pour vous faire plaisir, personne n’aime quand il fait mauvais temps et tout le monde adore quand il fait beau et que le ciel est bleu… La raison en est fort simple car toute naturelle.

Quand il ne fait pas beau, c’est parce que les pensées et émotions des hommes ne sont pas dans le beau fixe. Oui, ce sont nos pensées et comportements qui fabriquent les nuages et la météo.

C’est donc normal que l’on fasse la gueule en fonction de la météo. C’est nous-mêmes qui fabriquons tout ça, et c’est aussi pour cela que les météorologistes se plantent si souvent, car cela dépend de nos émotions !

Alors, si on vous dit qu’il y a une dépression par-ci qui entraine la formation de nuages par-là, sans compter les coups de froid ou de chaud faits par nos pensées, ne soyez pas dupés par la technologie. Les émotions c’est l’eau, tandis que la température ce sont nos pensées.

Quand je vous dis que nous fabriquons la météo, c’est parce que nous sommes dans le champ de conscience d’Urantia, entre la terre et le ciel. Nous sommes les créateurs de tout ce qui nous arrive.

Alors pensez, quand il y a des ouragans, des tornades, des pluies diluviennes ou le feu. Tout cela n’est que le reflet de l’humanité, et ce reflet est physiquement dans le ciel.

Les météorologistes disent que la température des océans influe considérablement sur la température de l’air. Oui, c’est vrai que la température de nos émotions intérieures influe sur le climat de la planète.

Ainsi, au lieu de vous dire que l’illuminé de service que je suis raconte encore des conneries, oubliez le baratin officiel et commencez à ressentir qu’Urantia est un organisme vivant et que nous en sommes la partie active.

Si le bac à sable est détrempé, c’est parce que les acteurs à l’intérieur n’arrêtent pas de pleurer et de pisser leurs misères. S’il est sec, c’est parce que nous n’avons plus de sentiments, et quand on s’y caille c’est parce nos pensées sont dures et coupantes, comme l’est le capitalisme brut.

Voici aussi la raison pour laquelle la Terre se réchauffe en cette période d’Ascension. Certes, il y a un fer à repasser qui s’approche de nous et qui nous force à nous déshabiller, mais il y a aussi cette sensation de bien-être quand on va à la plage en slip de bain.

C’est parce qu’un nombre suffisant d’individus pensent au Nouveau Monde et à l’amour qui y règnera que nous accélérons le mouvement global. C’est en étant chacun de nous un lampadaire éclairant, et donc chauffé de l’intérieur, que la nuit froide de l’extinction de la 3D sera plus courte et moins traumatisante.

Ainsi autant nous pouvons influer sur la météo, autant nous pouvons aussi calmer les mouvements intérieurs de la Terre. Car, bien sûr, il y a tout autant une relation entre nos chakras physiques et les 7 plans d’harmonisation contenus dans le sol.

Quand il y a une éruption volcanique, c’est que c’est nous-mêmes qui l’avons créée en lui donnant de l’énergie. La matière, la roche si dense, se liquéfie sous la force de l’énergie que nous lui envoyons.

Toute merde que nous subissons au niveau du 1er chakra se répercute dans le plan du 1er chakra du sol. Ainsi, tous vos soucis liés à l’argent ou à la possession, l’esclavage ou le ras le bol d’aller au boulot, augmentent la température des volcans.

Ainsi autant vous pouvez péter un câble pour des raisons financières, autant la lave des volcans nous explosera à la figure. Et, bien sûr, tout cela influencera la météo. C’est vrai, qui sait rester zen et enjoué quand il apprend qu’il va perdre son job, qu’il sera saisi ou qu’on lui supprimera ses allocs ?

Bon, et dire que j’en suis qu’à l’intro, je vais vous laisser là, à méditer sur la relation qu’il y a entre vous et tout ce qui se passe aussi bien en-dessous qu’au-dessus de vos têtes.

Réfléchissez et surtout ressentez le pourquoi de ce réchauffement actuel qui s’ensuivra par un froid de plus en plus dur… Le chaud, ce sont les émotions mal calibrées et le froid, ce fameux mental qui veut ignorer ce qui provient du cœur…

Laurent DUREAU

Article suivant: Les pièges liés à l’Ascension (2)

Article paru à l’origine sur le blog 4D5D le 4 octobre 2010 et réactualisé sur le blog 345D le 17 octobre 2012.

Lien Permanent pour cet article : http://345d.fr/les-pieges-lies-a-lascension-1/

(2 commentaires)

  1. luciole

    Explication très claire !! même si on dépend de l’ensemble des sentiments et pensées émises, d’où le fait qu’il nous faut subir les intempéries.
    j’avais remarqué enfant que Souvent il faisait gris à la Toussaint, car il y avait beaucoup de tristesse.
    Comme on disait chez moi, il faut fleurir les vivants et laisser les morts en paix poursuivre leur chemin !!
    Mon père avait choisi un poste d’intérimaire (remplacements) ce qui l’amenait souvent à faire plus de 60km en mobylette matin et soir, c’était pour gagner plus mais surtout pour donner plus selon sa foi.
    il a toujours eu beau temps passant entre les nuages, sauf une fois où il n’avait pas écouté les conseils donnés.
    Lorsque le doute cherche à s’infiltrer j’ai souvent vu un bel arc en ciel apparaître me redonnant la joie immédiate, c’est pour moi un symbole d’alliance ..
    Chaque détail peu être une réponse qui résonne à l’appel de notre coeur..quand il veut faire la pensée de l’un.
    Le mental va t il tellement gagner pour qu’il fasse bientôt très froid ?

  2. J'aqueux Tests-Sert

    Kryeon (channel Lee Carroll trad. http://kryeon.forumactif.com) expliquait dès 89 que notre vrai partenariat intentionnel et quantique, donc créatif avec la planète puisque son magnétisme est quantique et interdimensionnel, était de dire la planète apaisée, équilibrée.

    C’est ce que j’avais fait bien avant de le lire, en février 69, en plein séisme à Rabat, à son paroxysme, en criant en claquant des dents 😆 :  » C’est assez ! », ❗ et le séisme (7.2 Richter) s’était instantanément arrêté… alors que les armatures de mon immeuble (moi au 5 ème, coopérant technique) craquaient avec des bangs retentissants… 😳
    Preuve, s’il en est, que la foi active et littérale peut adoucir les tensions planétaires…, à défaut de déplacer des montagnes.

Les commentaires sont désactivés.

«

»