«

»

Imprimer ce Article

Dans la lumière d’un coeur-égo qui se dévoile

coeur-egoBien qu’étant déjà influencés par l’Ère du Verseau depuis le siècle dernier, c’est bien à partir du 21-12-12 que nous sommes effectivement passés en 4D. Il n’y a pas eu tout le tintouin que tout le monde espérait, où d’un seul coup on serait passé de l’ancien à un nouveau radicalement opposé. Cette illusion ne s’étant pas réalisée, il semblerait que rien ne se passe, et pourtant…

En effet, janvier a été un mois bizarre, et février semblerait l’être encore plus si l’on ose regarder ce qui se passe en nous d’une manière assez fine, et non en regardant dehors, et de plus dans son aspect grossier.

Hé oui, le système financier ne s’est pas encore écroulé, et pourtant nous en percevons déjà toutes les prémisses. On ne sait pas par quelle fortune il tient encore, mais ce qui est sûr, c’est qu’il est très mal en point. Attendons-nous à ce que l’inévitable se produise, mais en attendant, j’aimerais vous faire remarquer des subtilités qui touchent principalement le principe du cœur-égo.

En effet, maintenant que La Vibration est calée sur la 4D, la notion qui était régulièrement abordée, c’est-à-dire le mental-égo (la vibration en accord avec la 3D), va prendre moins d’importance en termes de nouveauté. Ainsi pour les marcheurs sur la voie, la nature des difficultés a changé, d’où une incapacité relative à détecter les véritables changements à opérer. On se retrouve donc dans la catégorie cœur-égo.

Cette nouvelle catégorie se veut féminine, et donc vibratoire. Sa détection est donc presque impossible si l’on utilise l’arme du mental et du raisonnement grossier qui va avec. Elle peut être mieux appréhendée que par une écoute nettement plus intime des infimes changements qui se passent en nous. Ainsi, comme j’ai pu le remarquer récemment, des choses ont changé, et je vais donc en faire une petite liste afin de savoir aussi où vous en êtes dans vos ressentis.

Hé oui, comme cela nous affecte tous, c’est en partageant nos impressions qu’il nous est possible de voir qu’un changement est en train de se faire sous notre nez, affirmant ainsi que nous sommes effectivement dans la nouvelle ère. Tout d’abord, ce que j’ai pu remarquer, c’est que de plus en plus de marcheurs utilisent les nouveaux concepts d’unité et d’unicité. Cela est fort encourageant, sauf que le cœur-égo y fait des ravages.

En effet, persuadés d’être dans le vrai, l’affirmation consciente de choses irréfutables, comme celle d’être dans le processus ascensionnel, prend une tournure qui cache à peine la manipulation faite par l’égo. Hé oui, le simple fait déjà de croire que l’on est sur le chemin est déjà une manœuvre de l’égo, et cela est très vérifiable lorsque quelqu’un remet en cause vos nouvelles croyances concernant votre propre avancement.

Vous êtes persuadés que vous appliquez à la lettre les nouvelles consignes, sauf que vous n’avez pas le recul de ce qui se passe véritablement. Hé oui, bien que cela soit difficile au début pour démasquer les manœuvres du mental-égo, il en est de même pour le cœur-égo, pour ne pas dire plus difficile, d’où la nécessité de communiquer entre nous d’une manière encore plus sincère et transparente.

Il y a quelques jours, j’ai eu l’occasion de rencontrer plusieurs personnes qui s’étaient regroupées afin d’avancer encore plus sur le chemin. Dans le principe, c’est super et très motivant pour tous. Cela, cependant, ne m’a pas empêché d’entendre mon alarme intérieure se déclencher plusieurs fois tant la présence de l’égo était omniprésente dans l’atmosphère.

C’est ainsi que j’ai pu constater combien le cœur-égo était subtil et autrement plus vicieux que le mental-égo. Au moins, ce dernier, de type masculin, exprime directement et sans ambigüité sa volonté de manipuler pour attirer à lui ce qu’il veut afin d’être sûr qu’il est aux commandes, autant le cœur-égo te retourne comme une crêpe avec une légèreté incroyable. J’ai trouvé ça très fascinant.

J’avais donc affaire à des personnes ayant un langage de 4D, un langage de paix et d’amour inconditionnel, une attitude aimante et attentionnée, et pourtant mon gyrophare n’arrêtait pas de hurler dans la sono : égo, égo, égo… Je me suis donc mis en position d’extrême vigilance (comme un chasseur en pleine nuit et sans lune) pour détecter les mouvements invisibles de l’égo, qui faisaient que les branchages bougeaient régulièrement.

Autrement dit, il fallait choper un truc invisible aux yeux du mental grossier mais perceptible par un recul satellitaire. Il va sans dire qu’il m’a fallu garder l’épée du guerrier dans le fourreau, et surtout apparaitre comme un simple paysan n’ayant aucune intention quelconque de débusquer l’arnaque. Comme on dit, j’avais sorti la tenue de camouflage afin de ne pas mettre en garde les autres personnes.

En fait, j’adore ce jeu du chat et de la souris, où le chat, immobile et retenant son souffle, attend que la souris pointe le nez dehors pour aller bouffer son petit morceau de fromage dont elle raffole. Ainsi, derrière tous les commentaires et les attitudes que les personnes ont eu entre elles et avec moi, j’ai pu me rendre compte que l’on a encore un sacré travail à effectuer pour dépasser l’égo.

Autant le mental-égo dit “moi je”, autant le cœur-égo dit “nous je”. Ainsi, en jouant et en affirmant collectif, cela abaisse toutes les défenses, et donc le discernement. Mais, au final, c’est encore un Je qui s’affirme avec une virulence insoupçonnée. Il était partout, dans les mots, les attitudes, les comportements, les réflexions de compassion.

Ce que j’en ai retiré, c’est que le costume a changé mais pas la manipulation effective de l’égo. C’est à l’image de l’espionnage et du contre-espionnage. Le premier se veut invisible par définition (sinon ce n’est plus de l’espionnage), et c’est donc plus difficile de le contrer parce que fuyant par nature. Le contre-espionnage se doit donc d’être encore plus invisible, et donc encore plus futé ! J’ai donc pleinement apprécié l’exercice.

En conclusion, j’ai découvert d’autres formes du cœur-égo que celles que je vous ai déjà citées. Le seul truc ou hic dans l’affaire, c’est que plus vous en parlez ouvertement, et plus le cœur-égo change ses méthodes. En effet, un service d’espionnage qui découvre qu’il n’est plus invisible va automatiquement changer ses méthodes vers quelque chose d’encore plus invisible, puisque par nature il doit être invisible.

On est donc dans l’exercice du gendarme et du voleur. Plus le gendarme devient efficace, et plus le voleur va améliorer ses méthodes de furtivité pour échapper aux gendarmes… Ça peut continuer longtemps comme ça, puisqu’en fait cela dure depuis des milliers et des milliers d’années. Les institutions ont donc “durci” les méthodes de répression (y compris la peine capitale) pour endiguer le phénomène, et cela n’a eu pour conséquence qu’une violence encore plus radicale des organisations mafieuses…

On voit donc que plus on découvre les ficelles des “invisibles”, et plus cela se reportera dans d’autres domaines. Bref, maintenant que je vous ai dit le principe de furtivité de l’activité du cœur-égo, passons par quelques exemples pour bien cerner ce dont je parle exactement.

Exemple 1 : Dans certaines canalisations (et beaucoup d’écrits de blogueurs), on vous dit qu’il faut imaginer le monde dans lequel vous voulez vivre. Ainsi, méditation à l’appui, et surtout la certitude que c’est indispensable, personne ne voit que tout ce que nous pouvons projeter n’est, en fait, qu’une réaction aux manques que nous ressentions en 3D. Ainsi, voulant être peinard (tellement c’est le bordel en 3D), on désire la paix.

Vous allez me dire que c’est parfaitement normal et même recommandé. Oui, c’est vrai, sauf qu’étant dans le véhicule spatio-temporel de la 3D-4D, toute action dans un sens aura automatiquement une contre-réaction, puisque c’est un monde de dualité. En effet, je rappelle que le fait de passer en 4D ne change en rien ce principe… En clair, tu crois agir pour le bien, et rien que cela indique que tu n’as rien compris au principe de la dualité.

Exemple 2 : On te bourre le crâne avec la notion de cocréation de ta vie. C’est super, mais si vous regardez bien, plus vous essayez de cocréer votre vie et plus vous vous prenez des râteaux ! Non seulement cela vous met le moral au niveau des chaussettes, mais vous commencez à douter de vos propres capacités. Dit autrement, plus vous êtes convaincu que vous pouvez le faire et plus vous sombrez.

Où est l’erreur ? Elle est tout simplement fondée sur une croyance fondamentale que vous pouvez faire votre vie. Or, qui décide de votre vie : votre égo ou votre Esprit Directeur ? Dit autrement, votre volonté (ou toute forme de volonté même hyper positive) n’est que l’expression de votre égo. Hé oui, quand on passe au niveau du cœur, dans la véritable êtreté, nous n’avons justement aucun libre arbitre puisque par définition nous devons suivre la petite voix.

D’après vous, est-ce que votre petite voix vous enverra des messages afin de contenter votre égo ? Non, elle vous enverra les messages nécessaires afin que vous remplissiez votre contrat de vie, et, croyez-moi, cela sera rarement en accord avec vos aspirations mentalo-égotiques… En résumé, regardez avec attention vos aspirations de cocréation et vous verrez que, derrière, il n’y a que votre égo.

Exemple 3 : Nous savons tous que le processus de l’ascension nous demande obligatoirement de nous reconnecter à nous-même, et donc à rentrer en contact avec tout ce qui touche l’astral, que ce soit le bas ou le haut astral. Dit autrement, vous aurez forcément tôt ou tard des capacités médiumniques et de canalisation, puisque, pour aller en 5D, il nous aura fallu retrouver toutes nos capacités télépathiques.

Dit autrement, pourquoi pensez-vous que le fait de canaliser vous donne l’envie de mettre cela à la disposition des autres ? Pourquoi pensez-vous que vous allez gagner votre vie avec ça ? Ne voyez-vous pas que vous vous faites manipuler par l’égo (et donc le cœur-égo) qui veut exploiter cela pour combler son manque de reconnaissance, et surtout se remplir les poches ?

Je ne dis pas que c’est mal de canaliser, mais je ne vois pas en quoi le fait de vous reconnecter à vous-même et à vos mémoires doit forcément devenir un business pour vous ! Je ne vois pas en quoi le fait de retrouver ses multidimensionnalités fait de vous un être qui doit donner des leçons aux autres ? Où sont l’humilité et la simplicité dans tout ça ?

Exemple 4 : Toujours dans la veine du processus de l’ascension, il est évident que nous allons forcément redécouvrir nos capacités d’auto-guérison, alors pourquoi vouloir, là encore, en faire un business ? Ainsi nombre de marcheurs et marcheuses tombent dans l’ornière du “j’hésite entre la canalisation et la guérison pour gagner ma vie”, et cela leur pose un vrai problème, une scission en eux-mêmes pour cause de doute.

Ne voyez-vous pas que c’est votre égo qui est derrière tout ça ? Ne voyez-vous pas que cela appartient au cœur-égo, car vous pensez, à juste titre, qu’il faut amener votre contribution pour être dans le Nouveau Monde ? Vous pensez agir juste, mais en fait le simple fait de fixer un tarif vous amène à exprimer simplement que, derrière le langage du cœur, il se cache tout simplement la nécessité de gagner votre vie ?

Vous pensez cela normal, car nous sommes en ce monde d’argent, de fric et de factures à payer… Or, si vous étiez véritablement en 4D, dans la véritable vibration qui vous dit fait ceci et cela et il te sera donné selon les voies de La Source, alors pourquoi être aussi indécis quant aux choix que vous avez à faire ?

En effet, si vous êtes dans le doute, c’est parce que justement vous êtes encore dans la logique de l’égo avec ses peurs de ne pas y arriver. Si vous étiez vraiment en 4D dans votre vibration, vous seriez intimement convaincu qu’il vous sera apporté au moment juste chaque chose dont vous avez besoin pour remplir votre contrat de vie. Mais où est donc votre foi et votre confiance en vos capacités ? C’est ça la vraie question.

Exemple 5 : Pourquoi aller voir un médium ou un canal pour vous faire confirmer vos doutes ? N’êtes-vous pas capable de faire confiance à votre petite voix ? Pensez-vous être si séparé d’elle au point d’aller claquer des sous qui, justement, vous manquent ? Courir après des confirmations ne fait que renforcer les doutes que vous avez concernant votre communication avec vous-même.

D’après vous, comment doit se sentir votre Soi Supérieur si, à chaque fois qu’il vous envoie un message, vous allez courir auprès d’autres méthodes pour confirmer ? Cela n’est-il pas l’œuvre de votre égo ? Ceci n’est-il pas le sabotage systématique de votre propre réunification intérieure ? Si ce n’est pas le cas, alors dites-moi pourquoi autant de gens claquent des sommes importantes dans des consultations ou soins en tous genres ?

Comme vous le savez, je ne suis pas là pour juger vos actes ou vos convictions-croyances, mais seulement pour vous faire prendre du recul sur vos véritables agissements et de découvrir qui tire les ficelles. Dans la majorité des cas, vous y trouverez votre égo. Je vous rassure, cela est parfaitement normal puisque c’est l’exercice principal de la dualité de 3D4D.

Ainsi, devenir un maitre ascensionné commence par être clair sur ce qui vous mène par le bout du nez : est-ce votre égo ou votre Soi Supérieur ? Si c’est votre égo, la rançon sera les doutes, les peurs et les souffrances, et si c’est votre Soi Supérieur, ce sera certitude, simplicité et surtout félicité.

Alors, si vous voulez la paix, point besoin de l’imaginer, de la projeter ou d’utiliser votre moteur de la cocréation, car cela n’est que manipulation de votre égo (le fameux cœur-égo). Il vous suffit seulement de faire entièrement confiance à votre petite voix. Voyez-vous la différence entre la manipulation et l’êtreté ? Voyez-vous la différence entre celui qui tire les ficelles et qui vous mène en bateau, alors qu’il vous suffit de vous faire confiance à ce qui vous vient de l’intérieur ?

Oui, un jour il y aura la paix sur Terre, mais elle commence d’abord en votre intériorité, et il n’y a pas besoin de méthode ou processus pour l’obtenir, car tout ceci n’est que du mental. Il vous suffit simplement de faire confiance à la Vibration qui vous traverse et de vous y abandonner.

Oui Laurent, mais qu’est-ce qui nous dit que c’est une vibration qui est envoyée de notre Soi Supérieur et non de mon égo ? La réponse est simple et se vérifie par la simple observation de vous-même. Si le doute vous assaille (c’est-à-dire que vous n’êtes plus centré et en paix), alors cela indique clairement que votre égo est derrière.

Je sais, je n’insisterai jamais assez de vous dire de garder votre paix intérieure. C’est elle qui vous dit si vous êtes sur le chemin de votre vérité, et non sur le chemin d’une autre vérité. Chacun est unique, car chaque UN a son propre contrat de vie, alors pourquoi vouloir suivre une normalité ? Affirmer ce que l’on est n’est pas de jouer des coudes afin de montrer qui nous sommes (ça c’est l’égo et la personnalité), mais simplement d’assumer sa différence autant avec douceur que fermeté.

Affirmer SA vérité n’est pas de l’arrogance, mais est pris comme arrogant par l’égo qui a pour arme le doute et les peurs. Affirmer votre êtreté sans pour cela rentrer en guerre avec les autres (c’est-à-dire être vraiment dans le non-jugement) permet à chaque Un, chaque Unicité, d’être ce qu’il est et de remplir sa mission parfaitement.

En résumé, n’ayez pas peur d’exprimer ce que vous êtes, car vous n’avez en rien à vous justifier devant quiconque. Toute justification n’est en fait que l’expression du doute qui subsiste en vous. Point besoin, donc, d’argumenter en quoi que ce soit quand cela vous concerne, car qui peut discuter ou remettre en cause votre êtreté sinon un égo en mal de compétition ?

Mon frère, mon ami, sois le lampadaire qui vibre en toi et tu feras exactement ce pour quoi tu es venu t’incarner. Tu n’as rien à imaginer ou à projeter, mais seulement à irradier ce qui t’anime du plus profond de toi. Une graine ne décide pas si elle veut devenir chêne ou roseau. Elle ne peut qu’exprimer sa nature profonde enfouie dans son ADN et cela quel que soit l’environnement dans lequel elle a été enfouie…

Laurent DUREAU 

Lien Permanent pour cet article : http://345d.fr/dans-la-lumiere-dun-coeur-ego-qui-se-devoile/

(145 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. sandra

    Un texte que j’aime. j’ai encore pas mal de boulot sur moi à faire, pour me reprendre au quotidien sur plein de petits détails qui m’alertent pour me recentrer et être en paix au milieu de ma solitude

  2. Béa

    Aussi louables soient nos volontés de bien faire,elles nous gardent en 3D.Bien que ce soit une étape dans l’éveil de conscience,le niveau suivant suppose de dépasser les notions de bien et de mal,d’entrer dans une certaine neutralité où tout est vu dans la perfection de la Divine Création qui est tout Amour inconditionnel.

    Quelle prétention en effet que de trier en positif et négatif ce que nous expérimentons !.Alors que ces deux aspects d’une même fonction participent à part égale à l’œuvre créative,comme la respiration qui est inspiration ET expiration,comme l »Amour est douceur ET fermeté,comme le mouvement est attraction ET répulsion.Refuser ou exclure une moitié de l’équation c’est aussi incohérent que de prendre la partie pour le Tout.C’est nous priver douloureusement de la totalité et passer à côté de la vérité que tout nous est déjà donné.

    Il y a nécessité de saisir qu’il n’y a pas de continuité entre éphémère et absolu et que pour passer la « porte étroite »,nous sommes invités à lâcher toute prétention de connaitre,juger ou maitriser et reposer notre Présent sur la certitude d’une absolue perfection.

    Il faut ici et maintenant lâcher le connu pour pénétrer l’inconnu !

    Tant qu’il y a en nous une aspiration au « plus » ou au « mieux »,il y a projection,expression d’un manque qui nous vole à l’ici est maintenant.

    Humilité,simplicité,transparence mènent à l’abandon à « ce qui est ».Accueillir inconditionnellement et avec gratitude le perpétuel cadeau que l’on nomme si justement Présent et être comblé par ce flux vital qui nous traverse,nous comble et nous fait vivants.

    La visibilité est mère de justice et,c’est dans l’exercice à la transparence de « qui nous sommes » que nous honorons la création,par la fidélité à Etre,simplement, pleinement, sans jugement ni préférence,sans falsifier ou modifier,sans fuir ou se révolter…en cessant de faire « la fine bouche » comme d’éternels enfants capricieux…!

    Servir la vie au lieu d’exiger qu’elle nous serve c’est renoncer à la volonté de faire ou maitriser ce qui nous dépasse ,nous surpasse et nous inclut inconditionnellement.

    La simplicité est toujours compliquée pour nos esprits tordus,piégés par les confusions du mental qui tricote sans cesse des complexités pour mieux nous égarer dans l’illusion.

    Rien à faire,à fuir ou à chercher,juste Etre dans l’éternel ici et maintenant et se laisser pénétrer par la perfection originelle afin de s’y fondre en toute confiance ,gratitude et délectation comme les dignes enfants de l’Un qui nous recrée à chaque instant…

    La vérité est Une et La Création absolument parfaite.Seuls nos consciences limitées et nos esprits distordus peuvent donner l’illusion contraire.C’est oublier que le Tout ne souffre d’aucune limite,d’aucun contraire;d’aucun manque.

    Débranchons le mental et glissons en confiance sur le long et merveilleux fleuve de la vie qui est un courant d’Amour,la manifestation incessante d’une perfection dont nous sommes parties intégrantes même quand cela échappe à nos consciences assoupies.

    Tout est Parfait,
    Il n’y a rien à craindre,
    nous sommes Un,
    immortels,
    aimés depuis toujours et à jamais….c’est certainement la seule vérité à reconnaître et incarner !

    Merci Laurent,
    Lumineuse journée à chaque Un !

    1. nefer

      serais-tu une inconditionnelle de frère K…? 🙂

      1. kiki

        je ne sais pas qui est frère K , mais il ne fait pas vraiment dans la simplicité !!! 😀

        1. nefer

          ptdr! je suis bien d’accord avec toi, c’était krishnamurti de son vivant! 😆

          1. Béa

            Est-ce à dire que vous trouvez mon commentaire compliqué ?
            Je l’ai pourtant écrit de manière spontanée et instinctive,suite à la lecture de l’article de Laurent qui m’a inspirée comme je peux l’être parfois,presque malgré moi !!
            Comme quoi,tout est affaire de ressenti,de résonance,de communion et de connexion !
            @Nefer,j’ai en effet été touchée par quelques channelings su AD mais pas seulement !
            Quoiqu’il en soit,merci pour vos retours,toujours instructifs !

          2. nefer

            non du tout c’était surtout les termes que tu as utilisé qui me faisait penser a autresdimensions et a frère K. mais je suis tout à fait en accord avec ce que tu as dit!
            pour moi pas de malaise! ♥ ☼

          3. Béa

            Ok Nefer,merci pour ta réponse qui,je l’avoue, me rassure ! lol!!

          4. kiki

            c’est superbement bien écrit Béa , franchement !
            Mais li est vrai qu’a l’heure actuelle mon esprit aspire à des choses plus simples sinon c’est la migraine assurée ! Désolée , je ne veux en aucun cas juger tes écrits , ce n’était qu’un ressenti personnel – Sorry !

          5. kiki

            Et surtout continue à être toi-même ! C’est la richesse de cet endroit où chacun peut exprimer sa différence …..bisou

          6. Nomanzland

            En ces temps « nouveaux » je trouve qu’on devrait éviter de produire de la redite et de s’étendre sur nos observations par ci, voire nos élucubrations (et pour certains de soi-disant canalisations) par là, ainsi que nos ressentis-ceci, nos vécus-cela etc… On se doute qu’on est plus ou moins d’accord et qu’il est Temps de faire dans le concis, le clair et l’utile. Et le vrai don généreux, désintéressé ce qui n’est pas évident
            Tenez cadeau: http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=3gNtNRRfPgY#
            Je l’ai déjà posté, envoyé à L

          7. Nomanzland

            Pfffffffff le truc est parti comme une fusée, désolée. La video est maginfique je l’ai envoyé PARTOUT
            Bizzzzzzzzzzzzzou

          8. Nomanzland

            je l’ai envoyé-e avec un « e »

    2. Matt

      Simplement merci pour tes propos qui m’ont recentré sur l’essentiel.

    3. Raymonde

      Merci Béa,
      Je lis toujours avec intérêt tes commentaires que je ressens très fortement et agréablement.

      1. Béa

        Merci à tous pour vos retours !

        @Laurent,
        Ton message laissé ce jour fait écho à mes ressentis.Les projets et projections deviennent obsolètes.Tout semble nous ramener au Présent (d’où la fin des temps!),seul espace-temps réel(hier n’est plus,demain n’est pas!!) !

        Concernant ton lien pour Jean-Luc dont j’attendais des nouvelles,sauf erreur ,il ne fonctionne pas !
        Merci d’avoir ce soutien pour lui à qui je dois également quelques touchantes et vibrantes révélations,en résonance avec mon intuition personnelle !

        Gardons le cap et faisons du Présent notre résidence principale.En portant notre attention et notre bienveillance sur « ce qui est » nous évitons le piège illusoire du temps linéaire pour entrer en conscience dans l’éternel l’ici et maintenant .Soyons ouverts au champ de tous les possibles et laissons-nous surprendre et guider avec l’innocence de l’enfant qui se sait aimé inconditionnellement !

        Bises à tous !

      2. Raymonde

        Comme toi Béa, je suis sensible au fait que Laurent ait mentionné Jean-Luc. En effet, j’ai lu les articles d’Autres Dimensions depuis des années et bien que parfois je trouvais cette lecture un peu compliquée pour moi (surtout ces derniers temps) elle m’a fait avancer. Et je remercie Laurent de mentionner Jean-Luc (bien que je n’ai pas pu ouvrir le lien).
        Il est vrai que les articles de Laurent ont toujours été plus clairs et plus compréhensibles pour moi (je comprends mieux par schémas) , mais finalement j’y ai toujours trouvé une certaine concordance avec ce que j’ai pu capter au travers de Jean-Luc.
        Amour et gratitude à nous UN.

    4. Cécile

      merci Bea,

      La lecture de votre texte a fait monter en moi un ressenti de paix!

      La reflexion qui m’est venue est: à lire ces lignes, à les ressentir, tout semble simple.
      Merci d’enrichir le texte de Laurent qui apporte tant de clarté. De vous lire me permet de me rapprocher de mon êtreté, moi qui suis en chemin et à qui ces échanges apportent bcp. Merci encore. Lumineuse journée.

  3. valérie

    Merci beaucoup Laurent !

    Cet article est vraiment bien. Ma petite voix jubile.
    C’est rigolo, car en ce moment je regarde des trucs, genre consultations pour « savoir » pourquoi qui dont où, et je ne passe pas à l’acte. Ma petite voix me dit « pas besoin de tout ce fatra » ah ah ah, sacré égo !! je l’aime lui, et comme tu le dis c’est jubilatoire ce petit jeu du chat et de la souris…
    Pareil pour les séances de méditations en groupe ou on visualise ce formidable monde, plus du tout envie d’y aller !! donc merci beaucoup Laurent pour cet éclairage….

    Encore une magnifique synchronicité !

    1. francine

      Comme Valérie, séances de méditations, visualisations, pas du tout envie, me donneraient plus l’idée de fuir qu’autre chose.

      Merci Laurent ♥

      1. Micheline

        Méditer c’est simplement Être dans l’Êtreté…

  4. doudoumax

    Coucou tout le monde
    Cool comme texte
    merci
    Max

  5. Gère

    ….. un Ange passe….

    En écho, sur l’inutilité de la justification : « tu n’as pas à te justifier : tes amis n’en ont pas besoin, et tes ennemis ne te croiront pas »

    Merci Laurent.

    1. Simplet

      Salut, Gère ! Sur la justification, Super, la citation !

    2. Fafa

      Salut à toi Gère, salut à nous tous.

      oui merci pour cette très intéressante citation ! 😛

      Prennons l´hypothèse que nos amis représentent les énergies avec lesquelles nous sommes en accord (vous savez, les histoires d`être sur la même longueur d`onde et tout le safriskiki… 💡 ) et que nos ennemis (si nous voulons en avoir) représentent les énergies avec lesquelles nous sommes déphasées :
      Vouloir se justifier signifie alors que nous pensons que nos soi-disant ennemis n`ont pas la faculté de nous comprendre et de nous aimer inconditonnellement. Nous sommes donc dans un procéssus de recherche de reconnaissance extérieure. hors, notre « rôle », ce que Laurent explique ici, n`est pas d`être reconnu, mais de reconnaître. 🙄

      La cerise sur le gâteau nous apparait lorsque nous pouvons observer et ressentir sans émettre de jugement (je précise ici : « jugement de valeur » en comparaison à notre système intime de croyance). Ainsi les ennemis, tout comme les amis, disparaissent pour laisser place à…je vous le laisse découvrir 😈

      Amitiés fraternelles, vous êtes tous superbes tel que vous êtes ! 😀
      Fafa

      1. Gère

        Salut Fafa,
        Je partage ta vision, au sens où la citation résonne et trouve sa place dans la 3D… Plus particulièrement, ou exclusivement ? Pour être franc, je n’ai pas suffisamment de recul sur les miroirs 3D/4D pour apporter une réponse tranchée.
        Peut être que Laurent en a une ?
        Bises.

    3. Simplet

      Oui, le mot  » ennemis  » est sans doute trop fort !…Disons donc  » les personnes auxquelles nous n’avons pas d’affinités particulières ou d’attraction spécifique. Salut !

      1. Gère

        Hello Simplet
        Amis/ennemis : au sens de eux vers nous
        (De nous vers eux : pas glop, tu as raison)
        Bises

  6. Gérard

    Comme tu dis vrai Laurent j’ai commencé par faire table rase de mon passé et arrêter de donne des cours et ma vie c’est transformé j’ai découvert de nouveau amis avec un grand A et j’ai même rencontré ma compagne et je n’ai jamais rien demandé, aujourd’hui j’emménage dans une maison en province à la campagne cela est magique comme je le dis toujours beaucoup d’amour en somme la plus grande richesse est celle de l’intérieur et celle l’on ne peut vous la prendre
    Plein de Lumière

  7. patricia

    Evidence et magnique pour moi (ego) lol, et belle synchronicité

    J’ecrivais ce matin que je posais mon intention de m’ouvrir encore plus à ce qu’allait me proposer la vie.
    En ce moment je vis des très grands chagements tant intérieurs que manifestations extérieurs dans ma vie. Et je suis ravie de ma prise de conscience rapide que ce n’est pas par le mental que je vais trouver des solutions ou des directions. Mais en écoutant ma petite voix….et elle parle la bavarde !

    Je peux largement témoigner que depuis environ 9 mois je m’abandonne à la direction que me montre mon soi sup…. et c’est étonnant d’en ressentir une joie très appaisante.
    Alors voilà devant vous tous comme témoin, je dis oui à ce qui va m’être indiquer…

    Afaire à suivre.

  8. Olivier

    Merci Laurent, apres avoir lu ce texte, je vois ou j’en suis, et ça beigne 😎

    Comment distinguer la voix de l’égo de la voie de son sois suppérieur ? J’ai compris que l’impulsion du soi supérieur, c’est quelque chose qui nous tire vers un but.
    Et un désir de l’égo c’est comme un poids que l’on pousse devant soi.

    Bon moi c’est comme ça que je le ressent. 😈

    1. Nicole

      Merci pour cette excellente image . 😈

      1. Olivier

        Avec Plaisir. ^^

        Bon je ne suis pas toujours clair quand je dois expliquer mes ressentis, alors tant mieux si je le suis cette fois 😉

  9. patricia

    Ah ben ds donc , le mental à bien décroché vu les fauuuuuuuuutes, ca c’est encore du mental mais bon

    A lire evidence et magnifique !
    et Affaires à suivre lol

  10. Mikaflo

    Comme tout ça me parait bien juste. Je suis atteinte d’un cancer depuis quelques mois et me fais soigner après multiples réactions et oppositions par les voies classiques (ça fonctionne bien).
    J’ai compris que tout le travail que j’avais fait sur moi et la façon de me nourrir (bio et pas de médicaments, soins énergétiques etc…) ne m’avait pas protéger de cette maladie, encore l’égo en pensant que je maîtrisais tout grâce à cette façon de vivre et de penser, j’ai du agacer mon entourage avec mes certitudes et mes conseils (qu’ils ne me demandaient pas d’ailleurs), et là je suis maintenant comme Jean Gabin dans sa très belle chanson (je sais, je sais, je sais que je ne sait pas…..) Je tente de lâcher toutes ces certitudes de vivre au jour le jour et d’avancer tout en sachant que peut-être une vie n’y suffira pas.
    Le positif de tout ce passé c’est que la santé est bien meilleure pour supporter au jour le jour les traitements quand on a une base saine.

    1. pascale

      bonjour Mikaflo,

      tu te mets dans la dualité quand tu dis: « tout en sachant (verbe savoir…)qu’une vie n’y suffira pas »!!!! ta maladie te fait signe…c’est cette vie, maintenant, qui va suffir,il n’y a pas d’autre voie! n’en doute pas!
      n’oublie pas que nous sommes dans la 4D, celle de l’unité, tu y es !!! si quelques cellules de ton corps semblent vouloir suivre un autre chemin, elles n’en ont pas la possibilité puisqu’elles sont avec toi.
      bon, je te dis ça car moi aussi j’ai ce petit problème de santé et que j’essaie un maximum de m’abandonner à la confiance et la certitude, (pourtant n’imagine pas que je ne suis jamais dans la logique de l’égo… je m’en ramasse souvent des gros doutes!!!)

  11. patrice

    merci,laurent de ces mises au point,ça fait du bien à tout le monde et ça parle vrai.faut arreter de se la peter,on a plus le temps pour ça.

  12. Teo

    Bonjour,
    On est toujours seul sur le chemin qui mène à la vérité qu’on veut. Lorsqu’on est sur cette voie de vérité, plus personne ou plus rien n’a pas sa place. Vouloir la place des autres ou vouloir les changer de place c’est l’égo qui est en action. Trouver toujours sa place partout où on est c’est la preuve d’une guidance divine ou celle du soi supérieur …. pour œuvrer dans un monde de dualité mais de paix.
    Dans la lumière qui vous y conduit
    Teo

  13. joelle

    merci laurent,
    en fin de compte tout nous ramène à l’intuition. parfois j’envie la nature pour sa capacité d’être sans se poser continuellement des questions  » il suffit d’être » pourquoi devons constamment chercher l’introuvable, si tout pouvait être facile, comme le fait de respirer qui sommes- nous pour toujours vouloir, qui est l’imbécile ou le génie qui nous a induits en erreur et fait oublier notre but première notre plan de vie. j’aimerais me lever un matin et me dire que ce n’était qu’un rêve , que le voile c’est enfin dissipé et qu’enfin je me souvienne.

    1. Simplet

      Bonsoir, Joëlle ! D’une façon ou d’une autre, c’est ce qui va arriver…Et de toutes ces mêmes façons, le Meilleur est devant nous ! Salut à toi et à tous !

  14. Violette

    Remettre les pendules a l’heure, ben y a pas à dire ça fais du bien!!! Merci merci.

    hop hop hop….on se centre…on garde la paix intérieure..tranquillement ❓ 😆

  15. Simon

    Merci ,Laurent ,une fois de plus ton écrit concorde avec mes prises de conscience,je me doutais que quelquechose clochait, maintenant je me doute et NON je doute 😆
    Belle journée à tous

  16. nefer

    je vais dire simplement ceci, j’ai eu ou plutot je me suis donné l’opportunité durant cte vie de suivre avec les enseignements d’Aivanhov et ce même après sa mort en 3d de par les channelings sur AD .ns avions a plus d’une reprise été mis en garde par rapport à tout ce que tu dis là Laurent et j’ai pu vérifier bien souvent le bien fondé de tout ce que tu dis ds cet article. je ne peux que témoigner sur ce point -ci. voilà je suis un peu en camouflage aussi la plupart du temps…

  17. cédéjàfait

    Après avoir repéré et soutiré tant bien que mal à la louche les alluvions grossiers du mental-égo baignant au fond de la marmite de notre êtreté, voilà qu’il nous faut maintenant être vigilant à bien racler sur les bords les dépôts plus fins et plus accrocheurs du coeur-égo.
    La ‘petite personnalité’ va encore se prendre un coup de bambou derrière la carafe !
    Et bien allons-y … sans rien attendre. Tout est là !
    Merci Laurent pour avoir décortiqué cela qu’une façon compréhensive.

  18. mesnet

    L’expérimentation devient entrainement, la vibration n’est plus la même.
    Entrainement à percevoir le processus de non-abandon : doute / angoisse / peur et donc envie de contrôler.
    La peur est en nous, vient de nous car elle n’est que le fruit de la pensée.
    S’oberver penser « j’ai peur » (et nos guides s’échinent en ce moment à nous mettre en situation) permet à la pensée de se poser sur elle même.

    L’abandon total apporte l’abondance.
    L’abandon est le contraire de la peur/pensée.
    C’est cette phase que nous vivons en ce début de cycle.
    Et c’est une des phases la plus difficile….

    1. DomiLuce

      D’accord avec toi. C’est mon expérience du moment. Merci de m’avoir remis le nez dedans pour élargir ma conscience de ce qui se passe. 😉

      1. mesnet

        Bonjour Domiluce,
        vois si cet exemple résonne aussi ?
        – en 3D, je décide de sortir marcher dehors à la tombée de la nuit. Je fais une mauvaise rencontre. C’est terrible, je souffre et ne sais si je m’en remettrais un jour : traumatisme.
        – Je commence le chemin de l’éveil. Il m’arrive la même chose, une mauvaise rencontre un soir. Et je sais que je vis cette situation car j’ai sans aucun doute, dans ce karma, une peur à transcender, un travail d’évolution à effectuer. C’est la première forme d’abandon. Il y a encore maintes peurs mais j’arrive à transcender ce qui m’arrive en y mettant du sens. Je ne peux rien contrôler de ma vie puisqu’en fait je ne sais pas ce que je dois guérir en moi et donc qu’elle expérimentation doit être vécue, mais au moins, l’expérimentation, même difficile, prend sens.
        – Voici une deuxième forme d’abandon, la vibration au dessus, celle à laquelle on nous entraine en ce début de cycle. La situation est la même, je décide de sortir le soir, je vois le processus de doute et de peur qui se met en place par la pensée (et si je me fais agresser ? et si, et si ?), mais en même temps, j’entends la guidance intérieure affirmer que je peux aujourd’hui m’abandonner, il ne m’arrivera rien. Je suis passée de l’expérimentation à l’entrainement. JE m’entraine à l’abandon car au fond de moi, je sais que l’expérience 3D est terminée, que JE VIS dors et déjà dans une autre dimension. Et l’expérimentation étant terminée, la reconnexion à mon potentiel multidimensionnel, la capacité de l’entendre et d’obéir à la loi du TOUT, fait que je n’ai plus rien à travailler, rien à transcender….et donc plus à vivre des situations difficiles.
        C’est à partir de ce point que nous pouvons commencer à créer en 5D : lorsque l’expérimentation puis l’entrainement sont terminés en 3D.

        1. Nat

          Quelle clarté, quelle résonance et synchronicité… tes exemples correspondent à ce que j’ai vécu hier soir 😉 expérimentation suivie dans la foulée de l’entrainement…en effet ça ne traine pas ces temps-ci 😀
          Je l’ai vécu mais j’avais besoin de mots pour mieux l’intégrer alors Merci Mesnet ❓

  19. Aloha

    Merci Laurent
    Juste ce qui attendait d’être mis en mots.
    Gratitude.

  20. louisa

    Merci Laurent pour cet article qui entre en résonance totale avec mes ressentis du moment.
    je rentre d’un voyage en Inde de plusieurs semaines, partie seule avec sac à dos, expérience très enrichissante, voilà bientôt 3 ans que j’ai changé de vie (ancienne responsable administrative et financière), je suis dans le massage ayurvédique en indépendante, et je me laisse guider par ma petite voie, il est vrai que les doutes m’assaillent de temps en temps, alors je me recentre grâce aux pranayamas.
    Je te remercie de nouveau pour toutes les infos que tu partagent avec nous.
    PS : je retourne en Inde pour 6 mois travailler dans une guest house (son nom : Paix et Amour, si ce n’est pas un signe cà !!!)

  21. Serge

    C’est une belle synthèse que tu nous fais là, Laurent, merci infiniment 😎
    Alors encore lui, il va falloir trouver une solution pour se le mettre définitivement dans sa poche, l’ami égo. 💡 Au fond je l’aime bien, il est rusé comme un renard, et quand je me rend compte que je me suis fait avoir (si, si ca arrive), j’aime lui balancer un « Tu m’a eu là, bien joué » ➡

    Quand une grande partie de la population aura pris connaissance et assimilé ce que tu écris la, on aura fait un pas de géant 😀

  22. Santos

    Merci Laurent pour ce que tu nous fais découvrir à chaque moment et à chaque instant de notre vie.

    Serge

  23. SUZY.

    Et si ton frère en quelques fautes est tombé, pardonne-lui, et que ton amour lui ôtes le fardeau qui le poursuit. Merci Laurent.

  24. yves

    merci a tous .namasté

  25. bernard

    Bonjour à tous 😈

    Encore Une fois ton article  » résonne  » en moi Laurent…ce que j’ ai envie de partager et non d’ e rajouter c’ est que ; ne recherchons plus le bonheur soyons le bonheur ❓

    J’ ai voulu à une période de ma vie  » m’ isoler  » pour SOI-disant ascensionner mais je ne  » vivais  » plus rien…le néant en quelque sorte ne faisant pas honneur ni re-co-naissance à la Source ni à la vie.

    Mains-tenants je la partage avec celle que j’ aime comme moi même…et tout roule sans forcer les choses…puisqu’ elles viennent d’ elles même..d’ elle m’ aime 👿

    10° Se Consacrer au meilleur conduit au perfectionnement et au bien-être non seulement moral et physique mais aussi à se sentir en paix face aux situations futures. Mentalement et énergétiquement l’avenir se dégage, la lumière réapparait puisque le futur naît de notre attitude d’aujourd’hui, qu’il n’est plus relié à nos actes anciens et aux énergies qui conditionnaient nos réactions. Ayant changé en profondeur nos habitudes, notre vie s’est harmonisée à nos attentes, à nos aptitudes, à notre interprétation de la liberté. La vie s’harmonise autour de nous et nous sommes amenés à ressentir cette sérénité de plus en plus finement. La délicatesse de cette sensibilité nouvellement acquise, rend apte à comprendre les liens entre l’environnement et nous, à décrypter les « points communs » entre les situations et les gens même si cela ne semble pas logique de prime abord. La lecture du monde devient plus intéressante et profonde, car à chaque niveau de lecture, transparaît l’existence du Grand Maître Créateur, cette toile scintillante où toutes les consciences expriment leurs vœux en une matrice créatrice évoluée, réceptive et hyper-réactive aux désirs de chacun, qu’elle tisse en des circonstances globales par souci de répondre à chaque intention individuelle en utilisant le moins d’énergie possible. Ce souci d’économie, ce pragmatisme allié de poésie est une source d’émerveillement qui dépasse l’amour de notre propre création, de notre vie. On « tombe en amour » du monde, expression de « tous » réunis en une conscience multiple. Pour l’aimer plus, il faut s’y ouvrir plus, s’y intégrer. Alors, par amour, pour l’amour et à travers l’amour, le chemin s’inscrit dans l’Acceptation. Il n’y a plus de peur, ni de perte. Il y a le Service et l’honneur de participer.

  26. tara

    Mais où est ce que Brigitte trouve les photos de BB et autres sujets qui illustrent tes délires Frère Laurent?
    j’adore et si je peux avoir un lien j’y vais car c’est un plaisir 🙂 des yeux pour un sourire intérieur.
    BISOUSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSS

    1. bernard

      Hello tara ! …en  » tapant  » images bébés dans le moteur de recherche; tout simplement 😀

      1. tara

        merci Bernie!
        je chercherai les autres avec même système par catégorie images.
        biz

  27. Sophie

    Il y a un air de déjà vu: ), il suffit simplement de rester soi , c’est une belle moralité tiré du charmant conte d’Andersen, La petite Sirène: il ne faut pas chercher à changer sa nature…
    La littérature, la littérature… je recommande de lire, mais lire de beaux et bons ouvrages, là vous y trouverez de précieux trésors de discernement, de sagesse, d’ailleurs vous n’avez pas besoin de travail à faire, les choses sont déjà « intégrés »naturellement:)

    Dis moi Laurent ne serait- ce pas au niveau des structures scolaires que c’est tout à reprendre? Changer ces professeurs dépressifs, avec des pseudo idées à la « cool », et en faire de « vrais » prof:)? Simplement réaliser qu’il ya une certaine forme de « moralité », simplicité à adopter et ce dès l’enfance? Enlever un côté « technique », pour adopter davantage de douceur notamment en mettant une belle littérature? et les comtesse de Ségur? c’est de l’or ce qu’écrivait cette dame, simple, précis et plein de discernement, vof et joyeux… et les contes, les vrais?:)

  28. Neo

    Salut Laurent 😉

    Je le trouve magnifique ton texte. Il est tellement vrai. Tu sais, il y a un signe qu’on voit qu’on avance, c’est quand on admet… qu’on s’est trompé ! Là c’est très très douloureux pour l’ego… ouhhhhh. Et bien, pour passer de l’ego-coeur rempli de belles phrases et de citations lumineuses à LA vibration coeur, il y a cette phase de déconstruction où les « PENSES-MENTS » superlumineux sur des blessures doivent foutre le camp sous peine de grosses grosses souffrances. Alors ce texte il confirme ce que je vis, qui n’est pas du tout simple en apparence, mais il est juste.

    Et à une époque j’avais cet esprit « guerrier » de partir en croisade contre toutes ces idioties de stages soi-disants spirituels où on t’apprend les « clefs » de la pensée positive, les stages d’abondance, les sites de cana foireux… où finalement les gens qui te l’enseignent gagnent surtout de l’argent en… faisant des stages d’abondance (la bonne blague ! 💡 )… Et bien maintenant j’avoue, je me suis trompé ! J’avais beau amener les meilleurs arguments car ils sortaient de vibrations et non de croyances, je me prenais quand même des tartes ! 😥 .

    Mais en gros, ce qui est vraiment divin, c’est de se tromper ! 😈

    1. bernard

      Néo 😈
      ….Mais en gros, ce qui est vraiment divin, c’est de se tromper !
      …c’ est vrai que c’ était plus facile de dire ON m’ a trompé 😆

      1. Neo

        Oui parler à l’impersonnel et dire « On » ça fait un peu bipolaire quand même 😀

  29. senductus

    merci laurent pour ce texte,
    les 5 exemples qui y sont associés peuvent aider un lampadaire à rayonner si il reste centré,malgré tout ce n’est pas simple tous les jours avec 2 brins d’ADN qui nous reste.
    Cordialement.

  30. Alexandre

    Bonjour tout le monde,

    cela fait maintenant plus d’un an que je suis de pres ce site, tous les jours je regarde les articles les vidéos et comprends chaque jour un peu plus le fonctionnement de notre  » être  »

    cependant je risque à nouveau de t’énerver Laurent et je m’en excuse d’avance mais je ne ressent pas ma petite voix comme tu l’appelle j’ai conscience de notre multidimensionnalité ainsi que nous sommes tous connecté mais en vain malgré l’amour que j’ai pour moi-même et cette volonté de suivre mon chemin pour remplir ce fameux contrat de vie. Je fais donc des recherches pour liberer cette voix muette.

    En vain cela me mène à me zapper le moral et être frustré car les revers de médaille ça fait 15 ans que je les collectionne et je n’ai pas encore 25 ans…

    1. Neo

      Je vais te donner un truc… La petite voix, c’est la seule voix dans ta tête qui… ne parle pas. 😉

      1. Alexandre

        merci mais cela ne m’aide pas davantage ^^

        1. Neo

          As-tu essayé des méthodes de méditation ? Dans son livre « mettre en pratique le moment présent », Eckhart Tolle t’invite par des petits exercices à reprendre contact avec « l’être » qui est en toi. De toute manière, ça passe par le corps ;). Tu sais, Bouddha est souvent représenté avec des grandes oreilles car écouter son intérieur, c’est reprendre contact avec l’intelligence du corps. Ce n’est pas « une voix » à proprement parler, c’est se mettre à l’écoute du ressenti. Chaque partie du corps te parle. Prends-toi une journée et essaie de « rentrer » doucement dans ton corps, d’écouter comment il réagit quand tu te relaxes. si ça ne tenait qu’à moi, je passerais encore plus de temps dans cet état 😈

          1. Alexandre

            Merci néo de ton conseil. Effectivement je lis du Eckart tolle. le pouvoir du moment présent ( pas facile à comprendre d’ailleurs ) mais il me semble qu’il y a un autre livre qui explique d’une façon plus compréhensible ce dont il parle et comment mettre en pratique

            Bien sur je comprends que ce n’est pas une voix à proprement dire mais des intuitions / ressenti et justement je n’ai pas l’impression d’avoir d’intuition qui me guide vers tel ou tel autre chose et c’est ce que j’aimerai developper. 🙂

          2. Mireille

            Bonjour,
            Je me permets de vous conseiller le livre de Michael Brown « Le processus de la présence »… il est pratique et passionnant.
            Bien à vous
            Et merci à Laurent de nous remettre les pendules à l’heure !

          3. Alexandre

            Merci mireille je vais regarder ça de ce pas 🙂

          4. Alexandre

            dsl du double post .

            pour répondre à ta question néo je ne sais pas méditer. j’ai essayé de nombreuses façons mais je finis par attraper des vertiges, maux de têtes nausées…. de ce fait avoir une paix interieure c’est un dur labeur…

        2. Mick

          Rassures-toi Alexandre, j’ai prêté « Le Pouvoir du Moment Présent » à une amie (72 ans), elle me dit ne rien y comprendre, alors tu vois, tu as encore le temps…blagues à part, pour te dire que tu n’es pas tout seul…Essayes un autre petit truc : chaque fois que tu y penses, concentres-toi sur ta respiration (ventrale), accompagnes chaque inspire et expire et suit l’air dans son mouvement…ça tu devrais pouvoir le faire, n’importe où, dans la rue, transports en commun, etc.!!! .Pendant que l’on pense à ça, on ne pense pas à autre chose, ensuite tu pourra essayer d’autres techniques mais surtout, ne te prends pas la tête !
          Bises

          1. Alexandre

            Je vais y penser de plus je suis souvent en mouvement et à courir tout le temps… les études… Merci

          2. nefer

            si je peux me permettre de répondre, Alexandre, Mick t’a donné une bonne solution la méditation n’est pas de vouloir absolument méditer mais justement de se centrer. et cte méthode d’axer son attention sur la respiration est excellente, peu importe la respiration d’ailleurs. dès que tu sens que le mental reprend reporte ton attention sur la respiration.
            tu peux essayer aussi les méditations sonores de tom kenyon basées sur les sons. là aussi tu as juste a porter ton attention sur le son.

          3. Brigitte

            En écho, juste pour le fun : http://345d.fr/dis-laurent-comment-tu-medites/ et http://345d.fr/dis-laurent-cest-quoi-la-reliance/

            Bizzz

          4. Alexandre

            Merci beaucoup pour toutes vos infos et votre intérêt à ma petite requête ^^ je vais regarder ça de plus prés 🙂

        3. Serge

          Bonjour Alexandre

          Tous ces livres sont excellents pour prendre conscience du seul momemt qui existe: Celui-là 😉 Pas évident à comprendre d’entrée, c’est vrai, alors il faut les relire et relire et se laisser imprégner et tout à coup 😎
          Juste une petite info concernant « la petite voix », il n’y rien à chercher car il n’y a rien à trouver la concernant, bien au contraire, car c’est ton mental égo qui cherche, et lui, il te mènera par le bout du nez mais ne trouvera jamais de petite voix. Si elle doit venir, elle viendra, et ce sera un moment ou tu ne chercheras pas. En fait elle se situe dans le ressenti avec le coeur, et non avec la tête.
          Bien à toi, Serge 😈

          1. Alexandre

            Bonsoir Serge,

            justement c’est triste à dire mais comment ressent-on avec le coeur ? l’intuition comment se manifeste t-elle ? battements cardiaque ? sensation de chaleur… autant te dire que je suis perdu complétement et que je cherche une Vérité ou un ressenti dans ses livres. je suis incapable de méditer et même de pratiquer la respiration consciente car dans ma tête ça compte cela demande si je fais bien cela demande si je vais avoir des sensations si je vais me sentir elevé. je ne sais même pas qu’elle sensation est representer par le mot vibrer. autant vous dire que cela m’attriste car j’ai l’impression de marcher sur un tapis roulant et de ne jamais bouger du tout.

        4. Vigouroux Jean

          En complément de ce qui te dit Néo:
          «  … Et tout à coup, il y a cet espace de grande conscience ouverte dans laquelle il semble que vous ne sachiez plus rien du tout. Vous pouvez regardez le monde de façon absolument innocente et voir sa beauté, son aspect vivant et miraculeux sans même avoir à nommer les choses ainsi. Vous fusionnez avec tout ce que vous percevez, parce que la considération que vous êtes une entité séparée – il y a moi et il y a le reste de l’univers – cette illusion avait été créée par des interprétations et des étiquetages mentaux, continuels, inconscients, compulsifs, par des jugements, par la soi-disant connaissance, par des opinions. »
          Eckhart Tolle – texte extrait d’une conférence « « De la conscience ordinaire à l’Eveil »

          Je t’invite à regarder les dernières conférences d’ E.Tolle traduites en français sur le blog de Thierry:
          http://blogbug.filialise.com/?s=eckhart+tolle
          ça sera peut être plus éclairant pour toi que les bouquins.
          En ce qui me concerne, regarder ces vidéos en conscience me permettent à chaque fois de re-contacter un espace de quiétude toujours plus profond sans avoir besoin de décortiquer ce qui est dit. Une présence plus profonde se révèle en laquelle les formes se manifestent sans qu’il y ait identification. Ce ne sont pas les mots qui sont importants mais la conscience de cet espace non-conditionné et indéfinissable au sein duquel les mots se présentent.
          En fait c’est très simple, c’est le mental-ego qui complique tout ! :mrgreen:

          1. Alexandre

            Merci jean pour ce lien, cela risque de me faire beaucoup de bien et d’avoir une meilleure appréhension. effectivement les bouquins c’est bien mais appliquer est plus difficile ou facile suivant ce qui résonne avec nous.

      2. noble

        Salut tout le monde
        Salut Alexandre

        Voilà je vais rajouter une autre explication en ce qui concerne la petite voix.
        Et comme disait néo  » La petite voix, c’est la seule voix dans ta tête qui… ne parle pas. 😉
        Pourquoi ?
        Parce que la petite vois n’est pas une onde sonore, elle est là pour te téléguider, donc laisse toi téléguider, mais sache qu’à la moindre résistance, elle se replie.
        Alors vit ta vie et rien à foutre sauf le respecter de l’autre. Et respecter l autre ne veux pas dire lui faire plaisir.
        Aller ne te prends pas la tète. Remarque tu n’as même pas 25 ans expériences dans la vie et tu fais pari des marcheurs.

        Aller bonne route m’garchon et A+

        1. Alexandre

          Bonsoir noble.

          Qu’appelle-tu résistance ? Téléguider oui je ne demande que ça, être un bon petit être qui fait son chemin grandis et remplit son contrat de vie… seulement je ressens pas de vibration alors que j’ai une volonté de fer, essaye d’être de plus en plus dans un non jugement et de donner de l’amour à tout le monde même ceux qui ne m’aiment pas.

          oui je n’ai pas encore 25 ans et j’ai vraiment pas été gâté dans ma vie bien que avec le recul, j’ai tiré des leçons énorme de ces souffrances.

          Merci à tous vos nombreux messages votre compassion me réchauffe le coeur

    2. LightSeed

      Hello Alexandre.
      J’étais un peu comme toi, à chercher à comprendre, parce que c’est cela dont il s’agit.
      En fait et comme le dit Eckhart Tolle, c’est justement en ne cherchant pas à comprendre que tu comprends, et tu vas voir qu’en laissant les choses se faire, tu vas reconnaitre les pensées répétitives et obsédantes et les identifier comme étant ton Mental et non ta petite voix…
      Quand tu auras réussi à faire le ménage dans ta tête 😆 tu sentiras que ta petite voix, est la première à parler, sans juger, sans se mettre en opposition avec autre chose…
      J’ai enfin compris la différence entre comprendre et ressentir….Belle journée ensoleillée à toi 😈

      1. Alexandre

        Je suis heureux d’apprendre que tu aie trouvé ta voie ( voix ) 🙂 je vais essayer d’en faire autant. lire un peu pour apprendre et comprendre le détachement et l’écoute de soi. Chaque chose en son temps ^^ Merci

        1. LightSeed

          Ne perd pas patience surtout et ….courage…..c’est long tout ça ➡

    3. Josiane

      Bonjour Alexandre . Comme vous , nouvelle depuis (2 mois ) je n entend pas ma petite voix! Je me dit qu il faut du temps pour apprendre à écouter , son soi interieur et que chacun évolue a son rhytme! Ce qui nous guide c est cette certitude que l on ressent dans son cœur , et qui nous sert de balancier , à chacune de nos interrogations ! Cordialement !

      1. Alexandre

        c’est un peu comme réapprendre à se connaître. c’est tout un chemin et une grande histoire d’amour avec soi même

        1. rolande

          😀 n’oublie pas une chose ton moi (ou enfant interieur est un être de nature très gai) si un jour en étant éveillé, tu le vois sortir de ta tête ou de ton coeur, dis lui d’aller mollo et de faire attention, car il sera tellement heureux de retrouver la liberté qu’il pourra se projeter très très loin de toi en une fraction de seconde 😆
          il t’écoutera et reviens après sa petite balade. le mien ressemble a la croix de Anhk
          parce qu’en étant que esprit, j’ai voulu regarder mon corps et j’avais vu un dessin de gosse en forme de Anhk 😆 , bon, c’est peut être pas conseiller de se découvrir, mais en ce temps beaucoup de choses peu arrivées..surtout ne pas paniquer devant l’inconnu. 😉 👿

          1. Nathalie

            allez hop, à mon tour 😉 !

            « Le Pouvoir du Moment Présent » c’est un peu rude (pour commencer), tandis que « Nouvelle Terre » est beaucoup plus abordable !…
            E.Tollé tente, comme bcp de Maîtres, de nous faire saisir avec l’outil « mental » comment notre « mental » à pris tous les pouvoirs dans notre vie et comment tous nos choix sont faits depuis ce mental-là.
            Ecouter sa « petite voix », c’est commencer à fonctionner autrement, à faire des choix à partir d’un ressenti, d’une intuition (oui/non) qui ne passe pas par l’analyse intellectuelle et qui ne peut être comprise par notre mental.
            C’est tout simplement « comment tu le sens, là, tout de suite » qui fait que tu va décider, et non plus « bon, voyons voie, il faut que je réfléchisse … »

            Voilà…
            Bonne journée!

          2. Alexandre

            Bonsoir à vous ,
            Je comprends ce que vous me dites ( mon mental l’ingère ) mais mon coeur lui ça ne le réveille pas même si j’essaye de l’éveiller par tout les moyens et impression au fond de mon être que j’essaye de lui inculquer.

            Nouvelle terre j’ai prévu de le lire ainsi que l’ouvrage pour mettre en pratique le moment présent qui décrypte le livre de Tollé.

            Oui je comprends la notion d’intuition etc… mais à chaque fois que j’ai un choix qui se présente à moi la premiere chose qui vient à l’interieur de mon corps c’est la peur…. comment donc experimenter l’intuition si la peur nous gouverne ? comment allez au dela ? c’est un instinct inconscient et j’aimerai m’en débarrasser mais je n’ai absolument aucune idée de comment faire. Tandis qu’en ce qui concerne l’égo, je n’ai aucune vocation à me satisfaire de quoi que ce soit mais juste me sentir sur le bon chemin.

            Bonne soirée/ nuit
            et merci 🙂

          3. Béa

            Bonjour Alexandre,

            Ce que tu exprimes prouve que tu es sur la voie et c’est tout ce qui compte.L’éveil est un voyage sans distance de l’égo au coeur,de la dualité à l’unité.Sois patient et tendre envers toi-même.Il n’y a pas de but à atteindre et un moment où nous puissions dire « ça y est,j’y suis arrivé »!

            Faire mieux nous place dans l’infini ! Ca ne s’arrête jamais!

            Porte ton attention sur le Présent qui,comme son nom l’indique,est cadeau et,même si tu ne le perçois pas toujours,sache que « ce qui est »est parfait selon un Divin plan qui bien souvent nous dépasse et nous englobe assurément !

            Je t’adresse mes meilleures ondes et te remercie d’incarner cette volonté sincère et pure de progresser pour ton bien et celui de chaque Un !

  31. Elise

    Comme dit Aloha, « Juste ce qui attendait d’être mis en mots », Laurent.
    Façon douce et à peine voilée de tancer..;
    de tancer « là où ça fait mal ».
    Comment ne pas se dire d’accord, en accord, quand on lit sous la plume d’un Frère d’Amour-Lumière le Livre que l’on porte en Soi ! ! !
    Courage, Laurent, il y a toujours des Epines mais de plus en plus de Roses ….

  32. Elise

    bONJOUR à Vous Tous,

    Ne comprenant pas les « twisted, lol  » ET AUTRES EXPRESSIONS DU MEME GENRE, j’apprécierais bien de ne plus les voir dans vos textes ; QU’Y APPORTENT-ELLES ? ? ?

    1. kiki

      ????? Voyons Elise ! Chacun a le droit de s’exprimer comme il veut ! Il suffit de zapper si cela t’énerve tant ..

       » La liberté des autres étend la mienne à l’infini  » – Michel Bakounine

    2. LightSeed

      Je pense que tu n’as pas du activer les emoticones dans ta messagerie, normalement le « twisted » et « lol » doivent t’apparaitre comme des petits smileys 👿

  33. Monique

    L’abandon est donc de mise, plus que jamais ! Je crois bien que c’est çà le plus
    difficile ! lacher-prise, abandon à la lumière et certitude ! car ce n’est pas un effort,
    c’est tout le contraire ! Etre, comme le bébé qui vient de naitre,
    Merçi, Laurent

  34. Simplet

    Bonjour à tous ! Merci, Laurent pour ce beau texte où chacun trouvera une perle à intégrer à sa portée :Il y a trouvé la sienne ainsi qu’une autre chose assez difficile à dire…Ca plaira ou plus probablement, ça ne plaira pas à tout le monde, mais, tant pis, il est temps de le dire ! Le Coeur-égo n’existe pas, l’égo ne peut-être dans le coeur, ce n’est pas sa fonction ! L’égo est une gamme de fréquences et le coeur en est une autre…L’égo est une gamme de fréquences (ou de couleurs) qui alterne le crescendo et le décrescendo vers le  » Mal  » ou le  » Bien « …En fait, l’égo n’est qu’une émotion du  » rêve  » de chaque UN, de ce rêve éveillé qui fabrique la personnalité insignifiante qui nous anime quotidiennement et que nous sommes en tant que vie (rêve incarné)…Cet égo est effectivement trés tenace, rusé,charnel, manipulateur et dominateur…Il ne peut être soumis que par la perte de la  » raison  » si chère à notre Descartes national et à nos philosophes des  » lumières  » manipulatrices…Blanches, noires ou grises, c’est du pareil au même, comme dirait Bidi (cette magnifique entité canalisée par Jean-Luc Ayoun,  » d’autres dimensions « …La LUMIERE ne peut-être que blanche et flamboyante…Seul, le regard que l’on porte dessus peut la ternir, la voiler ou l’obscurcir…Tout est UN, Tout est LUMIERE, Tout est dans l’Ineffable ! Bonne Journée !

    1. Chris

      Voilà quelques temps que je ne venais plus sur le net et ai pu avoir la joie de lire de belles choses sur ce blog ,qui vont aider grandement ce que nous désirons le plus.
      Me voilà ravi que JL soit accepté sur ce blog et même cité.Merci Laurent.Pour en revenir à ce que vous dites très justement Simplet sur le coeur-égo,il me semblait comprendre que Laurent voulait parler dans l’espace temps mental-ego en 3D et aujourd’hui coeur-égo en 4D mais sans les associer,simplement pour nous montrer que même en 4D l’égo n’a pas disparu et que bien au contraire il est devenu anguille,en tout cas c’est ce que j’ai crû comprendre en 1ere lecture.Quand à Bidi je suis plus que d’accord avec vous ,mais c’est une nourriture qui ne correspond pas encore à tous,et Laurent prépare le terrain (ce que je n’avais pas compris).Amitiés.

      1. Simplet

        Bonsoir et Merci à vous, Chris ! Votre sympathique partage lui va droit au coeur…Il est bien entendu qu’il ne peut y avoir d’association Coeur et égo mais seulement fluctuation de l’un à l’autre et vice-versa…Je viens d’avoir un flash ! Nous sommes bien en 4D, c’est un fait, mais le plus extraordinaire, c’est que nous naviguons chaque UN, Ici et Main (ne) tenant plus sur l’un ou l’autre, ou encore le même palier (ou marche) de cette dimension…Et cela, à la mesure de notre capacité d’intégration de la divine Information…(Tous ces mots finissant par Sion, Isme, Ment et autres maux de même acabit le désolent quand il doit les employer assez souvent). Bref, comme disait le Pépin,.. Nous nous trouvons donc chaque UN sur un des paliers intermédiaires de la 4D…Sommes- nous dans l’égo grossier, l’égo subtil ou le COEUR ? Fluctuat Nec Mergitur = (Bourlingué par les flots mais ne coulant pas)….D’autres personnes idéalement missionnées, formées, informées et informelles naviguent déjà sur un tapis de lumière au milieu des champs célestes. Douce Nuit à Tous !

        1. Chris

          Oui et ces informels informés ,sans forme,nous informe de quelle sera notre nouvelle forme,qui ne sera pour eux que formalité pour notre formidable conscience informelle à venir.

          1. Simplet

            Ouiiiii…..Extra !

  35. laurence

    Merci Laurent !

  36. Aiguilledor

    Eh bien, tout est à point, quand nous sommes à point, nul besoin de commenter ce qui Est, transmis par un « éclaireur averti » sacré Laurent, simplement vrai !
    Un jeu d’enfant, un cache-cache joué dans la permanence de l’instant. Enjouons nous effectivement, en des positions respectives, chat, souris, avec en jeu le fromage…C’est vivant, vibrant, unissant !!!
    Oui, Néo je te rejoins voir que l’on s’est laissé emporter par nos propres aspirations nous conduit à l’auto-dérision, cela est régalant et normal dans l’expérimentation !
    Merci à ce qui Est A ce qui nous est donné de toutes les manières possibles !
    Du 82 …pour écho…

  37. Gys

    Coucou les Amours,
    Une personnalité: une personne alitée: quelqu’un de malade.
    Être normal: être dans la norme mâle: être dans le patriarcat: être en déséquilibre: Manque le Féminin Sacré.
    On a tous joué au LEGO étant petit. Et aujourd’hui, il nous faut sortir du jeu de l’EGO. Y a du boulot, et tout doucement, on y arrive. T’as vu çà, tout au présent de l’indicatif.
    J’aime conjuguer au présent.
    Je nous aime.

    Bisousenmusiquedesétoiles Gys

  38. Dominique

    En deux mots :
    J’A DORE

    C’est pile poil les réponses aux questions que je me suis posées par rapport à certains de mes amis qui, je trouve, se la pète un peu 🙄
    Bon je les aime quand même hein, mais faut qu’ils se réfléchissent encore un peu.

    Toute ma gratitude cher Laurent et bisous à toute l’équipe.
    Bonne fin de journée à tout le monde.
    Dom

  39. sylvette

    Merci Laurent ,pour ce message , je mets les « outils  » proposés en exemples; dans ma boite .Pour l’exemple 5, quand est-il de la différence entre aller voir un médium ou un canal et la SDH Intégraal ?
    Bises

    1. Laurent

      Les premiers te causent via une « entité » alors que le SDHI c’est juste comme lire un manuel et donc point besoin de canaliser. 😀

      1. sylvette

        Merci de ta réponse Laurent !

  40. MIL

    C’est bon de germer ! 😀

  41. Marylaure

    Merci Laurent pour ton texte et tes explications d’une grande clarté qui nous met en garde face aux subtilités du coeur égo.
    J’ai encore du travail à faire pour apprendre à m’affirmer avec douceur et fermeté. Et quand ma petite voix me parle, c’est juste, et je sais alors qu’aucune justification n’est utile : c’est comme une évidence. Apprendre aussi à laisser faire la vie, ne pas la contrôler et ainsi ouvrir les bras à toutes les synchronicités qui se présentent dans la fluidité….
    Paix et Lumière.

  42. sirtiya

    bonjour à toutes et à tous

    j’aimerais rajouter.
    Comme l’indique la métaphore biblique. Satan correspond au mental-égo traitre
    ce qui nous amène à être notre pire ennemi
    sachant qu’il est assez facile à distinguer quand on veux bien le chercher
    puisqu’il correspond en effet au « moi je » ou aux « je »ux nombrilistes
    son second et par contre plus difficile à discerner car un pur produit
    caché ; le coeur-égo qui correspond à une mise à mort par un baiser
    du « je t’aime » de celui de Juda.
    Sans prévenir on en devient un disciple ; un sauveur.
    Erreure puisqu’il ne faut pas oublier que nous sommes là pour
    expérimenter et celà selon les lois universelles.
    Donc vouloir sauver la personne qui c’est auto créer une situation
    et non seulement une perte de temps mais une gâterie-flatterie pour l’égo.
    Dit crüment chacun son fardeau ; sa merde.
    On peu en effet mettre la personne devant sa situation en l’eclairant mais
    sans plus. Ou vous y perderez vos plumes et vive les basses fréquences
    parasites qui vampirisent.

    D’autre part il est normal que quelque chose dont on n’a pas conscience
    est invisible. Elle le devient lors d’une prise de conscienc justement qui fait
    avancé ou éffrayé ; selon. Donc évidement plus on trouve les ficelles de la pièces
    de théâtre dans laquelle nous vivons un personnage. Plus on cherche ; plus on
    en trouve et dans tout les domaines. Car notre vision s’élargit. Normal quand
    on est en chemin.
    De plus comme disent certaines canalisations de visualiser le monde. C’est juste
    faire un transfert de frustration en rêvant au paradis ; biblique bien sur.
    Nous y sommes déjà. Ils ne sufft que de l’améliorer en le faisant par notre être
    intérieur et sous le ressenti de notre « soi supérieur ».
    Tout le reste n’est que dualité il est vrai.
    Je me permet de vous rappeller , qu’il faut justre ëtre

    Donc attention au coeur mentalisé par ce que le mental est une force qui peut tout faire
    pour ne pas dire tout être.
    Et surtout ne trébuché pas sur les cordes des autres.

    namasté shanti

    Merçi Laurent

  43. Armelle78

    Ah ah ah la tronche du bébé, pas très naturel! 😆 😆 hum, le coeur égo se cacherait-il derrière les sourires forcées et tentatives d’explication pas naturelles? ➡ Mais bon si c’est une étape normale alors tout va bien! 😛

    1. Simplet

      Chassez le naturel et il revient au galop !

    2. françoise68

      tu trouve qu’il rigole ??? Pas moi !

      1. Armelle78

        @ Simplet à propos de l’égo : c’est clair, grossier ou subtil, il nous fait voir de toutes les couleurs celui là @ Françoise68 : en effet c’est un peu tiré par les cheveux, le sourire… Mon enthousiasme est un mirroir déformant

  44. Aquadas

    Bonjour L’eau rent,

    Tout est clair lorsque nous sommes à l’écoute de notre soi-supérieur.

    Ce matin je me suis réveillé avec cette pensée :
    Le XXème siècle a été Mondial ( même les guerres),
    Le XXI siècle est et sera Uni versel.
    Bien à vous Toutes et Tous.

  45. PIPO

    😈 Alors , choses incroyable ….j’ai la nette sensation de vivre et de pensée les même choses que vous/toi( ?) , Laurent …. certes de temps en temps je me surprends à avoir des raisonnements qui ne sont pas de moi , mais de ce que j’étais avant !!! et là je dis, merde ! Arrêtes de penser que tu es dans la vérité , dis toi que tu cherches le commutateur de la lumière et souhaites que les piles auront assez de jus pour réussir à le trouver …en attendant …éclaire tout ce que tu peux voir …enregistres les emplacements …les pièges…les beautés qui t’entourent et fais un gros travail de mémoire pour continuer à avancer avec  » ta petite lumière  »

    Merci pour cette lettre , qui me rassure , que je ne suis pas le seul cinglé … ici bas , sur cette planete ! 💡

    1. Josiane

      @ Pipo :j ai bien aimé : souhaite que les piles auront assez de JUS pour trouver le commutateur .. En attendant éclaire tout ce que tu peux voir….enregistres les emplacements..les pièges… Les beautés etc…..ça résume le vécu des lampadaires ! Cordialement !!

  46. Yanne

    Bonjour à tous,
    Je peux dire ce que je vis au quotidien grâce à ton écrit, Laurent.
    Ça va mettre mon égo subtil à poil, d’ailleurs, il ne va pas apprécier.
    Je n’aime pas dire  » je « , mais comment écrire, non? En plus, c’est encore le même qui s’entortille dans son désir de n’être rien d’autre que d’être, ben voyons !!! Ça termine en cauchemar et quelque chose d’absurde et un douloureux état de manque.
    L’égo a accroché avec ce sentiment d’absolu profond qui n’a absolument pas besoin de quoi que ce soit. Quand il s’annule et fait la gueule comme le bébé de l’image que tu as mise au début de ton article… il m’envoie ses impuissances d’être, sans mots, et je reçois le film de ma complète solitude qui me fait oublier ce que je dois encore faire en 3D et même le jour que nous sommes, un vrai désastre. Et le ras le bol, c’est qui? Je ne suis pas dupe. Et commencent les récriminations contre ma petite voix, que je risque de ne plus entendre dans la cacophonie de l’égo.
    Etc…etc…

    Quand je me recentre, car je le vis… JE…. j’aime de moins en moins dire JE !!!, mais bon… je n’en ai pas conscience en quelque sorte. Quand j’en prends conscience, plouf !!! Je sors d’un état qui n’a rien à voir avec la 3D, et qui veut se l’approprier? toujours le même, et je reprends la gueule du bébé, je me lève de mon siège avec des suées et un malaise super. L’état de paix se barre. Je revis, mais c’est un souvenir ,donc, un état de l’égo, cette paix et elle est INACCESSIBLE à l’égo.
    Je passe mes journées à traîner( dixit égo ) et (j’) observe tout ça aussi. Hier, je me disais que je n’avais rien à faire d’autre que d’observer et sentir…et je ne sais pas exprimer là, mais je sais ce que je ressens et jusqu’au dernier souffle de l’égo, je resterai dans le sentiment de ma Vérité profonde, même si plus rien ne m’attire, même si je ne comprends plus rien car cette 3D est en train de perdre tout cet attrait émotionnel passé. Je reste dans une sincérité et une transparence qui sont miennes là où le  » mien  » perd tout son sens et où cohabitent  » mien  » et  » totalité « .

    Et je ne me relis pas sinon j’efface, encore lui…. ce ne serait pas la première fois d’ailleurs. Ce mélange de moi et Moi, et encore moi et Moi, et MOI…. Il y a de quoi observer et se prendre des gamelles, aussi.

    Ras le bol de (sa) perfection fabriquée pour se protéger de n’être rien, tout en disant qu’il veut faire la volonté de la petite voix.

    1. Micheline

      Bonjour Yanne,

      Pour ma part, j’ai aussi été confronté au je mais aussi au tu et au nous. YAVEH ( jÉHOVAH )veut dire: Je Suis Ce Que Je Suis. Si Lui Est ce qu’Il Est dans le Je Suis, j’en déduis donc que le  »je » responsabilise, nous sommes responsables de notre vie. Donc quand on emploi le je, je parle de ce que je suis ou de ce qui est selon mon entendement.mais sans aucun jugement ou critique. Quand on emploi le je en disant je fais, encore là on est dans l’action du je suis. Toutefois quand on dit: j’ai ceci ou cela, là on est dans l’égo…

      Le  »tu » s’adresse à une autre personne et c’est souvent en disant: tu es ceci, tu es comme çà qu’on voit à quel point on est dans le jugement et la critique donc aussi de l’ego.

      Le  »nous » comme on sait s’adresse aussi à plusieurs personnes en nous incluant. Plusieurs utilise donc le nous qui inclue le je et le Soi supérieur. C’est une dynamique que j’ai encore de la difficulté à utiliser. Le  »on aussi est impersonnel.

      En fin de compte, je ne m’en soucie guère et je le dis comme je le sens en prenant garde à ne pas critiquer ou juger, d’ailleurs je n’aime pas la confrontation des égos qui s’obstinent à qui mieux mieux.; j’évite le plus possible. L’important est de ne pas tomber dans le je-me-moi,moi,moi…

      Grand merci à Laurent pour cet article qui nous ramène à l’Essence-ciel.

      1. Yanne

        Micheline,
        Avec ce que tu me dis, je me rends compte que je n’ai jamais utilisé le  » nous  » et ne le sens pas d’ailleurs. Vivant complètement seule, il y a pléthore de  » je « , effectivement.
        Mais, le langage étant un instrument de communication de la dualité, ce n’est qu’un pauvre reflet de ce que j’aimerais exprimer.
        Merci de ton partage.

        1. Micheline

          Le langage est le reflet du Verbe…

          1. Yanne

            ….instrument du mental.

            Il est prudent de « sentir » avant de « dire » ce que d’autres ont écrit . Le mot reflet exprime en partie une illusion, il me semble C’est comme avoir le menu du jour et dire que j’ai mangé, car je l’ai lu.

            C’est mon sentiment, et je respecte le tien, bien sûr. Nous sommes uniques et différents dans l’UN. Je partage simplement.

          2. Micheline

            Je ne m’obstine pas Yanne je partage aussi, simplement et tu as raison de dire qu’il faut ressentir avant de dire, je suis aussi de cet avis

    2. Simplet

      Bonsoir, Yanne ! Nous sommes tous un peu comme toi et c’est une bonne chose d’avoir ces fluctuations de pensées, ces pertes d’identification et la claire vision de toutes ces tentatives de  » l’égo subtil  » qui n’est en aucun cas en association avec le coeur…Cet égo subtil tente de nous manipuler jusqu’au bout, jusqu’à ce que nous lâchions prise sur la  » RAISON  » de ce monde illusoire, de nos comportements basés sur la routine et l’habitude, et surtout l’acquièssement de la venue christique dans notre temple de chair…au sein du coeur ! Salut à toi et à tous !

      1. Yanne

        Simplet,

        Je partage totalement…
        C’est tout à fait ça.

  47. Un des phares québécois.

    Texte très pertinent en ce temps de passage vers la 5D, est-ce que vous savez que le fleuve qui longe nos terres de Gaspé à Montréal s’appelle le Fleuve St-Laurent?Synchronicité…!
    Merci à Laurent et aux commentaires de tous les lampadaires, vous alimentez ainsi notre vibration lumineuse.

  48. lunale

    Bouuuuu! Que c’est dur de garder le cap…il faudrait que je n’ai plus besoin de travailler pour rester limpide!
    merci a tous

  49. Raymonde

    Merci Laurent !

  50. Josiane

    Merci Laurent de nous rappeler qui tire les ficelles ! Une piqûre de rappel est utile ,car l ego se cache la ou on ne l attend pas ,il nous manipule à fond les manettes , et pourtant nous croyons ÊTRE dans le vrai ! Cordialement !

  51. CHRISTELLE

    Merci Laurent !
    Comme d’hab, ça tombe à pic !!!!!!!!

  52. Séb

    Salut Laurent (et les autres)!

    Ben ouai, comme je disais « enrobage prâliné à la sauce mental-égo », et c’est toute la différence entre le surfeur assis tranquillement en équilibre sur sa planche en attendant la vague qui lui est destinée et le rameur fou qui tente coûte que coûte d’arriver au plus vite sur la plage.

    A votre avis, lequel des deux a le plus de chance d’arriver à bon port?

    Fraternellement

    PS: autant le rameur aura des cloques plein les mains et sera vidé, autant le surfeur doit aussi se méfier du prâliné qui peut lui rester sur les doigts une fois qu’il aura fini de suçoter sa barre tranquillement…

  53. Maryse

    Laurent,

    Gratitude pour ce dernier texte qui élève notre conscience dans les moments de la vie de tous les jours.

    Maryse et Denis

  54. Thierry

    Merci Laurent pour cet article à mettre dans ses favoris…

    Plus j’avance, plus je me rends compte à quel point ce foutu égo est vicieux et s’insinue partout…

  55. Luc

    Salut Laurent et vous tous

    Trop bon ton retour sur ton stage et tes explications, d’autant plus que
    J’ai une copine qui était présente pendant cette journée
    Je crois que cela a chauffé pour elle…. 😉
    À bientôt
    Luc

  56. gaius

    Merci Laurent,

    Je ressentais bien que mon envie de développer certaines compétences de 4D avec une logique financière de 3D n’avait aucun sens et était même carrément contradictoire. Ma petite voix me demandait de lâcher prise totalement et de ne pas chercher à exploiter mes « richesses » (en terme de connaissances) pour d’autres que moi.

    Grâce à ton partage je suis confortée dans ma position et rassurée : je suis sur la bonne voie, on s’en fout de ce que je vais faire, il n’y a rien à faire, juste à être, et la Source fera le reste, tant que je suis à l’écoute tout ira bien.

    Je profite de l’occasion pour te remercier vivement pour tes mots ces derniers mois (je ne « fréquente » pas le blog depuis longtemps – en fait je suis illuminée depuis peu ), ils m’ont permis de me rassurer quand je pensais encore parfois avec une vision 3D que j’étais folle d’avoir TOUT quitté et de m’en tenir à de simples intuitions… Heureusement, j’ai réussi à chasser ces peurs et à envoyer balader mon mental avec des « cause toujours je t’écoute pas ». Je m’en tiens à l’intuition, à la petite voix, avec une foi absolue on aura ce dont on a besoin en temps voulu, plus la peine de se fatiguer à penser, à anticiper, à planifier, et ça franchement quand on le comprend et qu’on le vit c’est tout simplement génial.

    Merci donc du fond du coeur

  57. pierrot

    Le meilleur enseignant pour ma part c’est la nature et je suis certains qu’elle n’a pas d’EGO 😈

    1. lunale

      Huumm! que c’est bon d’entendre ça!

  58. Nathalie

    Voilà qui est dit, et plutôt bien dit 😈

    Merci Laurent !

  59. Sybé

    J’ai compris que j’avais déjà une caisse a outils bien remplie et plus besoin d’aller glaner ça et là, des infos supplémentaires payantes de surcroit ou remettre mon pouvoir dans les mains d’autrui
    Mon état d’être Plein donc heureux passe par l’expression de mon intériorité dans des actes créatifs ici et maintenant.
    Cela me donne de la Joie, de la Confiance et une Autonomie Accrue et je n’ai plus besoin de me comparer a quiconque puisque rentrée par la petite porte de mon Unicité.
    Comme dit Flor des Mayo : « je ne suis qu’une petite femme d’Intérieur »
    Peut être pas un lampadaire qui accueille des milliers de papillons virvoletants éphémères juste une petite luciole prête a joindre sa lumière a celle d’autres lucioles qui traversent son vol.

    Amour Art Autonomie
    En Vol

  60. joyce

    comme tu as raison Laurent : soyons simples et écoutons notre coeur ……, parfois on doute ,mais au fur et à mesure , la Paix est présente et la Joie se fraye un chemin de plus en plus grand . Merci d’être un miroir de notre conscience .

  61. marie christine

    Mental-ego prétentieux, coeur-ego pernicieux …
    C’est encore souvent une affaire de marchandage . Incorrigible nature humaine qui ne connaît pas la gratuité absolue, même si elle le prétend . Si on est vraiment honnête avec soi-même, ne recherche-t-on pas toujours quelque chose en retour, que ce soit affectif, matériel ou spirituel ? Inconditionnel n’est encore qu’ un mot, à mon avis .
    Prendre du recul, effectivement, c’est la solution .

  62. Luca

    Juste, Merci Laurent.

  63. christelle

    Merci Laurent, bravo. Tout est dit et tellement vrai. Merci pour ce rappel. ♥ ♥ ♥

  64. David

    Merci Laurent

Les commentaires sont désactivés.

«

»