«

»

Imprimer ce Article

L’écoute intégrale, une utopie ?

 adeuxDerrière ce titre un peu mystérieux, il se trouve une grande vérité que l’on n’a jamais osé aborder tant elle semble impossible à mettre en place. En effet, certains parlent d’amour, mais moi je parlerais beaucoup plus de communication.

Communiquer n’est que l’expression d’une copulation informative joyeuse entre des entités qui n’ont rien d’autre à faire que d’être elles-mêmes, tout simplement…

Je sais, les mots sont forts, mais après tout, qui a dit qu’il fallait parler avec des mots tellement arrondis qu’à la fin on a l’impression d’être tous des billes qui n’ont rien compris au film…?

En effet, la première règle de toutes les règles de l’univers reste la communication, c’est-à-dire le partage d’informations.

Or, que faisons-nous en permanence ? Nous essayons de cacher nos “mauvais côtés” afin que l’on ne voie que ceux que l’on juge “bons”. Et puis, je n’ose parler de cette fameuse intimité qui nous est toute personnelle…

Tout ça, c’est des conneries de la 3D, tout simplement ! En effet, faut-il faire confiance à quelqu’un qui dévoile vraiment ce qu’il est ou à quelqu’un qui présente bien ? D’après vous ?

Dans la 3D, on pencherait largement pour le second cas, c’est-à-dire celui ou celle qui présente bien et qui ne parle pas comme un camionneur. Ben oui, c’est ça que nous dit notre tête : se fier aux apparences… !

Par contre, si vous écoutez votre cœur, vous savez que c’est plutôt celui qui n’est pas trop dans le raffinement politiquement correct qui sera plus vrai, plus authentique, donc plus prévisible…et donc moins dangereux ou vicelard.

Alors, que va-t-il se passer quand on va ascensionner ? On va élever notre fréquence certes, mais encore ? Eh bien, on va aussi enlever toute notre garde-robe politiquement correcte pour, tout simplement, nous trouver à poil sur un maximum de plans d’existence.

En effet, débarrassé de nos principes castrateurs de la 3D, on va se retrouver vraiment tout nu devant les regards des autres. Certes, ils nous verront encore avec les yeux physiques, et trois guenilles devraient suffire à planquer quelques cm2 des hontes physiques qui nous restent.

Par contre, sincèrement, pourrons-nous continuer à cacher nos autres plans d’existence quand le regard se fera avec le cœur ? Là, ça va être plus difficile, car le cœur, il voit vraiment tout, et en plus, on ne pourra pas le bluffer avec notre mental…

Dit autrement, notre nudité intérieure va être “kolossal”, alors commençons à nous y faire dès maintenant en étant tout simplement nous-même. En apprenant à accepter ce que les autres verront de nous, nous commencerons en fait à nous aimer nous-même…

Vous savez, ce non-jugement associé à ce fameux lâcher-prise? Eh bien, c’est ça qui va nous permettre de ne plus avoir honte de nous-même et de ne plus avoir une intimité, un jardin secret où les ronces et les orties sont plus nombreuses que le doux gazon du green de golf…

Alors, l’écoute intégrale là-dedans ? Eh bien, c’est ce qui nous attend, mais, rassurez-vous, quelques-uns ont déjà pris les devants, sinon comment commencerait-on s’il n’y avait pas quelques allumé(e)s de première ?

Ascensionner, c’est aussi savoir que nous allons dans le striptease intégral sur les planches du théâtre de la réalisation de nous-même.

C’est-à-dire que nous sommes une divinité qui cachait sa lumière sous des tas de fringues, plus ou moins salopées par toutes les crasses de la densité de la 3D et que nous prenions pour réelles !

Nous sommes des soleils, et on planque tout parce que l’on a peur d’être nous-même et que l’on nous juge. Et hop, on repasse par la case départ où le mental-ego règne en maître.

Allez, sincèrement, vous n’en avez pas marre de jouer au funambule, en pleine nuit, avec pour seul horizon de vous ramasser tôt ou tard ? Prenez les devants en devenant plus léger, plus aérien, et vous verrez que la chute sera nettement moins lourde…

Je déconne sans déconner comme d’hab, car vous savez, tout comme moi, que l’humour c’est une grande vérité qui vous est envoyée avec beaucoup d’amour.

Alors, déshabillez-vous à la vitesse que vous voulez, avec la musique que vous préférez et avec les spectateurs qui auront acheté le billet d’entrée pour voir comment ça fait de vouloir ascensionner.

Comme tout ce qui est en haut, le bas se la jouera à l’envers. En cela, je veux dire que si au “ciel” la communication est intégrale, ici-bas la communication est surtout embourbée…

Or, nous savons tous que le monde de la 3D est encore tenace, mais pas autant que notre détermination à lui en faire voir de toutes les couleurs ! Oui, lui en faire voir de toutes nos couleurs d’amour et de sentiments !

Pour cela, je vous conseille de procéder calmement et à l’envers. C’est pour cela que j’ai pris ce titre : “l’écoute intégrale”. Vous imaginez bien que si c’est vous qui vous mettez à poil en premier, vous aurez peu de chance de voir l’autre faire de même…

A chacun ses goûts esthétiques, et ce que l’autre verra ne sera pas forcément à la hauteur de ses attentes pour qu’il (ou elle) puisse vous suivre dans votre démarche. En clair, la précipitation n’est pas de mise !

C’est en cela qu’il va falloir que vous découvriez ce qu’est un véritable striptease au niveau de votre divinité. Il faudra commencer par ôter le manteau des préjugés pour ensuite voir comment l’autre réagira …

Puis, si l’autre personne semble s’être mise aussi à l’aise en quittant son manteau, vous pourrez l’amener ensuite à la table des discussions où les sujets seront aussi fins et délicats que les plats que vous commanderez.

En effet, toute précipitation sera mal vécue car, rappelez-vous, la 4D5D c’est surtout des énergies féminines, alors tournez autour du pot pour faire chauffer la colle en attendant une probabilité fusionnelle adéquate.

Parlant donc avec douceur et surtout avec doigté, vous pouvez alors poser votre première question, invitant ainsi votre invité à livrer ce qu’il a le plus envie de dire… En clair, parler de lui-même…

Vous pourrez alors sortir l’arme fatale de l’écoute intégrale. Écoutez-le (la) avec une réelle intention en faisant 2 choses primordiales :
1 – Déconnectez votre mental en ligotant sa capacité de jugement
2 – Ouvrez votre cœur et tendez l’oreille comme un véritable malentendant

Ce faisant, vous allez pouvoir écouter vraiment ce qui est dit en allant au-delà du verbiage. L’autre ressentira alors que vous l’écoutez vraiment et il commencera à vous aimer tout simplement pour ce que vous êtes.

De temps en temps, remuez la tête, faites un sourire, miaulez légèrement pour ne pas dire glousser, et l’autre s’empressera de détailler encore plus les propos qu’il tient. Là, on pourra dire que le striptease aura vraiment commencé !

Vous comprenez donc que dans une communication, la première partie commence donc toujours par l’écoute, et ce n’est qu’ensuite que vous pourrez émettre.

En effet, commenceriez-vous à émettre vers l’autre si vous n’étiez pas sûr qu’il vous écoute ? La réponse est évidente, mais pourtant tous les jours nous faisons le contraire. On cause, on répond, sans même s’assurer que l’autre est toute ouïe !

L’écoute intégrale, c’est comme un véritable déshabillé intégral. C’est fait de rondeurs, de douceur, de broderies, et surtout de gloussements qui révèleront que votre âme fait partie du jeu et non plus seulement votre mental.

L’écoute intégrale n’est donc pas une utopie puisque l’on peut la pratiquer avec n’importe quelle personne, même l’inconnu(e) qui traverse notre champ de vision. Vous verrez, c’est jouissif de découvrir l’autre !

C’est même plus jouissif que de se découvrir soi-même ! Alors, soyez comme un enfant. Soyez la curiosité incarnée et vous verrez que vous redécouvrirez ce que veut dire le mot émerveillement.

La vie n’est émerveillement que pour celui qui écoute pleinement de tout son être. La Vie n’est qu’écoute, et ce qu’il y a de plus marrant là-dedans, c’est qu’en l’écoutant, c’est nous-même qui nous révélons aux autres et à nous-même !

La vie est paradoxale, autant qu’une conversation humaine… Écouter, c’est d’abord entendre la musique de l’autre qui ne fera qu’entrer en résonance ou non avec la nôtre. C’est ainsi que la résonance fonctionne…

La résonance ne peut commencer qu’à la seule condition que l’une des parties ouvre “son intériorité” pour recevoir et entendre, non seulement ce que dit l’autre mais aussi pour se découvrir elle-même.

En vous ouvrant ainsi par l’écoute intégrale, c’est comme si vous preniez la main de l’autre afin que lui aussi fasse de même. C’est aussi ainsi que nous nous permettons de faire descendre l’ascension sur notre planète, car nous sommes dans une fréquence supérieure du cœur.

Alors, à tous les valseurs et valseuses de la 4D5D, faites en sorte que chaque conversation devienne un striptease de plus en plus intégral. Vous vous permettrez ainsi de voir combien les feux s’allument dans les yeux, puis le cœur des gens que vous rencontrerez.

La vie n’est qu’échange, alors échangeons ce que nous avons de plus précieux. Cela se trouve dans notre cœur via notre attention, et notre intention de partager ce qui nous réunit tous sur cette terre : l’amour de notre prochain…

Alors, raison de plus pour passer à l’acte !

Laurent DUREAU

Article paru à l’origine sur le blog 4D5D le 24 mars 2010 et réactualisé sur le blog 345D le 28 septembre 2012.

Lien Permanent pour cet article : http://345d.fr/lecoute-integrale-une-utopie/

(1 commentaire)

  1. Nicole.A

    Merci Laurent .
    Merci pour tous ces outils que tu nous donnes.

Les commentaires sont désactivés.

«

»