«

»

Imprimer ce Article

La Balistique de la Séparation (ou comment on a fait exploser l’Unité)

SeparationSouvent on se demande comment on a fait pour que l’humanité arrive si bas dans la mouise. Laissez-moi vous conter un brin d’histoire, en oubliant surtout l’histoire officielle (qui est politique – le pouvoir et donc de 3D) et l’histoire religieuse qui se veut 4D en parlant d’âme mais qui n’est, elle aussi, que pouvoir sur le peuple.

Hé oui, l’histoire, ce n’est que des histoires de pouvoir qui commencèrent forcément par le cœur et la foi (soit la religion et les écrits “sacrés” très amplement modifiés selon la nécessité du moment) afin d’être plus crédibles au début, mais qui, compte tenu de la dégradation du niveau conscience, ont permis au pouvoir politique de créer ses propres règles.

Celles-ci, s’appuyant sur les croyances religieuses en place, firent apparaitre une arme redoutable pour contrer la foi aveugle des croyants, que l’on nomma avec élégance la science, celle de St Thomas… En clair, si je ne vois pas et ne touche pas, ça n’existe pas. Ainsi, au fur et à mesure que la science prenait le pas sur la religion, le pouvoir changea de main.

Dit autrement, on est passé de la croyance en des Dieux et de l’au-delà, parce qu’on sentait comme une âme en nous, à une croyance basée sur la séparation totale d’ avec le Tout, cela grâce à quelques individus célèbres nommés précisément Isaac NEWTON (Anglais protestant probablement d’origine juive d’après le prénom), René DESCARTES (Français passé par l’école des Jésuites), Charles DARWIN (Anglais Protestant) et Albert EINSTEIN (Né Allemand, immigré Suisse, juif et en plein pays protestant puis naturalisé Américain).

Je donne quelques détails sur les origines culturelles et religieuses desdits individus, car si je ne le faisais pas, vous ne pourriez pas vraiment comprendre comment le catholicisme du Vatican s’est fait exploser en vol. Vous conviendrez que tous les commentaires racistes à ce propos seront purement et simplement non publiés sur ce blog, parce que ce n’est pas le but du jeu (celui de la dualité, de la séparation et de l’égo).

En effet au 17ème siècle, l’église était encore toute puissante mais elle ne pouvait plus arrêter ceux qui en avaient marre qu’on leur fasse prendre des vessies pour des lanternes. Léonard de VINCI fut un des précurseurs, et il fut bien heureusement suivi d’une myriade d’autres style Copernic par exemple, qui dût désavouer sa théorie selon laquelle c’était la Terre qui tournait autour du Soleil et non l’inverse pour sauver sa peau…

Bref, notre cher Isaac, grâce à sa compréhension du phénomène de la gravitation, se mit à élaborer une théorie qui disait qu’il y avait la matière d’un côté et l’âme de l’autre. La 1ère réagissait à des règles précises, non équivoques, reproductibles et donc fiables. En clair, tout le contraire des lois religieuses en constante réinterprétation.

En cela il fut largement appuyé par René Descartes, qui jeta les cartes d’un rationalisme séparant bien les choses. Être “cartésien” veut donc bien dire faire la part des choses entre le rationnel et l’irrationnel. Ainsi nos deux bons hommes ont réussi à faire exploser l’idée que la matière était connectée à l’âme et qu’en fait, nous n’étions que des pièces détachées assemblées et que le Tout ne voulait plus rien dire.

Ce fut là la 1ère et irréductible séparation entre le Corps et l’Âme, puisque l’Esprit, lui se plaçait en observateur tout simplement. C’est ainsi que la fusée Corps-Âme-Esprit vola tout simplement en éclat. C’est sûr que la croyance aveugle en la religion d’Etat s’est pris un coup dans les dents, au point de ne plus pouvoir mordre sur ce qui se passa ensuite.

Ainsi Isaac (1643-1727) s’appuya sur le cartésianisme de René (1596-1650) pour définitivement opposer la science à la religion, créant de ce fait une autre religion se disant athée par principe. La science d’aujourd’hui est encore totalement empreinte de cela dans quasiment toutes ses disciplines.

C’est ainsi que tout ce qui ne se trouve pas dans ses lois est dit “paranormal”, c’est-à-dire à côté de ce qui est considéré normal. En clair, la télépathie que maman a avec son bébé relève donc implicitement du truc irrationnel, non reproductible en laboratoire et impossible à modéliser.

En effet, les scientifiques n’empruntent pas le verbe pour communiquer mais les équations. C’est un véritable langage à lui tout seul et que l’on appelle la mathématique. En clair, si tu veux faire de la science, il faut te taper obligatoirement les maths. Dit autrement, on essaie de voir la touche du Créateur à travers des concepts écrits avec des conventions matheuses.

Vu sous un autre angle, il est normal de jouer à l’écartée (faire le grand écart) dans la vie de tous les jours, car on oscille en permanence entre le cœur-égo (la religion vu par le mental) et le mental-égo (la vie vue par la raison scientifique). Il est clair que lorsque votre petite voix, votre intuition ou vos ressentis, vous parlent, c’est difficile de les mettre dans les 2 camps proposés.

En clair, si on baigne dans la séparation maximale c’est parce que les règles que nous prenons pour référence sont, en fait, totalement incompatibles avec la réalité de ce que l’on est vraiment ! Je rappelle que tout ça a démarré il y 350 ans, époque où les toilettes n’’existaient pas (voir Château de Versailles et autres), que l’électricité était inconnue, les bactéries aussi et je ne parle pas du tél, fax, photocopieur et eau courante, sans parler du vélo, du pneu ou du moteur à explosion ou de la lampe à pétrole…

Dit autrement, les principes mêmes de notre civilisation actuelle datent de la préhistoire, tout simplement !!! Et on croit qu’avec cela on va aller voyager dans le temps et régler tous les problèmes de guerres. En effet, nous essayons d’éteindre l’entrepôt en jetant de l’huile dessus…

Passons donc à Charles Darwin (1809-1882) qui, fort de cet enseignement séparatiste, vit dans la Nature comme une lutte, comme une survie où le plus fort bouffait le plus faible, et cela apporta ce qui fut appelé l’évolution. En d’autres termes, cela veut dire qu’en fonction de l’irruption d’un volcan, d’une météorite qui passait par là ou d’une météo capricieuse, la Vie s’adaptait, déterminant ainsi la loi du plus adapté.

En clair, ce que la vie est actuellement n’est que la suite normale et rationnelle d’un changement environnemental où la règle du hasard et de la survie est indissociable. Où est Dieu là dedans ? Nulle part apparemment, sinon on peut dire qu’il ne contrôle rien du tout de sa Création. En bref, il est nul et ce n’est donc pas un type à suivre…

C’est insidieux, mais cela a fait de lourds dommages dans les relations intérieures des individus avec leur propre divinité. En effet, l’Âme est passée aux oubliettes dans l’affaire. Les hommes furent troublés profondément, car cela voulait dire que Dieu jouait aux dés avec eux et qu’ils naissaient sans but précis, une seule fois, et qu’ils allaient redevenir poussière de toute façon.

De plus, imaginez un peu qu’il y a un siècle, les femmes ne pouvaient pas voter parce qu’elles n’avaient pas d’âme. Alors, que penser quand on nous affirme que l’on descend du singe ? Lui, c’est sûr, il ne pouvait avoir d’âme, au même titre que tous les animaux… Alors, c’est quand que l’homme mâle s’est-il vu choper une Âme ? On voit donc bien que la théorie de l’évolution est un truc anti-religieux par essence.

Et puis la notion d’avoir qu’une vie et une seule était aussi devenue la norme dans le monde occidental, grâce au Christianisme qui a viré cette évidence des écritures et qui n’a été que confirmé par la science. Je rappelle que la théorie de la réincarnation en occident ne date que du 20ème siècle, et surtout à la fin. En effet, si en 1980 tu osais parler de réincarnation, on te prenait pour un fou du Nouvel Age qu’il fallait bruler en enfer dès que possible.

Hé oui, aujourd’hui, si tu dis que tu as fait ceci ou cela dans une vie antérieure, le préhumain classique prendra ça, comme le disait ma mère “c’est mon petit doigt qui me l’a dit”, en pensant à une période dans cette vie présente. Mais si tu dis quand j’étais Japonais, Inca au ènième siècle, on te prend vraiment pour un déséquilibré. Alors, que dire si tu dis “Quand j’étais Atlante…” ???

Bref, notre monde d’aujourd’hui avance très très vite en termes de changements comportementaux, car cela est dû au matraquage intensif des nouvelles énergies (les particules adamantines en relation avec la grille cristalline), mais cela n’empêche pas que l’on essaie toujours de vivre selon des règles qui datent de 350 ans et plus !!!!

Bref, pour les plus avancés, ceux qui aiment se gargariser en plaçant la relativité d’Einstein au pentacle en utilisant le mot quantique à tout va ne sont pas mieux lotis en fait. En effet, Albert (ainsi que de nombreux collègues de l’époque) essayèrent de faire comprendre que, d’après les équations, il fallait relativiser ce que l’on prenait pour absolu…

Relativiser est le mot gentil pour dire que ce que tu prends pour une vérité inébranlable ne l’est pas vraiment. Dit autrement, tu dis la vérité, mais c’est pas tout à fait vrai quand parce ça dépend de … C’est ainsi qu’Albert a introduit la variable du temps.

En effet, la gravitation de Newton est calée sur le mouvement régulier des planètes autour du soleil (le temps linéaire, celui qui ne fluctue pas, celui qui reste toujours le même, une seconde restera toujours une seconde). Or, Einstein démontra que les secondes peuvent varier selon la position d’observation dans laquelle on se trouve.

Dit autrement, une seconde pour un préhumain dans sa maison ne sera pas la même pour un type en orbite sur la Lune, et encore moins s’il vient à faire un petit tour dans l’espace pour revenir ensuite. En clair, le temps serait comme un élastique qui se tend et se détend selon la gravitation des planètes rencontrées… De la gravitation on est passé à la grave-itération, où chaque itération n’est pas forcément identique à la précédente.

En effet, comme les lois de la relativité remettaient en cause complètement le système Newtonien sur lequel est basée toute la science officielle (y compris la médecine nous traitant comme des assemblages de pièces détachées avec la chimie en exergue pour fabriquer du médicament sauveur), il a fallu trouver un artifice politiquement acceptable…

La solution fut toute trouvée : ce que l’on voyait sous le microscope était Newtonien, et ce que l’on ne voyait pas était quantique. Comme à l’époque de l’élaboration du fameux E=mc2, on était quasiment en pleine guerre de 1914-1918, il était impossible de démontrer que les équations reflétaient une quelconque réalité.

En effet, imaginez que pendant qu’on s’étripait avec des chars à bœufs tractés par des chevaux avec quelques voitures ou camions poussifs dans une guerre de tranchée très fatale, une nouvelle religion était en train de naitre. En effet, toute la théorie quantique n’était que suppositions et croyances.

Einstein (1879-1955) était un visionnaire, un génie, dont on a mis le très gros cerveau dans du formol afin de l’étudier. En effet, on y retrouve la croyance lourde que la taille et le poids du cerveau contribue à la quantité d’intelligence qui peut en émaner… Ça, c’est très Newtonien, indiquant que la quantité de matière prime avant tout, et surtout par rapport à l’Âme et aux contacts que l’on peut avoir avec notre “divinité” qui scientifiquement est irrationnelle et donc paranormale….

En d’autres termes, ceci est donc un 3ème clivage (vécu inconsciemment par toute l’humanité) qui dit que celui qui a le plus gros cerveau aura une plus grande intelligence et sera donc apte à mieux survivre et à donc mieux bouffer les autres. C’est ainsi que l’on peut voir comment le fait d’avoir écrit “Polytechnique”, “Harvard” ou “MIT” sur votre CV fait de vous quelqu’un qui aura les meilleures places dans les rouages de l’organisation humaine.

Je peux vous dire que j’ai eu l’occasion de fréquenter (et travailler avec) un nombre certain de ces diplômés, et je peux affirmer qu’ils sont loin d’être les meilleurs et que, surtout, ils sont presque à l’opposé de l’intelligence du cœur où règne l’intuitivité. Quand cela leur arrive d’avoir une vraie, une véritable intuition, ils s’empressent de la mentaliser à fond pour faire croire que c’est leur intelligence qui en est à l’origine.

Même Einstein l’a dit et avoué publiquement, s’il a été un génie c’est parce que précisément il a été en contact avec son Soi Supérieur et non pas parce qu’il était intelligent. En effet, ce n’est qu’à sa mort que les toubibs ont pu savoir la grosseur et le poids des encéphales d’Albert…

En cela, je veux dire qu’il vous faut abandonner toute idée de votre manque d’intelligence, que vous n’êtes rien, que vous êtes un raté parce que peu ou pas de diplômes. Non, car en vous connectant avec votre Soi Supérieur (votre Âme), vous accédez à une intelligence qui dépasse la somme de toutes les intelligences des 10 plus grands cerveaux qu’a porté cette planète.

L’intelligence du cœur est incomparablement très très supérieure à tout ce que vous pouvez imaginer, alors servez-vous en à fond et vous verrez que le manque de formations conventionnelles est une aubaine super balaise, parce que vous ne serez pas encombré de tout ce fatras de croyances scientifiques qui vous induisent en erreur.

En effet, le Big Bang n’est qu’une théorie basée sur l’expansion linéaire (on veut mesurer le temps), tout en sachant qu’au temps t de la Création, tout était là dans rien du tout, dans une tête d’épingle, et que cela a donné tous les milliards de milliards de galaxies que les télescopes nous montrent.

On nous parle de la théorie des cordes, qui elle-même est basée sur une variante du Big Bang, etc.… En cela, je veux vous dire que si vous désirez découvrir le Nouveau Monde, il va falloir arrêter de vous remplir le bocal avec toutes les projections mentalo-égotiques de scientifiques pas foutus de se mettre en relation avec leur intelligence du cœur.

Comprenez que la quasi majorité des reportages sur les théories scientifiques ne sont que des projections basées sur des croyances datant de plus d’un siècle. Hé oui, il a fallu attendre les années 2000 pour commencer à voir des trucs émis du temps des années 1900. Et encore, on les trouve parce que l’on y met des moyens colossaux. Ainsi tôt ou tard, on trouvera toujours une preuve “réelle” de ce que l’on veut voir.

Mais qu’en est-il de ce que l’on ne veut pas voir et qui pourtant appartient à notre quotidien ? Comment peut-on vouloir écrire en équation un sentiment, une pensée ou un état de conscience ? Oui, je vous le dis autant je vous répète à l’envie qu’il faut lâcher prise sur les croyances, les liens affectifs et, d’une certaine façon, sur un art de vivre matériel. N’oubliez pas que la science n’est qu’une religion et qu’elle est aussi bornée que le Vatican.

Ce n’est donc pas par hasard que parmi les personnes que j’ai nommées, aucune n’a été catholique vaticane. En effet, on ne peut cracher dans la soupe qui vous nourrit. C’est aussi en cela que je désire vous faire comprendre que tant que vous serez un fidèle d’une quelconque religion (qu’elle soit philosophique ou scientifique), vous ne ferez que retarder votre envol et vous ne ferez que vous alourdir en conséquence si vous persistez.

Oui, je sais que pour beaucoup d’entre vous, c’est comme un coup de poignard, car vous pensiez que plus vous ingurgiteriez d’informations philosophiques officielles et scientifiques officielles et plus vous progresseriez. Hé bien non, car c’est un leurre de l’ombre afin de vous écarter de votre propre lumière, celle qui vous habite et qui n’a besoin d’aucun manuel technique pour être vécue.

Apprendre pour comprendre est une illusion, car avec de l’information datant de la préhistoire où on s’éclairait à la bougie on ne peut, par extension, découvrir du nouveau, du neuf, du frais. La source de Tout est en vous et non à l’extérieur de vous, rappelez vous-en. Ce qui peut vous être apporté de l’extérieur ne peut être que reconnexion avec vos propres banques de données.

Discerner donc son attrait intellectuel (pure demande du mental-égo) de l’effet de résonance pour reconnexion à vous-même n’est pas la même chose. Ne cherchez donc pas ou plus à comprendre par vos neurones mais plutôt à rentrer en résonance avec ce qui est. C’est ainsi que la véritable connaissance viendra à vous et pas autrement.

Remettez l’intelligence mentale à sa place au même titre que le mental-égo, car ils appartiennent tous les deux au 3ème chakra, à la 3D, à la zone du pouvoir qui veut dominer quitte à utiliser la séparation pour parvenir à ses fins. Cette intelligence mentale est au service de l’intelligence du cœur qui, elle, s’abreuve directement auprès du Soi Supérieur, qui est lui-même connecté à l’ensemble de la Création.

Résonner, c’est entrer en contact avec l’information véritable, et ce n’est qu’ensuite que vous raisonnerez afin de prendre conscience, consciemment, de votre pouvoir de cocréateur. Alors si ça ne résonne pas, passez votre chemin car ce n’est pas utile pour vous au moment présent.

Rappelez-vous que c’est votre Soi Supérieur qui, au quotidien, vous dira ce dont vous avez besoin pour avancer sur votre chemin du retour au bercail. Suivez simplement les poteaux indicateurs et ça suffira. En effet, vous n’avez nullement besoin d’avoir toute la carte et de savoir par où vous allez passer.

Le chemin est l’expérience, et la destination est sans véritable importance, car, tôt ou tard, vous arriverez à franchir la ligne de l’oubli. C’est alors que vous constaterez que vivre l’icité est le chemin le plus court, le plus rapide et surtout le moins fatiguant pour revenir au bercail. Alors pourquoi faut-il s’emmerder avec les piaffreries égotiques qui ne font que vous alourdir entrainant fatigue, états dépressifs, souffrances et maladies…

Redécouvrir l’état unitaire, c’est d’abord comprendre qu’il faut arrêter de jouer avec des règles de séparation. Est-ce si dur à comprendre ? Ressentez le en votre cœur et la réponse sera immédiate et du style “Pourquoi veux-tu continuer à en chier et pour
qui ?”…

Laurent DUREAU

Article paru à l’origine sur le blog 5D6D le 19 décembre 2011 et réactualisé sur le blog 345D le 8 novembre 2012.

Lien Permanent pour cet article : http://345d.fr/la-balistique-de-la-separation-ou-comment-on-a-fait-exploser-lunite/

(3 commentaires)

  1. SUZY

    Oui le chemin comme le dit si bien notre ami Laurent, est l’expérience  » Lève-toi, prends ta croix et suis-moi  » a dit Jésus. Tu as tout en toi, car nous sommes et avons le pouvoir créateur, donc lâcher-prise sur le passé (liens affectifs ou autres) Tu es d’essence Divine ! Merci Laurent.

  2. Nomanzland

    A ces sciences que tu cites Laurent, j’ajouterai la psychnalyse (et ses dérivés) qui vous dépiautent sans fin et sans jamais atteindre aucun but :mrgreen: on est en plein nombrilisme/narcissisme.
    En plus, sous prétexte de nous responsabiliser, ces techniques nous culpabilisent et ne nous libèrent de rien puisqu’elles nous enchaînent à notre pathétique ego.
    Par ailleurs, comme je l’ai déjà exprimé dans un autre post, la psy-chose, c’est la dernièe née des religions monothéistes, avec Freud en Dieu le Père omniscient, alors qu’il n’a expripé que des théories, théoriesreprises du reste à d’autres qui, eux, n’avaient pas trouvé le même écho (faute de soutien, de réseau et de fric) = Freud is a fraud !!!!
    En tout cas, les labos pharmaceutiques y ont trouvé un sacré filon (un de plus)…
    Donc je te rejoins dans le rejet des « croyances » aveugles qui nous abrutissent.
    Libérons-nous de toutes ces chaînes !!!!

  3. shakty

    Bonjour à nous TOUT et à chacUN,

    Je suis revenue, par hasard sur ce texte… J’ai vérifié, Isaac Newton n’était pas juif, c’est un rabbin qui le dit. Je sais que tu me diras : « on s’en fout », mais si déjà il faut dépiauter le mensonge jusqu’à l’os, alors autant respecter la vérité, si c’est humainement possible. 🙄

    A part ça, je ne jette pas la pierre aux défricheurs de tous horizons, ils ont bravé leur époque, avec parfois un bûcher à la clé. Ils se sont trompé parfois, victimes des erreurs du temps et de la volonté de désinformation, comme actu-elle-ment (tiens, j’ai pas fais exprès). J’en découvre encore « des vertes et des pas mûres » qui en mettraient plus d’un sur le cul, même les plus avertis… 😕

    Allez, tchao, bonsoir ! 💡

Les commentaires sont désactivés.

«

»