«

»

Imprimer ce Article

Du Savoir à la Co-naissance, il y a un pas à faire…

dentMaintenant que la folie du 21-12-12 est passée. Maintenant que l’illusion d’un truc radical qui devait venir mais qui n’est pas venu s’est envolée. Maintenant que tout le monde sait que l’on devrait être dans un nouveau paradigme, une nouvelle ère, une nouvelle énergie, qu’en est-il exactement ?

La réponse est que, mentalement, il semblerait que l’on continue à penser comme avant, comme si rien ne s’était passé, et chacun reprend sa petite routine en se disant seulement que ce 21-12-12 a été pris pour une lanterne, alors que ce n’était qu’une vessie. Et pourtant, il s’est réellement passé quelque chose mais pas sur le plan matériel, pas sur le plan du moteur de la Terre, mais effectivement au niveau du moteur du Ciel qui, obligatoirement, impacte le moteur de l’Humain.

En effet, comme vous avez pu le constater, ce blog (à l’image de son auteur) subit des modifications d’arrière-plan qui, à première vue, ne sont pas vraiment discernables pour celui ou celle qui n’y est pas accro. Cependant, sous la surface, derrière les rideaux, c’est une sorte de branle-bas de combat  qui peut surprendre par son ampleur.

Hé oui, la cloche a sonné et déjà ceux qui sont derrière les coulisses (moi et l’équipe au sol), on est en plein ramdam, comme si quelque chose d’important allait sous peu advenir. En effet, quelques-uns et unes d’entre vous ont déjà perçu des changements, mais sans trop savoir ce qui a changé. C’est encore flou, et pourtant c’est là.

Je ne saurais pas trop dire quand cela a effectivement commencé, mais pour moi, je mettrais cela dans les jours qui suivirent le 12-12-12. En effet, j’ai perçu une communication différente, une communication plus fine, plus quelque chose que je ne saurais définir concrètement, mais je sais que ma vision des choses, du monde, s’est transformée au point de percevoir selon un autre point de vue.

En effet, ce n’est qu’après une petite semaine que j‘ai pu mettre le doigt sur la chose, et maintenant, l’ayant cernée, je découvre combien elle se met en place dans mes actions quotidiennes. C’est subtil mais c’est là, et ça devient de plus en plus évident et, d’une certaine manière, m’oblige à reconsidérer certaines manières d’être, certaines façons de voir, certaines façons de percevoir et donc, au final, de prendre conscience que quelque chose a finalement pris place en moi. Alors qu’est-ce que c’est ?

On pourrait dire que j’ai chopé une fréquence supérieure. C’est pas faux en soi mais ce n’est pas non plus satisfaisant, alors je me suis observé un peu plus, autant par ce que j’ai écrit (et pas encore écrit) que par mes réactions, mes états d’être et les sortes de mini-tempêtes dans un verre d’eau. Hé oui, ne croyez pas que je sois indécentrable. Non, je reçois des pichenettes qui font que la toupie tangue un peu sans pour cela perdre l’équilibre principal.

Ainsi j’observe et je vois que mes perceptions ont changé, que mon corps ne réagit pas de la même manière, et que l’on me met sur la table d’autres défis desquels je ne me serais jamais cru à la hauteur en tant que préhumain sur la voie. Dit autrement, j’ai découvert que, depuis quelques jours, je ne suis plus un préhumain qui fait de son mieux pour garder la fréquence, mais un humain qui doit se prouver à lui-même que tout ce qu’il raconte du domaine subtil devient une réalité aussi palpable qu’un morceau de pain dans sa bouche…

C’est comme si ce qui était auparavant une évidence mentale, une évidence ressentie comme vraie, devait devenir une évidence vécue dans le quotidien. Pour mieux me faire comprendre, je vais vous donner le dernier exemple en date, et qui en quelque sorte est le test de ma propre foi envers tout ce que je vous raconte. Accrochez-vous bien, car c’est dément d’un point de vue 3D, mais d’un point de vue 4D et plus, cela semblerait une évidence, une lapalissade affligeante.

Rappelez-vous il y a quelques temps, j’avais parlé que j’avais eu des petits soucis dentaires. Rien de grave à ça, parce que la logique veut que vous alliez chez le dentiste (un thérapeute) pour vous soigner-régulariser le problème. Sauf que là, il semblait que les choses ne s’emboitaient pas naturellement. En effet, même ayant trouvé un nouveau dentiste, il y avait de la résistance !!!

Toujours conscient quand il y a non-fluidité, je me suis dit qu’il devait y avoir un truc là-dessous. Bref, je n’ai pas creusé la question et j’ai laissé faire en allant aux différents rendez-vous, mais à chaque fois, je sentais que ledit thérapeute m’imposait ses méthodes et ses visions sans même me laisser vraiment le choix sous peine d’aller voir ailleurs. Je me suis dit “ya un truc qu’on veut me dire…”.

Ne comprenant pas pourquoi j’étais en furie intérieure par rapport à un simple soin dentaire, j’ai observé ce qui se passait en moi et ce qui pouvait bien me décentrer à ce point. C’est ainsi, comme d’hab, que quelques intuitions vinrent me percuter avec une évidence si balaise que le guerrier de lumière que je connaissais en était rendu à être sur le cul, assis sur une pierre en plein milieu d’une bataille en se demandant la véritable raison de cet engagement guerrier…

Dit autrement, c’est comme si le Cro-Magnon que je suis, gourde dans la main droite tirant madame par la tignasse de la main gauche, eut la vision d’un téléphone portable… Mais oui, bien sûr, quel con, c’est tellement évident !!! En gros, on me disait : “Si toi, tu sais ce qu’est le moteur de la Cocréation, alors pourquoi ne l’utilises-tu pas vraiment ?”.

C’est vrai que ces derniers temps j’en ai parlé pas mal, et j’arrive à décoder assez bien qu’il est à l’origine de tous nos bonheurs et malheurs. Hé oui, c’est facile de dire que l’on est 100% responsable de tout ce qui nous arrive, c’est déjà une prise de conscience capitale dans notre progression sur le chemin, mais ce n’est pas l’aboutissement, le bout de la route.

Je dirais que cette prise de conscience serait plutôt la conclusion d’une année scolaire, mais après il y en a une autre, et là, c’est la rentrée des classes. En effet, un début de carie hyper planquée, invisible à l’œil nu et insensible (pour cause de dent dévitalisée – le nerf a été “désactivé”) a fait que le dentiste m’a annoncé clairement « il faut arracher la dent »…

Je sais, cela peut être banal pour tout un chacun mais pas pour moi. En effet, depuis ma naissance, aucune blouse blanche n’a pu me toucher, et surtout virer quoi que ce soit de mon corps. Le seul corps de métier ayant pu me toucher en 55 ans a été le dentiste, car je n’avais pas le choix. En effet, quand je suis rentré en 6ème à l’âge de 12 ans, j’ai découvert ce qu’était le mal de dent ainsi que ce qu’étaient une brosse à dent et le dentifrice. Avant, c’était totalement inconnu (merci papa, merci maman…).

Bref, le 1er dentiste commença donc ses manips par m’arracher une prémolaire, et ensuite me mettre 4 couronnes sur les 4 molaires principales… Puis, le reste de ma vie n’a été que des petits soins à droite et à gauche, et le remplacement des couronnes en ferraille après plus d’une trentaine d’années de bons et loyaux services nourrissant 4 kystes conséquents (d’où la nécessité de les changer).

Dit autrement, en 55 ans, j’y ai laissé une prémolaire, point barre ! Alors imaginez le traumatisme devant la banale évidence “il faut l’arracher”… On m’aurait dit : “Parce que vous avez un petit calcul dans les reins, on va d’abord vous opérer de la prostate, vous couper les joyeuses et vous implanter un tuyau en plastique dans la colonne” cela aurait eu autant d’effet… Vous imaginez donc la vitesse à laquelle l’eau tournait dans mon petit verre.

J’étais pas décentré, mais il y avait un vrai vortex en moi qui oscillait entre “Tu prends un flingue et tu dis calmement au dentiste que, s’il ne trouve pas une autre solution satisfaisante, ce sera son dernier soin” et “Tu vas voir ailleurs si un dentiste moins borné existe”, et c’est là, flash obligeant, que ma petite voix me susurre : “N’est-il pas temps que tu mettes maintenant ton moteur de la Cocréation en marche ?”

Je vous avouerai que cela m’en a coincé une sur le moment. Puis, comme par hasard, le pansement provisoire tombe le 22 au matin (vers les 4-5h du matin) et me voici avec le tranchant de la dent qui me cisaille lourdement la langue. Et dire que le soir même j’avais une webconf !!! J’appelais donc le cabinet pour un rdv d’urgence afin de remettre un nouveau pansement, et c’est alors que d’autres symptômes apparurent…

Le rdv ayant été fixé le lundi 24 début d’après-midi, 1 heure ou deux avant d’y aller, mon corps commença à aller très mal, et c’est vrai que j’étais mal. C’était un malaise profond qui venait du fin fond de moi et qui faillit me faire tomber dans les pommes. J’avais déjà ressenti cela plusieurs fois, il y a des décennies, au point d’avoir oublié combien mon corps pouvait me parler avec une telle détresse. Je fus donc à la limite d’ajourner le rdv pour cause de vapeurs inattendues, mais je ne le fis pas car ma langue commençait à gonfler tant elle était meurtrie par les différentes cicatrices du coupant de la dent.

J’y suis donc allé mais avec un malaise certain, car en moi se bousculaient 2 choses. Primo, je ne pouvais pas rester à ne rien faire matériellement parlant, et secundo, le rabâchage incessant de ma petite voix qui disait “Démontre-toi à toi-même que tu peux le faire, comme tu as su faire déjà la démonstration dans ton passé sur d’autres plans physiques”. J’avouerai que j’étais d’accord avec tout ça, et il m’est devenu évident que seule ma non-foi était capable de me faire douter.

C’est donc dans cet état d’esprit que je me suis retrouvé dans le cabinet du dentiste. Complètement hagard et pris entre la tenaille de la version du dentiste et celle de ma petite voix. Il y a d’un côté ce truc qui me dit que c’est maintenant que je dois faire mes preuves, non pas en jeûnant ou en étant respirien, ou en démontrant que je suis connecté mais en réalisant à mes propres yeux un miracle dont le seul à être au courant d’une manière formelle serait mon dentiste (le pauvre).

J’avouerai que j’ai toujours le cul entre 2 chaises, et je découvre combien il me reste de chemin à faire pour accepter la puissance réelle que l’UN a mis en chacun de nous. Je découvre combien il est difficile de passer du mode purification, nettoyage, à celui d’une cocréation consciente en jouant directement sur la matière. Tout est là. Toutes les conditions sont réunies et je suis là, incertain, hésitant entre une solution facile (coûteuse) et une solution moins facile (gratuite).

Hé oui, quelque chose a changé subtilement en moi (et par extension en nous tous), c’est que maintenant il nous faut découvrir le monde et la Vie selon le point de vue du Divin qui est en nous et non en fonction de notre vision 3D d’avant. Avant, on projetait d’une manière ou d’une autre, à des degrés plus ou moins subtils, mais maintenant cette vision n’est plus d’actualité. Maintenant nous devons agir en tant que réel cocréateur en action, dans une foi totale,  et non plus en être désirant un meilleur.

Je mesure aujourd’hui toute la portée de ce qu’il nous reste à franchir avant d’arriver en 5D définitivement. Déjà, depuis quelques temps, j’avais perçu que découvrir “le Mystère” était la plus grande croisade enthousiasmante que le préhumain (humain et surhumain) pouvait avoir dans sa vie pour avancer, car il est simplement l’aspect féminin à la fameuse question éternelle masculine qui est le “Qui suis-je”.

Ce “Mystère” prend une toute autre tournure maintenant, car avant le passage du voile de l’oubli, notre démarche était mentale (le Savoir) mais maintenant que nous sommes rentrés définitivement en 4D (le nouveau diapason pour l’humanité), il s’ensuit que c’est en le vivant dans le cœur que l’on pourra continuer notre chemin.

Le vivre dans notre cœur, cela veut dire être porté par le mystère lui-même. Le miracle commencera donc en nous, en chacun de nous, et ce n’est qu’ensuite qu’il se propagera dehors automatiquement. C’est aussi la raison pour laquelle nous allons devenir nos propres thérapeutes, et que donc ceux-ci, ceux qui officient (comme mon dentiste) se verront mis progressivement au chômage. Ce n’est pas qu’il fait du mauvais boulot en tant que personne, mais que tout simplement c’est la fonction, et donc le métier, qui disparaitra.

En 5D, il n’y aura plus de thérapeutes, car en 4D, chacun sera devenu son propre thérapeute. Il est donc inutile de m’envoyer des missiles parce que vous êtes thérapeute, car, quoi que vous fassiez, vous ne pourrez arrêter la marée. Sachez que votre réaction n’est dûe qu’à une réaction de peur principalement (peur de ne plus pouvoir en vivre, peur de ne pas savoir ce que vous ferez d’autre en remplacement), et donc au final un doute sur vos propres capacités à évoluer selon les voies que vous dictera votre petite voix.

J’ai traversé bien des métiers, bien des fonctions, et je ne suis pas mort de ces changements. Bien au contraire, c’est à travers ces changements que je suis devenu ce que je suis actuellement, et c’est par d’autres changements que je découvrirai ce que je ne connais pas encore de moi-même. Inutile donc de vous débattre et de vous décentrer, car cela ne peut être que réaction instinctive d’un égo qui veut protéger ce qu’il connait face à cet inconnu qui le terrifie.

Oui, je suis tout comme vous. J’ai aussi mon chemin à poursuivre dans la quête du mystère que je suis, et cela, en vivant avec une transparence totale mon icité de chaque instant. Cette nouvelle ère du verseau dans laquelle nous sommes rentrés définitivement sera un âge d’or, dans le sens où nous allons découvrir les richesses qui nous habitent en totale opposition avec la mentalité de 3D où c’était l’esprit de manque qui dominait.

Passer du stade  « je manque et donc j’ai peur » au stade « je suis dans l’abondance parce j’ai une foi, une certitude inébranlable, qu’en moi se trouvent toutes les ressources nécessaires afin d’être en paix, en joie et au service de tout ce qui EST », car nous sommes tout simplement les miroirs des uns des autres mais avec un angle de vision légèrement différent, d’où notre unicité.

Nous recherchons le Mystère, car nous sommes le Mystère. Nous sommes l’alpha et l’oméga. Nous sommes le début et la fin. Nous sommes celui que nous cherchons. Alors merci à tous les miroirs que vous êtes, car cela ne fait que m’aider encore plus à découvrir ma propre fonction de miroir. La Lumière Authentique n’est que le fameux amour dont tout le monde rêve. Elle n’est que communication, comme unique action, comme l’Un en action, commun en action, comme fragment d’un tout indivisible seulement indivisé pour le besoin de la prise de conscience.

Alors en tant qu’individu indivisé cherchant son individualité, je vous embrasse de mon indivision qui n’attend que le moment où j’aurai fait repousser ma dent… Oui, je suis au pied du mur, celui de ma propre foi en ce que je suis réellement, et c’est en cela que je vous dis que maintenant nous sommes sur l’autre rive (celle de la 4D) et que ce qui nous attend n’a rien à voir par rapport à tout ce que nous avons connu.

Laurent DUREAU

Lien Permanent pour cet article : http://345d.fr/du-savoir-a-la-connaissance-il-y-a-un-pas-a-faire/

(135 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Nora

    BONJOUR.
    MERCI

  2. Sokhna

    Coucou Laurent. Merci pour ce nouvel article. Je sais qu’il est tard et que j’ai pas les idées très claires, Mais du coup, par rapport à ta foi, j’ai pas bien compris: qu’as-tu décidé? tu t’es fait arracher la dent, et tu attends qu’elle repousse?

    bises

    1. Laurent

      Non, rien n’a été fait mais je ne vais pas pouvoir rester longtemps sans prendre de décision… ❗

      1. Merom

        je vais peut-être dire une bêtise…mais cette idée de déplacer le mal sur une autre partie du corps moins sensible , plus facile d’accès ce serait peut-être une piste,non ? je me souviens que pour moi la douleur avait été beaucoup plus supportable, ça m’avait libéré la tête ! mais beaucoup trop jeune pour progresser dans l’expérience….

        sinon il y a le vieux truc de gd mère, le clou de girofle, mais perso jamais essayé…! ça soulage la douleur paraît-il, mais il ne faut pas qu’il y ai d’infection sans doute….

        1. SAM

          Merom, le clou de girofle désinfecte. Tu as aussi l’huile essentielle de giroflier, mais c’est hyper puissant, donc à utiliser avec prudence et parcimonie.
          Tu as aussi l’huile essentielle de Tea Tree antiinfectieux très puissant et pas dangereux ( à condition de ne pas y être allergique bien sûr ! )
          Après, tu as aussi l’argile verte, à appliquer directement sur l’abcès ou sur la joue. C’est miraculeux.

          1. Merom

            merci, super intéressant ces pts trucs de secours !
            suis pas très au point avec les huiles, j’y viens pt à pt !
            biz

        2. Micheline T.

          Bonjour, j’ai déjà essayé le clou de girofle ça aide mais ça gèle momentanément le mal.

          1. Merom

            bonjour,
            oui, c’est bien ce que je pensais, libérer la tête de la douleur lancinante pour placer toute son énergie dans la guérison, juste un moyen naturel pour passer le cap avec plus de douceur….
            biz

      2. TARA

        Mais oui………………….tu l’as prise ta décison. Comme d’habitude t’as dit: on s’en fout.
        Ta carcasse resonnait tellement fort le soir de la 14ème web conf que la casse d’une dent n’a pas emp^ché à ton turbo de tourner à fond libérant des newtonmètres à la pelle d’énérgie propre et bienfaisante et bienveillante sur nous tous.
        Bien sûr que t’as fait ton choix. le dentiste est juste une solution 3D pour la restructuration du temple. Or le faite d’être à notre service, de savoir que nous avons besoin de toi et de tes vibrations, c’est cette conscience d’être au service qui a fait disparaître ton problème dentaire.
        au moins et sans doute pendant la web conf
        Merci pour cette leçon
        Bisous

      3. Sokhna

        Je vois! Ca va aller, courage! C chiant les douleurs dentaires. Je suis abonnée depuis très jeune et je crois que mes soucis ont été créés ou largement accentués par le Zymafluor (complément de fluor donc) que ma mère nous donnait. Idem pour mes soeurs.

        Pourritur que ce truc… Du coup pour mon fils qui est tout petit, je ne lui donne plus les compléments au fluor pour bb, en attendant d’y voir plus clair… Quelqu’un s’y connait en fluor?

      4. Sokhna

        Oups désolée, je viens de me rendre compte que t’as pas parlé de douleurs dentaires…. J’ai compris now 😉

  3. doudoumax

    Coucou tout le monde
    Merci Laurent pour tout ce que tu fais
    l’article en lien http://rustyjames.canalblog.com/archives/2012/12/24/25986509.html
    me déstabilise complètement et souvent tu en parle
    Max

    1. Laurent

      Joël possède une vision des choses très pointue grâce à une intelligence hors paire. A ce titre je suis ébahi mais mon coeur à chaque me signale que sa vision reste néanmoins très orientée 3D et donc négative en générale.

      C’est la raison pour laquelle j’ai pris un peu de recul car autant la pertinence de ses points de vues sont percutants autant il s’adresse à notre mental qui jubile mais pas à notre cœur. je comprends donc que tu puisses y perdre ta paix et ton centrage. Tu dois donc choisir entre perdre ta paix intérieure et ta curiosité mentale… ❓

      1. Isabelle

        Pour avoir lu deux de ses livres, ma  » paix intérieure » durant cette époque à été amoindrie il y a à prendre et à laisser. J ai choisi de résonner plutôt que de raisonner . Nous avons à faire preuve de dicernement a chaque instant de notre vie et surtout devant la masse d informations qui nous parvient que ce soit en livres ou en textes sur internet.
        Je voyais le monde de façon très noir en lisant ces textes et cela me laissait dans une inertie totale une sorte de  » A quoi bon  » alors j ai arrête la lecture de ses livres. J ai eu tout de même des confirmations de ce que je ressentais à l intérieur sur bcp de sujets qu il évoque notamment des prises de distance sur les voyants médium channeling qui m a conforter dans ma prise de distance a ce sujet.
        Comme dit Laurent c est la paix intérieure qui est à cultiver donc tout ce qui l amoindrie est à éloigner

        1. Franck

          c’est aussi le ressenti que j’ai maintenant sur les texte de « autres dimensions » depuis 1 ou 2 ans, alors que je les lis depuis plus de 5 ans. c’était bon sur le moment je me suis grandement évadé, mais au final on est toujours aussi paumé mais dans un champs de conscience plus grand…

          j’avais partagé ce sentiment par écrit en réponse à un des délires de Laurent avec un titre trop prometteur pour moi.

          et malheureusement je commence à ressentir un peu la même chose avec les productions de Laurent.
          je vois que tu rejoins ma philosophie du super-pouvoir ( comme les X-men (cf le discours intéressant du rasta-man belge, désolé je retrouve plus le nom, un lien à été posé ya pas longtemps))
          ont vit presque la même expérience toi et moi, cela fait des année que mes 2 dents de sagesse du bas pointe et perce la gencive et récemment ya 6 mois, infection, elle poussait trop etc… et comme toi j’ai ressentie l’horreur barbare de l’arrachage de dent tellement commun… qui m’a été prescrit (un dépucelage dû a mon jeune age : mon 1er arrachage) horreur !

          du coup je me suis dit j’irais après la fin du monde en attendant je vais penser à me guérir le plus souvent possible, et bon j’ai pas mal pour l’instant donc je tiens bon.

          mais voila je pense que c’est lié au ras le bol de toutes ces connerie théorique qui pratiquement ne servent a rien (en tout cas pour moi). c’est tout de même mieux de mettre en route la cocréation (super-pouvoir) grâce a un problème dentaire que grâce a l’apocalypse.
          et le dégonflement de l’égrégore du 21 doit y être pour quelque chose aussi.

          donc je me fou de plus en plus de toutes ces théories qui en pratique ne me servent a rien tant que je ne vivrais rien d’extra-ordinaire.
          c’est comme la pilule rouge de matrix, mais sans que ça nous en sorte, pour rejoindre la résistance… ou la lumière on va dire. cela n’engendre que frustration et incompréhension d’une chose que l’on pensait avoir compris depuis longtemps.

          ce que joel raconte est intéressant je ne connaissais pas.
          j’ai du mal a digérer la version :
          c’est de notre faute, nous avons créé les éons qui ont fini par être conscient et désirant toujours plus de nourriture énergétique, ont fini par nous esclavager dans l’invisible et les premiers qui ont réussi à comprendre et à négocier avec eux (illuminati et compagnie « Les premiers arrivés furent les mieux servis et naturellement, il se créa des systèmes initiatiques pour accueillir les postulants aux postes subalternes de la hiérarchie invisible. ») n’y sont pour rien !!!!
          et une guerre entre entre l’ombre et la lumière fait rage en ce moment alors que nous l’ignorons tous.
          il va finir par nous dire que les plus grands protecteurs de l’humanité sont les illuminati et la CIA 😕

          je pense que la plus grande manipulation est celle des croyance et pire même de nos certitudes.

          cet entretien de joel tend a nous renforcer dans nos croyances ou certitudes que ombre et lumière luttent à équivalence. (MI-KA-EL tient le front pour que les mondes de lumière ne soit pas envahie par l’ombre…)
          c’est opposé à ma certitudes que la lumière triomphe toujours.
          et c’est peut être ce genre de croyance qui donne l’énergie a l’ombre pour repousser encore l’inévitable triomphe de la lumière.

          Courage mes amis car la lumière triomphe toujours et le changement c’est maintenant à la fin de leur monde.

          1. N.

            Bonjour Franck,

            Sur le site Chronique d’arcturius, tu trouves un article récent sur la mise en examen en date du 5 décembre de JL Ayoun, paru ds le journal sud ouest.
            Il ne m’a jamais plu.
            Néanmoins, cette action de justice m’embête. J’en connais 2, que j’appréciais qui ont dû s’exiler au Canada. Souvent ds la journée, j’en voyais d’autres qui soit déraperaient comme JL A avec leurs clients des hautes classes moyennes, soit seraient ennuyés par la justice en France.
            Les Français sont ds une telle résistance pour sauver leurs croyances sur Jésus et les évangiles !
            En même temps, même si les lois en France sont sévères avec les nouvelles approches de l’humain, c’est aussi un anti-virus costaud.

            Je dirais aussi que Joël L fait un boulot d’anti-virus, peur de la fumée du new-âge.
            Mais, au lieu d’éduquer le discernement comme il le prétend, cet anti-virus génère des confusions et des peurs désagréables. D’autre part, j’ai plutôt l’opinion que les soi-disants agents qu’ils rencontrent en secret l’utilisent pour discréditer le mouvement de l’éveil.
            Il fallait qu’un J L existe aussi.

          2. karine

            Je m’excuse d’avance si mes propos ne résonneront pas chez la plupart,
            pourquoi faut-il toujours qu’on reste accrochés à des personnages créés invisibles? Pourquoi ne cherchent-on pas simplement si l’on n’est pas satisfait de notre vie, d’aller régler le problème à sa source, c’est-à-dire dans tout nos conditionnements pendant l’enfance, dans nos schémas enregistrés de situations vécues et mal interprétées au travers du regard de l’enfant?
            Pourquoi avons-nous besoin de créer nos histoires « surnaturelles », si ça peut aider à résoudre nos insatisfactions ok, mais si on fait du sur place faut peut-être envisager une autre vision des choses, plus terre à terre et sans doute plus efficace mais pas moins facile.

            L’humain a la capacité d’attirer à lui les mêmes fréquences et c’est la tout le danger, car on peut se retrouver nombreux à croire « vivre » et sentir les choses, et le fait de rencontrer quelqu’un qui partage la même expérience,n’en fais pas une vérité. On peut être nombreux ainsi dans la même erreure. L’humain est un véritable aimant…

            Il est tellement plus rassurant de croire que des êtres invisibles vont tout régler à notre place, pendant ce temps -là les autres continuent leur petit tour de domination et d’asservissement de la population quasi entière car eux ont compris que c’est l’homme débarrassé de ses limites intérieures qui peut diriger et rêgner…et faire ce qu’il a envie, même saccager la terre…la preuve.
            Alors que dirais-je? Que l »‘adverssaire » est colossal et je me demande combien de temps et si se sera possible un jour de contrebalancer les énergies négatives?
            Alors là ce n’est pas seulement les êtres invisibles qu’il faut appeler à l’aide mais les milliards d’étoiles dans l’Univers…

            Je dirais que les croyances : oui , dans une seule condition, qu’elles nous permettent de nous rendre autonomes dans ce monde et de pouvoir choisir ce que l’on aime et refuser ce qu’on n’aime pas. Mais si c’est pour être toujours le mandaï de service, il faudrait réviser le contenu de ces croyances et la manière de les utiliser…
            On devrait demander à ceux qui rêgnent, car eux savent comment 🙂

          3. Simplet

            Croire ! Mais à quoi bon ? Tout est parfait chez nous, dans le monde et ailleurs (même si on cherche à nous faire  » croire  » le contraire)…Surtout, ne pas juger car dans  » TOUS  » les cas, nous aurions tort ! Nous sommes UN, nous retournons tous vers nos sources, puis vers l’ineffable…Seul, cela compte !

    2. doudoumax

      Je comprends parfaitement vos arguments, mais là, il s’agit d’une possible manipulation!!
      Elle serait si insidieuse qu’elle pourrait nous transformer en bisounours observant d’autres bisounours
      C’est à l’image du projet blue beam, tout aussi dangereux.
      Je n’ai aucun problème dans la remise en question de ce que je suis, de mes croyances…
      Je sais que c’est mon mental égo qui réclame des assurances et j’en ai(????) avec les synchronicités numériques qui sont parfois bluffantes.
      Le seul repère qui me semble fiable c’est ce site mais parfois le doute s’installe car dans le cas de cet article, il s’agit de forces très puissantes et manipulatrices et je me pose la question : qui manipule qui?
      La sincérité, aussi forte qu’elle puisse être, n’est pas toujours suffisante
      Alors je me mets des œillères et je me dis  » Laurent a raison, Laurent a raison… »
      Je le pense sincèrement en sachant que ça ressemble à un lancement de dé!
      j’ai quand même choisi de te suivre dans tes délires, c’est peut-être ça la foi
      Max

      1. Simplet

        Bonsoir à tous ! Tout est vrai mais aussi, tout est faux en ce monde duel…Conserver notre paix intérieure et notre joie constamment appelées deviennent le passeport de l’Êtreté, de l’Unité et/ou de l’ineffable…Donc, ne plus  » Regarder  » et ne plus  » Voir  » ces plans astraux et ces champs élysées…D’ailleurs, ils n’existent plus !

  4. sophie.sof

    Bonjour Laurent,
    Réveillée à 7h ce matin en ayant peu dormi, avec une sorte de pêche étonnante aux vues des derniers jours où j’étais plutôt plombée, très fatiguée, dormant beaucoup et tard le matin autant que souvent dans la journée.

    J’écris dans mon journal trois pages qui coulent d’elles mêmes. Une communication à destination d’un psy en EMDR, patron d’un service hospitalier qui a refusé de me suivre récemment suite à ma demande (un truc avec ma mère, dont j’ai, je le sens, besoin d’effacer la trace mémoire en moi, pour que mon corps arrête de réagir par de la tétanie à des situations en apparence bénignes et banales).
    Je n’enverrais peut-être pas cette communication au psy en question, mais pour moi, voilà, c’est fait, j’ai déposé sur quelque pages ce qui me venait au réveil au lieu de me le traîner toute la journée.

    J’écris ici, car donc, dans la foulée, je me connecte ici à cette heure (7 heure d’ailleurs) et ça m’étonne un peu de faire ça si tôt. Et je lis ton témoignage Laurent.
    Dire que j’en tombe des nues… en fait oui et non… la coÏncidence avec ce que je suis en train de vivre est tellement énorme.
    Sauf que la semaine dernière, le dentiste m’a extrait une dent, alors que ça résistait et je n’ai pas réussis à faire autrement. C’était ça où je repartais chez moi le soir avec une infection et une douleur carabinée que je ne me suis pas sentie capable de supportée plus longtemps.
    (nota : c’est la 4eme dent extraite en 6 mois. La seconde en une semaine. Je commence à trouver que c’est beaucoup, déjà la première fois… bref). –

    Tout ce que tu raconte de ton parcours Laurent, avec le sentiment qu’il est temps de mettre en application je l’ai vécu, avant, et pendant. Pendant, à vitesse grand V.
    Et ça me rapelle ce que je vis souvent depuis des années dans moults situations, que ce soient de santé comme d’autres situations matérielles (besoins matériels parfois primordiaux) et aussi relationnelles. Chaque fois je n’ai pas « réussis ».

    Aujourd’hui, je me sens triste et en colère et en échec de n’avoir pas réussis à sortir du fauteuil du dentiste quand il a posé sa pince, découragé à la troisième tentative d’extraction. Je pleurais comme un bébé en hurlant de douleur autant que de terreur. L’anesthésie ne prenait pas. Il était sur le point d’abandonner (un peu vexé j’ai l’impression autant qu’ayant peur de me faire mal) et de me laisser repartir avec ma dent à moitié arrachée (il avait déjà bien tiré dessus) sans compter la carie hyper avancée (plus d’os dans la dent).
    J’avais tout là, le dentiste qui baissait les bras, une opportunité pour partir, dire non et je ne l’ai pas fait.
    J’ai pas eu le courage. Je me sentais prise au piège. Ça allait trop vite. j’avais trop mal.

    4 dents à ce jour… purée ! Pas intellectualiser le truc, c’est ce que je me dis pour tenir, ne pas mettre de l’huile sur le feu du mental cogitant (et donc de l’émotionnel qui suit), m’en remettre à ma petite voix (crénon, mobilisation pour demeurer à l’écoute), demeurer dans ma fois pour le Mystère.
    A ce stade (la dent n’est plus là, donc bon + parodondite que bizarrement je répugne à aller faire soigner chez les dentistes…) je me dis, avec fois, patience, courage ma gencive va se soigner, repousser, et mes dents avec, un jour où l’autre. Il y a d’autres « travaux » sur d’autres dents à envisager. Pour le moment, je me sens aussi le cul entre deux chaises : dentiste ou pas dentiste ?

    Pour ce qui est du psy « EMDR » du CHU, le fait qu’il m’a « éconduite », me laissant entendre que je n’avais pas besoin de suivi, ni de thérapie, ni de psy… me disant que je suis intelligente, que j’ai compris plein de choses… et me donnant quelques conseils pour vivre pratiquement avec « plus de simplicité »… sur le moment, je l’ai plutôt ressentit comme un reflet direct de mon… Soi ? qui me parlait à travers lui.
    Quelques jours après, une sorte de contre coup : tout de même, il n’y a donc personne pour « m’aider » ? !
    Depuis des années c’est la même rengaine en gros, je ne trouve jamais d’aide pertinente auprès des « spécialistes », que ce soient toubibs, psy, thérapeuthes alternatifs, dentistes, … Il n’y a que mon généraliste, acupuncteur et d’origine asiatique, nettement orienté médecine taoïste, homépathie, teintures mères… que je vais voir à nouveau en ce moment. L’impression que ça aide un peu à fluidifier les énergies bloquées dans le foie notamment.

    Bon, voilà, j’espère que mon com’ n’est pas trop long et que je ne suis pas importune avec ma petite histoire là. C’est tellement énorme comme coïncidence, j’ai pas pu résister. Merci beaucoup de témoigner aujourd’hui Laurent. Je me sens un peu moins… un peu plus…heu bein je sais pas en fait (harf).

    Le Mystère… oui, ça me parle. Merci. A toi et à tous ici et ailleurs je souhaite une journée aussi fluide que possible.

    1. Béa

      Bonjour Sophie,

      Ton com m’interpelle aussi car j’ai moi-même des problèmes dentaires (déchaussement !).Un traitement douloureux et couteux m’a été proposé.J’y ai renoncé,préférant apprivoiser l’idée de perdre toutes mes dents.Et alors ?!!Dépasser l’aspect esthétique et plutôt que mordre dans la vie,pourquoi ne pas se nourrir de sa fluidité ?

      Voilà des années que je n’ai pas consulté de toubib.Je sens bien que les choses bougent dans mon corps(vieillesse,maladies…?). Je suis le cours de ma vie,de La Vie qui me traverse,qui imprime en moi divers états n’attendant de moi que d’accepter « qui je suis » en éphémère et en absolu.C’est,je te l’accorde, un sacré défi qui fait voler bien des aprioris et demande d’être plus fort que les puissantes pressions extérieures qui veulent nous piéger dans la peur.

      La vie est Amour en mouvement . Elle n’a rien de mortel ou douloureux quand nous l’accueillons inconditionnellement et recevons sans les juger toutes ses manifestations et expériences qu’elle nous donne à vivre en vue de notre pleine ouverture de conscience…

      Je te souhaite une lumineuse journée par la seule et pleine expression de la lumière que tu es naturellement !

      1. karine

        Sophie,

        ton histoire confirme bien que les gens qui vivent les mêmes choses se rencontrent: la loi de l’aimant, ça ne veut rien dire de plus, juste que tu peux parler à quelqu’un qui te comprends puisqu’il a vécu la même chose, sans plus, mais très précieux comme aide.

        la loi de l’aimant n’est pas un mystère, c’est une loi de la Nature.

        si tu y prêtes attention, tu le constateras de plus en plus dans ta vie.

        comme nous devenons aussi de plus en plus conscients de la réalité, on est aussi plus sensibles à la domination et plus réactifs. Le risque est grand pour virer parano. La parano ne fait qu’augmenter le côté négatif, donc s’il est vrai qu’il ne faut pas se voiler la face, faut pouvoir garder son calme pour réagir avec justesse face aux abus de pouvoir et ne pas donner du champs au négatif.

      2. Micheline

        J’ai essayé le dentifrice au petit lait et mes gencives sont revenues à la normale; le petit lait regénère les cellules malades ou endommagées…

    2. SAM

      Bonjour Sophie,
      Je me reconnais totalement dans ton parcours. J’ai moi aussi voulu  » effacer  » de ma mémoire certains traumatismes de mon enfance grâce à l’hypnose et l’EMDR. J’ai vu plusieurs fois un thérapeute et un bon vu le cursus et les résultats auprès des autres patients. Au final, il m’a fait faire ce que je fais toute seule ( relaxation ) et je n’ai jamais fait ni d’hypnose, ni d’EMDR. Voyant que ça n’avançait pas, j’ai mis fin au suivi. Je lui en ai voulu à ce thérapeute, je lui ai même dit ce que je pensais. Peu à peu j’ai compris qu’il n’y avait rien à guérir, que tout était déjà là, que j’avais toutes les cartes en main pour être en bonne santé physique et mental.
      Il y a quelques jours, j’ai eu un début d’abcès à une molaire. C’est la première fois que je me fous de mon état de santé comme de l’an 40, me disant :  » tout est OK ! ça va guérir !  » sans aucune peur, juste la Foi. Bon, j’ai quand même fait un petit gargarisme ( sel marin + 2 goutes d’huile essentielles de lavande dans un verre d’eau chaude ) C’est mieux que de courir chez le dentiste ! Le soir, j’ai remarqué que je n’avais plus rien. Le gargarisme m’a rassurée, mais je sais que c’est MOI qui me suis soignée toute seule !

      Merci Laurent pour cet article.

      1. karine

        Hello Sam,

        personne ne peut guérir l’autre, ce qu’un « thérapeute » peut juste faire et ce n’est pas inutile parfois, c’est de te coacher, car à 2 c’est plus facile que seul.

        les moyens et remèdes , c’est toi qui les trouveras par rapport à ton ressenti, mais pour se les appliquer il faut de la discipline, de la volonté , persévérance et courage, c’est dur quand même.

        mais il n’y a pas d’autres moyens que d’y travailler, le changement ne se fait pas en un claquement de doigts, jamais.

        L’échange avec le thérapeute se limite à un échange si tu ne fais pas le travail par ta conscience. Un moment agréable à passer avec quelqu’un qui te demande 50 euros au min pour que tu puisses vider ton sac, et ce n’est pas inutile, mais la guérison c’est toi seul qui l’amènera si ton désir est …ardent.

        le thérapeute si c’est un bon saura porter sur toi un regard qui te rendra toute la confiance dont tu auras besoin pour faire ton travail et c’est ce regard qui te boustera.

        La méthode est simple : quand on est relié à sa source,on dialogue alors avec soi-même, se pose des questions,et attendons les réponses qui viendront soit par une pensée, soit par une rencontre, une émission télé, etc,etc.ça demande beaucoup d’essai par erreur car ça s’apprends de savoir se poser des questions et entendre les réponses justes, autant dire que c’est pas évident…MarieLise La bonté et Philis Krystal sont de bons auteurs sur ce sujet.

        1. Micheline

          Je suis tout à fait en accord avec toi Karine. Une thérapie peut être encore utile pour certains mais en oubliant pas d’inclure de travailler en conscience avec nos ressentis et nos intuitions.
          J’ai d’ailleurs fait ce parcours déjà et je ne pouvais dissocier le travail que je faisais car pour moi c’était un tout. Toujours en le mettant au service de l’UN qui Est en moi. Aussi bien sûr aujourd’hui je ne vois plus réellement cette nécessité en autant qu’une personne soit assez forte pour le faire soi-même. Il est tout aussi vrai que tout ce à quoi nous avons accès devient un moyen de voir en nous-même la réponses à nos questionnements. Mais en le disant à une certaine personne, soit un thérapeute ou autre, je trouvais moi-même les réponses encore plus clairement. Mais comme le dit Laurent, il ne faut pas qu’un thérapeute devienne une béquille ou même qu’il dise ce qu’il faut faire; il faut vraiment le trouver par soi-même. En fait il ne doit être là juste pour être un miroir en quelque sorte de ce que nous vivons, sans plus.

    3. Energi63

      Bonsoir Sophie et bonsoir à vous tous,
      Je vous propose l’excellent ouvrage de d’Estelle Vereeck :
      Le dictionnaire du langage de vos dents
      Ayant également des problèmes dentaires depuis 5 ans du genre douleur sur dent dévitalisée (et qui donc logiquement ne devraient plus faire mal), j’ai trouvé dans ce bouquin des réponses très intéressantes m’expliquant la cause et le message de mes dents, me donnant ainsi la possibilité de devenir mon propre thérapeute.
      Messages très précis et bluffants parfois…Les dents sont ici proposées comme les messagers du corps à l’esprit, de l’inconscient au conscient.
      A découvrir d’urgence si vos dents vous parlent….

      1. N.

        J’ai aussi découvert Estelle Vereeck. Il y a plein de choses à découvrir sur son site, ou un site qui parle d’elle ( taper son nom sur google).

        Comme toi, vers 2006/2008, je suis ennuyé par la bouche et la vue: 1 dent s’est cassée et de la paradondite aigüe quelques mois après. Lunettes pour la lecture.
        J’ai d’abord pris les choses comme Laurent.
        Puis, ce dentiste est intervenu avec efficacité. Pour me décider, j’ai demandé à mon corps d’accepter la dent neuve, qui n’est pas un implant. La seule vue de ces trucs en métal ds la gencive me répulse. Il y a si peu de médicaments ds mes cellules, et il y a tant de pollutions y pénétrant par tous les orifices ! Ne pas en rajouter sauf exception choisie.

        Mais, la fragilisation de la masse osseuse des genvives a ses effets sur l’équilibre des mâchoires, et des positions des dents.
        Le physique a été atteint, donc soins physiques envisagés en trouvant le dentiste.
        J’ai découvert que lorsque le physique pose défi, les dentistes sont aussi dans leurs limites, surtout avec les éveillés.
        3 dentistes = 3 traitements différents = 3 coûts différents.

        Conclusion :  » Faire avec jusqu’à ce que la solution physique ou magique se dévoile. »

        Que la dent repousse est un potentiel magique, que la médecine n’est pas prête à voir.
        Surtout que Laurent en parlerait ….

        J’ai observé que les dents sont le reflet de la vitalité du chakra sexuel.
        Or, ce chakra est en travail durant le processus ascentionnel.
        En ces temps particuliers, l’énergie qu’il autorise à recevoir se transfère vers le chakra de la gorge: le verbe créatif.
        Ce transfert passe par le plexus ( les émotions du monde 3d) qui sont chaotiques ds les invisibles. Mais, les éveillés en sont troublés et s’en détachent selon leurs parcours.
        Ce transfert passe par le coeur ( aimer, compatir, inclure de plus en plus les autres ).

        Je me suis dit que si les problèmes de la bouche se manifestaient de plus en plus, il n’y a pas que l’hygiène dentaire et alimentaire, que les gènes/ gênes, que le chakra sexuel, que le processus des transferts de l’énergie.
        Il y a aussi cette résistance 3d à laisser le verbe créateur de la nouvelle ère vivre.
        Ceci est ressenti dans nos auras. Ce que les dentistes ne voient pas.

        Une dent en moins est de mon avis secondaire.

        Même avec des limites physiques ( un corps disons imparfait / passé fini ) , le verbe créateur peut commencer à vivre. Nous en sommes les pionniers.
        Hummm ! Ché bin dur !

    4. rachelle rose

      Bonjour Sophie ,

      j’ai lu avec beaucoup d’intérêt ton commentaire. Il y a une méthode pour se libérer des souffrances que l’on a accumulé dans cette vie et bien d’autres. Je la pratique tous les jours depuis 3 ans maintenant : c’est le Reiki . Il m’a permise d’être dans l’action en me libérant des douleurs insuportable que j’ai connue spécialement au cours de mon enfance. Je travaille beaucoup sur la libération de mon enfant intérieur. Il y avait une chose que je ne supportais plus : c’était de ***SUBIR***
      oui ! j’ai beaucoup pleuré ! oui ! je me suis libérée et oui ! ça fait du bien !
      Tu peux le faire , tu la seule personne a pouvoir te guérir et te libérer. Moi j’ai choisi le reiki , mais il y a peut être d’autres méthodes … Tu as le choix.
      bisous et courage

  5. gennesseaux yves

    L’ADAM chassé à nouveau du jardin d’EDEN !!!

  6. Jean Rwabuhungu

    Salut Laurent,
    Grand Merci pour cette article qui nous démontre ta transparence et nous fait comprendre sans ambiguité que tu ES et non un guru qui se fait du beure 😆 Merci encore mon Cher MIRIOR ❓
    Fraternellement Jean Rwabuhungu

  7. Merom

    Bonjour Laurent,
    Merci pour ce partage qui m’amène beaucoup de réflexion dès le matin…^_^
    Ton expérience « dentaire » m’a rappelé un truc que j’avais vécu, je devais avoir 11/12 ans, un gros abcès bien douloureux sur une des grosses dents du fond, un weekend..pas de soulagement immédiat possible en vue.. La douleur intenable, je me tenais la joue au chaud dans la main, après des heures, une pensée m’est venue : si cette douleur était au milieu du palais je crois que je supporterai mieux, je me suis concentrée pour déplacer la douleur et effectivement, (je ne me souviens plus au bout de combien de temps cela remonte à 40 ans…) J’ai fini par avoir une boursouflure douloureuse au milieu du palais…je me suis bien gardée de raconter cette expérience…comme un gosse qui découvre un truc mais n’est pas sûr de la réaction des adultes et préfère la fermer pour avoir la paix ! Je ne me souviens plus du tout de la suite, mais sans doute l’abcès a repris sa place quand moi j’ai repris la mienne en me soumettant aux croyances extérieures et au « savoir » de la blouse blanche…bref !
    Ton message de ce matin m’amène à la réflexion que je me fais depuis quelques temps à savoir que ces dernières années j’évite les soins un peu trop invasifs et je cherche des soulagements un peu plus doux et naturels, mais que là encore c’est une zone intermédiaire de « confort » que je me suis trouvée, je pense que je traverse cette période un peu comme une phase préparatoire de reprise de rênes, me disant « c’est moi qui fait le choix du traitement » mais qu’il va me rester une étape importante à franchir, le saut de la foi ! Et il ne s’agira pas cette fois ci de déplacer l’abcès…. ! Mais bien de le transmuter à l’intérieur de moi ! Quel programme !
    Et je ne m’en fais pas pour les thérapeutes, car si moi, sans diplômes ni talent particulier je survis depuis 20 ans de reconversion en reconversion parce que tout bouge, tout évolue et qu’il faut bien que je m’adapte si je veux vivre la suite, je pense que les thérapeutes sauront se découvrir d’autres talents ! Courage soldats (de Lumière) !
    Plus de victime, plus de bourreau, plus de sauveur ! Quel pied !
    Encore merci Laurent pour ce message matinal, même si c’est loin d’être gagné pour moi, ton partage m’a donné la pêche et l’envie d’œuvrer dans le bon sens !
    Belle et douce journée à tous, je vais soigner, oups ! Guérir mes abcès de ce pas !

    1. Simplet

      Bonjour, Merom ! En effet, comme tu le dis si bien…Soigner, c’est (Nier le Soi) et Guérir, c’est (Gai-Rire), rire dans la gaîté (ou sur le gué-passage) et ne plus avoir de dysfonctions quelqu’elles soient…Il expéri-mente cela depuis cinq ans et en a fini avec les thérapeutes de ceci ou cela…C’est Amour-rire de rire ! Belle aprés-midi à toi et à tous !

      1. Merom

        hello,
        je n’avais pas percuté pour « nier le soi », c’est bien vu ! bravo !
        je crois que bon nombre en effet cherchent maintenant à faire sans le monde médical,
        et je vois beaucoup de personnes autour de moi, sans recherche spirituelle qui font sans les toubibs et se nourissent plus sainement,
        de mon côté je fais aussi sans les thérapeutes depuis pas mal de temps mais en attendant de maîtriser les lois de la santé parfaite je m’aide quand même avec des trucs doux et naturels car le « souffrir pour grandir » je n’ai jamais compris…et puis….je m’aime !
        belle et douce journée
        biz

  8. nadine

    Je crois bien que Laurent attend que sa dent « arrachée » repousse………..d’ailleurs merci LAURENT DE ME DONNER un bel et noble objectif pour les quellques dents soustraites au filsdes ans ….je decide d’une repousse pleine et entiere …je vous tiens au courant
    Amour et humour sont mes fondamentaux dans cette nouvelle dimension
    je vous aime

  9. MarBe

    Merci Laurent Pour ce message qui vient tout droit du coeur,sans détour !
    Au pied du mur tu n’es pas seul,j’y suis également et je pense que nous sommes nombreux.
    Et nous avons dejà traversé la Rive,ce qui est bien,meme tres bien!
    Alors sur l’autre rive,dans mon intériorité,je vais y entretenir Ma Foi…. ma fois c’est la meilleure chose à faire.
    MarBe, le miroir qui remercie le miroir Laurent
    Amour et Gratitude à l’équipe au sol.

  10. Fabrice gouiran

    Merci Laurent pour ce texte. Cela fait une bonne année que j’ai senti venir le temps d’apprendre de mon mieux, à mes « clients,  » l’autonomie psychothérapeutique, car j’avais eu l’info que le temps des psy de tous poils était en voie d’extension… Je suis profondément ok avec cela et ça me semble tellement normal… mais alors si c’est aussi la fin du temps des dentistes j’exulte (même si mon dentiste est compétent et sympa…)…. 😆

  11. kristo

    mal aux dents lancinant depuis hier, puis fort cette nuit et très fort ce matin.
    Je lis l’article ce matin et déjà l’image du charcutage dentaire me parle .
    Je lis « Oui, je suis au pied du mur, celui de ma propre foi en ce que je suis réellement » et tout s’arrête instantanément!! Plus de douleurs. Ok! Merci!
    Tout est bizarre depuis 10 jours, il s’est passé quelque chose, ma vision du monde a totalement changé .
    Je me disais hier que certaines choses se réalisaient plus vite et que la matière « répondait » mieux mais surtout différemment.
    Refaire pousser une dent : ok!
    Merci Laurent, ça résonne

  12. Frédérique 83

    C’est dingue Laurent ! j’ai vécu la même histoire de dent que toi à la même période : douleur de la prémolaire que j’ai jugulée toute seule, sans merdicaments, puis la dent s’est mise à bouger pour finalement se casser en 2 cisaillée verticalement !!! j’avais le telephone en main pour prendre rdv et ma petite voix m’a dit aussi : « c’est le moment de prouver ta foi alors te dégonfle pas !!! » et j’ai raccroché 😉
    Bon à ce jour j’ai toujours une moitié de dent 😳 mais j’ai plus mal !!!!
    Et au fait , en cette période de Noel, merci de nous faire la démo que non seulement papa Noel existe, mais qu’en plus maman Noel n’est jamais bien loin, n’est ce pas Brigitte ? 😉
    Quel programme 2013 vous nous avez préparé, en collaboration avec le Sans Nom !!! Moi qui faisait de la résistance pour me créer un compte facebook, je vais pouvoir le faire maintenant que je sais que le « facebook de la création » est né, bébé cristal internet qui a la plus belle famille énergétique que l’on pouvait imaginer et dont je compte bien faire partie 😈 😈 😈
    Bisousssssssssss et à samedi (YES !!!!!!!!!!!!! 😛 )

    1. françoise68

      hé ben oui Frédérique 83 moi aussi je freinais des deux fers par rapport à Face book mais cette fois je ne peux plus reculer ! 🙁 mais ce n’est pas pour ça que je vais y aller à reculons… 😀

  13. jeanhd

    Quel humilité, Laurent, tu es vraiment en 4D ! je t’adore
    moi c’est les cheveux que j’ai decider de faire repousser !! si si
    parce que pour les dents j’ai pas vu un dentiste depuis plus de trente ans ! 😀
    Je nous aimes tous dans la lumière

  14. kiki

    Bonjour Laurent et merci d’exister
    petite question – Et si je me trompais ? Si mes symptômes n’étaient pas dus à l’ascension mais bien tout simplement à un problème physique ; même s’ils se sont déclenchés aux fameuses dates-clés ( pur hasard ) !? Le 21/11 => maux de tête et nausées pdt 2-3 jours et plus bcp d’énergie – Le 21/12 => rebelotte mais à la puissance X+ , maux de tête -mouvements oculaires hyper-douloureux et crampes ou névralgies ds tout le haut du corps => obligée de recourir aux analgésiques mais vu que les symptômes ne désamplifient pas , 6èmè jour , je commence à douter grave !! Si cela est du à l’ascension ,que faire ??? ma petite voix est désepérément muette 🙁 Bref ce que j’aurais voulu savoir c’est – est-ce possible que les symptômes ascensionnels durent aussi longtemps ?? et pourquoi ?
    C’est vraiment pas sympa, ça ! 🙂
    bises

    1. Laurent

      Personne ne peut dire combien de temps dure un chantier en reconstruction. par contre, nous pouvons affirmer qu’il y a toujours un débordement inévitable du planning… Chaque Un étant unique, je suis foutrement incapable de te dire quand se terminera tes travaux car confidentialité oblige je n’accède pas à ton dossier médical angélique… 😀 😀 😀

      1. kiki

        haha ! c’est bien dommage !;-) Mais c’est surtout navrant que je sois à ce point bouchée 😉
        d’ou peut-être ce chantier de forage ( ils n’y vont pas de main-morte quand même !!!  » tout doux là-haut , pas d’excès de zèle , je vous prie !  » ) Aaoutch !

        1. Luciole

          Tu peux toujours demander à tes anges d’y aller mollo, leur dire que tu as du mal à suivre. ça marche mais je le fais de moins en moins, je supporte et les laisse faire, pas envie de passer pour une mauviette 🙂 🙂

    2. martine elisa

      Bonsoir, pour ma part, j’ai posé la question à mes guides et la reponse est trois semaines/un mois. C’est comme si pour pouvoir « fonctionner dans la 3d, on avait quelques equipements specifiques et que ces equipements nous sont enleves…prendre tout cela methaporiquement…alors meme si les ressentis sont pas trés cool , cela va nous alleger …. Nous marchions avec des platres,nous avions des lunettes, des casques sur les oreilles…on a plus besoin de ça, mais on doit réapprendre à faire sans…. d’ou le temps d’adaptation… en parrallele nous pouvons commencer à co creer des petites choses a effet rapide, pour s’adapter…et reprendre confiance , un pas apres l’autre…

      1. kiki

        trois semaines -unmois ! c’est un truc de ouffff ! je pense que je vais qd même aller voir un toubib parce que si ce que j’ai n’a rien a voir avec l’ascension j’aurai l’air maligne ….!!
        de plus ça a l’air de s’empirer …et si on me diagnostique une belle saloperie , qu’est-ce que je fais ? rien ? je fais confiance au plus Haut !!! ?

  15. Béa

    Bonjour Laurent et chaque Un,

    Je ressens également un changement subtile et persistant qui,naturellement,m’installe dans le plein « ici et maintenant »,telle une mise en pratique d’une théorie qui ne serait que réponse,fluidité, évidence.Mon mental est comme une bouillie qui se désagrège me laissant comme nue, légère,transparente et vide de tout questionnement.

    Alors qu’objectivement rien de révolutionnaire ne s’est produit dans ma vie ces derniers temps, un imperceptible mais imposant renversement semble s’être opéré en mon centre.Les références au passé ,comme dissoutes,font écho à l’absence totale de projections quant à demain.

    C’est un peu comme si l’on m’avait déposée dans la seule vérité qui soit : la réalité de l’éternel Présent !. En cette période de Noël,je reçois donc la plus belle des offrandes,celle d’être moi-même le cadeau,comme si mon mental avait abdiqué,emportant avec lui son lourd fardeau de peurs et ses pièges insensés.

    C’est aussi étrange qu’indicible et, bizarrement, pas inconfortable !.C’est un nouveau point de vue,une nouvelle approche qui ne s’encombre plus des stratégies compliquées de l’égo,me laissant à la fois vide et constamment remplie par le flux incessant de « ce qui est ».

    C’est un peu déroutant mais oh combien agréable de ne plus ressentir la pression des rigidités d’un égo aliénant.Difficile de donner des contours à ce qui est sans forme,de mettre des mots sur l’indicible,d’analyser ce qui est inclassable,de fragmenter ce qui est indivisible.Quelle drôle de folie d’avoir voulu réduire l’infini !!

    C’est en rédigeant ce commentaire que je réalise que le Nouveau est un état de fait qui m’entraine dans les délices d’un inconnu nullement angoissant puisqu’il me rend à mon intégrité originelle.

    J’ai récemment rêvé que je volais et c’est cette sensation que je ressens aujourd’hui.Plus rien ne semble arrêter le Présent.Les tentatives de l’égo pour juger,limiter ou me contraindre sont infructueuses,voire amusantes !

    Je ne sais si cet état est normal mais il est assurément naturel.Cela dépasse l’entendement et le connu ,entre transparence, humilité ,innocence et simplicité car,ce qui s’impose à moi n’est rien d’autre que moi-même (toi,nous),enfant innocent de l’Un,aimé et immortel,libéré,ici et maintenant, du doute et de la peur.

    Merci de m’avoir permis d’approcher ce qui est au-delà des mots et que je n’avais pas verbalisé jusque là car ce renversement intérieur est soudain,nouveau et hors de tout savoir .Il dépasse la foi car il est certitude.Vouloir le garder c’est le perdre,y revenir c’est réaliser,MAINTENANT, qu’on y est !

    Je souhaite à chaque Un de vous cette légèreté d’Être qui en élevant,permet de survoler les barricades de l’ancien sans rien à juger ou regretter,rien à échafauder ou redouter,rien à avoir ou faire,juste un plein qui remplit tous nos vides passés et manques à venir .Un Tout qui nous comble dans l’instant et nous rend à la pleine intégrité de nos natures véritables.

    Merci pour cette magistrale levée des barrages et autres aliénations mentales !
    Merci pour ce merveilleux cadeau qu’est ce Présent Eternel !
    Merci pour cet Amour qui inonde et recouvre brillamment toutes les insanes et sombres distorsions qui,jusque là,brouillaient ma vue.

    Merci à toi Laurent,merci à chaque Un que je reconnais comme extensions multiples et variées,prolongements de l’Un,enfants dignes d’Être, parfaits et fidèles reflets d’une Divine, magistrale et perpétuelle Création…

    La Révélation faite chair : il n’y a pas de séparation,TOUT est AMOUR !

  16. Frederique

    Bonjour Laurent. C’est très amusant que tu traites de ce sujet, car j’ai moi-même eu un mal de dents terrible aux alentours du 12. Ca a débuté quelques temps avant, mais doucement. Et cela est allé en s’intensifiant jusqu’au 12.12 où j’ai cru être passée sous un rouleau compresseur, tant j’avais de douleurs dans tout le corps. Je ne crois pas qu’il y ait eu un seul os, un seul muscle, tendon etc… qui ai échappé à la douleur ! Et toujours la fameuse dent. Je me suis dit OK, puisque c’est le grand nettoyage, on y va, comme dit la chanson : « fait moi mal Johnny, Johnny, envoie moi au ciel…… » J’ai lu que lorsqu’on avait des douleurs, c’était lié à une peur, donc je me suis dit là aussi, OK pour les peurs, on remonte tout ça en surface et on rince! Mais quelle peur ? Je me suis « concentrée »……….et nada.
    Alors le soir au coucher, je « leur » ai dit d’accord, puisque je ne trouve pas moi même, sans doute que le mental n’y voyait que du feu, dites-moi, montrez-moi ! J’ai besoin d’un sérieux coup de main, alors, allez-y pendant mon sommeil si vous voulez !!!!
    Et bien durant cette nuit, (je dormais) mais j’ai entendu une voix en moi qui me disait : « elle veut les voir souffrir tous les uns après les autres » je me suis aussitôt réveillée en me répétant cette phrase plusieurs fois et je ne comprenais pas du tout ! Je me suis juste dit que je n’avais pas envie de faire souffrir qui que ce soit. Que ça, c’était fini, que nous n’en étions plus a « transporter » encore nos souffrances comme des trophées. Si j’avais pu vivre avec des « vengeances » et bien je les déposais, c’est tout.
    La nuit suivante il m’est arrivé la même chose, sauf que cette fois, on me traitait de Yude, on me criait dessus et on me repoussait ou plutôt m’éloignait en vociférant « yude, yude, yude…. »
    je me suis là aussi réveillée et j’ai répété la même chose que la veille.
    (Cela m’a ramené il y a de nombreuses années, je m’amusais à peindre, j’avais la toile devant moi, le mental voulait peindre un joli tableau, quelque chose de fort, de créatif… blablabla enfin, du grand art quoi !!!!!!!!!!!!!!!!!bahhhhhhhhhh et je me suis retrouvée à barbouiller la toile de toutes les couleurs jusqu’à ce que ça donne un marron noir dégueu et une atmosphère très sombre, au milieu j’ai fait une grosse croix juive jaune. Je n’ai rien compris, je suis restée là à regarder cette peinture en me disant que ça venait surement d’une ancienne vie, mais je n’ai pas cherché à en savoir plus.)
    Toujours est il, que le lendemain du rêve « yude » au moment de m’endormir, je me disais que j’étais en bonne santé, que mon soi supérieur me donnait la santé et que je devais la laisser être en moi, qu’en aucune façon je ne voulais me rendre malade, je m’aime trop pour ça ! J’ai eu un soubresaut (il paraît que c’est ce que l’on peut ressentir lorsqu’on réintègre son corps après en être sorti, est-ce vrai ?) que j’ai ressenti au niveau des 2 épaules et la douleur de cette dent a disparu sur le champ et depuis plus rien.
    Par contre, mon compagnon lui déguste aussi au niveau des dents, mais il veut un dentiste !
    Voilà, c’était juste pour apporter un témoignage, même si je ne comprend pas forcément tout (je n’essaie pas non plus de tout piger). D’ailleurs quand je veux le faire, ouille !!! j’obtiens le contraire exactement. Je suis justement en train de le tester sur un autre sujet qui est l’école. Merci pour ta lumière, grâce à toi j’y vois un peu plus clair chaque jour. Je t’embrasse et je vous embrasse tous.

  17. Frederique

    Au fait, j’ai viré ma mutuelle il y a 4 ans en me disant que je ne serais plus jamais malade.
    Et je n’ai plus vu le moindre toubib, ni gynéco ni qui que ce soit ! Moi ça m’a aidé de la virer parce qu’ainsi je voltigeais sans filet ! yahou !!!!
    biz à tous

  18. yves

    merci laurent ;c’est marrant;mais ce qui t’arrive j’y travail deja depuis quelques années . explications: quand j’etais beaucoup plus jeune (physiquement) j’ai decouvert que je pouvais (pour ne pas aller a l’ecole)me rendre malade :augmentation de ma température corporel ,et divers symptomes que le medecin confirmait .alors si cela marchais dans ce sens ,il devait aussi marché dans l’autre .et oui,alors j’ai cherché et en me concentrant et en visualisant (l’organe malade)tout s’arrangeait .sauf exceptions les dents ,mais j’y travaille encore .en 48ans je n’ai quasiment jamais été malade ,alors je confirme tout est possible il suffit d’y croire,nous sommes beaucoup plus que ce que nous croyons .voila je n’ai pas l’habitude de parler de (moi) et désolé pour les fautes;bissous a tous namasté

  19. cricri

    salam

    ça résonne tous ces propos ! la vision est vraiment tout autre désormais
    vue de la 4D la vie est bien plus profonde

    bien amicalement à tous

  20. mickael

    😮 c’est bizarre ce que t’écris ,parce que depuis plusieurs jours je pense a ça 😈
    en faite mes dents ont été un parc d’attraction pour dentiste et ils ce sont bien défoulé dans ma bouche ils m’ont arraché pas mal de dent et depuis quelques jours j’ai une sensation comme si une dent voulais poussé alors que je n’est même plus de nerf et donc de dent c’est très bizarre comme sensation bon c’est vrai quand je touche avec ma langue je ne sens aucune dent mais bon j’ai quand même cette sensation…. 😕

    1. SAM

      Tu veux dire que ta dent n’est plus là physiquement mais que tu la sens comme si elle l’était ? Comme le cas des membres amputés ? Parce que c’est ce que je ressens pour une dent qui a été arrachée l’année dernière.

      1. mickael

        ouais c’est un peu ça sauf que ça fait au moins 2 ans qu’on me la arraché :mrgreen:

        1. SAM

          Quelqu’un qui a été amputé d’un membre sens le membre fantôme toute sa vie, parce que si l’organe, membre ou autre n’est plus là physiquement, l’énergie de cet organe, membre ou autre l’est encore.
          Si ça t’intéresse, tu peux découvrir l’énergiologie sur le site :
          http://www.energiologie.fr/
          Je suis suivie depuis avril pour mon problème de thyroïde, et si tout n’est pas encore réglé, tout va nettement mieux. Je sais que les thérapies en tout genre ne sont pas conseillés, mais l’énergiologue ne peut travailler qu’avec ton accord, avec l’accord de ton corps, et j’en ai eu la preuve car j’ai bloqué le processus suite à de gros doutes à la lecture de ce que dis Laurent ici. Mon corps veut guérir donc l’énergiologue a pu reprendre son travail.

      2. Cassandre

        Bonsoir, pareil pour moi ! C’était en septembre, un samedi soir, je commence une rage de dents terrible, avec des élancements dans toute la machoire, au point de m’empêcher de dormir, bien entendu pas de dentiste jusqu’au lundi et là, elle n’aurait sans doute pas eu de place dans son agenda avant quelques jours supplémentaires … Le plus étrange dans l’affaire était que les 2 dents douloureuses étaient pour l’une, totalement dévitalisée l’année précédente pour cause de grosse carie, l’autre remplacée par une fausse dent depuis longtemps. J’avais l’impression d’accompagner les élancements et de pouvoir les faire diminuer en me concentrant, le dimanche je suis allée chercher un bain de bouche désinfectant à la pharmacie de garde, en faisant les activités prévues comme si de rien n’était. Le soir, les douleurs avaient déjà diminué et après quelques jours, totalement disparu.
        J’évite de mastiquer sur la fausse dent car je ressens comme une petite douleur fantôme de l’ancienne dent, par moments …

  21. camous

    C’est fou tous ces mals de dents! Mes amis aussi en ont souffert et comme certains d’entre vous un peu avant le 12 j’avais extrêmement mal! Donc je vais de ce pas chez un dentiste qu’on m’a recommandé.
    Il inspecte la dent et m’explique qu’a cause d’une grosse carie on va devoir dévitaliser. Je suis dégoutée, car on m’a dévitalisé la dent de l’autre côté (une molaire) il y a tout juste un an et je ne veut pas revivre cela!
    Bref on programme un rdv pour dévitaliser. En attendant je prends de l’homéopathie pour calmer l’inflammation et la douleur. Le lendemain je n’ai plus mal.
    Quand je vais chez le dentiste il soigne la carie et me dit qu’en fait on ne va pas dévitaliser! Il pense que la dent pourra guérir finalement.
    Je ne sais pas si l »homéopathie m’a donné confiance pour que je sache que ma dent pouvait guérir mais le résultat est là! Un soulagement donc 🙂
    Bon courage à tous, on est sur la bonne voie!

  22. Armelle78

    Coucou Laurent et les autres Lampadaires! :mrgreen:
    Depuis quelques semaines je constate que ça parle pas mal de dents et surtout d’arrachage sur le blog et le forum. Et ben moi aussi ça me parle sauf que j’ai l’impression que je me suis ‘arrangée’ ainsi que vous autres pour qu’on soit synchro ! 😆 😆 J’ai eu mal aux dents en même temps que tout le monde et pour la premiere fois de ma vie on m’arrachait une dent, une molaire que j’avais laissé pourrir ‘exprès’ (quasiment car j’aurai pu largement éviter d’en arriver lá si j’avais ecouté ma dent 2 ans auparavant) Bref je te remercie Laurent car c’est en te lisant que j’ai pu me présenter au rdv dentiste sans sourciller… Ça fait du bien de lire du Laurent par anticipation de ce genre de déconvenu dans la salle d’attente. La pauvre dentiste et son assistante s’y sont mises à 2 pour l’arrachage et au bout du énième fraisage j’ai lu la panique dans les yeux de la chef. J’ai fait des ouille aïe presque protocolaires. Et après elle en était toute tremblante (je l’ai mise en retard de 20mn par rapport au rdv suivant) Elle m’a dit que ça avait été aussi difficile pour elle que pour moi (mais d’une autre façon) et elle m’a remercié car je l’avais beaucoup aidé il parait! Elle m’a prescrit des antibios que je me suis gardée de prendre et la gencive s’est refermée le lendemain. J’ai d’ailleurs été à ma séance d’art martial tranquillou. Et depuis j’ai une sacré foi en moi… Je suis consciente d’avoir grandi très vite mais alors depuis la découverte de tes écrits Laurent après les vacances d’été j’ai le turbo booster intégré. 😉 J’avoue que ces nouvelles énergies sont ultra subtiles mais ce qui l’est moins c’est leur concrétisation dans la matière.
    Bisou.

  23. Annemarie

    Merci Laurent je vais y aller de mon commentaire !!!!
    Je suis en train de relire la vie des maitres et le message est le mm belle synchronicité!!! LA FOI ❓ y’a rien d de mieux mon capitaine mais dis comme ça cela semble simple et vu sous l’angle de la FOI c simple ➡ , lol, bon ben y’a plus qu’a, quoi!!!! ❗
    Merci encore pour tous tes messages ancrés dans une certaine réalité qui fait qu’ils sont tres parlants et si concrets!!! 😉 😆 💡

  24. SAM

    Je me demande si nous ne sommes pas en train de muter et de perdre toutes nos dents !!! 😯 Ben oui, elles étaient utiles pour manger de la viande…. on en a plus besoin pour manger des légumes et des fruits 🙄

    1. Elise

      Ah oui ! Sam, tiens, je n’y avais pas pensé …..concernée, pourtant, par la perte de mes dents, me sentant « coupable », parfois, de ne pas m’en être occupée plus tôt, moments qui alternent avec ceux où je me sens certaine que je suis en capacité de les faire repousser mais je n’en suis encore qu’à des balbutiements de création … Végétaux et fruits, ça résonne pour moi, végétarienne depuis 30 ans.

    2. romarin

      Oui, peut-être, mais alors pour boire des jus, car les herbivores possèdent des molaires bien solides pour broyer les fiblres de végétaux qui sont plutôt dures !
      pour déchirer la viande se sont les dents de devant, non?
      et alors là, je ne vous dis pas! de belles molaires et rien devant, hihi, ça fait un beau sourire et gare aux postillons!.

  25. anjoy-XD

    CHER LAURENT ! Je compatis… je me suis trouvée dans cette même situation (avec en + une sérieuse phobie du dentiste) en Janvier 2012… Je te conseillerai d’y aller dare dare – L’extraction est absolument LIBÉRATRICE 😈
    http://flic.kr/p/bbMQLa


    et MERCI pour ces paroles superbes :
    ♥♥♥ En moi se trouvent toutes les ressources nécessaires afin d’être en paix, en joie et au service de tout ce qui EST ♥♥♥ Nous sommes celui que nous cherchons ♥♥♥

  26. bernard

    En harmonie avec toi 😈
    Sous le lac gelé il y a encore de l’ eau avec dessus de la glace  » opaque  » 😯

  27. Teo

    Bonjour Laurent, l’Equipe et à Vous,
    D’abord et toujours je remercie à Toi, à Vous tous d’alimenter en énergie ce blog pour actualiser Tout-ce-qui-existe-déjà à se manifester dans nos réalités si diverses.
    Je suis parmi vous comme quêteur de MA Vérité tout comme vous êtes entrain de réaliser pour La Vôtre, n’est-ce pas, et j’arrive à comprendre essentiellement que Tout ce qui m’arrive a sa raison d’être pour m’ouvrir à d’autres raisons de mon être. Cette Chose qui m’arrive à ma conscience est comme une rencontre entre ce que je suis avec une autre partie de ce je ne suis pas encore, et elle est aussi désireuse de trouver sa place dans ma conscience de co-créateur.
    Voilà mon témoignage sur les changements encours, en ce qui me concerne.
    Bon Vent à Laurent, à L’Equipage et à Vous qui naviguent à la surface de Tout Ce Qui Est.
    Teo

  28. kaori

    merci Laurent!
    oui mille foi oui, co-créons, allons-y, tous ensemble, UNis! Nous sommes plusieurs à te lire de l’autre côté de la Terre, en Nouvelle -Calédonie, et on rigole bien malgré tous nos ptits bobos ascensionnels ou pas! Bises à tous les beaux reflets que nous sommes

  29. patri(cia)e

    🙂

    ha, ha, c’est une vague de dents…. j’ai le souvenir de me lever ce samedi matin 22 ou dimanche 23 avec mal à la machoire.
    j’ai pris l’habitude de parler à mes dents, de leur demander qu’est-ce qu’ils veulent et de passer un pacte avec eux: plus du douleur si je les écoute vraiment, et des choses dans le genre. Ce qq chose que je me suis appropiée après une lecture et ça marche.

    J’ai aucune doute sur le fait qu’une dent puisse pousser: il existe un peuple qui devient centenaire dont les dents poussent trois fois. J’avais lu qu’un enfant (?) avait été amputé et fait pousser un membre, simplement, il ne savait pas que ce n’était pas possible. Désolée de ne pas être plus précise pour mes réferences.

    Aussi, j’étais allée à une conférence sur les enfants indigo et autres il y a une dizaine d’années Le conferencier racontait que des enfants naissant seropositifs devenaient normaux, et qu’ils avaient activé pour cela une partie de leur ADN. et je suis très naïve, si ça résonne en moi, je le crois.
    je ne trouve pas incompatible d’utiliser des remèdes genre argile, plantes, HE, gros sel, pierres … si on le sent, c’est un dialogue. c’est encore 3D?

    sinon , j’ai la totale niveau simptômes: depuis le 20,completement cassée, presque toutes mes faiblesses dûes à des accidents , se sont reveillées, lombalgies, ciatique, torticolis, tendinitis au bras, au dos, aux genoux … j’ai jamais eu tout ça ensemble et ce n’est que dormir qui m’a soulagé, mais j’avoue … d’avoir pris deux ibuprofènes pendant mes crises.

    bonne semaine à tous, et beaucoup de lumière

  30. Simplet

    En symbiose totale avec vous, cher Laurent, avec ce texte inspirant une musique mélodieuse à ses oreilles…Un grand Bonjour à vous et à tous !

  31. Luc

    Ce que vous venez d’écrire correspond exactement à ce que je pensais. Facile, me direz-vous après coup. C’est pourtant vrai. Il y a trois soirs, je me suis dit que quelque chose clochait, il manquait quelque chose.
    Et ma réflexion fut :  » Ecoutez, si vous avez reçu ce don qui équivaut à un nouvel état de conscience, une nouvelle façon d’être et, mû par un altruisme et une paix d’esprit que vous vous êtes vous-même disposé à recevoir, alors, allez jusqu’au bout, et définitivement.  »
    C’est peut-être un peu raide, mais c’est ce qui est venu dans mon esprit, je n’y peux rien.

  32. BIBI

    Coucou Laurent,

    pourquoi ne te pencherais-tu pas sur les travaux
    de Gregory Grabovoï http://www.sante-info-russie.com/pilotage.htm
    http://www.sante-info-russie.com/img/2012-01-31_Combinaisons-chiffr%E9es_vers-courte.pdf

    Gros bisous

    1. Laurent

      Merci ! On m’a déjà passé l’info par la bande et je suis entrain de regarder ça. 😎

  33. cath56

    Bonjour Laurent, bonjour à Vous
    Merci pour ce partage d’expérience, je prends la « plume » pour raconter la mienne. Depuis juillet j’ai mes cervicales qui me font mal. ma première action fut de prendre RDV avec mon osthé..rdv qui a trainé pour cause de vacances. Bref suite à cette première séance je me suis senti soulagée…mais au bout de 8 jours , re-douleur ! et là bizarrement ma petite voix me disait qu’il fallait que je me fasse confiance, que j’avais encore de la rigidité en moi et que tout cela allait rentrer dans l’ordre! sauf que mi septembre mes douleurs et mon manque d’articulation de la nuque me faisait sérieusement flipper. Je me suis vraiment senti entre deux eaux…aller chez l’osthéo ou régler ce désordre toute seule ! et voilà, ma trouille m’a fait reprendre rdv ! en sachant pertinemment que je pouvais me guérir seule ! j’ai donc eu mon rdv, ce qui m’a soulagé pendant 5 jours…et ? rebelote ! plus question pour moi maintenant de retourner chez l’osthéo, (50€ à chaque fois!) je suis certaine qu’il y a encore en moi certaines résistances…aussi je poursuis sagement et en toute confiance mon nettoyage ! J’ai la conviction qu’une fois que ma Foi sera inébranlable, tout rentrera dans l’ordre ! pas facile quand même comme exercice !
    une petite histoire rassurante :gamine, j’ai eu pendant des mois des verrues plantaires au point (à la fin de leurs vies!) de ne plus pouvoir marcher ! c’est à ce moment que ma mère décide de prendre RDV chez un dermatho. Le RDV fixé assez rapidement vu mon état, ma mère me raconte comment cela va se passer, et me dit qu’il va me les brûler à l’azote !!! BRULER ! Mon dieu ! quelle trouille ! la vérité ? le jour du RDV….mes pieds étaient impéccables….plus une seule verrues !!! la magie de l’esprit !
    courage à tous, et merci beaucoup Laurent

  34. Elise

    Ah oui, Laurent, Merci ! C’est SUPER ! C’est très BON que vous LE disiez. Depuis de nombreux mois, en effet, je sentais et intégrais cette notion de NOUVEAU en tant qu’in-dividu, donc en capacité de créateur. J’en suis encore aux balbutiements de NOUVEAU-né. »AU PIED DU MUR …, nous y sommes, certes; il semblerait que certains avaient déjà mis un pied sur l’autre rive mais qu’il manquait qque chose : le nombre à l’avoir franchie et/ou que l’es énergies transformantes n’avaient pas encore opéré.
    Lisant les commentaires, je vois que nous sommes nombreux à avoir des histoires de dents.
    Je veux croire que vous nous tiendrez au courant de la re-pousse, afin de nous encourager. L’idée de SAM m’a interpellée.

  35. tara

    Hello Laurent
    Je comprends mieux pourquoi tes vibrations collaienT avec les miennes samedi dernier. Cela fait 4 mois que je vis avec un ecrasement du nerf rachidien coincE entre 2 cervicales. Faut tenir et se depasser. La douleur est maitrisable même quand elle est atroce. Elle est lA pou nous tenir eveillEs, je me dis. Je fais fois aux Energies et A mon pot Le Soi. Donc pas de kinE ni trouille car ade toutee facon bobo est tjrs lA pour me tenir bien debout! Ce qui me tue pas me fortifie disait quelqu un bien A fond dans la 3 D’uin dynosaure sans doute!
    Big kiss

  36. Manoli

    Bonjour Laurent et bonjour à tous les lampadaires ➡ ,

    Merci pour ta transparence, c’est juste nickel, ça résonne et ça fait avancer. Du bonheur 🙂

    Concernant le fait de vivre la cocréation avec la foi totale, j’ai l’impression qu’effectivement, les choses ont changé ces derniers temps. Je me retrouve notamment à manifester assez rapidement le résultat des doutes et des peurs qui me tenaillent quand je suis en train de faire quelque chose dont je sais intimement que ça fait partie de mon chemin de vie. Du coup, y’a des cafouillages monumentaux (parfois devant un public assez nombreux), mais bon, on s’en remet, hin…

    Tu avais écrit dans un de tes articles que les rêves qui te tiennent vraiment à coeur sont ceux que tu as choisi d’expérimenter dans cette vie. J’ai marné pendant 30 ans dans le bac à sable en ayant (presque) totalement oublié mes rêves innocents d’enfance, jusqu’à ce qu’un lampadaire qui s’ignore, mais qui brille déjà dans le monde par l’Amour qu’il transmet via ses talents artistiques, me rappelle le tout en quelques fractions de seconde : ce qu’il vit et aime, c’est exactly tout pareil que moi ce que j’aime et voulais vivre quand ma mère me forçait à porter des couettes. Résultat des courses, dans les deux dernières années, je me suis attelée à tenter de vivre tout ça et malgré les cassages de gueule (parfois jusqu’au physique), des périodes couchée où j’avais l’impression qu’on me trifouillait l’intérieur (pour m’alléger en fait), d’autres où j’ai erré dans la rue sans rien à becqueter, dans l’ensemble, après un petit bilan, je m’aperçois que la plupart de ces rêves sont en cours de réalisation plus ou moins avancée, même si, comme tu le dis souvent, les délais de manifestation dépassent largement ce que le mental-égo et le cœur-égo désirent ardemment… Et me suis aperçue que le reste, ça m’a permis de devenir ce que je suis.

    Bref, le bonheur, c’est que j’entends de plus en plus ma petite voix, que là-haut, ils me mettent de plus en plus rapidement face aux doutes qui m’empêchent d’avancer pour que justement je transforme tout ça, que je vis davantage ce que mon cœur me dit, que je ressens parfois l’immobilité du temps avec une paix divine.
    Et puis, j’ai la chance d’avoir des contacts magnifiques, dans je ne sais quelle dimension, avec le lampadaire qui s’ignore et que j’aime profondément. Mon cœur me dit depuis deux ans que c’est le « compagnon de cordée » que j’avais choisi dans cette vie pour grimper tout là-haut, profiter du paysage et rayonner du mieux possible à deux. Même si mon cœur-égo a lamentablement fait foirer ce qui avait commencé à se manifester ici-bas entre nous (steuplait-euh viens avec moi tout de suite maintenant je peux pas vivr-euh sans toi-euh…), ça m’a rappelé comment ça fonctionnait réellement, ça me laisse du temps pour passer de la bougie au lampadaire, lui peut-être pour démentaliser un peu, et pi après, si on résonne toujours l’un avec l’autre, bin ça sera la cerise sur le gâteau !

    Faut avoir la foi, c’est clair, mais on est vraiment toujours aidé. Personnellement, ce sont les « visions » qui m’apparaissent en méditation qui m’aident à tenir le cap quand mes doutes me font lacher la barre. Je me remplis de tout ça, je retends la grand voile et je sors les fesses en rappel.

    Alors oui, ça fait mal aux abdos, mais entendre le vent souffler dans les voiles, sentir le soleil chauffer son corps, ça rappelle le rôle de la nature, de l’Univers et c’est vraiment le pied ! Surtout quand en plus, tu vois que ça a donné envie à d’autres de prendre eux aussi un bateau… Bon d’accord, pas de régate hin… 😎

    Bises à tous.

  37. Monique

    Meme chose pour la grosse verrue plantaire de mon fils, guérie la veille du rv !

    Les problèmes de dentiste sont je crois très courants, mais maintenant, en 4D! … (moteur
    de la cocréation )
    j’ai eu la meme réaction que beaucoup içi, un mouvement de recul, si on veut etre
    en accord avec son coeur … Mais je me suis fais soigner, chacun est responsable de
    lui meme, Je n’ai pas encore la réponse , c’est encore bien frais pour moi…
    Mais, vu la rapidité des transformations du moment, çà pourrait changer vite! enfin,
    c’est mon point de vue! En tout cas on à tous la réponse en nous-meme ! :mrgreen:

  38. Cath

    Être son propre thérapeute, ce n’est pas nouveau au 12/12/12 ni même au 21/12/12. C’est bien plus ancien je peux te l’affirmer car ça fait plus de 20 ans que je le suis pour moi-même.

    En lisant ce fameux article sur ton mal de dent Laurent, je me suis demandé comment ça se faisait que tu cherchais absolument à aller chez un dentiste avec tout ce que tu nous écrivais sur tes différents blogs… ça ne cadrait pas pour moi, je te sentais en décalage et je te sens souvent en décalage d’ailleurs par rapport à certaines réponses que tu fais qui vont à l’encontre de certains de tes dires.

    1. Laurent

      Tu sais, pour te répondre, je n’ai pas dit que j’avais mal aux dent dans cet article car ce n’est pas le cas. J’ai dit que je suis au pied du mur entre me faire arracher une dent (parce que le dentiste affirme qu’il faut le faire) et voir si je peux faire repousser une dent.

      Je n’ai absolument aucune douleur et surtout pas la mâchoire en compote. Tout cela n’a été que la coloration portée par certains lecteurs et lectrices qui font une relation implicite entre douleur et arrachage de dent parce que pourrie. J’ai seulement dit qu’une carie s’était développée mais comme la dent est dévitalisée depuis 43 ans, moi je ne ressens rien de douloureux du tout. C’est seulement l’aspect coupant de la dent qui m’a dérangé et rien d’autre.

      Bref, on en retombe toujours sur le même problème qui est celui de l’interprétation personnelle qui est faite par les lecteurs et les lectrices. Ainsi, ce que je trouve déplacé dans tes propos c’est que tu juges selon l’interprétation des autres sans même être venu à poser des questions plus précises pour mieux cerner les incohérences que tu relèves.

      Dis-toi bien que ce que tu as fait personnellement est une bonne chose mais que sais-tu de mon propre parcours ? Penses-tu que je suis un débutant dans les expérimentations physiques ? Je te dis donc, en toute humilité, qu’avant de juger à l’emporte pièce selon tes expériences, il serait bien d’en savoir un peu plus car, à ce que je sache, personne n’a fait une biographie détaillée de ce que je suis et de ce que j’ai vécu.

      Si tu dis être ta propre thérapeute depuis 20 ans alors je te dis que cela n’est pas un argument suffisant quand j’en affiche 39 tout en sachant que je suis devenu complétement végétarien juste après l’armée car avant c’était tout bonnement impossible soit 34 ans.

      Il me semble donc déplacer de mettre en avant ton expérience acquise en pensant que j’ai parcouru moins de chemin que toi. J’appelle cela de l’égo spirituel tout simplement. Je te dis cela en toute simplicité car depuis que tu laisses des commentaires, cela revient systématiquement sur la table. Ne te compare plus à quiconque surtout si en plus tu n’as pas toutes les infos. 😎 ❓

      1. SAM

        Je veux bien te l’écrire, moi, ta biographie, cher Laurent !!!! ➡

        1. Laurent

          Je sais et maintenant tu sais pourquoi il ne faut pas le faire. Car cela servirait de référence donnant ainsi au mental-égo de se comparer et de dire au marcheur « Alors tu vois ce qu’il te reste à faire ? avec en filigrane « t’es un nul », « tu n’es pas prévu pour ça », « c’est pas ton contrat de vie » et donc « Tu n’ascensionnera pas ! ». ❗

          Faire une biographie semble une aide en 3D en te donnant de l’espoir mais en fait dans la réalité elle fait l’exact opposé en te démontrant que tu n’es pas à la hauteur et donc qu’il te faut travailler dur afin peut-être d’arriver à quelque chose… C’est totalement pernicieux et vicieux au même titre qu’une demoiselle affriolante sur une page de bouquin porno… :mrgreen:

          1. SAM

            Je sais Laurent, j’ai bien entendu ce que tu as dit pendant la dernière web conf. Je voulais juste te taquiner ❓
            Mais si t’as du taf pour moi, je suis preneuse : écriture, pastels et plus encore, au service de l’Un !

          2. BlueCristal

            Peut-être que de le dire et l’écrire dans cet article est déjà une bonne Formule thérapeutique … 😉 ça marche souvent ça ! Sauf quand on l’écris, que ça marche ! 💡 le savoir quoi ! ah vaux mieux la connaissance ❓

      2. bernard

        Je ne suis pas venu jeter de l’ huile sur le feu loin de là ♥ et  » au-delà  » 😈
        Cath 😈 c’ est pas  » faux  » mais faut pas faucher ❓
        Laurent 😈 en harmonie et résonnance avec toi de ce que Je Suis içi et  » mains-tenant  »
        Tu parles de coloration…TOUT est là !
        J’ aime bien l’ image de l’ arc-en-ciel dans sa totalité.♥
        P.S ; quelque part ça  » remue  » quelques choses en moi de  » tontons flUNgueurs « …je prend ça pour ma  » pomme  » en-corps verreuse  » vers eux ❗
        J’ ai l’Unpression que l’ on se re-joue encore un vieux film en version  » colorisée  » ( risées 💡 )
        Soyons UNis et quittons le  » bord-elle  » ❗ UNe bonne  » foi  » pour toutes.
        Je me sens souvent  » griffé  » par de vieux schémas ( infirmieres ou masseuses ) le féminUN ne serait que ça ?…au service d’ UN  » patriarche  » ce que j’ en dit… 💡
        Voilô ma couleur du jour. ❓

      3. Merom

        oups ! je crois que j’ai enduit d’erreur avec mon clou de girofle ! je pensais bien que j’allais peut-être dire une bêtise…
        je crois que c’est à la lecture de la langue meurtrie, ça a évoqué chez moi « douleur » et j’ai fait l’amalgame ^_^ avec la dent !
        mea culpa !
        donc super ! car pas de douleur ! et je pense que créer une moitié de dent ou une entière c’est kif kif non ?
        pour ma part je me suis acheté dernièrement quelques livres de Serge Fitz mais j’avoue que la concentration sur les nombres c’est difficile d’abord pour mon petit cerveau…mais j’y travaille ! comme pour le reste !
        encore désolée !
        belle et douce journée à toutes et tous

      4. Cath

        Quand j’ai dit « ce fameux article », je ne parlais pas de celui du jour mais d’un plus ancien, celui de ton mal de dent et de ta recherche d’un dentiste… pas envie de chercher pour mettre le lien.

        Quand à ton expérience, tu te cites de plus en plus alors j’entends et retiens… souvent j’entends que tu dis l’inverse de ce que tu as dit quelques semaines plus tôt.

        Oups, j’ai dit 20 ans… mince… c’était plutôt le double et idem de végétarisme. Je ne pense pas que tu ais moins de chemin que moi, en voilà une idée, oeuvre de ton mental égo…

        Je ne me suis jamais comparée aux autres, c’est pas mon style !

        As-tu eu l’idée d’écouter tes propres conférences, de ce que tu réponds aux autres avec des exemples qui n’en finissent plus comme si nous étions vraiment idiots, ensuite tu embrayes sur toi (moi je) puis tu reviens à des exemple pour ensuite ne plus savoir quelle était la question… c’est sans fin… et toi tu les poses à qui tes questions ?

        Quand aux autres, je savais que vous alliez me tomber dessus, ici il faut toujours caresser dans le sens du poil, flatter,, être d’accord avec tout ce qui est dit et écrit… faire des compliments, être aveuglé et tout gober sans réfléchir, sans discernement. Vous en arrivez même à avoir mal aux dents comme lui… (mal de dent, mal dedans)… Quand est-ce que vous suivrez votre propre lumière ?

        @ Lilou : il n’y a pas de positif ou de négatif… alors pour toi quand je dit « merci » je suis positive et joyeuse et quand je dit (je l’ai dit une seule fois) « trop long » je suis négative ! C’est drôle quand même ! Vois-tu, je suis quelqu’un de très optimiste et joyeuse… et je suis sans masque.
        Il ne m’est rien arrivé et il n’y a pas de vengeance, juste envie d’exprimer selon ce que mon coeur me dit et/ou ma petite voix. Quand vous aurez les yeux plus ouverts, vous comprendrez mieux.

        Bonne continuation à toutes et tous, je vous aime très fort.

        1. bernard

          Merci à vous deux 😈 je m’ y re-connais….en vous. ➡
          ♥♥♥ ♥♥♥ ♥♥♥

          1. BlueCristal

            Wai bah moi vous z’aimes mêmes si j’ai pas lu vos explications ❓

        2. lilou

          Excuses moi
          Tu as le droit de penser ce que tu veux….
          Finalement il faudrait que j’arrête de vouloir changer les autres
          Peu importe ce que tu penses l’important c’est que j’arrête de faire ce genre de conneries..
          Merci Miroir

    2. lilou

      Cath
      Depuis quelques temps tu cherches la bébète pour te faire battre…..toujours quelquechose
      de négatif à émettre ….trop long,.. trop court…. pas interessant …etc etc
      tu me fais sourire car on s’y attend maintenant mais c’est intriguant quand même ce changement !
      Au lieu de chercher le 10 pour cent de négatif, Voir le 99 pour cent de positif , tu sais que
      cela change tout !!!!. Que t’est ‘il arrivé ? on dirait une forme de vengeance vu d’ici .

      Si tu avais déja cette capacité de te soigner et bien tant mieux d’autres vont la découvrir
      Ils vivront EXACTEMENT ce que raconte Laurent :

      Le moment crucial ou la FOI devient ACTE DE FOI aprés que le mental se soit un peu amusé
      comme d ‘hab
      Bisous Cath
      on (espère non !) est certain de te retrouver bientot positive,rayonante (et amoureuse ?)
      car c’est ce qui nous est demandé à nous les lampadaires…
      Paix Joie Amour et Lucidité à nous tous
      lily

      1. lilou

        Aurais tu une dent contre Lolo?

        1. Laurent

          Justement j’en ai besoin d’une !!! 😆 😆 😆

      2. Simplet

        Bonjour, Lilou ! Juste pour te dire que tes propos fréquentiels me branchent beaucoup…Avec chaleur ! Bonne Journée à toi et à tous !

        1. lilou

          merci simplet
          moi j adore ton nom 😆

  39. Yanne

    Bonjour à tous,
    Moi aussi, je commentais il y a quelques jours que je me suis cassé une molaire, suite à la décalcification cause fibro. Et pas de dentiste, vacances….. mais, je ne souffre pas, enfin, pas encore, bien que ça me gêne…. vaguement, et j’avais timidement décidé d’attendre, avec, cachée en moi, l’envie de ne pas m’en occuper. J’ai une semaine devant moi pour mûrir la chose, avant que ne revienne le dentiste.

    Et le calcium, je le dépose ailleurs, les cristallins. Je vois très très mal, mais je ne consulte plus de médecins car ils me disent que je suis inopérable ( j’ai l’habitude de ce genre de réponse ). Et vous savez pourquoi? parce que je suis très régime naturel, je mange très bien etc… et mes cristallins restent mous malgré mon âge, des cristallins d’adolescente (ça me fait une belle jambe !!! ), mais avec les grandes taches sombres des dépôts. On ne peut terminer avec ces cataractes que si les cristallins durcissent. Je vois des images fantôme avec les 2 yeux et ne reconnais plus personne dans la rue, le tout assaisonné de photophobie. Mais, l’intéressant, c’est que j’ai développé un autre type de vue, au mouvement des gens, leurs bruits, et autres choses subtiles, et je vois ce que je dois voir et souvent, je vois des choses que les autres ne voient pas. Maintenant, je comprends mieux que c’est une vue 4D, non?

    Et avec la fibro, je me débrouille aussi seule, bien obligée, je ne prends jamais de médicaments, je ne supporte même pas une aspirine, mais j’ai la trouille sans arrêt des terribles crises… je me raisonne, mais là, il y a du boulot intérieur à faire, d’après ce que je vois… J’avoue que j’aimerais parfois laisser ce corps – carcan, ce corps – prison….. mais, bon, texte et commentaires me donnent du courage.

    Je me disais ce matin que si toutes les portes 3D se ferment, et ben… ça va s’ouvrir vers le haut, que je le veuille ou non. Ce n’est peut-être pas si loin, maintenant? Je me disais aussi que je me sens dans l’étape de la  » nuit obscure de l’âme « . Tout est sens dessus dessous, LOL !!!!!

    Merci à tous.

  40. Marilou

    Bonjour Laurent et tous,

    IDEM bobo à dents, gencives…, faut lâcher le morceau, mais lequel ? 😐 ➡
    bouche, lèvres sèches…etc… çà brûle !
    A + bises et Bonne fin d’année quand même ! 😆

    1. anjoy-XD

      C’est dingue cette histoire.. Vl’a que je m’y mets aussi !!!
      Depuis hier matin, les gencives intérieures toutes gonflées 😕

  41. CELINE

    bien, bien, ok, un thérapeute c’est provisoire, mais quand on a trop mal, c’est très bien et mieux que le dentiste!! et les anges, que disent-ils? parfois je demande un rêve pour comprendre quelque chose, mais j’avoue que soit je ne comprends pas le rêve, ou je ne vois pas la correspondance, mais toi, Laurent, qui arrive si bien à te balader dans d’autres sphères, pourquoi ne demandes-tu pas de l’aide?
    dans cet article, je me dis , ah oui, c’est vrai, Laurent est humain comme nous!! et d’un autre côté je me dis, au stade où il en est, il a encore ce genre de problème, mince alors!! 😉
    en tout cas je t »envoie plein d’amour dans cette résolution !! on a tous quelque chose qui marche pour nous guérir mais qui est personnel, je n’ai pas encore trouvé le mien! mais toi, tu n’as pas le choix et tu dois le trouver maintenant!alors bon courage!

    1. Yanne

      Demander de l’aide… Ça n’a rien de mal, bien sûr.
      Mais si on est arrivés au moment de s’aider soi-même pour être enfin ce que nous sommes, les anges vont nous enlever les béquilles si on est prêts à marcher sans elles.

      Alors là, le transitoire doit finir. La transition est une dépendance qui va terminer. Et si c’est le moment?

      Tant pis, on va se prendre des bûches, ce n’est pas pour ça qu’on est dans l’erreur. On est dans l’expérience, et quelle expérience après des milliers d’années perdus dans notre illusoire incapacité !!!

      Je sais, facile à dire…. Le vivre, c’est tout autre chose. Mais, je suis sûre de mon sentiment que c’est le moment.

      1. CELINE

        oui, c’est vrai, mais quand on demande de l’aide à nos anges, on demande de l’aide à une propre partie de nous même, donc c’est comme si on s’aidait soi même, non?
        bon, allez zou j’essaye de me guérir d’une verrue toute seule, de l’intérieur, c’est comme apprendre à parler chinois, mais avec un prof : petite voix!!

  42. Aquadas

    Bonsoir L’eau rent !

    C’est incroyable (mais non, tout est lié !!) je suis aussi dans ce problème dentaire. Même histoire que toi car le seul toubib qui m’ait extrait une partie de ma personne et aussi le dentiste sinon rien de chez rien. Dans le langage des rêves perdre ses dents c’est perdre sa vitalité, sa vie. Je crois que nous quittons ce monde petit à petit et cela me convient très bien. Donc pas de RDV chez le dentiste car dans le nouveau il n’existe pas.
    IN LAK’ECH
    Jesuis un autre Toi.

  43. LYDIE

    😳 JE SUIS TRES TOUCHEE PAR TON ARTICLE. QUAND ON TOUCHE LES DENTS ON TOUCHE AUX RACINES . POUR MA PART, PREMIER DENTISTE A DOUZE ANS ;(dentifrice connaissait pas,mars et malabar etaient mes douceurs favorites) j aimais bien le nom du dentiste DOC PAPILLON; IL Y A QUELQUES ANNEES J AI DU RETOURNEE CHEZ UN ARRACHEUR DE DENTS,JE PARTAGEAIS MON CABINET DE MASSAGE AVEC L UN D ‘EUX, DANS LE VILLAGE , LES GENS VENAIENT SURTOUT POUR DES AUTORISATIONS OU AUTRE , CAR IL ETAIT MAIRE, PAS TROP POUR SES COMPETENCES; ET BIEN J AI PARTICIPE AU SOIN ACTIVEMENT , ZENITUDE, LUMIERE FOI et VISUALISATION, AVEC UN BOUT DE DENT IL M A REFAIT UNE MOLAIRE , JE N EN REVENAIS PAS.
    OUI DES CHANGEMENTS SUBTILS ONT EU LIEU, J AI ENVIE DE TE DIRE MERCI MON FRERE. LYDIE

  44. Pervenche

    Z’avez entendu parler des cellules souches? C’est devenu le must pour la médecine officielle. Et pourtant, c’est une sacrée remise en question de tous les dogmes scientifiques antérieurs, ces cellules capables de réparer n’importe quoi, en devenant ou totipotentes ou pluripotentes! Il y a quelques décennies, on aurait conduit ces chercheurs au bucher ou à l’asile!
    Pour le sujet du jour, çà veut dire qu’une troisième poussée dentaire est tout à fait possible. Et ce, d’autant plus que, depuis le 21 décembre, l’inconscient collectif ne bloque plus cette potentialité inscrite dans le biologique ! Ca n’empêche pas d’aller combler les trous, en attendant que les nouvelles dents poussent les vieilles à la retraite! Hé, la p’tite souris, tu vas reprendre du service!

    1. doudoumax

      une troisième poussée dentaire comme dans le film la belle verte!!

      1. Pervenche

        Précision: il s’agit bien d’aller réveiller avec amour et respect les Belles au Bois Dormant qui sont en nous (et non pas de se faire injecter quoi que ce soit). D’ailleurs, elles peuvent s’activer pour plein d’autres choses!

  45. Paladin

    Merci Laurent pour vos articles très interessa.t et parlants ^^

  46. Antoine

    Fais-le. Sois.

  47. françoise68

    je suis allée faire un petit tour vers les nouveautés c’est un travail de titan qu’à fait l’équipe au sol 😯
    BRAVO ➡ BRAVO 😈 BRAVO 😀

  48. jujjumusic

    chouette un forum de gens qui sont allés chez le dentiste pour finir 2012 détartré , moi quand le dentiste m a dit je dévitalise j ai dit arrache , parcequ au bout de dix jours a envoyer un message d amour a ma douloureuse carie je me suis dit qu il fallait lui montrer qui c etait le maitre a bord , mais meme partie elle s est débrouillée pour infecter la cicatrisation et me faire passer les fetes avec la pire haleine de ma vie , sympa au moment ou l on fait le plus de bisous de l année .. peut etre je voulais en vrai me débarrasser de ma chérie .. mais le pire c est que j enchaine avec des vertiges dus aux cristaux dans l oreille interne suite a un choc sur la tete en voulant sauver un papillon de la noyade… vraiment de quoi se perdre en interprétations tout ca , mais en tout cas l impression d avoir pris dix ans d un coup et d etre revenu au moteur de cocreation a pédale .
    bon baiser d istanbul et bonne transition

    1. patri(cia)e

      peut-être trop tard pour negocier ????
      snifff

      très belle Istanbul, 🙂

  49. Micheline T.

    Bonjour Laurent et vous tous , ton article m’interpelle car j’aime avant tout ta transparance.
    Aussi, je dirais que pour moi ce sont toujours les maux de dos qui m’indisposent. Je dois dire que depuis quelques années j’ai pas mal abandonné les médicaments et le médecin. Je vis de plus en plus selon ce que ça me dis de l’intérieur et c’est en effet encore plus flagrant depuis ces dernières semaines. En ayant de plus en plus Foi et en m’unifiant à mon Être directeur, j’envoie de l’énergie là où ça me fait mal. Je me dis qu’en Lui remettant cela, je vais finalement en guérir.

  50. Célia

    J’avais cru comprendre que tu ralentirais le rythme des articles pendant les fêtes ??? j’ai dû rêver…
    Je rêve aussi quand je lis ton article dentaire, car il m’arrive la mm chose 😈 sauf que la mienne à cassé – à la verticale, avec la moitié en moins et un coin qui coupe la langue, enfin, t’as compris ? – le 12-12. Je ne « sens » pas le dentistite. Je ne fais pas si mon coeur ne me le dis pas. J’analyse mes sensations au niveau de la « tête », du « coeur » et du « ventre », et puis je retourne au « coeur » et le coeur me dit tout 😉 Et dans ce cas il me dis « attends, ça vient … »
    Je crois qu’il faut en effet le temps aussi que les choses se mettent en place en nous, même si j’aime l’idée du coup de baguette magique. Patience, la baguette agit mais peut être nos yeux (ou notre oeil) ne le voit pas encore.

    Amitiés

    1. Laurent

      Il faut savoir que lorsque je planifie quelque chose c’est presque quasiment sûr que ma petite voix fera en sorte de me tourner en bourrique. C’est juste une manœuvre afin d’éviter que le restant de mental-égo qui m’habite reprenne la main.

      Je sais, sur le plan de l’égo, ça fait tâche mais bon ça fait aussi partie des baffes régulières que je me prends. Toutefois, les choses dites se feront à un autre moment.

      Pauvre mental-égo, il se fait aligner dès qu’il met le nez dehors. A ce niveau c’est quasi automatique et systématique et pourtant il continue à récidiver. Jusqu’où ira-t-il ??? 😕

      1. SAM

        Si je résume : le mental ego nous fait tourner en bourrique, le coeur ego aussi, et maintenant v’là que la petite voix s’y met aussi …. :mrgreen:
        Alors je pose LA question : Qui ne nous fait pas tourner en bourrique ???

        1. bernard

          😀 :mrgreen: 😐
          Ben oui ! On sait plus à qui se fier…si la p’tite voix s’ y met et scie-mets…ben alors !!! On est pô sorti de  » l’ aube-berge  » 💡

          1. bernard

            J’ ai l’ un-pression que même les mots non  » tricotés  » se font des  » crocs  » en jambes …eux aussi 😀
            Bientôt; j’ en ai la certitude 😈 que la télépathie sera de bon aloi et Loi 😉

        2. Laurent

          Déjouer le piège du mental-égo et coeur-égo est une obligation pour notre petite voix sinon je crois que l’on serait vraiment mal barré ! 😎

      2. Yanne

        Ohhhhhhhh !!!

        Je n’ai plus rien à écrire, tu l’as dit à ma place….

        Le mental-égo, quand il met le nez dehors, est habillé en couleurs d’émotions en tous genres. Si je m’habille avec, je connais la suite. Et, en ce moment, il est un peu excédé, je trouve.
        Planifier, son sol d’appui, est en graves problèmes.

  51. Laurent

    Bon avec tout ça et les différents messages parvenus ici et par email, je vous fait un résumé en 3 points :

    1 – Un petit pdf pour dire comment faire pour se faire repousser-réparer une dent http://files.345d.fr/pdf/autres/Dent_regeneration.pdf

    2 – Une adresse d’un site super bien fait concernant les dents http://www.holodent.fr/index.php/accueil

    3 – Si j’ai les 4 molaires qui ont dégagées quand j’avais 12 ans ce n’était pas parce que j’avais des problèmes psychologiques à traiter mais que les bonbons acidulés de l’époque étaient peu compatibles avec la méthode du croquage brutal. Secundo, que la brosse à dent était inconnue et tertio que s’endormir avec un bonbon acidulé dans la bouche était monnaie courante du côté de chez moi.

    Dit autrement, il ne faut pas forcément allez voir dans les problèmes karmiques pour se faire bouffer les dents et qu’une carie peut être aussi le résultat d’un soin buccal inexistant. Ça fait plus de 20 ans que je n’utilise plus de dentifrice et que la brosse à dent (si elle sert 1 fois par semaine) est une option.

    Hé oui, comparativement mes dents sont en super forme par rapport aux gens de mon âge et secundo j’ai eu nettement moins de souci que tous ceux qui suivent les conseils de leur dentiste et autorités médicales. J’ai mes méthodes à moi, simples et efficaces tout en étant totalement contraires aux croyances actuelles.

    1. Violette

      Merci Laurent pour les infos, très intéressants ces histoires de dents! pour ma part…extraction d’une dent de sagesse qui poussait à l’horizontale sous la gencive…ça c’est fait!!!!trés sage je suis devenue depuis!!lol 😆 😀
      …bonne repousse de dent! 😛

    2. Armelle

      Merci Laurent pour les liens très intéressants sur les dents et leur symbolique !

      Un petit parallèle pour les orteils (je viens de découvrir cet article, je cherchais une réponse à un de mes doigts de pied qui me causait !) :
      http://les.secrets.demma.over-blog.com/article-les-orteils-revelateurs-de-caractere-64909005.html

  52. lila

    Bonjour,

    40ans et des dents en parfaite santé, une rage de dents il a 6 ans et une sorte de boursoufflure infectée depuis 3 jours! j’ai donc été ni étonnée, ni curieuse de lire les mésaventures de Laurent puisque peux pas, j’ai la bouche serrée de douleur ,

    Aujourd’hui encore j’observe cette drôle de synchronicité dans vos écrits et mon vécu. Ce n’est qu’en lisant que je me met à réaliser que « tiens moi aussi…encore une fois…c’est drôle ça alors » .En ce qui me concerne je sais pourquoi, ma mère me rendait visite aujourd’hui il fallait éviter tout débordements vocaux, alors ma maladie imaginaire fut celle-ci: « oh c’est ballot que je puisse pas l’ouvrir à cause de ce mal de bouche! c’est mieux comme ça au final ».

    Sinon y a t il un truc d’intention pour parvenir à refaire pousser les cheveux bruns et non blancs?

    au plaisir de vous lire

    Lila

  53. valerie

    Laurent,

    merci pour ce message simple et dans ta vérité.Il est plein de coeur.
    Il pose parfaitement la question de notre foi et cette question nous remet face à nous même. Il est en parfaite synchronicité avec ce que je vis aujourd’hui.
    Alors je te laisse à tes dents et je vais m’occuper de mon talon! mais finalement tout ça c’est pareil…jusqu’ou peut-on aller pour nous même. Etre au CP c’est bien s’occuper convenablement de soi comme un grand, n’est-ce-pas.
    On est en plein dans le aide toi le ciel t’aidera et il ne reste plus qu’une chose: la foi.
    Totalement puissant.

    Mille mercis

  54. BlueCristal

    Wow, y’a trop à lire, mais ça suffit je m’en vais chui mdr 😀 😆

    1. BlueCristal

      Et sincèrement merci ! le « sincèrement est en faites inutile de nos jours, car la majorité savent si c’est sincère ou non, non ?! et puis ça veut dire quoi sincère ont parlent de ressentis, de vibration de quoi en faites ! lol 😀
      Gros Bisous, ha ha 😀

  55. olivier

    Jésus nous a parlé de notre propre Pouvoir Créateur sur la matière :
    « qu’il te soit fait comme tu as cru »
    alors quelles limites nous imposons-nous à nous mêmes ?

    la scène du saut dans Matrix :
    http://www.youtube.com/watch?v=3vlzKaH4mpw
    « Morpheus: Libère-toi de tout, oublie la peur, le doute et la vraisemblance. Libère ton esprit Neo ! »

    exemple d’un impossible mais pourtant possible :
    http://www.youtube.com/watch?v=7-_yoJfI_is
    un saut en parachute où ce dernier ne s’ouvre pas. chute de 1500 metres = … ?
    …juste une cheville cassée

  56. mariejo

    oui, tout reprendre dans l’ordre mais quelle traversée, j’ai du mal à lâcher et pourtant je sais que j’y arriverai merci

  57. anjoy-XD

    Hello Laurent 😉
    Je découvre ton ajout :
    « J’ai mes méthodes à moi, simples et efficaces tout en étant totalement contraires aux croyances actuelles. »… Peut-on en savour plus pour le bien de nos quenottes z’et gencives ?
    MERCI au carré du cube * comdab 😉

    1. Laurent

      Pose directement la question pour une webconf ou sur le forum car par écrit je ne me sens pas le courage… 😉

      1. bernard

        Ni le coup râge…dedans 😈

        1. Elise

          Bernard,
          çA TOMBE VRAIMENT ON NE PEUT PLUS A PROPOS;

          Presque toujours je m’amuse à vous lire. Avec un humour exprimé comme vous le faites on peut se permettre de tout dire; bien sûr, on n’est pas compris par tout le monde mais il faut souhaiter que le comprennent ceux à qui ça doit être utile.

          Merci !

          J’en redemande.

      2. anjoy-XD

        Merci Laurent d’avoir répondu quand même 😉 Clin d’oeil amical et à demain !

  58. Elise

    Bernard, il fallait bien votre humour pour LE DIRE.
    J’ai la même impression que vous.
    Vivement que la télépathie fasse LOI !
    Vivement que « l’eau sous la glace » fasse geyser !

  59. Valérie

    Juste de gros bisous et un grand merci !

Les commentaires sont désactivés.

«

»