«

»

Imprimer ce Article

Dis Laurent, c’est quoi le spirituel ?

spiritualiteC’est vrai que, de nos jours, la question “spiritualité” va prendre de plus en plus sa vraie signification; or, qu’est-ce que la spiritualité au juste ? Est-ce l’art de suivre un enseignement, le comprendre et le mettre en œuvre ?

Ou plutôt un état d’esprit comme le laisse à supposer l’écriture de ce mot. En effet, “spirit” c’est la même racine qu’esprit, ce qui veut dire que le spirituel n’est qu’une question en rapport avec l’esprit.

La question qui tue est donc : l’esprit est-il spirituel ? La réponse est tout simplement non. En effet, quelle serait alors la spiritualité que notre esprit suivrait, puisqu’il ne peut être incarné en ce monde d’une manière directe ?

En effet, nous savons que notre particule d’esprit (notre petit Soi) ne peut s’exprimer qu’à travers un intermédiaire qui s’appelle l’âme, qui à son tour communique au corps, qui lui-même se fait traduire par le mental…

En résumé, l’esprit pour s’exprimer doit faire confiance aux émotions et sentiments, afin que votre cerveau puisse réaliser ce qui se passe dans la matière dont vous êtes fait… Or, la vision préhumaine de la spiritualité ne semble pas être l’écoute du corps et des émotions… On a donc un souci majeur !

La spiritualité préhumaine n’est donc pas la réalité de l’Esprit, mais seulement une illusion que se donne le mental pour nous bluffer sur notre vraie réalité.

La montagne de la spiritualité que nous voyons n’est, en fait, que le reflet dans l’eau d’une montagne inatteignable par notre mental !

Dit autrement, ce que l’on nomme de spirituel dans notre société, c’est tout bonnement du flan ! En voilà une vérité qui va faire tousser dans la chaumière des bien-pensants et de la cohorte de ceux qui se disent spirituels…

En clair, le spirituel (ou ce que l’on pourrait assimiler à une spiritualité) n’est, en fait, qu’une construction mentale cherchant tout bonnement à vous faire vivre à côté de vos pompes, puisque c’est de l’illusion.

Vu sous un autre angle (c’est préférable, vu la grosseur du truc à avaler), pensez-vous que les anges, les archanges et autres entités ont une spiritualité, un enseignement à suivre pour devenir meilleur ?

La réponse qui tombe sous le sens est non. Ben, comment tu sais ça, Laurent, pour être si sûr de toi ? La encore, la réponse est simple : Quand on est dans l’être, le cerveau n’existe plus, et donc le mental qui va avec…

Donc, les anges et grands frères n’ont pas à faire quelque chose pour s’améliorer et vivre une meilleure spiritualité puisqu’ils ne sont plus dans la dualité. Ils n’ont donc pas de spiritualité !

En effet, par principe, si l’on parle de spiritualité, c’est que l’on pense qu’il existe une moindre ou une absence de spiritualité. Il suffit de regarder autour de nous pour constater que le consommateur de 3D semble peu enclin à en avoir une de vraiment développée, sinon ça se saurait !

Alors, qu’est-ce que ça vous fait de savoir que la spiritualité n’est en fait qu’une illusion qui n’existera plus quand on sera dans le Nouveau Monde ? Ça vous la coupe un brin, n’est-ce pas ? Je sais, pour d’autres, ça sera une corde !

D’ailleurs, à bien y regarder, que disent nos aides angéliques à ce propos ? Soyez ce que vous êtes, aimez-vous et respectez le chemin de chacun. Ils ne vous disent pas d’aller prêcher un enseignement quelconque à suivre.

Ils nous disent: « suivez votre cœur et reconnaissez que vous êtes enfant de l’UN ». Ils ne nous balancent pas des “vous devez” ou “il faut que”. En vérité, ils nous donnent quelques recommandations tout en sachant que l’on n’en fera qu’à notre tête, puisque suivre la voix de notre cœur nous semble une sinécure…

A ce titre, la moindre action dans notre quotidien est donc forcément spirituelle de leur point de vue, puisque nous sommes un esprit incarné dans de la matière. Mais nous, on ne le voit pas de la même manière et c’est pourquoi on est encore dans le bocal de l’expérimentation !

En effet, quand on reconnaitra que chaque action, pensée, émotion, ressenti ou intuition n’est qu’en fait qu’une réaction dans la matière de notre esprit, les choses deviendront simples comme par enchantement.

La spiritualité n’est donc pas dans la connaissance que l’on essaie d’acquérir par beaucoup de moyens, mais plutôt dans notre manière d’aborder consciemment ce qui se passe en nous en chaque instant.

Nous nous sommes donc incarnés pour parvenir à connaitre à travers l’expérience, et nous ne sommes pas là pour essayer d’appliquer une connaissance à notre expérience.

Vu sous une métaphore, nous sommes là pour trouver combien le bonbon de l’expérimentation est sucré, et non pour emballer le bonbon avec une connaissance qui nous donnerait une idée de son goût sucré…

Ainsi, toute expérience que vous faites est spirituelle. En ce sens, elle n’est ni bonne ni mauvaise. Elle EST, tout bonnement. Il n’y a qu’un mental-égo qui brandit sa soutane de juge pour vous dire que vous êtes à côté de la plaque.

Alors, pourquoi suivre des règles extérieures qui vous dictent ce qui est bon et pas bon ? Alors, pourquoi donner plus de poids à celles qui sont enrobées de l’emballage “spirituel”, sinon que pour vous confirmer que vous êtes incapable de suivre votre propre chemin en suivant votre coeur ?

Nous sommes et avons été des bandes de noeuds qui ont cru que le meilleur était ailleurs tellement on voyait de trucs pas beau en nous. D’après vous, c’est qui le coupable là-dedans ? Les autres ou nous-même ?

Les 2 mon général, car sans les quilles, le mental-égo ne peut pas rouler sa bille ! On se l’est donc joué à fond pour voir ce que cela faisait de se donner des coups à soi-même. Le plus beau là-dedans, c’est comme au bowling, on a toujours plaisir à faire des strikes !

Je rappelle qu’un strike, c’est l’art d’envoyer toutes les quilles d’un seul coup au tapis, soit directement ou par ricochet. La preuve que cela nous est jouissif, c’est qu’à chaque fois notre égo s’éclate ouvertement face à nos partenaires-concurrents !

Bref, je vous dis pas alors ce que pensent ceux qui jouent au bowling de la spiritualité. C’est vraiment le haut du panier, et ils n’en loupent pas une pour vous montrer et démontrer que vous êtes un petit joueur.

C’est, entre autres, pour cela que je n’ai pas renouvelé ma cotisation aux quelques enseignements reconnus, car j’ai vite compris que c’était un commerce et surtout un truc honorifique-égotique pour la plupart des membres.

C’est un peu à l’image de tous ces clubs plus ou moins fermés où il faut faire des pieds et des mains pour entrer. Ça passe par tous les trucs plus ou moins tordus, et plus c’est tordu et plus vous êtes heureux d’y être. C’est beau, n’est-ce pas, de se sentir enfin accepté quelque part !

Ainsi, je souris quand je vois que certains portent des bagues, des gris-gris ou tous autres signes “distinctifs” qui leur permettent de se repérer, et donc de mieux faire leurs magouilles. C’est sûr que l’ère de la transparence apportée par les nouvelles énergies du Nouveau Monde va leur être difficile à supporter.

En clair, la plus grande de toutes les spiritualités possibles est simplement de suivre votre coeur et de faire ce qu’il vous dit de faire. Si par contre, il vous dit que ce n’est pas bon, que vous ne sentez pas la chose, alors ne faites pas !

C’est qui qu’a dit qu’il fallait lire la Bible pour atteindre sa divinité ? C’est qui qu’a dit qu’il fallait faire dans le bouddhisme pour s’assoir en tailleur et paraitre ainsi être un illuminé à la recherche de la lumière ?

Nous n’avons pas besoin de tout ça. Nous avons plutôt besoin de nous déshabiller de tous ces trucs soi-disant spirituels, car, comme je l’ai dit précédemment, notre entendement de la spiritualité est complètement obscurci par des conceptions appartenant à la 3D dissociée.

Rentrez donc en communion avec vous-même, votre véritable intériorité, et balancez par dessus bord tout ce qui ne joue pas avec. Après un certain temps, vous allez remarquer que vous vous sentez plus léger et plus en joie.

Faites l’essai et vous verrez bien si je vous raconte des conneries ou pas ! Ce n’est que par l’expérimentation que la vérité fera jour en vous, et non en réfléchissant si c’est bon ou pas. La simplicité, ça se vit à chaque instant et non dans la réflexion mentale.

L’autre truc, c’est que vous verrez que l’humilité viendra vous visiter, car vous aurez relativisé ce qui est et ce qui n’est pas. Vous vous rendrez compte qu’avoir 10 ou 1.000 ne changera rien comparé au milliard de milliards. Face à l’infini, tout est forcément riquiqui. Il n’y a que l’égo qui vous dira le contraire !

Lui, on le sait, il ne fait pas dans l’humilité mais seulement dans la fausse humilité. C’est ainsi qu’il cherche en se rabaissant à vous montrer sa grandeur. Il s’y croit, et plus il semble monter l’échelle de la spiritualité et plus il s’y croit !

Cela me rappelle un commentaire suite à un truc que j’ai dit dans un article. J’avais dit qu’en moins de 2 ans, j’avais fait plus de chemin sur le chemin que certains moines japonais au crâne dégarni. Je ne vois pas en quoi cela est une preuve d’égo ! C’était juste une constatation.

Ça serait comme vouloir reprocher à un informaticien fraichement sorti de l’école qu’il est un vantard parce qu’il a constaté que papi et mamie de l’ère du minitel sont complètement paumés, ou vraiment pas à l’aise, devant l’écran d’un ordinateur dernier cri.

Il faut savoir afficher avec honnêteté ses qualités, même si cela choque des gens. Un toubib avec 30 ans de métier saura vous dire de suite vos symptômes dès les premières phrases au téléphone. Point besoin d’aller faire la queue à son cabinet pour en ressortir 10 mn après, tout en sachant que vous avez causé pendant 9 mn et demi de la santé de votre mère.

Nous avons tous en nous des qualités avérées, alors pourquoi les dénigrer parce que ça touche le spirituel où l’on pense qu’il faut des décennies pour les acquérir ? Vous y avez probablement passé des dizaines d’incarnations !

Ainsi, tous nos bouts de chou actuels n’attendront pas d’avoir 50 ans pour vous dire que vous êtes à côté de la plaque. Dès qu’ils peuvent causer, ils vous en balancent quelques-unes pas piquées des vers. Est-ce pour cela que vous allez leur dire qu’ils ont un égo démesuré ?

Non, parce qu’ils sont jeunes, très jeunes, mais quand ils auront 20 ans aurez-vous encore la même réaction ? Allez, réactualisez-vous et soyez un peu moins sur la défensive si quelqu’un vous sort un truc qui vous semble impossible, sinon dans un futur proche vous allez en baver un peu.

Dit autrement, ne voyez plus la spiritualité comme un truc long à acquérir, car, si c’est le cas, c’est que c’est des conneries. La vraie spiritualité, vous l’avez instantanément quand vous écoutez votre cœur, alors pourquoi juger et brandir le drapeau de l’égo ?

La fausse humilité a vécu. Passons donc à la vraie humilité qui consiste à sortir ses vérités tout simplement en se foutant du regard des autres. On est ce que l’on est, et je ne vois pas en quoi un pianiste virtuose, par exemple, devrait s’excuser d’être aussi bon quand d’autres mettront plus d’une vie pour faire pareil !

Le Nouveau Monde verra l’éclosion de talents incroyables dans tous les domaines, y compris dans la “spiritualité”. ETRE deviendra la règle, ainsi la pseudo-spiritualité pourra rejoindre ses ancêtres… au cimetière.

Ne soyez plus dans la spiritualité ou la non-spiritualité. Soyez, tout simplement, et on gagnera du temps pour aller à la plage de l’ETRE qui nous attend dans ce Nouveau Monde qui frappe à notre porte.

Allez, à poil et tant pis pour le slip de bain spirituel ! Comme ça, on n’aura pas de marques de bronzage… Ah, excusez-moi, je voulais dire le bonnet de bain, parce que le spirituel c’est dans la tête du haut, pas celle du bas…

Laurent DUREAU

Article paru à l’origine sur le blog 4D5D le 14 février 2011 et réactualisé sur le blog 345D le 19 octobre 2012.

Lien Permanent pour cet article : http://345d.fr/dit-laurent-cest-quoi-le-spirituel/

«

»