«

»

Imprimer ceci Article

15 – 25 L’intention de 3D et puis l’autre qui vous fera réellement avancer

intentionToujours dans la droite ligne d’établir un contact avec maman Eléa, les EDLN et vous-même, il est temps de vous informer de la véritable nature de l’intention et de voir ainsi le traquenard de l’intention de 3D. En effet, cette dernière, bien utile en 3D, est basée sur le mental-égo et donc sur le renforcement du monde 3D lui-même. Dit autrement c’est le mouton qui fabrique au mieux la tondeuse qui lui fera le plus de bien, et donc le moins mal…

Hé oui, le monde dans lequel nous avons évolué depuis si longtemps n’est que le résultat d’une longue marche qui, à coup de dixième de degré, a réussi à nous faire faire demi-tour dans la chaine évolutive. Oui, nous avons tourné à 180° mais comme cela s’est étalé sur 320.000 ans, on n’a rien vu et surtout on est absolument persuadé que nous sommes dans le droit chemin, même si l’on perçoit que l’on va vers un mur qui nous sera fatal…

Le propre de l’intelligence humaine est qu’elle croit qu’elle est supérieure à tout le reste de l’univers. Imaginez que nous sommes seuls dans l’univers et que l’on ne sait toujours pas pourquoi notre planète “bleue” a cette particularité. Ainsi les scientifiques inventent des scénarios, tous aussi improbables qu’illogiques (quand on pousse un peu) mais pleinement acceptés par les moutons ignorants, et surtout implantés de force à l’école dans les cerveaux de ceux qui pourraient ne pas être d’accord…

Dit autrement nous sommes dans l’auto-suggestion permanente, répétant à l’infini et en boucle « On est les meilleurs » et donc infaillibles par extension. Imaginez que l’on a le plus gros cerveau (comparé au reste du corps) et que l’on se gargarise à dire que l’on n’en utilise pas 10 %… En effet, quelle entité serait fière de dire qu’elle est le top du top malgré un handicap de 90% ? A cela on voit donc bien qu’il y a quelque chose qui cloche, n’est-ce pas ?

Dans la même proportion, on sait que le conscient a des proportions plus inquiétantes puisqu’il serait de l’ordre du un pour cent face à l’inconscient avec ses 99%. En résumé, 99% de notre vie est guidé par quelque chose que l’on ignore, et secundo nous n’avons qu’entre 5 à 10% du processeur pour comprendre ce qui se passe… On comprend donc aisément pourquoi l’humain est autant un mouton ne pouvant que râler sur son triste sort.

Je vous dis cela juste pour vous faire comprendre que le simple fait que notre société soit basée sur l’intelligence mentale et la logique est une aberration totale, puisque justement tout nous échappe face au poids de l’inconscient. Vous allez me dire que c’est aussi un peu normal de se raccrocher aux brindilles qui nous restent, tant on ignore la grosseur de l’arbre et du pourquoi il vit… Je dis donc bien se raccrocher aux brindilles et non aux branches !

L’humilité est donc l’une des qualités primordiales, si l’on veut un tant soit peu découvrir d’autres branches… Il n’est donc point besoin de vous décrire les innombrables résistances qui se révèlent dès que vous voulez sortir du chemin tracé par cette société qui, fondamentalement, sait qu’elle va dans le mur. Alors pourquoi continue-t-elle, vous allez me demander ? Elle continue car elle préfère la mort (égo oblige) que de réaliser qu’elle s’est lourdement plantée… Voyez que vouloir avoir raison mène plus loin que ce que l’on croit…

Si, aujourd’hui, notre aimable, rondouillard et paumé flanby gouverne la France, c’est qu’il existe bien suffisamment de gens préférant cela à une autre alternative. Une démocratie est meilleure qu’un état totalitaire, car, par définition, le peuple peut s’exprimer. Mais quand un pays est rempli de moutons, vous ne pouvez qu’avoir un résultat à la hauteur, c’est-à-dire une demande de pâturage et une tonte journalière…

Bref, comme vous pouvez le voir chaque jour, globalement tout le monde est paumé et tous comptent sur le groupe pour s’en sortir au niveau individuel. En clair, il est normal d’être assisté quand on est devenu incapable de gérer sa propre vie. C’est ainsi qu’au fil du temps, notre pouvoir de Créateur (ou cocréateur) a été remis dans les mains des autres qui, forcément, s’en sont servi pour mettre du beurre dans les montagnes d’épinards qu’ils détiennent.

Certes, nous nous sommes incarnés pour vivre la séparation d’avec notre propre essence, mais était-il nécessaire d’en profiter aussi pour refiler tous nos pouvoirs à d’autres personnes ou systèmes extérieurs ? Nous savons tous qu’un banquier ça vous suce, mais est-ce une raison pour lui refiler tout ce que vous avez ? Hé bien, il en est de même pour votre pouvoir de Créateur suprême : l’intention.

En effet, l’intention est à la base de tout, absolument de tout. Si le Sans Nom n’avait pas eu l’intention de s’expérimenter lui-même, nous ne serions pas là en train de discuter car même la matière n’existerait pas, tout simplement, et encore moins les parties de lui-même que nous sommes individuellement. Ainsi tout procède d’une intention initiale, qui ensuite pourra se développer en concept, idées, actions.

Alors pourquoi l’intention de 3D nous est-elle fatale dans le sens spirituel du terme ? La raison en est bien simple (voir sur les cours pour plus de détail), c’est que le mental appartient à la 3D (l’aspect masculin, la géométrie) tandis que le cœur en est la version opposée-complémentaire (l’aspect féminin, la vibration). Or, qui vient en premier là-dedans, le féminin ou le masculin, la vibration ou la forme ?

Je sais, je reviens sur des notions que je considère acquises, mais un rappel cela fait du bien. Bref, le féminin, la vibration est la forme première de tout, car c’est grâce à elle que tout communique, que tout est “amour”, que tout est “énergie”, que tout est mouvement. Dit autrement, l’aspect masculin c’est du féminin stationnaire à qui on a gelé le derrière si on peut dire.

Ainsi pour prendre une image qui vous cause, je vais prendre de l’eau liquide. Par définition elle n’a pas de forme puisqu’elle épouse un contenant. L’eau liquide est donc du féminin en mouvement par principe, sauf si on la piège dans un bocal bien sûr, mais si ce dernier a une fuite, vous allez bien voir que l’eau n’aime pas être stationnaire… Ce féminin, cherchant la cavale par définition, pourra se faire piéger tout simplement en abaissant la température au point qu’elle devienne un glaçon, soit du masculin parce que l’on pourra lui donner la forme que l’on veut.

En gros, notre mental de 3D est un glaçon mais dès qu’on lui met du cœur, il fond tout naturellement ! Ainsi quand on dit que le cœur sera toujours plus fort que la raison, c’est que c’est une vérité indéboulonnable basée sur la nature même de la vibration fondamentale. L’intention de 3D est donc à ce titre une gélification de l’intention de 4D ; or, que peut-on faire avec un glaçon sinon refroidir l’ardeur du cœur… ?

Ainsi à trop refroidir, on devient tous des cons-gelés. Alors imaginez quand un petit filet d’eau du cœur arrive à goutter hors de nos œillères via une larme, c’est grandiose ! Hé bien, maintenant vous pouvez comprendre que l’intention du cœur (bien que restant molécule d’eau) n’est pas du tout de la même saveur qu’un glaçon. D’abord ça ne fait pas péter l’émail des dents, et en disant cela je veux vous faire comprendre que cela ne réduit pas en mille morceaux votre êtreté.

En effet, regardez combien votre êtreté en prend plein les dents à chaque fois que votre mental rapplique ! Alors comprenez qu’à chaque fois que vous avez une intention mentale, certes vous avez en substance un pouvoir créateur mais il est gelé, et comme tout glaçon, ça a du mal à passer dans la tuyauterie divine qui est la fluidité à l’état pur. Il m’a donc fallu avoir un certain nombre de discussions avec des entités « invisibles » pour cerner ce qu’était la véritable intention du cœur.

Elle me devint cristalline grâce justement à un crâne de cristal spécialisé dans l’aide spirituelle. En effet, il avait noté que j’avais du mal à pouvoir mettre non pas une définition mais plutôt le mot juste pour désigner l’intention du cœur. Nous sommes de vieux amis, et c’est à ce titre qu’il s’est permis de m’aider dans mon cheminement. Bref, il m’a permis de mettre des mots sur un truc hyper basique chez tous les EDLN.

En effet, chez les EDLN, le principe de l’intention du cœur est aussi basique que d’aller aux toilettes ou de se mettre à table quand on a faim. Ils n’abordent donc pas ce sujet puisque c’est l’évidence même de la Vie. En d’autres termes, mes amis de l’invisible restent un peu dubitatifs quant à l’étendue de l’ignorance qui nous habite. Ils la savaient grande mais à ce point, ils en viennent à avoir de la compassion pour nous.

C’est aussi grâce à cette évidence que progressivement notre ambassadrice de l’équipe au sol se fait plus bavarde, et nous révèle des aspects évidents de chez eux et qui ne le sont absolument chez nous. Par exemple, chez eux parce qu’ils sont dans l’éther d’une certaine façon, ils ne subissent absolument pas la dualité jour-nuit. Dit autrement, quand ils ont envie de dormir ils dorment, mais n’ont absolument aucune notion visuelle et sensitive du jour et de la nuit.

Les seuls EDLN qui peuvent le ressentir sont ceux qui sont au contact des arbres (tels les gardiens de vortex), car ils sentent que l’arbre inverse son fonctionnement selon un cycle qu’ils ne voient pas directement. En d’autres termes  un EDLN ne voit que lumière et la seule absence de lumière possible est quand ils sont en présence d’un involuant qui, absorbant la lumière, crée comme un mini trou noir localement… Voyez, on vit sur la même planète et pourtant on ne la perçoit pas du tout pareil !

En gros, l’intention du cœur est tout simplement la force de vie qui vous traverse. Elle est le fleuve, le flux d’énergie qui pousse votre Particule d’Esprit ou Etincelle de Vie à exprimer ce qu’elle est dans son unicité. C’est à l’image de la graine qui pousse quoi qu’il arrive car son intention première est d’exprimer ce qu’elle est. Pour nous, préhumains que nous sommes, l’interaction de ce flux du Sans Nom à travers notre Etincelle de Vie s’appelle la petite voix, tout simplement.

Voici pourquoi il nous faut suivre à fond tout ce qu’elle nous dit, car elle seule est capable de nous mener à bon port, c’est-à-dire à exprimer la finalité de notre unicité. C’est aussi la raison pour laquelle mes amis de l’invisible n’arrêtent pas de me dire de conserver, et mieux de développer, la relation avec ma petite voix, car cette dernière est le seul lien véritable qui te relie au Sans Nom, à La Source.

Comprenez en cela que personne ne pourra faire le travail à votre place, que personne ne pourra vous dire ce que vous devez faire car personne ne peut être votre unicité. Recevoir de l’aide, oui, mais penser que l’autre fera la chose à votre place parce que vous êtes son élève, voire son serviteur zélé, est une illusion totale. Nous sommes dans un jeu, un jeu immense et complexe mais aux règles hyper simples !

En résumé, la véritable intention, celle qui est issue du Créateur Suprême, du Sans Nom, se trouve en nous et elle se déverse en nous en permanence telle un fleuve d’amour et d’aimance. En suivant et en orientant vos choix en fonction de votre petite voix, vous devenez alors le surfeur sur le fleuve du Sans Nom. Le plaisir de la glisse est alors hautement divin puisque vous serez le divin en action et cela en fluidité maximale.

Je vous souhaite donc de découvrir votre fleuve de vie intérieur et de prendre les options en toute conscience afin d’être celui ou celle qui ira explorer selon la carte que l’on vous a remis lors de votre naissance divine.

Laurent DUREAU

Article publié à l’origine sur le blog etresdelanature.fr le 7 octobre 2013

Lien Permanent pour cet article : http://345d.fr/15-25-lintention-de-3d-et-puis-lautre-qui-vous-fera-reellement-avancer/

«

»