«

»

Imprimer ce Article

15-04 : Les EDLN et le libre arbitre

04-libre-arbitreA force d’être au contact avec les EDLN, je vais vous parler un peu de leur façon de voir la vie. Je peux vous assurer qu’elle est très différente de la nôtre, car globalement ils ne connaissent pas les affres du libre arbitre tel que nous le connaissons. Je dirais même que c’est une variante du libre arbitre que nous devrions emprunter pour être beaucoup plus en paix avec nous-mêmes.

Déjà avec les Esprits-cristallins je me suis retrouvé dans des situations bizarres, puisque d’un côté ils avaient la solution au problème mais que d’un autre, ils ne pouvaient pas nous la donner parce qu’eux justement n’ont pas le libre arbitre, c’est-à-dire la capacité d’initiative. Ainsi, que bien que voyant qu’on est dans la merde à cause d’une information manquante qu’ils ont justement en leur possession, si vous ne le leur demandez pas, ils ne vous la donneront pas, sauf si vous le leur demandez…

Les EDLN sont dans le même registre, bien qu’ils disposent d’une capacité à faire des choix alors que ce n’est pas tout à fait la même chose pour les crânes… En effet, la vision des crânes (ou plutôt des Esprits-cristallins), c’est qu’ils peuvent prendre des décisions mais seulement par rapport à une direction donnée. Ce n’est pas facile de le dire exactement, car leur façon de vivre l’instant présent dans une éternité change radicalement la donne. Je vous donne un exemple.

Connaissant parfaitement votre mission de vie car totalement en accord avec les plans de l’UN, vous savez que vous devrez choisir une blouse pour aller à l’école par exemple. On ne vous demandera pas si vous voulez une blouse, car ce serait remettre en cause la volonté de l’UN et donc la réussite du plan de l’UN, mais ça serait du style : “T’en veux une bleue ou une rouge ?”

Dit autrement, tu auras une blouse (que tu le veuilles ou non) mais c’est à toi de choisir entre cette couleur ou celle-ci, et non pas dis-moi “quelle couleur tu veux ?”. En résumé, ils ont des choix à faire mais c’est toujours parmi un choix limité et toujours dans la droite ligne d’être en phase totale avec leur mission de vie. Cela leur est tellement rivé au corps que l’ensemble évolue mais toujours dans une harmonie ne possédant aucune faille véritablement.

Il est clair que cela peut nous surprendre beaucoup car, nous les préhumains, nous sommes plutôt très dispersés, surtout qu’en plus pour la quasi-totalité des cas, nous ne sommes absolument pas au courant consciemment de notre mission de vie, et qu’en plus nous n’avons qu’une vague notion de l’UN et du fonctionnement parfait de l’ensemble qui compose toute sa Création.

Ainsi, que ce soit un esprit-cristallin ou un EDLN, ce qui choque en quelque sorte c’est qu’ils restent à leur place sans empiéter du tout sur les plates-bandes du voisin. A ce titre, ils n’ont nul besoin d’avoir un service d’ordre, car justement chacun est pleinement conscient de sa propre position au sein du tout. Certes, il y aura toujours des entités qui oseront, mais cela sera toujours avec l’approbation du Conseil qui les supervise et assure une harmonie à l’ensemble.

Maintenant que nous avons 3 fées au sein de notre équipe au sol et que nous “discutons” assez souvent pendant nos trajets en voiture, je commence à cerner leurs visions de comment ils regardent la Vie. D’abord je dis discussion, mais en fait ce serait plutôt “interrogations”. En effet, elles ne commenceront jamais une conversation, car cela n’est pas dans leurs habitudes. Non, il faut d’abord que je pose une question et c’est seulement ensuite qu’elles me répondront, mais pour cela il faut que je m’adresse à une fée précise et JAMAIS une autre ne viendra y mettre son mot.

Hé oui, la cacophonie n’existe pas chez eux et si quelqu’un n’est pas invité à parler, il ne prendra absolument pas la parole. Il me faut donc poser ma question à une personne précise et puis attendre la réponse, et cela jusqu’à la fin de celle-ci et c’est seulement après que je peux poser une seconde question. En effet, couper la parole ne se fait pas du tout, sauf cas exceptionnel si vous sentez que la réponse donnée n’est pas en accord avec ce que vous vouliez véritablement demander.

En effet, il faut apprendre à formuler correctement nos questions car à mauvaise question, réponse erronée… Il faut donc comprendre leur mode de pensée afin d’être en phase avec leur vision du monde sous peine d’avoir du n’importe quoi. C’est la raison pour laquelle une majorité de préhumain n’arrivent pas à leur parler, car justement ils pensent en êtres humains et ils croient que toute la Création pense comme eux et réagit comme eux ; or, ce n’est absolument pas le cas.

Les discussions sont plutôt un dialogue comme si vous vous adressiez à une machine à réponse. Cela prend donc la forme question-réponse, question-réponse, question-réponse et ainsi de suite. Il n’y aura aucune digression, aucun dérapage et ils n’entretiendront pas la conversation. Si vous arrêtez de poser des questions, la conversation s’arrête net, sans aucune autre forme de procès.

Pour nous, êtres humains, cela serait rangé dans l’impolitesse mais cela n’est absolument pas le cas, puisque c’est justement lier à leurs capacités de libre-arbitre. Le leur est limité et ils ne sont pas là pour vous causer, vous questionner mais pour vous répondre, sinon ils n’ont rien à vous dire… C’est spécial et il faut s’y faire et c’est la raison pour laquelle que, lorsque nous vivons une expérience spéciale, je fais le tour de chacun, un par un, tout en sachant qu’ils ne pourront répondre que ce qui leur est autorisé de dire…

Hé oui, il n’y a aucune envolée littéraire ou lyrique mais juste une réponse simple, vraie et sincère. Ils ne cherchent absolument pas à jouer avec les mots ou induire en vous une quelconque manipulation verbale. Ils ont une telle simplicité et surtout une capacité d’exprimer leur émotion que vous ressentez cette dernière avant même d’avoir entendu la fin de la phrase. Ils sont extrêmement transparents et le mensonge n’a pas l’air d’exister tout simplement, et cela change tout pour nouer une véritable relation.

Je dirais même, malgré la méfiance qu’ils nous portent par définition, que les EDLN avec lesquels vous avez des contacts très réguliers s’ouvrent plus en vous révélant des informations très personnelles. Ils sont très timides et ce serait quasi maladif pour une bonne majorité. Ils sont continuellement en retenue car ils savent et comprennent pleinement que chaque information donnée peut entrainer des réactions en chaine incompatibles avec l’ordre des choses.

Cependant, si votre question est sincère et vous vient droit du cœur, alors ils vous répondront sans détour et toujours dans la limite de ce qui est autorisé. En effet, la chaine de communication et la hiérarchie entre les différents règnes ne peut être bafouée. Ainsi, quand ils vous parlent, ils ont une vigilance très poussée de ce qu’ils vous disent et devront de temps en temps demander l’autorisation à une autre entité pour vous révéler un truc ou un autre les concernant.

Sachant que nous sommes sur le chemin, ils comprennent notre curiosité et notre envie de savoir, mais ils sont aussi hyper conscients que vous êtes loin d’être dans les lois de l’UN. Dit autrement, ils avancent avec beaucoup de précaution nous concernant, car nous sommes d’une puissance qui les effraye beaucoup. Ce serait comme une larve de brochet qui demanderait aux ablettes adultes c’est quoi la vie… tout en ne sachant pas qu’il bouffe de l’ablette à tous ses repas…

La partie n’est donc pas simple, car nos capacités de préhumains ne sont que les capacités du Créateur lui-même… sauf que nous n’y croyons pas un iota, mais eux, ils le voient et surtout ont vu combien nous sommes devenus des prédateurs totalement inconscients. Nous sommes des véritables destructeurs de planète, et nous nous la jouons bisounours mentalement tandis que dans les actes nous sommes plutôt parfumés à l’eau de javel. Hé oui, là où on passe, la Vie a du mal à se relever…

En résumé si vous ne posez pas de questions vous n’aurez aucun retour, puisqu’ils ne prennent jamais l’initiative, et tout cela à la seule condition qu’ils aient suffisamment confiance en vous. Cela prend du temps, surtout qu’ils voient tout en vous, toutes vos émanations, toutes vos pensées, tous vos états d’humeur. En clair, si votre besoin égotique est présent, eux ils seront d’autant absents…

Cela est légèrement différent avec les Esprits-cristallins car, d’une certaine façon, leur corps physique (le crâne de cristal) est somme toute insensible, sauf bien sûr à un fracassement fatal de leur support. Néanmoins la démarche pour leur parler est identique. Si tu n’as pas de questions, tu ne recevras rien en retour, même si c’est hyper vital pour toi. J’en ai fait l’expérience lors de mes différentes tentatives de travail avec eux.

Par exemple, pendant des semaines je faisais tel travail avec mon crâne de cristal et puis, une fois le but atteint, tu découvres en posant LA bonne question que tu aurais pu faire la même chose en 10 fois plus vite… Eux, dans leur icité, ils se foutent du temps et ils perçoivent assez mal notre de temps linéaire. D’ailleurs pour eux, on est des bargeots de première car on s’accroche à une notion du temps qui leur est totalement inconnue en quelque sorte. C’est idem pour les EDLN, car leur durée de vie n’a rien à voir avec nos malheureuses années.

Quand on vit dans l’icité, la notion de durée devient une aberration totale. De plus, leur notion d’immortalité n’a rien à voir avec la nôtre car, la nôtre est empreinte de la peur de la mort et cela leur est totalement étranger, parce qu’ils savent qu’ils sont l’UN en action et que l’UN est en perpétuel changement. Dit autrement, ils ne font aucun cas de la mort parce que pour eux, la mort ne signifie rien d’autre que simplement prendre une autre forme pour continuer l’éternelle quête du Sans Nom à savoir qui il est !

Seul l’humain a oublié cela, d’où ses innombrables peurs et donc ses innombrables problèmes. Tout l’univers de l’humain est basé sur la peur de la mort, celle physique d’abord mais aussi celle de l’âme et de l’esprit. Il n’a pas encore intégré en son cœur qu’il est immortel et qu’il ne fait que transiter dans des formes différentes. Il le conçoit mentalement parlant, mais ne peut le vivre en son ADN car justement son mental est omniprésent.

Quand on est au-delà de la surface de la Vie, on découvre avec émerveillement que les EDLN vivent cela dans leur icité. Ils sont et de ce fait, ils ne recherchent ni titre ni acquisitions matérielles car ils savent qu’ils ne sont qu’une forme évoluant dans un environnement, et que leur esprit n’est que le Sans Nom qui agit en toute quiétude et pour le bien de tous. Ils sont en paix avec cela et ça leur permet d’être, d’être et d’être.

Être à leur contact et gagner leur confiance n’est pas simple quand on y va avec l’égo et le mental-égo, mais dès que l’on accepte d’être dans notre icité, dans notre spontanéité et avec aucun désir de pouvoir (et donc de domination), ils s’approchent de vous avec plein de sécurités mais ils s’approchent quand même. C’est donc grâce à quelques petites curieuses qui ont osé franchir le pas qu’aujourd’hui je me retrouve facilement en contact avec d’autres EDLN.

Il est évident que si vous portez en vous une fée, cela indique clairement que vous avez su nouer le contact suffisamment. Alors si vous avez carrément une équipe avec vous (3 fées, un sylpharin et un magicien) et que vous émettez un véritable respect envers toute la création, alors les nouveaux EDLN vous regarderont avec autant d’intérêt que si un ovni atterrissait au milieu de votre cour…

Pour que tout cela arrive, il faut commencer petit et surtout quitter l’aspect folklorique et bisounours du destructeur de planète que nous suintons par tous les pores de la peau. Il nous faut redécouvrir le véritable respect envers la Création, et donc aussi avec nous-mêmes. Être simple, sincère et à poil, est un bon prélude pour que le cœur puisse enfin sortir du brouhaha mentalo-égotique.

J’ai encore un peu dérivé comme à l’habitude, mais sachez que notre notion de libre arbitre (et de ses conséquences) n’appartient pas au monde des EDLN ni aux esprits-cristallins. Arrêtons de projeter notre mode de fonctionnement dans les autres règnes car cela nous coupe d’eux encore plus. Soyons humbles et découvrons comment leur ressembler, car ce sont eux qui sont le plus au contact direct avec La Source.

Laurent DUREAU

Lien Permanent pour cet article : http://345d.fr/15-04-les-edln-et-le-libre-arbitre/

«

»