«

»

Imprimer ce Article

14 – 13 : Quand l’adversité renforce ce qu’elle veut réduire…

adversiteLorsque quelqu’un vous dénigre, en fait, il vous dit « je t’aime ». En effet, le contraire de l’amour n’est pas la haine, comme tout le monde le pense et l’affirme, mais l’indifférence. Dit autrement la haine (et donc le dénigrement qui va avec) est un amour de polarité négative mais c’est un amour, car rappelez-vous, l’amour est communication (voir l’article en rapport sur 345D).

Un opposant est donc quelqu’un qui a décidé de communiquer avec vous, car il a besoin de votre attention pour exister. Il s’oppose donc afin d’être mis en lumière, mais aussi et surtout pour vous dire que sans vous, sans votre attitude, sans vos prises de position, il ne peut exister par lui-même. Un opposant est donc une bénédiction, car cela indique que ce que vous faites lui fait bouger son cul.

Il y aura donc les opposants grincheux, acerbes, coupants, pour ne pas dire tranchants, mais il y aura aussi ceux qui sont au stade supérieur et qui vont y mêler intelligence, humour et dérision. Le premier style dénote que le moindre de vos mouvements, la moindre de vos paroles ou pensées, labourent leur intériorité au point qu’ils en souffrent et l’expriment avec le vocabulaire associé. Bref, ils sont en colère…

Les seconds, comme je le dis, sont au-delà de cette souffrance “physique” car, d’une certaine manière, ils arrivent à transmuter tout cela dans l’humour, dans l’intelligence, dans le raffiné. A les lire, on découvre leur intelligence, leur créativité et leurs dons. A ce titre c’est donc une bénédiction pour eux, car, grâce à vous, ils ont l’opportunité d’exprimer leur unicité.

Il est évident que j’apprécie cette seconde catégorie, car, à juste titre, ils sont des délireurs tout comme moi. Par contre, pour la 1ère catégorie, je serais plutôt dans la compassion, car j’ai compris que lorsque l’on souffre intérieurement, il est préférable de l’exprimer, même si cela est public. Je dirais même (outre l’aspect thérapeutique) que c’est du développement personnel en ligne et qu’ils ont autant de courage que moi pour exprimer ce qu’ils vivent. Je leur tire donc aussi mon chapeau.

Eh oui, vivant dans un monde de dualité, chacun va s’exprimer selon une polarité (la positive ou la négative), et à vrai dire on s’en fout de qui a raison ou tort car, à bien y regarder, cela permet mieux d’y voir clair afin de trouver justement la voie du milieu. Ainsi quand quelqu’un dit que je déconne et que je me suis fait avoir en beauté, j’écoute attentivement, car je sais intimement qu’il y a des morceaux de vérité dans ce qui est dit. C’est l’effet miroir mais inversé.

Ainsi, je peux prendre conscience de certains points que je n’ai pas forcément vus. C’est un peu à l’image d’une sphère. Vous ne pouvez voir qu’une face et avoir un miroir sur le côté vous permet de voir ce qui vous est caché. Dit autrement, l’opposition a du bon quand on doit prendre une décision, car cela apporte de l’eau au moulin.

Dit autrement, l’opposition est le signe hyper positif que ce que vous faites est constructif, puisque cela permet à d’autres personnes de se révéler et de découvrir qu’elles sont différentes, mais aussi qu’elles marchent sur le même chemin que vous. En effet, si elles marchaient vers un objectif, une direction, différent du vôtre, elles ne vous remarqueraient pas et passeraient leur chemin comme on dit.

En clair, plus un opposant se déchaine et plus il vous dit que vous l’impactez par ce que vous êtes. Il croit que par ses attaques il vous affaiblira, mais c’est totalement l’inverse qui se passe puisqu’il alimente de sa propre énergie l’égrégore même qu’il veut combattre. Il est donc assuré qu’il va avoir du pain sur la planche tout le temps qu’il y mettra du sien. C’est donc du tout bon pour la cause qu’il prétend flinguer.

En effet, le véritable inverse de l’amour, c’est ce qui vous fait vraiment mal au cœur, et non ce qui vous chatouille mentalement parlant. Ainsi lorsque quelqu’un vous amène de l’argumentation contraire, il vous aide dans votre progression, car il met de son intelligence au service de votre propre cheminement. Par contre, ce qui fait le plus mal, c’est lorsque personne ne réagit…

Oui, quand vous dites bonjour et que la personne ne répond même pas (voire vous ignore totalement), instantanément vous vous sentez mal, même si sur le moment vous vous dites intérieurement “Quel con celui-là !”… Eh oui, pourquoi avons-nous cette réaction instinctive ? C’est parce que tout simplement la vie est communication et sans communication, on est terriblement seul…

En d’autres termes, le plus grand blasphème de la Création c’est la non-communication, c’est-à-dire une séparation maximale. Ainsi quand un humain vous ignore, vous n’aimez pas, et ça, ça commence dès le bac à sable de la maternelle, pour ne pas dire dès le berceau. Eh oui, si personne ne communiquait avec vous dès votre naissance, vous vous laisseriez mourir sur place car ce monde serait indigne de votre présence.

L’indifférence est ce qui tue véritablement un être humain. Par contre, quand il y a opposition, on sent qu’il y a de la vie…. Je sais, c’est con à dire mais c’est une vérité fondamentale en ce monde de dualité. Ainsi si vous faites un beau tableau, un beau poème, un article sur internet et que personne ne vous fait un commentaire, une remarque (même désobligeante), vous mettrez le tableau ou le poème au placard, voire à la poubelle, et si c’est sur internet vous laisserez tomber tout simplement.

Eh oui, ouvrez un forum et s’il y a personne qui y laisse un message, vous le clôturerez tout naturellement. Or, la pratique démontre que, quoi que vous disiez ou fassiez, il y aura systématiquement 1 à 2 personnes qui seront à vos côtés et qui partageront votre idée. Eh oui, le monde est parfait car toute tentative de votre part fera réagir automatiquement, car le monde est miroir…

Ainsi, plus il y a de visiteurs sur votre site ou forum et plus le miroir s’agrandit. Et donc plus vous serez motivé pour continuer vos délires, car instinctivement vous sentez que vous servez à quelque chose. Vous pouvez prendre n’importe quel sujet, n’importe quelle activité et ça marche, parce que tout simplement nous sommes tous reliés ensemble. Si une cellule est cancéreuse, d’autres viendront l’aider systématiquement.

Dit autrement, toute vibration quelle qu’elle soit se verra renforcer par l’effet résonance, car notre propre moteur de la cocréation fonctionne selon ce principe : il te sera retourné tout ce que tu envoies avec, en plus, une petite accélération au passage. Alors que tu envoies du négatif ou du positif, on assume, mais par contre si aucun retour ne se fait, alors-là, on sent qu’il y a quelque chose qui cloche.

Ainsi, en revenant à nos moutons, monsieur Bleu n’aurait aucune importance s’il n’y avait aucune opposition, aucune résistance en face de lui. C’est donc la résistance à l’intérieur de chacun de nous qui lui donne l’importance que nous lui prêtons sur nous. Ainsi quand il nous rentre dans le lard, c’est notre opposition qui va nous amener à des prises de décision, et donc à user de notre libre arbitre.

En effet, si en lisant ses écrits cela vous laissait totalement indifférent, est-ce que cela vous viendrait à l‘idée de continuer à le lire ? Non, vous passeriez votre chemin et iriez lire autre chose qui vous stimulerait… En clair, c’est parce que cela nous touche, nous dérange, que nous nous y attachons. On aura donc des moments où on l’enverra balader, d’autres moments où on lui dira « je t’aime », et d’autres moments où on ne saura pas sur quel pied danser mais au moins ça ne laisse pas indifférent.

Vous voyez qu’il est donc parfaitement logique et normal qu’il aura des opposants, au même titre qu’il y aura des gens qui en deviendront des “fans” au point d’en perdre tout discernement. En résumé, entre le béni oui-oui et l’opposant caractériel, il y a toute une échelle d’acceptation-rejet, et c’est totalement respectable puisque nous sommes tous uniques !!!

Cependant, en étudiant les opposants, on peut se rendre compte de leur état vibratoire, non seulement par le vocabulaire utilisé (du respectable à l’injurieux) mais aussi par les façons d’aborder le dénigrement. Sachant qu’un préhumain (ou le lambda) baigne en pleine 3D, nous allons forcément retrouver les caractéristiques fondamentales des 3 premiers chakras…

Chakra 1 : l’argent
Eh oui, quand quelqu’un vient sur ce terrain, c’est-à-dire l’aspect matériel, c’est qu’il vit dans des conditions inverses à la hauteur de ses projections. En clair, s’il parle de business au point que vous allez devenir un nabab, cela indique qu’il a du mal à finir ses fins de mois tout simplement. N’allez pas chercher plus loin, car s’il voit de l’arnaque financière, c’est parce qu’il est en pleine arnaque lui-même.

Dit autrement, par l’effet miroir, il ressort au grand jour le problème qu’il vit. Ainsi, il projettera des scénarios aussi délirants qu’il sent la pauvreté qui l’habite. On peut donc calculer assez facilement où en est l’état de son compte bancaire… Bref, c’est une forme de jalousie très courante.

Chakra 2 : le sexe
Là, l’opposant va être jaloux de l’aspect attractif que vous pouvez avoir, car il va s’imaginer le nombre de “fans” qui vont tomber dans votre lit. Il se montrera donc assez virulent sur l’aspect “guru”, parce que justement lui (ou elle) n’est pas attractif du tout ou a un blocage sexuel qu’il a du mal à résoudre. En résumé, ça projette du fantasme et leur principale argumentation à ce niveau-là, c’est que vous envoûtez des pauvres victimes innocentes qui n’ont absolument aucune intelligence ou discernement. Donc l’aspect sauveur est extrêmement criard…

Chakra 3 : Le pouvoir
Là, l’opposant essaiera de vous tourner en ridicule en apportant une argumentation quasi opposée à la vôtre, soit d’une manière brute et directe ou soit d’une manière plus subtile dans le style” oui mais…” ou encore plus mielleux “Tu sais je t’aime et en tant que frère je veux te faire savoir que…”. Bref, l’objectif est donc surtout de vous faire comprendre que tu t’es fait avoir par des instances supérieures et donc forcément de l’ombre puisque la Lumière ne le ferait pas… (logique, non !!! et c’est pourquoi monsieur Bleu dérange puisqu’il joue avec les deux).

Il démontre donc leur peur viscérale des forces de l’ombre qu’ils savent en eux-mêmes, puisqu’ils nourrissent des doutes suffisants par rapport à vos propres décisions et choix. Dit autrement, ils ont le cul entre 2 chaises, et en voulant vous sauver des ténèbres, ils essaient tout simplement de se sauver eux-mêmes. Eh oui, s’ils voient un problème chez vous, c’est parce qu’ils l’ont forcément chez eux. C’est toujours cet effet miroir…

Et là encore, l’aspect “guru charismatique laveur de cerveaux” ressortira comme les pâquerettes au printemps. Ils seront donc très très convaincus (ou cons vaincus) qu’ils sont là pour sauver tous les incrédules qui se sont forcément fait avoir. Donc à ce niveau-là, l’opposant développera une énergie très conséquente parce que c’est extrêmement grave que les gens soient aussi cons… Bah, forcément c’est des moutons…

On notera donc, au passage, qu’ils ont une haute estime de leur propre intelligence et que forcément ils ont dompté leur égo d’une manière radicale ne pouvant prêter à aucune allusion désobligeante ou doute quelconque. Ils se feront donc assez scient (et sciant) dans leurs argumentations impossibles à contrer tellement elles sont inattaquables, indéboulonnables et hautement réfléchies par une intelligence supérieure…

Leurs analyses sont donc 100% certifiées et ne supportent donc aucune argumentation contraire, sinon vous tombez dans le blasphème envers leur déité-divinité intérieure insinuant ainsi que vous n’êtes pas dans l’amour inconditionnel, et donc que vous n’avez aucune maitrise égotique….

En résumé, tant qu’un opposant joue avec ce qu’il y a en-dessous du voile de l’oubli (ou de la ceinture), vous savez qu’il cause de lui-même (égo oblige forcément). Il n’y a donc lieu aucunement de lui rentrer dedans puisque vous jouerez alors dans la dualité pure et dure alimentant l’égrégore correspondant.

Par contre, si l’opposant parle avec respect et exprime avec sérénité son point de vue, alors il indique qu’il est déjà au moins au 4ème chakra (le respect – la communication sans aucune condition ou jugement égotique). Il est possible d’échanger sans que les émotions viennent foutre leur bordel. En clair, il exprime son unicité, droit dans ses bottes, tout en vous disant qu’il désire partager car il vous apprécie de toute façon.

S’il est bien dans son 5ème chakra (la gorge), il ne se planquera pas derrière un pseudo avec un gravatar anonyme ou avec plusieurs pseudos selon les sites abordés… Bref, il montrera sans ambigüité qui il est car il n’a pas peur d’être reconnu dans la rue ou de remettre en cause l’image qu’il a construit dans sa vie de tous les jours.

S’il est bien dans son 6ème chakra, il comprendra que toute référence à ses dons de médiumnité, de canalisation avec des EDL, archanges ou autres, n’apportent en rien à la conversation car tout simplement invérifiables et qu’il n’est en rien supérieur à quiconque…

Et puis, s’il est bien avec son 7ème chakra, il aura compris que nous sommes tous en expérimentation dans un bac à sable dualitaire et qu’en plus on est tous interconnectés. Ayant découvert cela, il comprendra que toute opposition est forcément un jeu de la dualité et que de toute façon cela alimentera des égrégores correspondants.

Fort de ce constat, la sagesse lui dira d’observer ce qui est, et que moins il gigotera et moins de contrecoups il aura… Il reste donc calme, car il aura compris que sa paix intérieure est plus importante que d’avoir raison. Son centrage et son ancrage restent ses priorités afin de pouvoir continuer à virer l’inutile qui l’habite ainsi que les basses fréquences qui ne veulent pas lui lâcher les baskets…

Alors chers lecteurs et lectrices, sachez prendre du recul par rapport à tout ce qui se dit et s’écrit, car au final vous serez toujours seul face à vos choix. Si le doute vous envahit, c’est bien, mais s’il vous chavire au point de ne plus savoir où est votre centre, votre juste milieu, alors prenez du recul et laisser reposer les choses afin que le temps décante tout ça, car plus vous brasserez le bocal et plus l’eau sera trouble…

Il est normal d’avoir des doutes, comme il est normal d’avoir des certitudes, car ils-elles sont là afin que vous fassiez usage de discernement et ainsi de vous positionner par rapport à ce que vous êtes véritablement vibratoirement parlant. En effet, il est facile de se positionner par la tête (car les concepts et les croyances le permettent), mais c’est plus difficile quand il faut s’aligner avec ses véritables fréquences intérieures issues du “ vrai cœur” car vibrées par notre ADN même.

Que la paix soit avec vous…

Laurent DUREAU

 

Lien Permanent pour cet article : http://345d.fr/14-13-quand-ladversite-renforce-ce-quelle-veut-reduire/

«

»