«

»

Imprimer ceci Article

De l’importance à l’UN portance…

importantLe passage en 4D étant quasiment acquis, je constate que nombre d’entre nous sont encore sensibles aux effets destructeurs d’un mode de pensée hérité de la 3D. Certes, tout cela est normal, mais n’avez-vous pas remarqué que, dès que l’on se décentre, c’est comme si on avait oublié ce qui nous avait aidé à nous centrer ?

C’est comme si on retombait alors que l’on s’était levé. On pensait la chose acquise et pan, on s’en ramasse une de nouveau. On dirait que c’est presque un sort, encore un autre coup du sort, mais intimement, bien que nous sachions qu’un nourrisson qui apprend à marcher ne réussira pas du 1er coup, on vocifère car on croyait y être définitivement arrivé.

Ainsi, combien d’entre nous, bien que sachant marcher depuis des décennies, en arrivent quelquefois à se casser la figure, alors que cela ne devrait plus être le cas du tout ? La raison en est bien simple : notre concentration a été insuffisante pour maintenir en équilibre les différents paramètres. Hé bien, il en est de même quand on se retrouve décentré !

Un moment d’inattention, et hop, on se retrouve les 4 fers en l’air en se demandant comment on a pu en arriver là. Alors, soit on se relève et on en rigole un coup, puis on passe à autre chose, tout en ayant brièvement entr’aperçu ce qui a pu déconner, ou soit on se met à analyser comme un malade au point de perdre de vue tout bonnement la réalité qui nous entoure.

Dans le 1er cas, l’enthousiasme est conservé, et dans le second il est évident de voir qu’il nous a quitté. C’est alors que les démons reviennent et font de nouveau leur office de destructeur de votre confiance en vous, de votre paix intérieure et, qui plus est, de vos certitudes. De l’UN portance vous êtes tombé dans l’ornière de l’importance.

Hé oui, n’avez-vous pas remarqué qu’à chaque fois que quelque chose devient important à vos yeux, votre décentrage est quasiment assuré ? Et plus ça devient important, et plus ça prend une tournure grave, au point d’en devenir sérieux. Et plus c’est sérieux, et plus vous serrez les fesses, raidissez la colonne et bloquez la nuque pour, finalement, faire une sale tronche.

Tout s’enchaîne à merveille pour vous entraîner inéluctablement vers les bas-fonds des basses vibrations. Or, que savons-nous de la loi de l’UN ? Nous savons qu’elle est, par définition, unificatrice, c’est-à-dire que si un truc t’arrive, c’est parce que c’était une force de rééquilibrage. Quelque chose a bougé quelque part et donc, automatiquement, les forces de rappel se mettent en mouvement afin que l’équilibre soit toujours conservé.

De cette UN portance, nous pouvons ressentir la fluidité de la vie qui s’auto-porte de par son propre mouvement. Rien n’est ôté ou rajouté. Tout le monde connait cet adage qui dit que tout se transforme, mais que rien n’est créé en soi. Nous sommes donc en perpétuelle transformation, alors pourquoi raidissons-nous la nuque quand cela se passe ?

La raison en est bien simple : notre mental-égo vient y mettre son nez… C’est sûr que la transformation ça l’embête un peu, car comme tout tyran, si les choses changent sans son consentement ou approbation, alors son règne est mis en danger. On peut donc ainsi dire que le mental-égo ne peut autoriser que ce qu’il sait être maîtrisable pour maintenir son autorité.

Son arme ultime donc est de vous focaliser sur une broutille afin que vous perdiez la notion même de ce qui est important. La tête d’épingle devient aiguille à tricoter, qui devient elle-même une hache, qui devient carrément un glaive au-dessus de votre tête. Bref, à la fin, vous êtes devenu aveugle à tout le reste et n’êtes plus dans le mouvement fluidique. Au contraire, vous êtes devenu un balourd qui va se prendre un certain nombre de portes battantes…

Or, qu’est-ce qui vous a amené à cela ? Une broutille, une connerie, une prise de conscience involontaire, une remarque, et vous voilà embarqué dans le tourbillon d’abord mental, puis ensuite émotionnel, pour en finir à être carrément au bord de la dépression, au bord de l’écroulement de tout ce que vous aviez patiemment construit afin de rester centré et donc en paix.

En clair, une pichenette de rien du tout et hop, vous voilà dans les décors. Cela nous arrive à tous, à des degrés moindres selon notre aptitude à corriger le tir plus ou moins vite, mais tous, absolument tous, nous pouvons déraper en live à n’importe quel moment d’inattention. Puis après, on pleure que la vie est difficile avec nous, pauvre victime d’un monde infernal.

Le monde n’est pas infernal, mais par contre, ce qui l’est c’est notre aptitude à nous laisser embarquer comme des gamins par notre mental-égo. Le dérapage est d’autant plus facile s’il commence par son aspect magnétique, c’est-à-dire par un sentiment ou une émotion. Nous savons tous que ceux-ci n’ont pas de logique, de rationnel, de prévisible, au même titre que la simple vue d’un décolleté appuyé d’un sourire dévastateur vous fait oublier vos promesses vertueuses…

Notre mental-égo nous fait croire que nous sommes au-dessus de nos travers, et donc qu’on gardera notre ligne de conduite quoi qu’il arrive; or, les faits démontrent régulièrement que l’on franchit à une vitesse incroyable les moindres lignes blanches continues tracées sur l’autoroute de nos certitudes. On se pensait au delà de ça, et pan, tu t’en prends une et tu te demandes par où elle est venue celle-là…

Il est évident que le temps que vous passerez à ressasser comment c’est venu, vous en oubliez de voir le poids lourd qui vient en face et qui a perdu ses freins… Ainsi, de la baffe vous passez carrément à l’hosto au service des urgences. Vous passez ainsi du chauffeur cool et décontracté étant en Un portance à celui de traumatisé à moitié inconscient sur une civière slalomant entre les néons de couloirs aseptisés, avec pour antenne un bidon de perfusion…

Je vous dis tout cela, car chaque jour je reçois de plus en plus d’emails d’urgence, et, de mec peinard à écrire des délires, je vois que je passe de plus en plus de temps à jouer à l’infirmier au service des urgences. Vous allez me dire que c’est ainsi, mais quand je vois quelle est l’origine du désastre, mon cœur pleure devant le ridicule qui a entrainé le désastre.

Ainsi, par exemple, quand vous sentez que la route devient glissante, levez le pied et remettez en cause l’importance  de votre voyage, quitte à rebrousser chemin. En effet, si vous sentez qu’une lecture vous entraine vers une peur, au point de vous décentrer et de vous foutre un blues total, alors pourquoi continuez-vous à lire ? Pourquoi vous obstinez-vous à vouloir savoir ?

La raison en est bien simple : votre mental-égo est derrière tout ça, ainsi que quelques entités qui ont la dalle et qui aimeraient bien vous voir mijoter quelques petits plats de peurs et d’angoisses. Prenez conscience que la majorité du temps où vous partez dans les décors, c’est parce que quelques peaux de bananes (ou clous sur la route) ont été déposées là pour vous faire prendre les décors.

Rien n’arrive par hasard, alors soyez hyper vigilant quand votre véhicule vous indique que quelque chose d’anormal se passe. Votre cœur est là pour vous prévenir, alors quand il lance la sirène, ne jouez pas à l’intrépide de service qui, d’un revers de main, se dit qu’il est plus fort que ça parce qu’il a de la bouteille. Certes, vous pourrez contrebraquer sur une 1ère plaque de verglas, mais si vous ne réduisez pas la vitesse, les autres plaques vous attendent…

Je sais que, par fierté, nous aimons nous faire peur, mais depuis quelques temps la météo a changé. Nous ne sommes plus dans un monde de 3D à proprement parler, ce qui entraine un mode de conduite différent. Qui va piano va sano, qui roule lentement roule plus en sécurité. L’UN portance demande donc une conduite souple, fluide et non une conduite à l’arrache pour se faire peur et avoir des sensations.

Ainsi, si vous tombez sur une lecture qui commence à vous les geler, passez votre chemin. Ce n’est pas pour vous, non pas parce que vous n’êtes pas capable de conduire mais parce que votre voiture ne possède pas le matériel adéquat. S’il y a de la neige, vos pneus d’été ne seront pas à la hauteur longtemps, car vous ne savez pas quelle hauteur de neige vous aurez dans 1 km… Ne présumez pas de vos forces, car ce qui est devant nous n’a rien à voir avec tout ce qui a été en 3D.

Dit autrement, dès que vous sentez un petit dérapage qui vous prévient d’un décentrage possible, alors agissez immédiatement et ne présumez en aucun cas de vos ressources. Je vous rappelle que nous sommes tous en reconstruction, et qu’à ce titre, le bâtiment que nous sommes n’est pas aussi dégagé qu’en temps normal. Des couloirs sont fermés, d’autres encombrés, et des déviations, des déroutages ont été mis en place sans forcément que vous soyez au courant.

Soyez conscients qu’on ne nous demande pas d’être des rambos de l’UN, mais simplement des marcheurs conscients que le chemin qu’ils empruntent n’a aucun balisage et qu’il n’est pas encore cartographié. Certes, il y a quelques avant-coureurs qui vous envoient des missives, des trucs griffonnés sur des blogs, ça aide mais ce n’est pas forcément suffisant pour rouler à fond la caisse en se disant que vous serez à la hauteur.

Se faire porter par l’UN, c’est comprendre que plus on est en mode ressenti et écoute, et plus il nous sera facile de contourner les pièges et les éboulis de la route. Mais dès que l’on donnera une importance trop grande à un truc, et plus vous aurez la chance de ne pas voir venir ce qui vient à vous, d’où la forte probabilité d’aller dans les décors.

C’est du même ordre quand on parle du passage du cantique au quantique. En effet, beaucoup de monde sur le chemin sont passés de l’ânonnage religieux (le cantique) à l’ânonnage du quantique (la 4D et plus), mais leur mentalité n’a pas changé. Ils pensent qu’en ayant changé le mot, ils ont changé de paradigme. Certes, c’est un progrès, mais au final ils récitent du quantique comme un cantique. La forme a changé mais pas le fond…

Il en est de même pour l’UN portance et l’importance. Si l’UN portance est devenu trop important à vos yeux, alors vous tombez dans la même erreur, le même travers. En effet, à vouloir trop être dedans, vous ne verrez plus à côté ce qui est en train de changer et la gamelle vous attend.

Si vous saviez combien d’email de détresse je reçois disant : “Je fais tout pour être en harmonie, pour être en accord, pour être dans l’amour inconditionnel, pour m’aimer et aimer les autres, et je n’arrête pas d’avoir des emmerdes, au point que retourner comme avant me serait moins pénible. Avant j’étais en bonne santé et maintenant c’est la cata. Avant, avant, etc..”.

Comprenez bien qu’à trop en vouloir, à trop donner d’importance, vous vous déconnectez de la réalité, de ce qui EST. Il est donc clair qu’avoir l’intention est un must, mais cela ne doit pas dégénérer en une volonté, car, cette dernière n’est que l’émanation de votre égo qui veut. Il est donc évident que la sortie de route est inévitable.

Soyez ce que vous êtes, ici et maintenant. Acceptez ce qui arrive à vous et prenez le avec décontraction. Autorisez-vous à avoir le droit de l’apprentissage, et donc de faire des erreurs et d’avoir des doutes, car la seule chose dont vous devez avoir la certitude absolue, c’est que vous êtes capable de réussir à tout ce qui vient à vous. La foi n’est pas la croyance basée sur une projection mentale, mais simplement l’acquisition progressive de la confiance en vos propres capacités.

Cela ne pourra se concrétiser que par l’action dans votre icité. En effet, nous savons tous qu’il est facile de proclamer ceci ou cela et qu’il est, par contre, plus difficile de le réaliser. L’objectif n’est donc pas d’acquérir une force mentale, une volonté indéfectible qui ferait plier n’importe quoi devant vous, car ça c’est de l’orgueil, mais plutôt de ressentir en vous cette assurance que vous n’êtes pas seul parce que vous êtes assistés en permanence par quelque chose de plus fort que vous.

Ainsi à chaque fois que vous donnez une importance trop grande à quelque chose, cette focalisation vous plombe au point de redescendre votre vibration, et donc d’avoir des ennuis qui ne devraient pas être normalement. Marcher sur le chemin de l’UN, c’est se faire porter par une force, par une intelligence qui nous dépasse, d’où cette UN portance attitude…

Aussi, dès que vous sentez de la crispation en vous, ayez le réflexe de prendre du recul afin de découvrir sur quelle cristallisation votre mental-égo essaie de vous conduire, et éconduisez-le avec politesse mais fermeté, en lui faisant comprendre que c’est de bonne guerre mais que ce n’est plus pour vous. Ne donnez pas trop de votre énergie, de votre attention, quand on vous brandit un drapeau rouge sous le nez.

Ne faites pas comme un taureau qui fonce tête baissée, parce que votre toréador mental a envie de s’amuser. Parce que, dès que vous aurez commencé à y foncer tête baissée, c’est que vous avez accepté son jeu et que vous finirez donc ensanglanté par d’innombrables piques, avant d’être mis à mort dans vos convictions.

En donnant une trop grande importance à quelque chose qui vous semble injuste ou autre, vous signez automatiquement votre approbation à descendre dans l’arène de la dualité.

L’UN portance n’est pas un combat qu’il faut gagner par la volonté. Non, c’est un état d’être qui, justement, viendra à vous par l’abandon même du combat. Un combat ne peut avoir lieu que s’il y a confrontation avec l’important. Toute cause importante ne peut fabriquer que des impotents, car la dualité par définition ne fait pas de cadeaux…

Laurent DUREAU             

Lien Permanent pour cet article : http://345d.fr/de-limportance-a-lun-portance/

97 commentaires

Skip to comment form

  1. celine

    bonsoir,
    et hop une synchronicité , j’étais de mauvaise humeur aujourd’hui, sans savoir pourquoi et j’ai trouvé : »Une broutille, une connerie, une prise de conscience involontaire, une remarque », car pour moi l’important est ce qui se passe sur ce site et sur le forum, or cette après midi j’ai fini d’écouter la conférence et voilà ce qui m’énerve : alors comme ça nous sommes un échantillon de plusieurs « peuples extraterrestres qui sont en guerre, et on essaye de tous se réconcilier »??là, oui, je suis super décentrée, mais que font ces ET en guerre?? je croyais qu’une fois la 4D arrivée, l’amour inconditionnel rendait ce genre de situation IMPOSSIBLE, alors oui, mon monde s’écroule..je n’y comprends plus rien!
    Laurent, je pensais t’écrire un mail privé à ce sujet, mais ton article arrive, et je ne peux même pas le lire en entier, malgré mes essais de me raisonner, help!! merci!

    1. Luca

      Tout simplement, ce sont encore des civilisations de 3D, comme la nôtre. Les civilisation ET ne sont pas tous évoluer spirituellement parlant, sauf que dans ce cas la, ils ont une évolution technologique bien plus sophistiqué que la notre. Sinon, un bon desserage de fesse te ferait plus de bien que de savoir ce qui se passe du côté extraterrestre. ^^

    2. fanfan

      Mais la 4D s’installe petit à petit, d’où le déglingage ressenti :smile: courage!

      1. CELINE

        merci pour vos réponses! il faut dire que le côté ET est nouveau pour moi et qu’au début je trouvais cela plutôt…farfelu! :!: si je comprends bien il ne faut pas confondre ET et êtres de lumière!
        merci Fanfan pour tes encouragements
        Luca, mes fesses te passent bien le bonjour!

        1. Luca

          AhAh merci ;-)

  2. Teo

    La Connaissance et l’Innocence ont les même sources salvatrices du bien-être :twisted: :smile:

  3. M.A

    Merci Laurent.C’est un article qui apaise.

    Dans « Dialogues avec l’Ange  » il est dit à qqchose près « :Le vouloir est un mur, l’Acceptation est une marche »
    Belle journée à Tous

    1. M.A

      Peut-être que la différence se situe entre vouloir Etre et vouloir faire ?
      Comme je l’ai entendu lors d’un stage il y a qq années : « Même le doute est douteux »
      Peut-être avons-Nous à Accepter de ne pas Savoir, de ne pas Tout Comprendre…mais à Prendre-Com…juste SENTIR.

      1. lilou

        COUCOU

        dans VOULOIR Etre il y a aussi vouloir donc ce n’est pas l »attitude la plus sage
        pour moi il faudrait ETRE sans vouloir car sinon on est dans l’attente de quelquechose
        et on ne s’accepte pas et dans bien des cas on ne s’aime pas….
        mais peut être j’ai pas compris ta phrase….
        Bisous

        1. lilou

          ce qui n’exclu pas de SE REGARDER
          alors ce jour 1 point pour le mental égo 2 points pour le coeur eco
          2 points de icité 1 point de etreté

          résultat des comptes 3 pour l’UN 3 pour l’important égo
          c’est bon car on recommence demain !!!!!

          1. M.A

            Vouloir Etre, n’est ce pas vouloir Etre autre chose que ce que l’On Est ?
            Vouloir Faire, si cela viens d’une Inspiration, ce vouloir est la Force du mouvement, où Nous serions l’instrument de la Source en Nous…

            Cela me semble confus :roll: , c’est mon jonglage du moment.
            Bises à Toi Lilou, Bises à Tous

          2. lilou

            Voici mon jonglage du jour
            nous sommes tous le cercle en entier
            mais lorsque nous sommes à la périphérie du cercle on est dans la personnalité
            par contre plus nous allons vers le centre du cercle plus nous allons vers l ‘ETRE
            vers JE SUIS
            pour l’instant dans une même journée on oscille de l’UN à l’autre
            ceci est ma compréhension du moment donc ……à suivre

          3. SAM

            Dès qu’on dit  » JE SUIS  » on est déjà plus ! Il faut ETRE sans le savoir ! Dès que tu sais, c’est fini ! C’est comme ça que je le vis, alors forcément, vu que mentalise beaucoup :!: , c’est de courte durée !

      2. Serge

        On veux ce que l’on a pas, sinon on ne voudrait pas, dit autrement, vouloir est une projection de manque. Vouloir être voudrait donc dire que l’on est pas, ce qui est impossible ;-)
        Conclusion, il n’y a rien à vouloir ou à faire, puisque on EST.
        Bizzz

        1. lilou

          merci serge
          c’est lumineux :grin: :grin:

        2. anjoy-XD

          @Serge ;-) ;-) ;-)

  4. sophie.sof

    Bonjour Laurent,

    Alors tout d’abord merci, et puis ensuite… merci !
    C’est drôle… comme l’autre jour avec le coup des dents, je me réveille ce matin avec la pêche et de trèèès bonne heure (7h ! Mazette, très inhabituel chez moi !).
    Les pensées au réveil étaient du registre « mouron à l’ancienne » (je repensais à ce psy EMDR qui a refusé de me suivre… et du coup, sentiment de désespoir mélé de colère, aussitôt suivi d’un grumbungl dans le ventre qui s’est mis à gonfler en quelques minutes). Puis je me lève et quasi la première chose que je fais c’est d’ouvrir l’ordinateur et de me connecter ici (!).
    La découverte de ton article me laisse plutôt baba… et ce qui m’est venu en lisant est quelque chose comme :
    « Hey Laurent, cet article tu l’as écrit juste pour moi ? ! :shock: hein, allez dit …  » :lol: :lol: :lol: :lol:
    « Et puis comment tu savais que j’avais « seulement » oublié de coller un « A – jeune conducteur » sur ma carlingue ? « :lol: :lol: :lol:

    Je retourne de ce pas sous la couette et pourquoi pas, voir à coller un beau « A » dans mon chez moi et de le coller plutôt à l’intérieur du pare brise avant tourné vers moi plutôt qu’à l’arrière tourné vers les autres, histoire que « moi »… j’en tienne compte :idea: )
    Tout plein merci !

  5. patricia

    Bonjour à tous,

    J’adore cet article, il me parle directement au coeur, avec une prise de conscience intégrée (c’est à dire ça ne reste pas dans mon mental) mais dans chacune de mes petites cellules, que depuis toute petite petite, je fonctionne avec mon ressenti, ma perception des sens, et que tout autour de moi m’a dit non tu ne dois pas faire comme ça, c’est faux, c’est mal ect….bla bla bla, il faut monter à l’étage supérieur le mental, et là catastrophe pour moi, je me suis vue gourde, bête, incapable, et tout le reste, bref en échec total.
    J’ai vraiment l’impression de rentrer chez moi après presque 50 ans d’apnée….que l’air (ere) du coeur est bon par chez vous !

    Dans le coeur.

  6. chantal

    merci Laurent de nous rappeler la Vigilance!
    A nous de nous situer dans l’ici et maintenan

  7. fabienne

    Merci Laurent, c’est bon d’avoir ces rappels, car parfois c’est très subtil et on ne se rend pas compte qu’on re-glisse doucement vers la 3D.
    Don Miguel Ruiz, dans « la voix de la connaissance » insiste beaucoup sur l’importance de ne plus croire aux mensonges, de ne croire personne et surtout pas nous-mêmes… une fois débarassé de ces encombrants, le chemin vers notre Soi, notre UN…s’éclaircit, ce qui permet enfin de ressentir ce qui nous appartient vraiment. Mais, c’est vrai qu’il n’y a rien à forcer, bien au contraire. Aujourd’hui, je ressens que l’énergie est plus douce, cela ressemble à des plumes, on se retrouve dedans et on se laisse porter, même si je retombe comme tout le monde, je trouve que la chute est plus moelleuse…
    Belle journée à tous

  8. chantal

    Merci Laurent de nous rappeler la Vigilance!
    Pour cela nul besoin de serrer les fesses, Etre ici et maintenant dans la Foi.Pour ma part cela m’est plus facile lorsque je suis dans mon univers que lorsque je « sors dans le monde » .J’ai choisi pour l’instant de prendre mes marques intérieures perso et de ne pas me bousculer .Bonne journée à tous

  9. Jeanne

    Merci Laurent pour ce rappel UNportant.
    Un sage de ta génération à dit  » Si tous
    les humains arrêtaient de vouloir, les
    guerres s’arrêteraient immédiatement
    d’elles mêmes »
    J’avais mis un certain temps à comprendre, à présent, c’est limpide.
    Merci de l’avoir expliqué avec autant
    de clarté pour tous.
    Pour moi c’est encore plus clair.
    Pas de danger que je t’encombre avec
    mes E mails !
    Depuis que je lis TOUT ce que tu publies, j’ai beaucoup gagné en sérénité et joie de vivre.
    Savoir c’est le début de la sagesse.
    Sache que tu ne prêches pas toujours
    dans le désert !
    Alors merci pour tout et bises
    reconnaissantes pour ton aide. ainsi
    que pour l’aide de l’équipe au sol.
    Jeanne

  10. Armelle78

    Merci pour ce petit réajustement!

  11. BERTHERAT

    Bonjour Laurent,
    le décentrage, certes, car je conçois totalement tes propos. Mais la pollution du corps physique et des corps énergétiques ? Pourquoi suis-je purifié le soir au coucher et sous l’emprise d’implants (énergies négatives) au lever du lit ? Et ce, très souvent, ce qui nécessite de me purifier quotidiennement ? Est-ce l’inconscient qui « injecte » ces implants ? Existe-t-il un moyen de mieux se protéger ?
    Je te remercie Laurent pour tes éclairages.
    Daniel

    1. Laurent

      Le simple fait que tu penses ceci appelle forcément ce que tu veux voir. Vouloir te purifier et te protéger dénote que tu considères que tu es en position de faiblesse d’où ta réaction.

      En étant toi, en étant dans ta véritable êtreté, tu ressentirais et donc verrais que rien ne peut t’atteindre à moins que tu ne le décides et l’autorise. On se défend que lorsque l’on est persuadé que l’on est attaqué.

      Un lampadaire c’est quelqu’un qui ne craint rien car il sait et sent en lui l’accompagnement de La Source et la puissance de l’UN. De ce fait, naturellement, il est immunisé grâce à sa fréquence supérieure.

      Ensuite, le fait qu’il soit dans cet état fera que ce qui reste d’impureté en lui partira tout seul car devenu incompatible avec le support. Il n’y a donc rien à entreprendre et faire (ça c’est le mental-égo) mais seulement avoir une confiance suffisante en la puissance de l’UN et donc lâche prise ce qui signifie l’abandon d’une volonté mentale qui obligatoirement attire à elle ce qu’elle craint. :cool:

      1. BERTHERAT

        Je te remercie Laurent, c’est très clair. Daniel

  12. Vanessa

    Laurent, merci pour ce message important… qui vient juste me remettre la pichenette inverse pour m’éviter d’aller dans le décor basses fréquences qui me chantait ses sirènes… Entourée de personnes qui sont à des lieux de ces chemins, arrosant de mille feux de tout mon cœur lampadaire… j’ai eu le 2e effet KissCool. Après la joie d’éclairer, un vrai désespoir de ne voir que des aveugles… :roll:
    Chaque chose en son temps, chacun son chemin et qui veut aller loin ménage sa monture… la mienne commençait à s’emballer !

  13. Moreillon

    Comme c’est la première fois que je m’exprime ici, je veux d’abord te remercier pour tes éclairages multiples qui nous aident à avancer vers notre propre lumière.

    Par rapport à cet article, je voudrais partager mon expérience. J’ai toujours eu pas mal d’intuition mais actuellement, c’est devenu plus que ça. J’ai un ressenti très fort, négatif ou positif sur a peu près tout. ça va de la nourriture, aux offres d’emploi, aux relations, aux déplacements etc…
    Au début, c’est déstabilisant, mais j’ai décidé de ne suivre que se ressenti, même si ce n’est pas toujours simple.

    Je travaille sur mon ego depuis quelques temps. En ce moment, il a trouvé un nouveau truc pour me déstabiliser : il me prend la tète au réveil avec des pensées de colère envers mes proches, de préférence.
    Au début, je me suis fait avoir, alors maintenant, je me recentre répondant par des pensées d’amour et en énumérant toutes les qualités de la-dite personne et tout le bien qu’elle m’ apporte. Puis, comme dit Laurent, ça disparaît tout simplement et ma journée se déroule harmonieusement.

    Par contre, la nuit, en dormant, je ne contrôle rien. Et je fait parfois des rêves « test », comme je les appelle. Le rêve est très puissant, je vis une situation émotionnelle avec une personne, et ma réaction est parfois de l’amour inconditionnelle. Je suis alors réveillée car j’ai mon coeur qui devient énorme . Mais d’autres fois, je me réveille dans un colère noire. Et là, je sais qu’il y a du boulot pour moi…(alors qu’avant, ma colère allait crescendo toute la journée !)

    Sinon, depuis peu, je remarque que les personnes autour de moi dans des situations inextriquables depuis longtemps, trouvent des solutions comme par enchantement. Un conseil judicieux, une rencontre, une certitude qui lâche, permet le retournement de situation, comme si, finalement, tout est là, pas loin.

    Ce qui me semble le plus difficile, c’est l’équilibre entre son mental qui a l’habitude qu’on lui obéisse, et ses ressentis auxquels il faut faire confiance. C’est comme une rééducation. Au début, on a l’impression d’être bancal, puis ça deviendra une habitude, enfin je l’espère.

    Bonne journée

  14. Violette

    Synchronicité quand tu nous tiens…il tombe super bien cette article…Merci encore de cette éclairage…belle journée a tous :?:

  15. Monique

    hier matin je reçois le coup de téléphone d’une personne que je n’avais pas vue depuis plus d’un an (avant nous nous fréquentions avec d’autres de temps en temps). Elle me demande si elle pouvait venir me voir ! bien que j’avais envie de faire une bonne sieste je lui réponds « bien sur viens nous irons faire une bonne promenade » A 15 heures trente Sylvie était là. Nous sommes parties dans la campagne en suivant un canal où tout était serein et plein de vie (poissons en bandes, oiseaux en nombre et blancs (!) aigrettes, mouettes et autres) moutons, chevaux, chèvres… elle me raconta qu’en se réveillant ce matin, triste, goût à rien (grosse dépression suite à une rupture avec son ami) elle pensait rester au lit toute la journée comme depuis plusieurs mois. Hors elle « entendit » Monique ! et me téléphona pour une fois sans réfléchir (elle est très mental se posant mille et une questions) et tout en marchant… je lui ai répondu tout à fait dans le sens que tu viens de l’écrire ! quelle récompense pour moi ! merci, merci à tous « ceux » qui sont près de moi car avec mon habit terrestre je me sens si vulnérable. Nous avons marché une bonne quinzaine de kilomètres et Sylvie me dit « je réalise que je te parle, je marche sans essouflement alors que normalement faire 2 pas et parler j’étouffe…. » depuis j’ai du mal à réaliser (dans la joie) que je suis utilisée comme « instrument »……

    1. Simplet

      Bonjour, Monique ! Trés bel exemple d’une jolie expérience réussie ! Bonne Journée à toi et à tous !

  16. bernard

    Laurent :twisted:
    J’ ai adoré ;-)
    Je cite ; En effet, beaucoup de monde sur le chemin sont passés de l’ânonnage religieux (le cantique) à l’ânonnage du quantique (la 4D et plus), mais leur mentalité n’a pas changé. Ils pensent qu’en ayant changé le mot, ils ont changé de paradigme. Certes, c’est un progrès, mais au final ils récitent du quantique comme un cantique. La forme a changé mais pas le fond…
    Quand il  » est-tique  » ;  » l’ ânon-nage  » …et toc :arrow:
    Il nage!…Mais dans quelle eau ? :lol:
    Mais?…c’ était MOI !!!
    Je dis bien c’ était :lol: menfUN :?:
    Acceptez et soyez ce que vous etes :?:

  17. Scarabée

    :twisted: Rien n’arrive pas hasard :idea: Merci :?:

  18. francine

    Ce matin mon mental-égo m’a embarqué dans une ancienne situation blessante et je me suis dit stop, je ne veux plus donner d’importance à cela.

    Et voilà que je lis ceci, belle synchronicité, j’ai le sentiment d’avoir reçu un cadeau et ma petite voix qui me dit  » tu vois, tu n’est pas seule, on t’aide « .

    Merci Laurent ♥

  19. SAM

    Qu’il est doux à mon coeur ton article, Laurent !
    Toutefois, j’ai la nette sensation d’être dépendante d’une force supérieure qui influence grandement mon état d’Etre. Parfois je me sens en Grande Paix intérieure que rien ne peut déloger, et sans savoir pourquoi, tout est remis en question. Pourtant, je n’ai rien fait de particulier pour que cette Paix existe. Elle EST. Rien fait non plus pour qu’elle disparaisse. Ou alors je ne vois rien ?

    1. Laurent

      C’est juste le mental-égo qui refrappe à la porte et qui n’a pas encore abdiqué. C’est à l’image du chien qui s’était habitué à faire tout ce qu’il voulait chez toi et que suite à la venue d’une autre personne ou locataire se voit à coucher dans la niche dehors.

      Lui, il veut retrouver son divan et surtout avoir autant d’attention quand il remuait la queue. Maintenant qu’il est dehors, il se rend compte que même en remuant la queue à fond, il n’y a plus personne qui répond à ses attentes.

      Il gratte donc à la porte, aboie comme pas possible mais après un certain temps il comprendra que son temps est fini et qu’il va falloir qu’il fasse avec car le nouveau locataire n’a pas l’intention de déménager avant bien longtemps tant ça roucoule dedans… :idea: :evil:

      1. bernard

        …Y A KA y mettre Un coup pied au c…au cabot avec AMOUR bien sûr ! Paf le chien :!:

        1. isabelle c

          bonjour bernard,

          tu me fais rire !!!! merci.

      2. SAM

        Merci Laurent, tiens c’est comme la vidéo proposée par Coton ce matin sur le forum !!! :arrow:
        Mais quand on possède la câble de l’émotivité ( SDHI ) c’est peut-être normal de passer d’une émotion à l’autre comme ça sans raison ? Et c’est peut-être à moi de surfer sans m’attacher à ces émotions ? :roll:
        C’est en tout cas ce que m’a justement rappelé Brigitte sur le forum ce matin.

      3. BlueCristal

        Sans te contre dire Laurent, ce que tu dis est vrai, mais en vrai ce sont nos projections vis à vie des animaux parce que eux , eux ils voient pas du tout ça … est- ce que vous voyez ce que je veux dire ??? l’animal remue de la queue etc … mais en vrai rien à voir ce que nous nous disons … mais ils osnt douée les animaux, en terme de miroir ! N’est-ce pas ? Je comprend bien ! Les animaux sont des trésors, for me les chats sont des maîtres, passez plusieurs heures à les regarder, et « voyez » le message, c’est incroyable tout comme Nous ! :?: :arrow:
        Bisous merci a tous et toutes

  20. Fabienne

    Merci beaucoup Laurent.
    Effectivement, en ce moment, çà peut glisser au sol… Heureusement, grâce à toi, on peut mettre des pneus neiges. ;-) et cela nous aide.

  21. Serge

    En plein dans le mille cher Watson ;-)
    D’ailleurs ces fêtes de fin d’année stupides m’auront au moins apporté une chose pour une fois, c’est de voir ou j’en suis. En effet les jeux de sociétés s’y prêtent bien pour s’amuser entre famille et amis. Je sais, tu vas me dire on s’en fout, tu joue pas et c’est reglé, d’accord mais moi j’aime bien jouer et observer se qui se passe en moi et en les autres mois, c’est une très bonne école et ce que tu écris dans ton article s’applique parfaitement dans ces cas. Bref, c’est surtout quand on annonce les scores que c’est le plus amusant, pas pour tous bien sûr, mais quand on m’annonce avec un sourire au coins de la lèvre que je suis dernier et que je réponds « il en faut bien un, mais moi je m’en fout alors ca tombe bien », ca n’amuse plus personne sauf moi, qui à découvert le vrai gagnant dans l’histoire :cool:
    Bonne bise à tous.

    1. Nomanzland

      Bonjour Serge,
      Tu m’as vraiment fait rire avec ton anecdote sur les jeux dits « de société » !
      Je te reçois 5/5. Le Monoply c’était déjà un truc de givrés mais, dans les anées 80 ils ont trouvé encore mieux : le Risk !! Je n’y ai joué qu’une seule fois dans ma vie et jamais plus jamais après cette expérience, je ne m’y suis risquée (héhé) : j’ai vu un copain devnir littéralement fou sous nos yeux, se prenant pour Genski Khan, Alexandre le Grand ou Jules César (ou Hitler ???) :!: Flippant ce jeu. Et complètement con comme truc. Tellement 3D !!!!
      Bizatous

  22. mariejo

    il reste de vieux résidus d’autant plus accrochés qu’ils se sentent menacés! J’aurai passé toute ma vie dans des « nettoyages profonds ». Je les sentais autour mais ne comprenais pas. Les batailles font rage aux alentours! Ne pas avancer même le bout du doigt dans ces trucs infernaux! Les moments de calme intérieur et de reconnexion sont appréciés! Merci pour ce blog qui aide à tenir debout dans ces éléments déchainés!

  23. Françoise

    Que de dévotion dans tes secourages d’âmes, heu de mental-ego, en peine !
    Tu as toute mon admiration Laurent.
    Cependant il me semble que si tu facturais tes consultations les appels au secours seraient moins nombreux.
    Et v’lan une petite baffe vibratoire aux émotions poluantes !
    Avec amour tout chaque UN
    Belle journée
    F

  24. isabelle c

    Bon jour, ça c’est sûr !

    Laurent, reçois toute ma gratitude.
    Tu viens de mettre en mots ce que je ressens et pense depuis longtemps en silence.
    Les convictions me font fuir, le collage d’étiquettes aussi.
    J’aspire à être (+/-) dans la vie, UN point c’est TOUT.
    Merci.

  25. Massous

    Bonjour Laurent et toute l’équipe,
    L’éclairage de ce matin et d’UNportance, par rapport aux vagues de la rivière nous ramenant à l’Océan de notre réalité.
    Nous sommes dans la situation du saumon qui remonte « la rivière » vers son origine première, ce voyage se déroule avec plus au moins de difficultés en fonction du trajet de chaque « individu », notre connu est « illusion » nos sens s’en donnent à cœur joie, nous rêvons l’illusion de nos projections mentales.
    Qui est en difficulté ? Les ennuis sont les produits de notre imagination, ennuis et plaisirs sont pour l’égo seulement, laissons le monde s’occuper de lui-même, Voyons notre Soi partout présent.
    Le mental a besoin d’un planning « dates », de « catégories » 3D, 4D etc… Sa nourriture est de poser des questions, nos réactions sont sa source d’énergie.
    C’est par la focalisation dans le Soi, par l’abandon à l’Amour divin, que l’Ego-mental se retrouve privé d’énergie et finira par capituler.
    Il n’y a rien à attendre, à projeter, il faut juste être centré dans nos Cœurs, être présents à nous-même.
    Je Suis la conscience dans laquelle le monde apparaît.
    Bonne énergie d’Amour

    1. Monique

      J’aime bien l’image du saumon qui remonte la rivière, c’est tout à fait comme çà que
      je le ressens, Massous, les obstacles sont parfois tenaces, comme je l’expérimente
      en ce moment, on croyait s’en etre débarrassé pour toujours, et vlan çà reprend de plus
      belle! mais ce n’est qu’un passage et bientot, on pourra remonter le courant comme on
      le descendait, il y à quelques prémices , à nous de lacher prise, de s’abandonner! Tout
      est là! Bonne énergie d’Amour à toi aussi et à nous tous en l’Un ! :grin:

      1. Réfa49

        Bonsoir,

        A ce propos, les saumons aussi sont tributaires de vieux programmes, qui les font remonter la rivière même quand elle est à sec!! Tant d’efforts à contre-courant pour :mrgreen: la bouche ouverte!
        Mettons les pieds en éventail c’est le courant qui va nous remonter!!!!!! :grin:

        Bonne montée

  26. valérie

    :grin: Merci beaucoup Laurent, en plein dans le milles…niveau synchronicité on ne fait pas mieux, alors j’ai envie de dire merci mon moi supérieur…

    Hier j’ai pété un câble avec une voisine et ça faisait longtemps que ce n’était pas arrivé !!! Sacré mental-égo, toujours quand on ne s’y attend pas !!
    Bref, quel éclairage cet article juste au bon moment car même si j’ai conscience de tout ce qui est dit, une bonne piqure de rappel au moment opportun, y’a rien de mieux !!!
    Allez, je remonte sur mon vélo à fond vers la 4D, toujours plus vite et plus fort et je vois bien les progrès car je passe moins de temps dans les creux de la vie !!!
    Bisous à toutes et tous !

  27. Frédérique

    Qu’il est bon de lire tout cela !

  28. Simplet

    Le mot  » Cadeau  » est une absurdité linguistique qui n’a aucun sens et ne fait pas partie de la Langue Française…Seul, le mot  » Partage  » en contient le sens absolu.
    L’IMPORTANCE, Portance de l’UN, élévation vers d’éternelles hauteurs…Ceci pour nous dire que l’important ici-bas n’a aucune importance…Seul, l’UN-porte (il importe que)…Je vous rends grâce, Laurent de votre fabuleux travail de recherche, de concentration, de dévouement et j’en passe…Mes plus belles pensées volent vers vous et votre équipe !

  29. Luc

    Confier. Confiance. 3ème étape.

    1 – j’admets que je suis impuissant devant le mental, je capitule. Ne compter que sur mes propres forces conduit au désastre. Je n’ai plus la maîtrise de ma vie. 1er acte d’humilité véritable.

    2 -Puisque je ne peux pas compter sur mon mental, qui va me rendre la raison ? Certainement pas une puissance humaine. Je l’appelle comme je veux, Dieu, L’Eternel, l’Un,… C’est de toute façon une Puissance Supérieure à moi-même.

    3 – je confie ma vie… et ma volonté. Une différence de taille entre la bonne volonté et la volonté déchaînée. La première est une action, celle de l’ouverture. La bonne volonté est la clé.

    Ces trois premières étapes constituent le socle solide sur lequel m’appuyer et qui déterminent, pour moi, la base d’un début de probable transformation.

  30. patri(cia)e

    Bonjour,

    merci pour ces mises au points. J’ai une petite histoire que je me permts de vous partager et qui rappele comme on est dejoué par notre mentale:
    Dans un pays lointain, Monsieur le president a de la visite, il lui fait connaitre les différents departements, de tps à l’autre, quelqu’un débarque avec des questions, énervé parfois, criant d’autres; mais M. le president impassible repond: rappellez vous l’article 58! et les personnages dispariasent en faisant des excuses. Au bout d’un moment l’invite lui demande : mais c’est quoi cet article 58? et sa réponse: « ne vous prenez pas au sérieux » ce qui vient à dire de ne pas se donner de l’importance.
    Et tout ce que décrit de destabilisation , je peux en témoigner pour le mois novembre oú j’ai cru sombrer et de ne pas revenir ( goût du drame ;-) ) ; ma béquille de thérapeute m’a proposé de faire un exercice très simple que je vous partage et qui m’aidé á me recentrer :
    lorsqu’on est « obsedé » par des lectures, ( mon cas en novembre) oú en proie à des émotions , on peut mettre ses mains dans un bol avec du sel, les sortir et se mettre en méditation pour appuyer le desir de netttoyer nos troubles et de nous stabiliser, pour que l’énergie ne sert pas a nourrir de entités négatives:

    bisous á tout le monde

  31. Graybal

    Y a pas de problème. Faut y aller cool et laisser du temps au temps.http://345d.fr/wp-includes/images/smilies/icon_idea.gif

  32. Micheline T.

    Wow ! Une autre prise de conscience ce midi en te lisant. toin article me touche beaucoup aujourd’hui, Laurent.

    Comme j’ai été élevée dans le désir d’avoir et d’acquérir de la volonté et qu’en plus on me disait toujours que je n’en avais pas, je me sentais continuellement nulle. D’autant plus que je ne comprenais pas alors ce que ça voulait dire et comment acquérir cette volonté car j’agissais toujours selon mes ressentis et ce qui venais de l’intérieur. Je me sentais perpétuellement en combat contre moi-même en essayant de faire valoir que ma façon d’agir était aussi la bonne. Mais non, j’étais complètement déphasée de la réalité et aujourd’hui encore d’ailleurs, pour certains.

    Cette semaine ma mère me disait encore qu’elle avait toujours obtenue tout ce qu’elle voulait dans la vie. Je lui ai alors demandé si cela l’avait rendue plus heureuse et m’a répondu non. Je lui ai alors dis que vouloir, par la volonté venait de l’ego et que ce n’est pas ce qu’il nous est demandé d’être. Et en le disant, je me rendais compte que toute ma vie j’avais défendu mon droit d’Être tout simplement. Et aujourd’hui je me rend aussi compte que j’ai toujours aussi obtenu tout ce que je voulais; non pas par la volonté mais en étant simplement moi-même. Je ne l’ai pas obtenu de la même façon certes mais quand je faisais ce que j’aimais faire, j’étais tellement heureuse. Et cette fois, au lieu de m’obstiner car pour ma part j’ai cessé de le faire depuis longtemps, elle m’a écouté et m’a demandé conseil. J’ai senti en elle beaucoup plus d’ouverture car ça la travaille depuis quelques temps. Je lui dis alors qu’elle est en train de faire un gros ménage intérieur avant de partir de l’autre côté et elle est tout à fait en accord avec cela. Quand je vois cela ça me rassure car elle s’ouvre enfin telle une fleur qui s’épanouit et j’en suis très heureuse.

    Toutes ces années que j’ai passées à me battre entre deux dilemmes pour qu’enfin je me trouve et prenne ma place comme je suis, surtout face à moi-même. Mais persistaient encore quelques doutes que j’ai revisités ces dernières semaines de ménage intérieur. Et là encore aujourd’hui je comprend que j’ai toujours bien fait de suivre ma Voie-x intérieure et ce malgré les embûches.

    Encore un gros MERCI Laurent
    Micheline

    1. SAM

      Merci pour ce magnifique témoignage Micheline. Trouver sa place, il n’y a que ça de vrai !

    2. Micheline T.

      Voici un hymne à l’Amour qui me vient maintenant et que je chantait quand ça allait mal et aussi quand je me reconnectait à mon Être Intérieur. Bien sûr les paroles sont à prendre à Celui à qui elles s’adressaient. Car il est facile maintenant de constater que l’amour humain ne nous transporte pas longtemps dans les nues; on en dégringole presque,aussitôt…

      Voilà donc la belle chanson d’Édith Piaf: http://www.youtube.com/watch?v=sLBuErkHJ9c

      1. Micheline T.

        Aussi cette belle chanson d’Enrico Macias; Un rayon de soleil: http://www.wat.tv/audio/enrico-macias-rayon-soleil-3i5tf_2eysb_.html

        1. Luc

          Bonsoir Micheline,
          Vous avez eu, alors que j’avais laissé un commentaire, la gentillesse de me faire part de votre témoignage sur l’ancien blog.
          Ma réponse d’alors avait été, à mon sens, lapidaire, péremptoire et grossière. Je suis navré pour ce dérapage et je viens vous faire amende honorable. Bien que n’ayant pas eu l’intention de vous blesser, je considère mon attitude comme inconsidérée et je souhaite réparer mes tords.
          Merci pour la chaleur et la douceur de vos témoignages.
          Luc

          1. Micheline

            Bonjour Luc,
            Qui sait faire amende honorable est déjà pardonné et cela depuis longtemps. Je ne suis pas du genre à m’en faire pour si peu; j’aime mieux garder la paix d’esprit. Aussi je te remercie quand même pour ce geste qui me touche car en premier lieu c’est à toi-même que tu te fais le meilleur bien.
            Alors sois tout simplement heureux d’être ce que tu es.

            Micheline

  33. Sylviane

    Ah ben, voilà !
    Synchro, Laurent…
    ça tombe pile pour moi aujourd’hui !
    Allons, repartons du bon pied.
    Merci infiniment
    Sylviane.

  34. axelhair

    Il fallait que cela soit dit, c’est important !!!

    Merci Laurent.

  35. Armelle78

    Aller les petits lampadaires, j’ai envie de vous faire une petite dédicace un peu tardive…. Si vos yeux descendent jusqu’au bas de la page tant mieux! :idea: Moi je me suis régalée avec cette musique de la formation musicale The Jouberts avec Stand on the World. Je danse seule dans mon salon avec un sourire béat. Bon alors en gros ça dit qu’il faut croire en sa petite voix (dieu) sans se poser de questions. C’est comme ça que ça marche! On n’a pas besoin d’en savoir plus (ni quand ni comment…)

    http://www.dailymotion.com/video/xtfhy2_the-joubert-singers-stand-on-the-word-original-version-housecrate_music

    et une version longue pour les gourmands : :?: <3 http://www.youtube.com/watch?v=jiQolpHBsxU

  36. Paladin

    Merci Laurent pour cet article tres parlant c’est exactement mon ressenti ces temps ci alors je reste le plus zen possible même dans des situations desagrables pour garder ma vibration et ne pas retomber dans la dualité * se mettre en colère c’est gaspiller de l’energie* Bonne soirée

  37. myvong

    Merci Laurent pour cet article qui recadre à merveille.On m’a demandé de faire un truc qui va me pourrir la vie pendant 5 jours, ça m’a énervée grave! mais je n’ai pas pu dire « non » je me suis dit qu’il fallait que j’assume et le positif dans l’histoire c’est que toute énervée que j’étais j’ai fait tout ce que j’avais à faire et que je laissais faute d’envie !. En fait que du positif….. merci encore et ton article est la cerise sur le gâteau ;-)

  38. anjoy-XD

    Dear dear Laurent… comment exprimer ma gratitude ???
    Je reçois ton nouvel artice comme…
    comme cela :
    http://www.flickr.com/photos/anto13/5237619598/lightbox/
    !!!!!!!!!!!!!
    C’est exactement TOUT ce que j’avais besoin de lire et d’infuser :grin:
    :twisted: :twisted: :twisted:
    Merci merci pour cette splendide sagesse doublée d’un nécessaire synchronisme…
    Je n’ai même plus besoin d’aller poser ma ptite question dans la liste pour de demain !
    ;-) ;-) ;-)

  39. rachel bédard

    BONJOUR A TOUS ! MERVEILLE DES MERVEILLES SE TEXTE. JE ME SENT PRIVILÉGIÉ DE RECEVOIR CES ÉCRITS. JE RETROUVE L’HARMONIE ET JE SUIS EN ACCORD AVEC MOI MEME . MERCI LA VIE , MERCI A TOI LAURENT POUR TOUT,A PLUS,

  40. lilou

    Coucou
    Petit lien entre hier et aujourd’hui

    Toutes les infections carries abcès etc etc proviennent principalement de la colère…
    Le mal a dit soigne la colère et soigner l’infection c’est juste enlever le fruit de la colère

    Avant le 14 Juillet un petit désamorçage avec :
    « Est ce vraiement Important ???? » ou bien le désormais fameux  » On s’en fout »
    peut éviter le feu d’artifice…
    suivi de :P ourquoi cette situation me fait elle réagir ??? etc etc etc
    Bisous et merci Laurent
    Ce soir c’est samedi Web conf youpie !!!!!

    1. lilou

      j oublie
      il y a aussi faire des respirations lentes et une petite médit et écouter une musique douce
      ou bien aller crier dans la campagne ou bien boxer un oreiller
      ou juste la regarder passer
      chacun son truc
      bisous à vous tous

      1. patri(cia)e

        bonjour lilou,

        ok avec toi sauf pour l’oreiller, ça nourrit encore de la violence et des basses fréquences même si cela te soulage au début.

        il vaut mieux se retirer et observer: qui est en colère? qui est énervé?

        bises

        1. Nomanzland

          Faudrait arriver à avoir un bon éclat de rire !!!! :lol:
          Y’a rien de tel pout tout remettre en perspective et se soulager du poids la colère (ou autre) mais c’est sûr que si la colère (ou autre) nous « tient », c’est pas évident (poil aux d…… puisqu’on parlrait de cela)

  41. Monique

    Merçi, Lilou , bien vu! j’aime mieux la voir et la laisser passer ! Tout plein de bisous

  42. doudoumax

    et bien moi je fais une pause ou j’abandonne
    j’en ai marre d’attendre que ce monde s’écroule, j’en ai marre d’être autrement
    je suis fatigué de lire des commentaires à la bisounours et des trucs qui n’arrivent pas
    j’en ai marre de voir des chiffres doubles sur ma radio
    Si il y a quelqu’un la haut alors qu’il montre le bout de sa barbe car j »estime avoir fait plus de 50% du chemin par rapport à ce que j’étais il y a 11ans
    je sais c’est mon égo qui parle mais ça fait du bien une bonne gueulante de temps en temps!! Na!!!!

    1. Nomanzland

      Na! Na! et Na! T’as ben raison de laisser ton ego se défouler, ça va le calmer un certain temps. Faut parfois lui donner un nonos à ronger pour qu’il nous foute la Paix. :grin:

    2. lilou

      tout doux max
      moi aussi j’ai fait 50 % du chemin , nous en reste 50 à faire car le vioc ne se déplace pas
      sur demande .Sa majestée nous invite c’est à nous d’y aller..
      On le trouve au bout du chemin ou bien quand on s’allonge sur l’herbe pour se refaire les mollets et casser la croute…avec une fleur dans le dentier et les yeux fermés au soleil ca marche..
      bon tu le veux où ton furoncle ????
      Je plaisante car je crois que les colères non exprimées sont encore plus néfastes
      C’est comme le lait faut arrêter le feu avant qu’il bouille mais quand cela déborde faut que cela déborde…
      bisous de bisounours

    3. fanfan

      je dirai comme Lilou : tu as fait 50%? ben, il te reste 50% à faire :lol: car il n’y a PAS de vieux barbu : ou alors disons que tu fais partie des poils de sa barbe :grin: :grin: :grin: après ton coup de gueule, au boulot!

  43. Vibe

    Merci Laurent pour cet article…
    C’est tellement vrai !

  44. lila

    Comment faire quand on vit avec quelqu’un de mental /émotionnel ? c’est dur de ne pas réagir quand cette personne bouscule à longueur de journée mes besoins et valeurs…

    alors je réagit et surtout en plus de lui en vouloir, je m’en veux de lui en vouloir et d’avoir réagit !résultat : je fais 4 pas en arrière et jamais je ne réussis à rester ancrée , zen ou reconnaissante. Je ne trouve pas de réponse/sens à cette dualité quotidienne dont je ne veux pas . Je sais qu’il nous arrive ce qu’on a précisément commandé au menu … malheureusement je déteste le plat servi .

    Si encore je pouvais cotoyer des gens qui partagent mes valeurs autour de moi, mais pour l’instant , personne à l’horizon. Il semblerait que j’ai encore bcp à apprendre..

  45. Mi

    L’équilibre survient lorsqu’on n’est plus attaché à la forme, de ce fait il n’y a plus de notion d’importance.
    Si nous ne nous identifions plus au mental, et que nous nous identifions à notre Etre véritable le mental finit par se taire, donc si un drapeau rouge survient du mental, il suffit juste d »y prêter attention avec notre être véritable sans le juger, juste l’observer, et il finira par disparaitre car notre être véritable sait que c’est une illusion. Je ne pense pas qu’il faut l’éconduire, car seul le mental éconduit, ce qui nous ferait tourner en rond.
    Je vous conseille de lire « Mettre en pratique le pouvoir du moment présent » d’Eckart Tolle, c’est un vrai petit bijou d’éveil.
    Bises

  46. BlueCristal

    Désolé peux pas tout lire mais oui comme une hâche, trop bien ti-par et d’un coup ce fameux coup, j’le vois et le sens aussi !!! Mais de toute façon me dis que c’est aussi grâce a lui que je peux vivre (en tout cas m’en rendre compte) sinon je serais en permanence dans l’innocence et se serait pas pareil ! donc heureusement qu’il est là, l’Ego ou le Mental je ne sais pas trop vos identifications … Mais sans lui l’ego comment je pourrais vivre et voir l’ascension … Regardons les autres !!! lol :lol:
    Gros bisous :grin:

    1. BlueCristal

      Je me sens coupable de ne pas avoir dis MERCI ! Donc Merci … :idea:
      ps: comme à chaque fois pour le Merci et les deux commentaires :evil:

    2. bernard

      Salut Béa :twisted:
      tu dis, Mais sans lui l’ego comment je pourrais vivre et voir l’ascension … Regardons les autres !!! lol .
      C’ est pas faux, c’ est même VRAI (pour moi) ; mon « nez-go » m’ affirme que je vis avec mes  » vrais-semblables »
      Je vois que tu as retrouvé ton P.C ; ( Point de Centrage ) :?:
      Tu sais qu’ on t’ adore mon petit chat et moi ? ….mon ti chat  » ma-compagne « 

  47. christine f.

    :grin: Laurent, bonjour,je t’ai découvert le 26 11 2012 avec ta rubrique « Rencontre avec notre soi supérieur,illusions et desillusions. »Depuis ayant des problèmes de vision,j’imprime toutes tes chroniques et je les lis et les relis à tête reposée.Je les lis même à un groupe d’amis avec qui je partage des idées des ressentis et des méditations, et cela leur plait bien !.
    J’ai compris que je suis responsable à100% de ce qui m’arrive ; qu’il faut bannir le mot « j’espère » et le remplacer par »je crois » ou « je suis sure »et ^^etre ainsi dans la joie et non dans la souffrance J’envoie des « on s’en fout « à tout ce qui vient me perturber inutilement . (et j’en envoie pas mal ..) Je retiens que l’espoir est un poison;Qu’il faut que je fonctionne avec mon Moi Supérieur et que tout se fera comme il se doit. Je pense devenir un marcheur conscient et prudent :
    a pied ,je ne veux pas tomber ;en voiture louper un virage. et je reste aux aguets tout de même,car
    je sais que tout peut se produire; j’écoute mon ressenti et je me sens protégée.(L’UN PORTANCE)Suis je devenue un petit lampadaire? c’est une question pas de l’orgueil.
    Laurent je sais que tu es débordé.Je voulais juste me faire connaitre de toi.Fidèle parmi les autres.

  48. francine

    Bonjour Laurent, bonjour à tous,

    Juste une petite question de simple curiosité, depuis quelques mois, chaque fois que je regarde l’heure c’est quasiment toujours des chifffres doubles : 11h11, 12h12, 22h22…, y a-t-il un sens à cela? Je ne me prend pas la tête pour autant mais c’est juste une petite interrogation.
    Merci d’avance.

    1. Isabelle

      Coucou Francine
      Dans web conf 13 premier question, tu as une réponse à ta question
      Bonne écoute
      Isabelle

      1. francine

        Merci Isabelle ♥

  49. francine

    Oups, je n’ai que la web conf 14 !!

    1. Brigitte

      Dans le menu « web-conf », tu as la page des enregistrements des web-confs.
      Elles ont été rapatriées du site Eclairages …

      Bizzz

      1. francine

        Merci Brigitte ♥

  50. Valérie

    Merci et gros bisous !

  51. kaori

    MDR comme tjrs! L’importance? Peuh…UN porte !!! bisous du Pacifique où ns sommes déjà en 2013… relativité du temps oblige! Joyeux instant présent à tous… et Merci!

  52. Nomanzland

    Kaori d’Aoteraoa ou de de Calédonie ?
    Bonne année 2013 !!! :smile:

    1. kaori

      kaori de Calédonie… Pardon pour la réponse tardive, avons pris des vacances!

      1. Nomanzland

        Re-bonjour Kaori de Calédonie !
        J’ai moi-même passé de nombreuses années (une vingtaine) sur le Caillou -et à Nouméa et en brousse… j’ai vécu « les évènements » au plus près (Canala). Je suis partie avant les meutres des regrettés leaders de Kanaky… Que de souvenirs doux-amers. Comment vont les choses là-bas à présent ?
        Je sais que cet espace n’est pas une gazette perso mais l’occasion, comme on le sait, fait le larron. Bonne reprise et bon été ! Sabine

        1. kaori

          Bonjour à toi Sabine-Nomanzland! chaque pays chaque peuple a son chemin d’évolution, tout a un sens, et les morts de part et d’autre ont poussé nos politiques à choisir la voix de la Paix et du Destin CommUN… alors merci à tous ceux qui ont donné leur vie pour nous permettre de vivre ce processus, même s’il reste encore bcp à faire… il y a bcp de joyeux lampadaires ici, c’est ce qui compte à présent! Belle année 2013 à toi

  53. Pascale

    Merci pour toutes vos lumières, vous éclairez ma piste d’envol.

Les commentaires sont désactivés.

«

»