«

»

Imprimer ce Article

15 – 19 Dans la Lumière de la Nuit, le jeu continue…

InfosÊtre au contact quasi-permanent avec des entités de l’invisible comme le sont les EDL, les EDLN et les Esprits-cristal (et cela d’une manière consciente) vous amène forcément vers des prises de conscience dont vous ne savez pas comment elles sont venues. Non pas que ce que dit un EDLN est complet ou incomplet, mais c’est comme si, de temps en temps, plusieurs allumettes vous font découvrir une figure particulière qui vous fera tilt quelque part.

Vous ne savez plus vraiment qui vous a refilé telle allumette ou telle autre, mais au final le résultat est évident : vous venez d’acquérir une nouvelle compréhension qui ira automatiquement impacter votre fréquence personnelle. Je ne parle pas seulement d’une compréhension mentale, mais d’une compréhension qui agit directement sur votre êtreté car elle s’est déroulée dans votre cœur.

Hé oui, la compréhension mentale c’est bien, mais elle n’est pas forcément nécessaire à la compréhension du cœur. En effet, le monde falsifié dans lequel nous vivons nous fait croire de toutes ses forces que c’est par le mental et l’intelligence “mentale” (et donc analytique) que vous pourrez améliorer votre quotidien. Ceci est vrai quand vous êtes en pleine 3D et uniquement à ce niveau-là, mais dès qu’il s’agit d’aller en 5D, la compréhension mentale n’est absolument pas vitale, car bien souvent elle est LE frein qui vous empêchera le fameux bond quantique dont tout le monde parle.

Le bond quantique au niveau vibratoire ne peut se faire qu’à travers une compréhension du cœur, une compréhension intuitive, une compréhension ne faisant pas appel à vos neurones mais à l’essence même de ce que vous êtes. Comprenez donc que si vous pensez qu’il vous faut comprendre avant d’être, vous vous coupez l’herbe sous le pied vous-même.

Ainsi quand la Lumière vient à vous (surtout via l’invisible), il est fortement conseillé de mettre en sourdine l’intellect au profit du ressenti. Si vous mettez votre mental-égo en avant, ce dernier vous coupera en rondelle l’information récoltée pour ensuite la répartir dans vos différents tiroirs mentaux sur lesquels vos croyances reposent. C’est à l’image du scientifique qui va décortiquer l’insecte qu’il vient de trouver afin de comprendre le fonctionnement de l’insecte.

Il est évident qu’une fois écartelé et séché comme une morue, ledit insecte ne pourra pas vous dire SA vérité puisqu’il sera passé à trépas. Certes, le scientifique pourra dire : “cet insecte fait partie de la classe de…, etc. etc…” mais ne pourra en aucun cas ressentir la Vie qui s’exprimait à travers cet insecte. Il ne pourra pas comprendre pourquoi ce dernier construit des habitations particulières et le mode de vie social qu’il avait avec ses congénères…

Hé bien, voilà ce que fait votre mental, d’abord il analyse, découpe et charcute pour qu’ensuite, votre égo fasse l’étiquetage afin que tout soit en ordre selon ses voies. Dit autrement, toute info collectée auprès de l’invisible se doit de passer par le discernement, pas celui du mental-égo mais celui de votre ressenti intime et donc de votre cœur si je veux faire court.

Ainsi, l’invisible et qui, d’une façon, serait la nuit pour nous (parce que cela manque de lumière, surtout quand le ciel est bas) laisse quelquefois une trouée dans le ciel nous faisant apercevoir une étoile ou deux. C’est de cette manière qu’il faut comprendre notre contact avec l’invisible : ce sont des lumières qui ont toujours été là mais que nos nuages mentalo-égotiques nous cachaient.

Comprenez alors qu’au fur et à mesure que la trouée se déplace et selon votre climatologie intérieure, vous allez progressivement pouvoir faire une cartographie de certaines parties du ciel. Ainsi, de fil en aiguille, même si la couverture nuageuse est toujours présente, cela ne vous empêchera pas de savoir qu’il existe une autre réalité qui a toujours été là de tout temps.

Ces nuages qui nous cachent la vue sont constitués de tous les égrégores générés et entretenus par nos états émotionnels, qui eux-mêmes ne sont que la conséquence de nos incompréhensions en tant qu’entité expérimentant la matière. Vous me direz que c’est normal qu’il y ait des nuages, mais ce qui fait la différence avec les autres mondes “unifiés”, c’est que nous nous gazons par des croyances collectives apportant une pollution atmosphérique indéniable, sans compter les chemtrails de ceux qui veulent que vous restiez aussi con et ignorant jusqu’à la fin de votre vie d’esclave.

Bref, la véritable élévation de fréquence se fera surtout par l’écoute de vos ressentis intérieurs d’abord, et avec une pincée de bon sens quand il le faut. Dit autrement, si vous pensez qu’un individu peut vous apporter sur un plateau votre élévation vibratoire en contrepartie de votre soumission, allez rejoindre les vastes troupeaux de moutons qui se sont regroupés par affinité…

Hé oui, de par votre unicité, vous êtes obligé de vous la jouer solo concernant votre élévation vibratoire. Il n’y a que vous et les compréhensions intérieures que vous aurez qui seront capables de vous faire ascensionner. Tout ce qu’il y a autour de vous n’est que l’environnement nécessaire à votre propre évolution. Ainsi quand un forcené du spirituel vous tanne le cuir à coup de ceci ou de cela, parce que c’est écrit et que cela a toujours été comme ça, ou que tel canal qui fait force de loi a écrit ceci ou cela, sachez prendre du recul afin de mieux voir ce qui se passe.

En effet, à partir d’une certaine distance la poudre aux yeux ne peut plus agir, vous révélant ainsi la véritable nature de la manipulation en cours. Ainsi vous pourrez découvrir comment les apparats sont trompeurs. Autant on peut se méfier de celui qui est trop bien costumé, autant on relâche l’attention quand la personne joue la pauvreté aussi bien mentale que physique… Il ne faut pas confondre l’inculture avec une intelligence pauvre. Il ne faut pas confondre être mal fringué avec simplicité.

Malheureusement, et vous le découvrirez (si ce n’est déjà fait), qu’autant on peut se méfier d’une grande gueule, autant on peut se faire blouser à mort par une personne inculte au langage grossier. Idem pour l’âge ! Vous vous méfierez plus d’un vieux singe plutôt que d’une gamine en apparence simplette.

Bref, et c’est là que les choses deviennent sympas, c’est que tout cet environnement est là afin de nous tester en permanence, nous poussant ainsi à faire des choix, et donc à vivre ce que ces choix impliquent comme responsabilités.

La VIE est donc un grand JEU, tellement GRAND que l’on pourrait se poser la question suivante : “A quoi ça sert ?”, surtout quand on voit toutes les saloperies qui se passent en notre monde. La réponse est d’une telle simplicité que l’on n’ose à peine la croire : le Sans Nom désire tout simplement savoir qui il est ! Partant de cela, rien n’est grave ou sérieux dans le sens que la réalité que vous vivez est proportionnelle à l’importance que vous lui donnez.

Ainsi plus vous croirez que c’est sérieux et plus le stress vous attend, ainsi que les soucis qui entraineront à leur tour fortes émotions, incompréhensions, créations d’égrégores et au passage affaiblissement de votre fréquence personnelle au point de faire dérailler votre véhicule de manifestation qui terminera au cimetière après bien des ennuis de fonctionnement.

Quand vous êtes au contact d’une petite fée vieille de 350 ans et qui vous parle comme une petite fille encore pucelle, cela vous fait comprendre combien nous sommes à côté de la plaque. Je n’ose parler d’autres entités qui, elles, ont des milliards d’années quand on rapporte ça à notre échelle.

Bref, comme on casse notre pipe à peine né pour eux, il est logique que l’on se réincarne avec une telle fréquence ! Le seul problème c’est qu’à chaque fois, la mémoire consciente est remise à zéro, d’où cette incapacité notoire à avancer et que, finalement, on est complètement à la bourre quand le jeu se termine (ce qui est le cas présentement).

Suite à ce que je viens de dire, il est évident que vous aurez le moral dans les chaussettes, cependant la partie n’est pas totalement finie et, à qui sait entendre, il est dit que ces derniers instants de jeu sont des instants magiques dans le sens où des bonds évolutifs très importants peuvent être faits parce que justement nous sommes dans une transition entre 2 plateaux “dimensionnels”.

Dit autrement, si tu ne bouges pas ton cul maintenant, tu continueras sur ta lancée actuelle, soit un monde merdique (bien que débarrassé des chemtrails qui nous gazent). Ou soit tu te délestes à mort de tout ce qui te retient dans les basses fréquences, et tu pourras t’accrocher à un monde moins merdique qui te permettra probablement de ne plus avoir le fisc au derrière et des fins de mois difficiles.

En effet, en 5D les institutions suceuses spécialisées dans le formatage des masses ne seront plus. Par contre, le travail extérieur sera remplacé par un travail intérieur, car le principal souci sera un souci de restauration de nos enluminures fréquentielles. Dit autrement, plus vous serez une Conchita maintenant et moins vous en aurez à faire plus tard, car chaque jour qui passe maintenant vaudra bien un bon siècle plus tard.

Ne croyez pas que je vous raconte des conneries en vous disant cela, car c’est une réalité qui vous a déjà été dite auparavant, notamment concernant les 10 planètes. Nous sommes actuellement à la veille d’un bond quantique énorme en termes de fréquence, alors tout gain effectué à votre niveau personnel non seulement influence le tout mais aussi influence où vous allez vous retrouver, alors autant mettre tous les turbos à tous les étages.

Je rappelle que tout cela est un jeu et que tant que vous n’aurez pas cet état d’esprit, vous vous ferez engluer d’autant. Les gens sérieux qui veulent sauver la planète (et donc en même temps améliorer leur CV pour espérer une meilleure place auprès de St Pierre) démontrent leur ignorance concernant ce qui vient au-devant d’eux. Le Nouveau Monde ne sera pas une amélioration ou une sauvegarde de ce monde actuel, mais un changement radical et surtout n’ayant plus aucune relation avec…

Je viendrai à vous parler de ceci car j’ai reçu des informations complémentaires par rapport aux 10 planètes, mais aussi et surtout à ce que sera Eléa malgré nos visions limitées en tant que préhumain baignant en pleine marée noire. Mais avant que je vous lâche le morceau, il va falloir faire quelques mises à niveau dans vos compréhensions, et cela va me demander d’écrire bien des articles.

En résumé, rappelez-vous que nous sommes dans un jeu immense et qui n’a qu’un objectif : répondre à la question “qui suis-je ?”, puisque chacun d’entre nous est à la fois une partie de l’UN tout en ayant le Tout en lui. Prenez donc du recul et découvrez que votre unicité est la clef de voute de ce qui fait le jeu. Et que le seul appui que vous ayez au final est votre petite voix, alors autant suivre dans la décontraction ce qu’elle vous demande de faire, même si cela vous amène à réitérer les 12 travaux d’Hercule…

Laurent DUREAU

Lien Permanent pour cet article : http://345d.fr/15-19-dans-la-lumiere-de-la-nuit-le-jeu-continue/

«

»